Aller au contenu

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse aux minéraux et fossiles de Lyon.
▲  Bourse aux minéraux et fossiles les 9, 10 & 11 novembre à l'Espace Tête d'Or près de Lyon  ▲

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Lyon.
▲  Bourse aux minéraux et fossiles les 9, 10 & 11 novembre à l'Espace Tête d'Or près de Lyon  ▲

icarealcyon

Membre
  • Compteur de contenus

    316
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de icarealcyon

  • Date de naissance 03/03/1961

Profile Information

  • Genre
    Femme
  • Lieu
    Lozère, France
  • Intérêts
    Paléontologie des vertébrés (ère secondaire) -Techniques de préparation et de conservation - Falaise des Vaches Noires - Toarcien caussenard - Minéralogie et paléontologie de France, Madagascar, Congo, Namibie - Ambre crétacé Birman - Météorites.

Visiteurs récents du profil

1 734 visualisations du profil
  1. icarealcyon

    Fossiles de l'Auversien en France

    Bonjour Elasmo, il y a 30 ans environ, une minuscule sablière exploitée par un agriculteur propriétaire, située tout près de Wy-Dit-Joli-Village, m'a permis de tamiser quelques dents de squales variées et très peu usées, dont striatolamia macrota, identifié d'après ton (excellent) topic, et d'autres (la majorité de la récolte) très petites, mais toujours d'excellente conservation. Connaitrais-tu ce site, et si oui, quel serait son âge ? Je n'avais pas, à l'époque, de documentation suffisante. J'avais un peu prospecté le secteur parce que j'avais vu une magnifique dent de requin (un striatolamia sans doute) au Muséum, étiquetée comme venant de là. Je me souviens que la couche fossilifère affleurait tout en bas, et au plancher de cette sablière, elle était légèrement glauconieuse et riche en petits cailloux quartzeux à peine roulés.
  2. Bonjour, Certaines pièces sont identifiables de façon à peu près certaine sur tes photos, pour d'autres, il faut des critères physiques: des expériences de base à faire qui te donneront le résultat. Les expériences de base sont décrites sur Géoforum: la dureté, la densité, le trait, la réaction aux acides. C'est amusant et instructif (et c'est la base de la minéralogie !) de les essayer. Donc, à confirmer le cas échéant par tes expériences, voici mon avis sur tes spécimens: 0/fluorine verte 1/hémimorphite bleue 2/ fluorine verte 3/ quartz cristal de roche 4/ quartz ou calcite. Tests: dureté, acide 5/ mica lépidolite dans quartz 6/lapis-lazuli 7/ calcite verte 8/ pas d'idée, faire les expériences de base. 9/ jaspe vert 10/fuschite 11/ agate mousse 12/ anthracite 13/ quartz aventurine ou teinté artificiellement vert 14/oeil-de_taureau ou oeil-de-fer 15/ cornaline 16/pâte de verre rose (artificiel) 17/ galet de quartz microcristallin 19/ corail non fossile (actuel) 20/ concrétion siliceuse ou calciteuse. Tests: dureté, acide 21/pouzzolane 22/ calcite ou quartz: tests: dureté, acide 23/ mica blanc 24/ pareil que 13 25/ quartz laiteux 26/ pouzzolane 27/ pareil que 17 28/ quartz cristallisé 30/ quartz ou calcite: tests. 31/ morceau de calcaire ? tests. 31/ concrétion calacire ? tests 33/ calcite ou quartz? tests 34/ pareil.
  3. Gryph58, il ne faut jamais dire "jamais" . Le mieux, quand on tient une idée, qu'on a évalué au préalable les questions purement techniques, telles que le volume de matériau nécessaire et les bons moyens abrasifs, c'est de se lancer ! C'est un libre moyen d'expression, ça fait un bien fou ! L'important c'est de se faire plaisir . Dans cette optique, ce sera toujours un succès. Et puis, comme on travaille par abrasion, ça avance forcément lentement, on a le temps de se rendre compte quand on fait une erreur. D'où la nécessité d'avoir prévu le matériau en volume suffisant pour se rattraper si nécessaire. Si je me remettais en tête de refaire un perce-neige aujourd'hui, j'utiliserais de la néphrite pour les feuilles, certainement pas de la fluo, parce qu'avec elle je suis allée au bout des problèmes liés au matériau pour une sculpture aussi effilée. Pas tant pendant la taille, qu'après, une fois achevée... Fluorine=fragile Mais l'important pour moi à l'époque, c'était de créer un objet mémoriel, pour ces merveilleuses journées passées à fouiller les vieux déblais à St Laurent-les Bains. Pareil pour le Piboul, et pour les pierres corses aussi. Il existe une part capitale de mémoire dans mes motivations lapidaires. Fixer le temps ...ou l'art comme catharsis... Sacha16, avec un aller-retour continent-Corse en avion et un séjour court, je n'ai pas pu ramasser et rapporter assez de beaux cailloux pour créer un échiquier J'ai optimisé ma petite récolte ! Mais réaliser ce concept d'échiquier (ou même un simple jeu de dames) aurait vraiment de l'allure, tant ces roches sont spectaculaires, colorées, contrastées. Parmi les galets de la rivière Golo, ces verts et ces rouges vifs se repéraient à plusieurs mètres !
  4. icarealcyon

    Disthène, à n'y rien comprendre...

