Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2022, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 23>26 juin 2022

Quel collectionneur êtes-vous?


Recommended Posts

Nous savons tous que les collectionneurs de minéraux(ou fossiles) ont un point commun:le thème de leur collection.

Mais tous les collectionneurs n'ont pas les mêmes attentes de leur type de collection.

Par exemple, moi ce n'est pas la taille et la beauté des pièces qui comptent, mais plutôt l'intérêt du lieu de sa découverte.

Mais ce la n'empêche pas que j'aime tout aussi bien les belles pièces et qu'elles sont les bienvenues.

Je pense qu'il serai intéressant de développer ce sujet pour voir les différentes facettes des collectionneurs.

Et maintenant c'est a votre tour de nous dire quel type de collectionneur vous êtes. :grand sourire:

Link to comment
Share on other sites

Ma collection n'a aucun thème particulier: je collectionne les pièces pour lesquelles j'ai un coup de foudre lors des bourses ou dans des boutiques. Leur taille m'importe peu du moment qu'elles soient esthétiques et intactes. Sinon j'aime bien les fluos auvergnates et les pièces que je récolte moi même. (J'ai aussi un faible pour les pièces indiennes.)

Link to comment
Share on other sites

Salut,

Je pense que chaque collectionneur est différent et c'est tant mieux...Pour ma part et pour répondre au sujet, je vais chercher des cailloux presque chaque WE mais j'échantillonne généralement assez peu (s'il y a quelque chose à échantilloner bien sûr) et je ne collectionne que les pièces que je trouve : je n'en ai jamais acheté une, je n'en ai jamais échangé une...Il n'y en a qu'une que l'on m'a offerte que je garde par sentimentalisme (et parce qu'elle est belle : la pièce et la personne qui me l'a offerte...) mais je donne volontier mes doublons aux potes qui sont intéressés, à mon p'tit neveu, aux copains de mes filles qui passent à la maison etc...

A+

Eric

Link to comment
Share on other sites

Petite collection pour le moment (mais qui croît régulièrement), essentiellement des achats. Je me spécialise dans les quelques minéraux que je préfère (améthyste, quartz, labradorite et pyrite notamment). Mon objectif n'est pas d'avoir le plus de spécimen possible mais d'avoir des échantillons ayant chacun leur particularité. La provenance est également importante, une améthyste d'Uruguay même si c'est commun cela me fait toujours rêver (parce que cela vient d'Uruguay :grand sourire: )

Link to comment
Share on other sites

Guest Rémi BORNET

:grand sourire:

Personnellement, ma collection est orientée vers la lussatite (non sans blague :ye!: ), mais je collectionne également toutes autres espèces avec une fâcheuse tendance à préférer les minéraux rares et esthétique. Aussi je récupère généralement 1 pièce majeure par an (à 4 chiffres lol) et quelques autres petits trucs sympas pas cher, il y a (hors lussatite) moins de 5 pièces par an que je rentre en collection, question taille pas plus de 20 cm sauf si particularité spéciale.

@+ :clin-oeil:

Link to comment
Share on other sites

Coucou Rémi, ben sa alors, moi aussi je suis très branché lussatite :grand sourire: . Bon, à part sa, toute la minéralogie française, pas trop petit ni trop gros mais esthétique, de préférence trouvaille perso sauf pour les grands classique français, ben oui arriver trop tard.

Link to comment
Share on other sites

Adieu,

Mon thème principal est le quartz et les autres sont plutot la fluorine et la pyromorphite.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, j'ai bcp plus de fluorine et de pyromorphite que d'échantillon de quartz.

Etant plus difficile pour ce dernier, j'aime surtout les bizarreries du quartz touchant par exemple aux rhomboèdres, les cicatrisés, les flottants, les âmes, les colorés ......etc......

Idem pour les fluorines, je recherche principalement des échantillons atypiques aux cristallisations particulières comme les octaèdres courbes, les briquets, les flottants, les boules ....etc.....

J'affectionne tout particulièrement les pyromorphites que j'ai eu la chance de trouver en grand nombre dans mes débuts et actuellement aussi et plus généralement, les minéraux d'altération du plomb.

Coté dimensions, rien au dela de 20cm mais surtout de dimensions comprise de 8cm à 15cm, l'idéal étant 12cm.

