Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

La mine de Tsumeb et ses minéraux


Recommended Posts

Il y a 15 heures, Jeando80 a dit :

Tu parles de l'ouvrage de Ludwig von Bezing, "Namibia : Minerals and localities" j'imagine. C'est le tome I ou le tome II? J'hésitais à me le procurer, il vaut le coup? Tsumeb y est bien représentée? Ou cela parle-t-il beaucoup du reste de la Namibie?

Je n'ai que le tome 1, un beau bébé de 4,100 kg et 856 pages.

Voici la table des matières: Tsumeb est traité sur un gros chapitre "spécial" de 192 pages.

La part belle revient aux photos (une splendeur !) mais les renseignements sur les niveaux d'origine des spécimens figurés sont plutôt réduits... La partie texte va à l'essentiel. Il y a des images d'archives saisissantes, en particulier des tout premiers temps de l'exploitation. L'auteur a eu accès à un lot de photos d'époque jamais publiées auparavant. Dans la partie "Encyclopédie des minéraux de Namibie", qui passe en revue les espèces minérales par ordre alphabétique, il reparle bien évidemment de Tsumeb, et d'autres spécimens de la mine -et non des moindres- sont figurés.

IMG_7209.JPG

Link to post
Share on other sites

  • Replies 162
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

De rien, Jojo! Ça m'a beaucoup amusé de rédiger l'introduction de cet article, et j'espère que les participations seront nombreuses! (Ça nous change des demandes d'identification de cailloux trouvés dans le jardin du voisin et autres météorites tombées sur la terrasse...:jaieuchaud:) Il était temps de faire un rappel de vaccin au forum minéralogie!

J'aimerais que ce post devienne une sorte de référence francophone sur ce monstre minéralogique qu'est Tsumeb.

Ça m'a donné envie d'écrire d'autres topos dans le futur (j'en ferai probablement un sur la mine d'Ojuela)...

 

Allez, pour changer des smithsonites et rester dans les carbonates, un autre grand classique:

 

Calcite et duftite

Mine de Tsumeb, Tsumeb, Oshikoto, Namibie

130x90x60 mm

 

image.thumb.jpeg.1428d110ecfca2394bd7331136a29be9.jpeg

Rhomboèdres de calcite (comme dans les livres!) plombifère (d'où la teinte blanchâtre) et partiellement recouverts de duftite (probablement β-duftite).

Association trouvée à la fin des années 70, travaux de la seconde zone d'oxydation

 

Tsumeb est la localité type de la duftite (d'abord appelée parabayldonite par Friederich Karl Biehl en 1919, puis décrite en 1920 par Otto Pufahl, et nommée ainsi en l'honneur de Gustav Duft, directeur de l'OMEG). Cet arséniate de plomb et de cuivre ( PbCu(AsO4)(OH)) appartient au groupe adelite-descloizite, et est retrouvé chacune des 3 zones d'oxydation.

La différence n'est pas toujours aisée à faire visuellement avec la conichalcite ( ‎CaCu(AsO4)(OH )) et avec la mottramite (PbCu(VO4)(OH)); il existe en effet des solutions intermédiaires (série duftite-conichalcite avec substitution du plomb par le calcium, où le terme intermédiaire est parfois appelé β-duftite ; série duftite-mottramite avec substitution du groupement arséniate par le vanadate).

La duftite-α (de formule idéale PbCu(AsO4)(OH)), riche en plomb, est surtout retrouvée dans la première zone d'oxydation. La duftite de la seconde zone d'oxydation est surtout de la β-duftite (de formule théorique PbCaCu(AsO4)(OH )), riche en calcium. Il est impossible de les différencier sans analyse, et ces termes désuets (proposés par Claude Guillemin en 1956) ne sont de toute manière plus reconnus par l'IMA.

 

Une poche exceptionnelle au 43ème niveau (3ème zone d'oxydation donc) a livré des cristaux de près de 5 mm (un record pour l'espèce) associés à du quartz, de l'adamite, et de la malachite (Gebhard)...

Les pseudomorphoses (duftite après mimétite dans la première zone d'oxydation) et périmorphoses (duftite sur ou après calcite, dolomite ou tennantite, dans la seconde zone d'oxydation) sont assez classiques.