    Bonjour, pourquoi pensez-vous tellement qu'il ne viendrait pas de là ? Seulement sur le critère de taille, ou bien aussi la couleur et la qualité ? Vous étiez sur un indice à disthène, normal (en principe) que vous en trouviez. Tomber sur un très bel exemplaire n'est jamais impossible, même c'est si peu probable, puisque l'espèce existe sur ce site-là. C'est probablement juste l'affaire d'un coup de chance, et premier arrivé, premier servi L'affleurement se réduisait aux quelques m2 à présent recouverts, ou pouvait-t-il exister d'autres zones à disthène au-dessus, en paroi.... il aurait pu "tomber du ciel" ?Non, ce n'est pas une météorite, c'est bien du disthène
  5. Dans un autre style, un essai avec quatre belles roches corses, ramassées lors d'un séjour en Haute-Corse en 2010: dans le lit du Golo près de Ponte Leccia (gabbro vert et rhyolite (?) rouge), à Radule (porphyre vert (?)) à Orezza: gabbro à smaragdite.
  6. Merci beaucoup Pablo, Gryph, Sacha et Coraline ! A la fin des années 90 (du siècle dernier ) je partageais mes loisirs non caillouteux entre la peinture sur soie et l'acrylique, avec quelques aquarelles et surtout beaucoup de dessin à la mine de plomb. J'ai peint mes meubles, des boites en bois , etc...Mais avoir un gisement de fluorine très riche en couleurs qui fournit du beau massif à moins de 15 km de chez soi (Le Piboul), ça inspire ! Un jour, mon mari a coupé une grosse tranche de fluo bien zonée et multicolore à la disqueuse et je l'ai polie avec du papier carrosserie à l'eau. Le déclic ! Je suis passée à la 3D, d'abord avec des formes simples: coupes, cabochons, puis très vite la sculpture de petits animaux et plantes. Je me suis équipée peu à peu, et j'ai bénéficié des cours d'un bijoutier créateur (et ami) pour le travail basique de l'argent. Et du coup... j'ai abandonné la 2D. Voici des pièces réalisées vers cette période (1995-2000): -les perce-neige: en fluorine de Saint-Laurent Les Bains et argent massif émaillé à froid pour les tiges; -le papillon: en fluorine du Piboul, antennes et pattes en argent noirci, -le bouquet de violettes: fluorine violette du Piboul, verte et incolore de Saint Laurent les Bains, tiges en argent émaillé à froid. L'ennui avec la fluo, c'est que certaines nuances, en particulier le bleu, le violet-bleu et certains tons de vert se modifient avec l'exposition à la lumière sur le long terme. Le violet-bleu peut tourner au violet-rose; par contre le jaune est parfaitement stable. Quand je m'en suis rendue compte, j'ai gardé mes objets à l'ombre. J'ai un fils qui marche sur mes traces ! Lui, c'est la peinture à l'huile qu'il préfère pour s'exprimer. Moi, je n'ai jamais su me débrouiller avec ce médium.
  7. icarealcyon

    Quiz sur la géologie:testez vos connaissances...et pas de triche!

    C'est pour quoi ce test ? Un devoir à la maison, à rendre en SVT ? Dans ce cas, on ne te donnera pas du tout cuit à recopier, parce que tu mémoriseras bien mieux et bien plus pour ton exam si tu cherches un peu par toi-même La recherche du renseignement sur internet, c'est diablement facile, il faut juste rentrer les bons mots-clé, par exemple : échelle dureté minéraux comme dit Gryph58, et essayer en anglais quand on ne trouve pas en français ! Tiens, je viens juste d'y avoir recours pour ta question 8. Le nombre total d'espèces minérales, c'est comme le nombre des insectes connus, ça change tous les jours. 4809 espèces minérales validées recensées à l'IMA en 2012, autant dire qu'aujourd'hui on dépasse largement les 5000. La question 10 ne concerne pas vraiment la géologie, même si quelque part elle se rattache à la question 5... En plus Victoria, comme Elizabeth II, disposait de plusieurs couronnes protocolaires. Cherche "Cullinan" sur google et tu trouveras des éléments de réponse à ces 2 questions
  8. Bravo Coraline, ces dessins d'insectes, cristaux et fossiles sont parmi les plus beaux que j'aie jamais vu. Voici trois de mes travaux de jeunesse ( ça fait une vingtaine d'années que j'ai raccroché les pinceaux, pour passer à la sculpture sur pierre fine quand je me sens d'humeur et que j'ai le temps). Chouette Harfang: aquarelle sur papier Chouette de Tengmalm: acrylique sur bois Jaguar: peinture sur soie, avec gutta-percha mais sans anti-fusant
  9. icarealcyon

    et la 3D alors???

    "Aube" bien sûr ! c'est la fatigue qui a repris le dessus
  10. icarealcyon

    et la 3D alors???