J'ai biensur moins d'une centaine de boites plastique avec des échantillons de moins de 8cm, toujours pour des raisons particulières.

Quant à la localisation, je ne suis pas sectaire, j'affectionne la minéralogie Française parce que j'habite en France et que je recherche en France lorsque je peux et aussi souvent que possible mais je faiblis aussi devant la minéralogie étrangère notamment pour les pyromorphites ou nos seuls gisements Français ne suffisent plus à nourrir ma passion.

Comme Mika, je m'aperçois être arriver trop tard et d'au moins 30 ans pour ma part.

Les gisements que je fréquente aujourd'hui sont tous ou presque tous difficile d'accès pour diverses raisons mais dont la majeur partie est la fermeture de presque tout.

Outre cette fermeture, il y a aussi l'aspect des minéraux recherchés par rapport à ceux trouver qui diverge totalement de ce qui se trouvait avant. Combien de fois me suis dit " Merde, cette fluorine est pourrit ou incolore " parce que resté trop longtemps au soleil .....!!!!!

Aussi, j'achète bcp ce que je ne pourrais sans doute jamais avoir en grattant moi même à tel ou tel gisement.

Si cela arrive un jour, et bien tant mieux mais si cela n'arrive jamais, j'aurais au moins la satisfaction d'avoir un morceau d'un gisement qui me restera inconnu.

Mise à part des cristallisations particulières, je vise aussi l'esthétisme des échantillons surtout lorsque je dépense une somme d'argent, je suis comme tout le monde, difficile et réfléchis.

Collectionner ce que je trouve m'ai passé le jour ou je me suis aperçu qu'une vie ne suffit pas pour avoir de tout.

Je ne collectionne pas les minéraux rares même si certains de mes échantillons le sont en soit. D'ailleurs, à ce sujet, ça me court royalement sur le haricot lorsque l'on me dit, " c'est rare ".

Link to comment
Share on other sites

Moi j'aime tellement Langogne en Lozère , lieu de mon enfance, que j'ai plus de 70 kg de pierres de là-bas ... depuis longtemps déjà, chaque fois que j'y vais mais pas trop de week-end libres!!! et puis un jour je me suis demandée de quoi elles étaient faites mes tendres pierres .... car quelques unes sortaient vraiment du lot : style l'énorme pierre en quartz avec des paquets de mica incrustés et sortant de la pierre comme par magie .... et puis les volcaniques...et c'est ainsi que j'ai commencé le forum.... de là je vais maintenant aller et revoir certaines grottes d'un autre oeil et puis je viens de visiter la taillerie de nimes ou je suis restée plus de 2heures car émerveillée de voir toutes les richessses minérales qui existent dans le monde. Maintenant je commence à apprendre pourquoi telle pierre est retrouvé à cet endroit et pas un autre mais c'est dur, dur :grand sourire: En attendant je cherche tjs à savoir ce que sont toutes mes pierres :sourire: Abienttot ...

Link to comment
Share on other sites

un collectionneur frustré;venu à la minéralogie il y a juste 5 ans,j'ai pris en pleine poire l'immensité complexe du domaine et une dévorante envie de recherche;n'ayant aucun pré acquis géologique ou minéralogique universitaire, je me suis tout d'abord raccroché aux pièces faciles à dénicher pour démarrer une collection, puis la passion aidant,j'ai su prendre du temps pour la prospection raisonnée et la recherche de documents techniques,pédagogiques.de fait les premières trouvailles de qualité m'ont indiqué clairement ce que je pressentais:je ne collectionne que ce que je trouve,le reste je l'admire,le photographie ....

comme la plupart,je souhaite transmettre cette passion et lèguerai la totalité de ma collection à mes petits enfants à qui j'espère pouvoir expliquer l'histoire de chaque caillou trouvé.

il y a beaucoup d'affectif dans cette démarche qui s'apparente à une vraie chasse aux trésor.

Link to comment
Share on other sites

Hello,

Pour moi, cette passion est née avec moi. depuis tout petit j'aime les cailloux. gamin, je les ramassait et ca faisait des trous dans les poches, ma maman etait heureuse !!!!

ca m'a reelement pris quand j'ai "laissé tomber" les fossiles a la fin de l'adolescence. Quelqu'un m'a ammené a Mayres, puis a la Sanguinede (St Laurent) et depuis lors, c'est en moi.