 

Link to post
Share on other sites

La duftite accompagne beaucoup de secondaires de Tsumeb. Ces exemplaires saupoudrant les rhomboèdres parfaits de calcite sont dans doute les plus réussis en termes d'esthétique :wub:

 

Sous forme de minéralisation principale d'un échantillon, elle été rencontrée en plus grande abondance au 35ème niveau (donc tout au fond de la seconde zone d'oxydation) en croûtes et masses botryoïdales-radiées. Le spécimen ci-après (85 X 75 x 48 mm), que je pourrais décrire comme présentant une structure intermédiaire entre ces deux qualificatifs, pourrait donc vraisemblablement en provenir. Il est associé à de la cérusite en petits cristaux incolores isolés, massive et un peu cimentante sur l'envers de la pièce.

 

 Et là aussi, le diable se cache dans les détails... La cavité centrale traverse complètement l'échantillon. Elle est semée de cérusites, mais...une face de cette cavité héberge un minéral velouté rouge carmin, peut-être relictuel, car il semble être creux et ces creux sont remplis de cristaux de duftite. A l'extérieur, il recouvre de la cérusite. Possiblement du minium ?

 

 

IMG_7180.thumb.JPG.c0c7b8946e897d660c7bdc98ae557c5d.JPG

IMG_7217.thumb.JPG.80c4df594d3339db04ad15f7e07e0151.JPG

IMG_7221.thumb.jpg.165605a66bce4b9164a3993beebc8a9f.jpg

IMG_7234.thumb.JPG.43b6a52dfd59461b55ba34d8aecf1602.JPG

Link to post
Share on other sites

Après discussions avec Jeando, je vais poster quelques spécimens de tsumeb qui sont passés entre mes mains.

 

Pour ma part mon plus beau spécimen de cette mine (que j'ai toujours chez moi) !

 

Dioptase en inclusions dans la calcite et sur la calcite. Spécimen de 15cm en excellent état. Je sais que ce type de pièce est bien documentée... si vous avez des infos je suis preneur :) 

74268828_10219762993761228_5402916189460496384_o.jpg

Link to post
Share on other sites

Il y a 6 heures, Grmble a dit :

Pour ma part mon plus beau spécimen de cette mine (que j'ai toujours chez moi) !

 

Salut Romain! Toi et Kayou lancez donc les hostilités avec les premières dioptases de Tsumeb!

 

Si l'on devait choisir un minéral emblématique de cette localité, je pense que sans nul doute ce serait cette espèce. Les cristaux centimétriques étaient légion, le plus grand répertorié avoisine les 5 centimètres! Comme je l'ai rappelé dans l'introduction de ce fil, pour le grand collectionneur Charles Key, la valeur marchande des dioptases trouvées à cette époque « devance celle de tous les autres minéraux trouvés à Tsumeb, loin devant celle des azurites ».

  • Les dioptases sont absentes de la première zone d'oxydation; on en trouve donc aucune trace dans les vieilles collections, si ce n'est de vieux spécimens faussement attribués à Tsumeb et qui proviennent en réalité de la mine de Guchab, à Grootfontein (à 50km de là).
  • Dans la seconde zone d'oxydation, les découvertes ont eu lieu à partir de 1975, principalement entre les 29ème et 32ème niveaux de la mine (et surtout au 30ème), puis furent tellement nombreuses que les vendeurs des années 80 priaient pour que l'on remonte d'autres minéraux que cette "ennuyeuse couleur verte" (sic, Gebhard). De nombreux mineurs sont devenus riches grâce aux dioptases, et l'un des dernier directeur de la mine en était tellement fou qu'il avait la réputation de descendre durant la nuit pour essayer d'en trouver par lui-même...
  • Enfin, à la fin des années 80, de belles découvertes ont eu lieu dans la troisième zone d'oxydation, au 44ème niveau,  avec des cristaux d'un vert très particulier (en raison de leur intrication avec de la malachite et de la conichalcite), la plupart du temps microcristallisés, en placage sur de la calcite (du plus bel effet!), mais parfois centimétriques.

