Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

icarealcyon

Membre
  • Content Count

    924
  • Joined

  • Last visited

7 Followers

About icarealcyon

  • Birthday 03/03/1961

Profile Information

  • Genre
    Femme
  • Lieu
    Lozère, France
  • Intérêts
    Paléontologie des vertébrés (ère secondaire) -Techniques de préparation et de conservation - Falaise des Vaches Noires - Toarcien caussenard - Minéralogie et paléontologie de France, Madagascar, Congo, Namibie, Afrique du Sud - Ambre crétacé Birman - Météorites.

Recent Profile Visitors

3,754 profile views
  1. Bonjour, voici une petite pièce de calcite rosée de Tsumeb toute simple, quasi-flottante (1 unique point d'attache), composée de cristaux rhombohédriques assemblés en crêtes ou ailes. Quelques petites mouches de duftite çà et là, 6X4X3 cm environ. La couleur rosée est plus sensible en vrai que sur ma photo.
  2. Pour la n°3: voir éventuellement du côté de la sénégalite de Kouroudiako ?http://www.pangeaminerals.org/2005/09/01/senegalite-kouroudiako-lrm/ Bien observer la forme des cristaux jaunes-olive. La pierre violette: probable sugilite, et elle viendrait alors d'Afrique du Sud (Kalahari Manganese Fields)
  3. Bonjour, il sagit d'un Dapalis macrurus, poisson lacustre du Stampien de la région de Forcalquier-Apt.
  4. Merci Gryph et Antakari pour vos encouragements, mais les chances de trouver plus gros sont bien minces. Plus un caillou est grand, plus il a de chances d'être massacré dans un tas de déblai. Les toutes petites choses épargnées que je trouve au compte-gouttes sur ce site me plaisent bien. La balade aussi (immersive en scooter), en passant par le Col de Montmirat, la Cham des Bondons, la vallée du Briançon et la Haute Vallée du Tarn avec ses falaises granitiques, comment s'en lasser ! Sur les pavés (les vieux déblais) la plage... Et des ruines industrielles dont la date d'abandon correspond à mon année de naissance Vraiment magnifique cette pièce, Otto !
  5. +1 ! Comme le souligne 1 frangin, ce sont les conditions de croissance d'un cristal de quartz (ou d'un autre minéral) qui déterminent sa forme cristalline (=l'habitus): -La température, le degré de saturation du fluide nourrissier, la pression, favorisent une croissance plus rapide du prisme du quartz si elles sont élevées, au détriment de la pyramide: cela donne du quartz de type alpin, améthystes de Vera Cruz, de l'Erongo, etc.... -Si elles sont plus basses, c'est le développement de la pyramide à 6 faces qui l'emporte sur le prisme. C'est la forme dite de "basse température". C'est le cas des géodes d'améthyste d'Uruguay ou Brésil, mais aussi de beaucoup de quartz filoniens des gîtes métallifères en France (mais pas tous). Dans les gisements classiques à quartz et sulfures en Roumanie et en Bulgarie, ce sont plutôt des quartz de haute température. Quant à la présentation toujours en géode et prisme court pour l'améthyste, c'est la profusion des pièces brésiliennes/uruguayennes dans le commerce qui pourrait donner cette impression. Mais l'améthyste existe bien en prismes allongés dans d'autres gisements: Pedra Parada et Las Vigas à Veracruz, certains sites de l'Erongo en Namibie (cf photo ci-après). Pour qu'un cristal puisse grandir, il faut du vide autour de lui, de l'espace. Cela se produit dans les vacuoles des basaltes, les miaroles des granites, les vides dans les filons, etc.. Les géodes brésiliennes sont isolables du milieu où elles se sont formées, un basalte maintenant altéré, ce qui leur donne cet aspect frappant, l'image même de la géode pour le grand public, pièces isolées, en oeuf bien creux. Les améthystes de Veracruz sont issues également d'une matrice volcanique, mais là ce sont plutôt des vacuoles et des filons que des géodes. Les fours alpins, par exemple, sont des "vides" généralement de grandes dimensions, et ils sont "non détachables" de leur milieu.Les pièces qui en sont issues ne ressemblent donc pas à des géodes, sans parler des pièces flottantes ou détachées-recristallisées qui s'y trouvent. L'améthyste ci-dessous est issue de miaroles dans le granite de l'Erongo, Namibie. Puisque vous êtes sur Paris, si vous voulez vous intéresser sérieusement à la minéralogie, je vous conseille la visite des collections minéralogiques de Jussieu, celle du Muséum et celle de ParisTech (Ecole des Mines). Vous y passerez de merveilleux moments. Beaucoup plus instructifs pour un débutant que certains sites internet commerciaux.