Ce que je collectionne, c'est ce que je trouve. Je ne recherche pas a avoir la collection la plus complete, ni meme la plus representantive de tel ou tel pays Juste ce que je trouve.

Du coup, ma collection ets tres largement axée sur les endroits que je gratte.

Les pierres que je garde en collection vont de la toute petite curiositée, a la piece majeure, en passant par le gros bifton pour le coté comemoratif de la decouverte.

Bien entendu, j'ai quelques fois craqué pour des acahts, mais cela ne represente meme pas 10% de ce que je garde en collection. J'ai bien plus de plaisir a regarder une pierre que j'ai trouvé et qui me rappele des souvenirs de trouvaille( ah, quelle fut difficile a decrocher celle la !) que celle qui me rappele un marchand a qui j'ai choppé une pierre qui n'a quasiment pas d'histoire pour moi.

Je suis aussi un collectionneur un peu pudique, dans le sens où, pour que je montre une piece de ma collection, il faut que je connaisse la personne. C'ets pour cela, que je ne montre rien de MA collection sur le net par exemple.

C'ets compliqué hein ! mais, le principal, c'est que je me fasse plaisir avant tout :exclamation:

Voila, l'insomniaque vous salue.

Link to comment
Share on other sites

Le principal c'est de ce faire plaisir,cela est certain.Pour ma part j'ai dévoilé sur le net quelques échantillons de ma collection que depuis 2001,avant j'étais trés discret,même dans les secteurs où j'allais,je suis toujours discret mais par souci de tranquillité,le fait d'avoir eu la chance de rencontrer des collectionneurs du Bourg d'Oisans,et de Chamonix ;m'a donné envi de partager.Je collectionne

que de l'Alpin depuis 15 ans avant c'était toute la France,mais pour des raisons de place,et par amour de la montagne,je me suis limité,à nos

Alpes de notre europe.Mais je garde dans des cartons d'autres pièces Française dont je n'arrive pas encore à me séparer.

Link to comment
Share on other sites

Salut ;) ,

Depuis tout petit je m' intéresse un peu à tout ce qui touche à la nature : je touche à tout, mais ne suis expert en rien !

J' ai eut ramassé quelques cailloux original et fossiles à même le sol dans mon enfance, mais jamais je n' avais eut l' idée de prendre un marteau et un burin.

Pour moi la minéralogie à réellement commencer il y a 2 ans et demi, le jour où (entre autre) j' ai découvert ce forum : je me suis rendu compte que l'on pouvait trouver de belles choses par ces propres moyen : ce fut la révélation, le déclic.....alors merci à géoforum et tout ces membres.

Depuis j' ai trouvé quelques cailloux et je les collectionne. J' ai décidé de ne collectionner que les cailloux que je trouve chez moi en Ariège, et depuis peu j' ai élargi mon champ de recherche aux Pyrénées françaises, à l' occasion.

Comme tout le monde j' aime ce qui est beau, et plus c' est beau plus ça me plait, même si c' est petit (mais pas micro.).....ce qui est moins beau, à moins d' être original, sert de remblai pour les fondations de la terrasse de mon papa ( bou le vilain !!!!)

J' aime bien avoir un avis extérieur sur mes cailloux, car je focalise bien trop souvent sur les défauts (à mon goût, je n' ai aucunes pièces parfaites)...et c' est pourquoi je montre ma collection à des proches. Malheuresement, ils se foutent royalement des cailloux et ne sont pas expert dans ce domaine, d' où les remarque du genre : "c' est toi qui l' a taillé ce cailloux".......vous voyez le topos !!!!

Du coup, je montre des pièces de ma collection sur le net et à certains collectionneurs, et il m' est arrivait de montrer certaines des meilleures trouvailles perso. de tel ou tel gisement.......mais je ne montre que ce qui est "montrable" ; c 'est à dire des cailloux de gisements connus.

Concernant les gisements "sensibles", en cour d' exploitation, prometteurs ou nouveaux... : c' est le black-out total, pas de photos.