A noter que l'on retrouve parfois en circulation des dioptases bleues, qui sont en fait des "faux spécimens minéralogiques", chauffées comme les améthystes brésiliennes pour imiter les citrines.

 

Le type de pièce que tu présentes, en épimorphose sur des rhomboèdres de calcite, a surtout été retrouvé dans des poches du 32ème niveau. Mais comme c'est une association classique (quoique la tienne est vraiment magnifique!), rien n'est moins sûr, et elle peut venir des 2 niveaux juste au dessus.

 

J'espère que l'on verra passer d'autres associations (avec cérusite, duftite, bayldonite, gartrellite, conichalcite, malachite, wulfénite, planchéite voire minrecordite ou molybdofornacite...)!

Link to post
Share on other sites

il y a 18 minutes, Michel de Champigny a dit :

Bonsoir,

Est-ce du Tsumeb ou bien du Congo ? Si Congo, quelle est la provenance ?

Dioptase, wulfénite et cérusite

Merci d'avance pour la réponse.

Cdlt

Michel

Dioptase et divers.jpg

Bonsoir Michel.

Sur l'association, quartz, wulfénite, cérusite et dioptase, j'aurais plutôt dit M'Fouati (République du Congo). Mais c'est Icarealcyon la spécialiste des mines congolaises, elle nous en dira plus!

Cordialement.

Link to post
Share on other sites

J'adore ce sujet et suis ravi qu'il intéresse tant de monde!

 

Une des miennes pour poursuivre...

 

Dioptase sur calcite

Mine de Tsumeb, Tsumeb, Oshikoto, Namibie

100x92x57mm

 

image.thumb.jpeg.859f789b5698a9a93e2cf37ad1dfaf42.jpeg

C'est tellement difficile de rendre correctement leur magnifique couleur vert émeraude en photo!

32ème niveau, seconde zone d'oxydation

Link to post
Share on other sites

Il y a 15 heures, Michel de Champigny a dit :

Bonsoir,

Est-ce du Tsumeb ou bien du Congo ? Si Congo, quelle est la provenance ?

Dioptase, wulfénite et cérusite

Merci d'avance pour la réponse.

Cdlt

Michel

Dioptase et divers.jpg

Bonjour Michel, en effet comme le dit Jean-Do, l'association quartz ( pour la première minéralisation ), dioptase, cérusite blanche, wulfenite orange en tablettes signe une pièce du Congo Brazzaville, j'évoquerais une origine distincte de M'Fouati, plutôt un gisement du riche district de Mindouli: M'Passa par exemple. Le point commun avec Tsumeb qui peut expliquer la riche paragènese est une origine paleokarstique.

Link to post
Share on other sites

il y a une heure, icarealcyon a dit :

est une origine paleokarstique.

Niari: minéralisations stratiformes et/ou de cassures dans le Schisto-calcaire et/ou le Schisto-gréseux de 2,6 milliards d'années. Alors que les Cérusites sur Hémimorphite de M'Fouati étaient dans une cheminé à quelques mètres de l'excavation ouverte dans les terres noires pour les Dioptases.

 

Link to post
Share on other sites

:super:et les montagnes de scorie réexploitaient par les Chinois!!

http://infoterre.brgm.fr/rapports/RR-29444-FR.pdf , malheureusement, le recueil que Pierre-Jacque m'avait confier m'a était confisquer démocratiquement par un haut responsable national.

Oups, je sors!

Il y a 20 heures, Grmble a dit :

 

74268828_10219762993761228_5402916189460496384_o.jpg

Cette association est une véritable dramaturgie. Bouleversante!

Link to post
Share on other sites

Pour changer d'espèce, avec une première d'une longue série...

 

Mimétite

Mine de Tsumeb, Tsumeb, Oshikoto, Namibie

97x77x51mm

 

image.thumb.jpeg.df89e98d791e94a0174af7e9d7c68954.jpeg

Celle-ci rappelle un peu certaines pièces mexicaines (Ojuela ou San Pedro Corralitos).

La mimétite peut prendre tellement d'habitus différents à Tsumeb (variétés des couleurs, des formes, associations et autres pseudomorphoses...)!