    Oui Elasmo, leur créateur a effectué un travail de modélisation remarquablement précis et soigné dans les détails. Il ne traite que des Céphalopodes, et il a le projet de modéliser le plus possible d'hétéromorphes. Pour le moment, il n'a travaillé essentiellement que sur des espèces présentes dans le Crétacé supérieur des USA, ainsi que du Japon (dont les extraordinaires Pravitoceras et Nipponites). Pour ma part, je lui ai suggéré le couple Macroscaphites yvani et Costidiscus recticostatus, ainsi qu'un Polyptychoceras que j'avais trouvé en son temps dans l'Albien de Courcelles dans l'Aude. Il m'a répondu qu'il va s'y attacher dans les mois qui viennent. Pour les Céphalopodes autres que les ammonites sensu stricto, il a modélisé une goniatite, une cératite et le nautile Aturia, ainsi que les mâchoires d'Architeuthis dux. J'ai reçu ces modèles aujourd'hui, découverts juste ce soir, en rentrant du boulot... Au premier regard, évaporée la fatigue de la journée, juste scotchée par la perfection d'ensemble de ces coquilles...Un peu comme tout chasseur d'ammonites hétéromorphes pourrait les imaginer dans ses rêves les plus fous... Ce soir, à la lumière d'une lampe de bureau, la texture de surface (qui est légèrement brillante avec une micro structure complexe) se révèle superbe ! Je vais les garder tels quels, comme des sculptures, ne pas les peindre, ce serait un crime ! Les cloisons du Didymoceras translucide sont très bien rendues. Sous un fort éclairage, on voit la précision de la ligne de suture. La surface texturée par l'imprimante 3D rend un aspect plutôt naturaliste: on pense vraiment à toutes ces coquilles à parois très fines, comme les argonautes, les xenophora, les pleurotomaires... Il y a bien sûr ça et là quelques petites bavures de la machine, mais tout cela peut être aisément traité. Cependant, ces objets demeurent assez fragiles à cause de leur finesse même. Ce procédé de modélisation (ou peut-on parler de nouveau médium ?) totalement inconnu il y a quelques années et déjà brillamment maïtrisé par certains amateurs ouvre des perspectives fascinantes, en complément des spécimens fossiles tels qu'on les découvre.
  11. icarealcyon

    et la 3D alors???

    Plus familière aux amateurs de déroulées françaises, une Crioceratites duvali ! Et le petit dernier, Hoploscaphites nicoletti. Vert fluo rigolo. Je vous avoue qu'avec ces modèles, je réalise un rêve !
  12. icarealcyon

    et la 3D alors???

    Bonjour à tous, je découvre ce fil et, le progrès technologique aidant, en 2018 certains arrivent à faire partager leurs merveilleuses créations à un public averti. Voici quelques exemples d'ammonites hétéromorphes créés sur imprimante 3D par un passionné américain, qui les fabrique à la demande, en très petit nombre bien sûr, dans son pays. Il a accepté de me fournir ces 4 exemplaires que je trouve particulièrement admirables. Il a créé les logiciels de modélisation pour une trentaine d'espèces à ce jour, et en prévoit d'autres. Mon prochain achat sera le nautile Aturia modélisé avec ses cloisons, réalisé en matière translucide (ce qui rend un résultat particulièrement heureux) et l'hétéromorphe Pravitoceras. Voici une Dydimoceras nebrascence qu'il considère comme sa plus grande réussite à ce jour. L'impression de cette pièce (creuse) dure environ 45h Voici maintenant un Didymocras cheyennense réalisé en matière translucide de façon à mettre en valeur les sutures des cloisons internes: bluffant !
  13. J'en ai observé un individu à deux reprises sur la plaine de Montbel en Lozère(plus de 1 000m d'altitude en moyenne). Rare et magnifique ! Aujourd'hui, j'ai photographié une minuscule araignée se baladant sur mes articles de Researchgate fraichement imprimés, traitant précisément des araignées de l'ambre crétacé birman: malgré cette lecture passionnante, ça a été difficile de lui faire prendre la pose ! Avec le temps qui devient -enfin- automnal ici, plein d'animaux à 6 ou 8 pattes cherchent à entrer dans les maisons pour passer la mauvaise saison à l'abri.
  14. icarealcyon

    Poisson fossile

    Bien sûr qu'il a été recollé, ou plutôt réassemblé, avec lui-même...Ce n'est pas du bidouillage. C'est un des fossiles les plus célèbres et les plus emblématiques de Monte Bolca.
  15. icarealcyon

    Poissons du Priabonien alpin

    Je vais essayer de faire un zoom sur le matériau carboné, mais la lumière naturelle est un peu faiblarde (alerte météo orange en Languedoc !) . L'aspect de ce matériau sous forme de fine pellicule, en l'état de mes trouvailles, plaiderait davantage en faveur de l'origine végétale ! Si ce n'est pas une nervure centrale de palme de palmier, il resterait les fougères (géantes ou arborescentes ?) ou les cicas . Les conifères, je n'y penserais pas trop, ils n'ont pas des tiges nues de cette dimension.
×