  6. Des plus anciens déblais de Ramponenche, trois rescapées bien petites mais plutôt mimi: 3X2 cm: barytine, quartz, dolomie ankéritique accompagnées de sulfures divers: pyrite, marcassite, galène, et peut-être chalcopyrite (cette dernière en inclusion dans la barytine). 1.5 cm de long: barytine tabulaire incolore en surcroissance sur lamellaire blanche, sulfure de couleur bronze en tétraèdres aigus. Si c'est de la marcassite, la forme allongée des cristaux me surprend, et elle a parfaitement supporté un siècle ou plus de déblai. Pendant la période moderne de l'exploitation, le minerai était broyé de telle sorte que le délaissé n'est plus que du sable fin. 2x2 cm: barytine tabulaire de couleur jaune ambre très profonde; en surcroissance sur de la lamellaire blanche, avec sulfures et dolomie. Il ne s'agit pas d'un enduit de surface. Elle était couverte d'oxydes de fer, dissous au Cristocline. la couleur profonde de cette barytine est surprenante pour le site, et même pour la Lozère.
  7. Bonjour Pierre-François, toujours un régal de suivre tes pérégrinations. Quelle fantastique quenotte ! Oui, c'est probablement Otodus mégalodon (pour le nom de genre: ex-carcharodon, ex-megaselachus et j'en passe...) enfin un gros requin bouffeur de baleines heureusement éteint quoi.
  8. Bonjour, c'est un bois flotté fossilisé. Pour l'échantillon cristallisé en étoile, la densité est évocatrice de la barytine ou la célestite, pour l'aspect visuel seul, on dirait du gypse. Une pseudomorphose serait-elle l'explication ? Pour les Terres Noires, il y en a de plusieurs époques, fort différentes dans le secteur: callovo-oxfordiennes, aptiennes-albiennes et priaboniennes . C'est lesquelles ?
  9. Les cérusites réticulées de Tsumeb sont en effet d'une taille et d'une beauté incomparables ! Plus récent, plus petit et plus en "épaisseur", voici une cérusite réticulée de Nakhlak, Anarak district, Ispahan, Iran (39 X 27 X 22 mm) et une autre, davantage comparable aux namibiennes, trouvée dans les années 1970 à M'fouati, Congo Brazzaville, (25 X 20 mm environ) , déjà postées sur le fil "Cérusites"
  10. Non, ce n'est en aucun cas c'est une garantie d'authenticité.. Entièrement d'accord avec Gryph ! il existe des collages plus ou moins habiles, et aussi des cristaux de synthèse implantés sur "gangue" pour avoir l'air plus naturels. Votre spécimen en est hélas un bon exemple: très certainement du sulfate de cuivre (une chalcanthite, oui, mais de synthèse) . Une spécialité, entre autres, de nos amis d'Europe de l'Est...
  11. Merci beaucoup pour cet éclairage sur ces rares bestioles, Jjnom ! Ce sont vraiment des égarées occasionnelles dans la Mer des Causses... Elles prouvent, si besoin était, l'ouverture au moins occasionnelle de cette mer sur le domaine téthysien. Au sujet des bois fossilisés dans les schistes-cartons, cet exemplaire trouvé en 2013 et récemment scié (mais pas encore poli) montre effectivement un certain potentiel ornemental.
  12. La table du dolmen du Causse de Changefège, près de Mende en Lozère, comporte d'assez nombreuses empreintes d'ammonites (périsphinctidés) sur sa face inférieure. Elle a été extraite d'un banc de calcaire oxfordien à proximité. L'effet est troublant, la fossilisation de ces ammonites n'étant pas des plus fines, comme souvent dans ce calcaire, on a l'impression d'un plafond étoilé, des étoiles en spirale (cela me rappelle un peu les étoiles en spirale de la nuit arlésienne de Van Gogh !). Peut-être que cette disposition (dalle retournée par rapport à son sens d'extraction) était intentionnelle vis-à vis de ces motifs.
  13. Bonjour Gaël, avec tes bons soins, il a l'air de reprendre du poil de la bête, ce pauvret. Qu'est-ce qui explique sa pelade si étendue ? Tu le soignes comment ? C'est vraiment un chat magnifique Quand il se sera complètement retapé, il sera moins mimétique avec ton balai-frange !
  14. Bonsoir Jloui et Jeando, et un grand merci ! j'ai enfin la réponse à une question posée il y a ... quelque temps, sur la cause de la fluorescence remarquable des hyalites de l'Erongo. Sur certains spécimens, elle est déjà perceptible en lumière naturelle, mais aux UV longs, quel spectacle ! Ci-après, ce ne sont pas les mêmes pièces sur les deux photos: je n'ai pas encore photographié celle en lumière naturelle sous UV. Hyalite, quartz, tourmaline noire, Hohenstein, Erongo, Namibie
×
×
  • Create New...