Link to post
Share on other sites

Il y a 3 heures, gaeldeploeg a dit :

Niari: minéralisations stratiformes et/ou de cassures dans le Schisto-calcaire et/ou le Schisto-gréseux de 2,6 milliards d'années. Alors que les Cérusites sur Hémimorphite de M'Fouati étaient dans une cheminé à quelques mètres de l'excavation ouverte dans les terres noires pour les Dioptases.

 

Dis donc tu es pas sensé être un spécialiste de fossiles, toi ?

 

Amicalement Serge

Link to post
Share on other sites

Il y a 1 heure, trenen23 a dit :

Dis donc tu es pas sensé être un spécialiste de fossiles, toi ?

Ben, le propriétaire de l'exploitation artisanal de M'fouati et moi, on a fait un transfert de bail de location en sa faveur il y a quelques années, sans est suivie de nombreuses collaborations . Du coup, quand Jeando80 poste une photo d'un minéral que j'ai réceptionné, transporté, déballé, voir nettoyé. j'ai des gros flash back:triste: des masters pièces, Des mono cristals biterminés flottants gemmes de Dioptases gros comme le pouce, Rhaaa! 

Link to post
Share on other sites

Une autre "petite" pièce...

 

Mimétite

Mine de Tsumeb, Tsumeb, Oshikoto, Namibie

165x95x40mm

 

image.thumb.jpeg.f8989a08b84d2aa3cac750fdc3f743bc.jpeg

Riche spécimen de mimétite sur un encroûtement de smithsonite porcelaine.

 

image.thumb.jpeg.0fa791a6b15a02dd68110d35b72acff1.jpeg

Détail, montrant des cristaux à l'éclat résineux, avec un faciès en "gerbe de blé".

 

image.thumb.jpeg.6f11e3dd27f37e5489a608988f38e7ca.jpeg

Le verso montrant la matrice, je pense une dolomie brechifiée

Link to post
Share on other sites

Mimétite, cérusite, et mottramite

Mine de Tsumeb, Tsumeb, Oshikoto, Namibie

112x64x43mm

 

image.thumb.jpeg.d8d67a8f9e51ef06076e370baffa469d.jpeg

Encroûtement de mimétite (jaune) recouvrant partiellement des cristaux de cérusite (translucides), sur un lit de mottramite (verte)

 

image.thumb.jpeg.8ae7db154c0928dc94a784260091e173.jpeg

Détail du verso, avec toujours de la mottramite et un peu de calcite

Link to post
Share on other sites

Le 06/11/2019 à 19:10, Jeando80 a dit :

Dioptase sur calcite

Mine de Tsumeb, Tsumeb, Oshikoto, Namibie

 

100x92x57mm

 

 

image.thumb.jpeg.859f789b5698a9a93e2cf37ad1dfaf42.jpeg

C'est tellement difficile de rendre correctement leur magnifique couleur vert émeraude en photo!

32ème niveau, seconde zone d'oxydation

 

J'avais oublié de préciser une chose, à l'attention de tous les amateurs de raretés.

 

Ces dioptases magnifiques trouvées dans la seconde zone d'oxydation, entre les 29ème et 32ème niveaux comme on l'a déjà dit, sont très souvent associées à des cristaux de la famille des carbonates, comme la calcite.

Si vous avez le bonheur d'avoir en main un spécimen de la seconde zone d'oxydation comme celui que j'ai présenté, il y une petite chance que ce fameux carbonate ne soit pas de la calcite, mais une espèce nommée minrecordite ( CaZn(CO3)2 ), décrite en 1982 et nommée en l'honneur du "Mineralogical Record magazine" (Garavelli et al.); ce minéral du groupe de la dolomite est facilement confondu avec elle, et seule une analyse permet effectivement d'en prouver la présence; les cristaux de minrecordite sont décrits à Tsumeb (dont c'est évidemment une fois de plus pour cette espèce la localité-type) comme de petits rhomboèdres d'une couleur blanc-laiteuse, ne dépassant pas la taille d'un demi millimètre, et toujours associés à de la dioptase (on ignore encore la raison de cette paragenèse).

 

Alors sur mon fameux spécimen... Calcite, dolomite... ou minrecordite? Je ne cherche pas la réponse, je préfère rêver...

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...