Voilà, mon grand désespoir c' est de ne pas pouvoir montrer des cailloux de gisements plus ou moins connus, mais "sensibles" : c' est à dire de mines, de carrières qui ne donnent pas d' autorisations..... sans risquer d' essuyer une rafale de remarques plus ou moins justifiées, du genre : à le vilain il va dans la mine et met des photos, à cause de lui la drire va nous murer tout ça.....le vilain bonhomme il va dans la mine tout seul.......il est inconscient d' escalader les fronts de taille.....

(Une précision par précaution : je ne cherche pas à relancer la polémique, je vous dis honnêtement ce qui me frustre un peu ces derniers temps....alors pas de suite svp).

Ce que j' aime avant tout c' est la prospection, avec son charmant côté de "chasse au trésor", son côté physique, les paysages, et les bons moments entre amis. Puis tout ce qui va avec, la trouvaille, le nettoyage, l' observation sous tout les angles des échantillons fraichement trouvés.....mais aussi les déceptions, les frustrations, les sorties bredouille ou celles où, comme d' autres l' ont dit, on se rend compte qu'on est arrivé avec 30 ans de retard.....Tout ces aspects positifs ou négatifs de la prospection, je les préfère à la simple observation de mes échantillons en vitrine.............surement que je dois être plus chercheur que collectionneur.................

Voilà :gratte-tete:

Fred

Link to comment
Share on other sites

Je trouve tjrs ce sujet très intéressant et il me rappelle une annecdote : il y a qq années avec le club on est allés à la bourse de Bologne en Italie (à faire pour ceux qui connaissent pas). Le soir, on s'est retrouvé dans le hall de l'hôtel après la visite et on s'est montré ce qu'on avait acheté. On était 7 et j'ai vu que chacun collectionnait d'une manière différente : un qui achète tjrs 3 pièces du même site pour pouvoir les comparer, celui qui a une thématique régionale ou minérale, celui qui veut que des trucs rares, celui qui veut que des petites pièces bien choisies, etc...

Je vais donc me plier aussi à l'exercice : moi je ne fais que l'alpin (des Alpes !) dans son ensemble. Je collectionne aussi à l'occasion des minéraux typiquement alpins d'autres endroits du monde "pour faire des comparaisons" (ex : anatase, brookite, axinite...). J'ai aussi pas mal de Breton car j'y ai habité un moment et que j'ai eu la chance de participer par hasard à l'une des meilleure découverte à la Carrière de Quily à côté de la Villeder

Je gratte pas mal même si je me suis un peu calmé à cause des gosses et j'achète aussi

Mers grosses faiblesses vont vers les gwindels / sucres, les minéraux des amphibolites de l'Oisans (axinite, épidote, prehnite) ainsi que les quartz fenêtres. J'ai aussi pas mal gratté au Plan du Lac avec une capacité hors du commun à mettre la main sur les brookites s'il y en a (sans que je m'explique ce phénomène). J'en trouve presque plus que des anatases, c'est dire !

En dehors de ce qui est en vitrine, la collection est rangée dans des tiroirs à séparation, classée par espèce minérale

greg

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, aussi loin que ma mémoire remonte, j'ai toujours ramassé des cailloux "différents des autres", fasciné que je suis par l'esthétique minérale.

A 13 ans, au cours d'une prospection mémorable j'ai découvert que l'on pouvait trouver soi-même des pièces aussi belles que celles figurant dans les livres (cela a été un choc je vous assure).

A 18 ans j'ai pu me payer une mobylette d'occase, m'inscrire dans un club et me porter volontaire pour toutes les sorties.

C'est là que j'ai rencontré le regretté G. M. qui démontrait sur le terrain (et de façon éclatante !!) ce principe simple : une fois identifié le bon "spot" la récolte est (en moyenne) directement proportionnelle au volume de roche étudié/déplacé.

Depuis, j'ai effectué de très nombreuses sorties cailloux en France ou à l'étranger (comme les cailloux je me sens citoyen du monde). En vertu du principe énoncé précédemment, je préfère aller prospecter sur les zones potentiellement les plus riches quite à aller loin (en Europe), avec le "bon matériel" et faire des chantiers de 15 jours s'il le faut.

Très peu de ventes ou d'échanges : je préfère souvent une journée de plus "sur le terrain" à une visite d'expo.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...