Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Jeando80

Membre
  • Content Count

    241
  • Joined

  • Last visited

About Jeando80

  • Birthday 04/02/1980

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Lorraine
  • Intérêts
    Les minéraux du plomb, les uranifères, et Tsumeb!

Recent Profile Visitors

3,101 profile views
  1. Dioptase et Calcite Mine de Tsumeb, Tsumeb, Oshikoto, Namibie 152x83x34mm Classique de la seconde zone d'oxydation. Des spécimens semblables ont déjà été postés plus haut, mais cela fait toujours son petit effet... Vue de la matrice, une dolomie silicifiée. Toujours très délicat de rendre en photo la couleur réelle de ces dioptases namibiennes, ici des microcristaux saupoudrés comme du sucre sur des rhomboèdres de calcite...
  2. Salut Cascaillou! Le plomb pour la première énigme (Pb)? Pour la seconde j'imagine qu'elle fait référence à de la cristallo... Mais je sèche.
  3. Bonjour Nathalie. Chrysoprase oui! Mais pour la provenance, je suis loin d'être catégorique. J'en ai vu des semblables certes australiennes, et brésiliennes, mais aussi polonaises (mine de chrysoprase de Szklary, Basse Silésie), quoique ces dernières arrivent dans nos contrées assez souvent avec une tranche polie, plutôt que brutes. La matrice me paraît assez semblable sur tous ces gisements, et n'a pas l'air très discriminante... https://www.mindat.org/loc-232015.html
  4. Géode de Calcédoine Mines de phosphates de Gafsa, région de Gafsa, Tunisie 105x75x60mm Spécimen récolté par Mr Edouard TINCELIN.
  5. Hématite Mine Djerissa, Tajerouine, Le Kef, Tunisie 115x70x65mm
  6. Bonjour Kayou! Un ancien mineur m'a justement récemment donné des échantillons assez ressemblants, prélevés vers la fin des années 60, apparemment en plein air, sur un terril, dans les environs de Kasserine... De la chalco, du quartz, et un minéral du cuivre (azurite/linarite?) Un second, assez similaire Un troisième; l'on devine sur la tranche la même minéralisation de cuivre recouverte de quartz. En surface, quelques galènes plus ou moins oxydées (plattnérite?)... Si quelqu'un a plus d'informations (Mindat n'est pas très éloquent sur cette région), je suis preneur!
  7. La calcite est l'un des minéraux les plus abondants à Tsumeb (sinon le plus fréquent). Elle est quasiment absente des anciennes collections, probablement car les échantillons de qualité étaient plutôt rares dans la première zone d'oxydation, lessivée par les eaux météoriques; toutefois il ne faut pas oublier que les mineurs prenaient de gros risques pour remonter des spécimens en vue de les revendre (ils les cachaient par exemple dans leur pantalon de travail -ou certains l'ont attesté, dans leur bouche!-); se faire pincer et virer pour une précieuse azurite pourquoi pas, alors que pour une "banale" calcite... C'est surtout après les découvertes des seconde et troisième zones d'oxydation que les beaux spécimens envahirent les bourses et les vitrines, pour notre plus grand bonheur. Toutes sortes de cristallisations coexistent (rhomboèdres évidemment le plus souvent, mais aussi scalénoèdres dont les "dents-de-cochon" et autres "têtes-de-clou", pseudo-cubes...), avec des cristaux de toutes tailles (des calcites de plus de 20cm sont répertoriées), avec toute une gamme de couleurs (de l'incolore au noir) liées évidemment aux inclusions microscopiques (de minéraux, voire d'ions métalliques), citons : -rouge sang - hématite -rouge orangé - cuprite ou minium -blanc - cations plomb ("plumbocalcite", comme sur le specimen recouvert de duftite que j'ai montré à la deuxième page de ce post) -bleu - dioptase ou cations cuivre (à noter par exemple une poche de calcites bleutées au 43ème niveau) -vert - malachite, conichalcite, duftite ou cations cuivre ("cuprocalcite", par exemple dans la "Ice-Cream Pocket") -vert foncé et noir - mottramite -rose - cations cobalt ("cobaltocalcite") ... Et je ne parlerai pas ici en détail des associations (on a déjà posté plus haut des spécimens de calcite recouverte de dioptase ou de duftite provenant de la seconde zone d'oxydation), car on la retrouve associée à à peu près tout! Quant aux pseudomorphoses, citons les calcites après cérusite et après mimétite... Enfin il convient aussi de parler de 2 poches célèbres: La "Ice-cream Pocket", découverte en 1977 probablement dans la seconde zone d'oxydation, et qui est connue pour ses magnifiques rhomboèdres vert-pastel dont la surface est saupoudrée d'une seconde génération de microcristaux. Et surtout le "Crystal Palace", qui est la plus grosse poche jamais découverte dans la mine, en décembre 1990, au 43ème niveau (-1440 mètres, troisième zone d'oxydation). Imaginez donc ses dimensions : 8x5x3 mètres! Les parois étaient intégralement recouvertes de cristaux de calcite, pouvant mesurer jusqu'à 4 cm, reposant sur un lit de conichalcite; ce ne sont pas forcément les plus jolies calcites que Tsumeb ait produites (enfin pour moi, je les trouve assez ternes...), mais la taille exceptionnelle de cette poche mérite qu'on la cite pour la postérité!
  8. Pas mieux, Sweetwater Mine... Je me vengerai, cher Greg la veine ! :)
  9. Certes monsieur Saad. Mais, sans vouloir vous offusquer, point besoin de test (et pourquoi parler de malachite???) quand il s'agit d'un habitus aussi classique; c'est une wavellite de l'Arkansas sans ambiguité! Et inversement le minéral nous renseigne parfois sur la nature de la matrice... Donc ici une roche métamorphique alumineuse...
  10. Bonjour. Wavellite! Dug Hill, Avant, Arkansas, USA très probablement. https://www.mindat.org/gallery.php?loc=18339&min=4250
  11. Une autre "petite" pièce... Calcite, sidérite et mottramite Mine de Tsumeb, Tsumeb, Oshikoto, Namibie 147x94x88mm Aucun clivage, tous les rhomboèdres sont intacts (avec quelques faces modifiées) et limpides. Le verso (recto?)... Je n'ai toujours pas décidé quel côté je préfère exposer... Une vue rapprochée montrant la sidérite chocolat sous-jacente, et quelques agrégats vert pomme de mottramite. D'autre cristaux de sidérite perdus parmi les rhomboèdres modifiés de calcite.
  12. Frédéric, je me régales de toutes ces magnifiques photos de minéraux que tu partages régulièrement. Ta façon de transcender la nature, c'est vraiment de l'Art! Tu dois peut-être parfois pester, avec tout le mal que tu te donnes, quand tu nous vois photographier nos spécimens avec nos pauvres téléphones... J'ai un peu honte à côté de toi. Je tenais, humblement, à te remercier ici. Jean-Dominique
  13. Merci Jfc pour ces photos de sulfures ; j'aime beaucoup en particulier le premier spécimen, peu commun par ses arrêtes non altérées! Sa patine rougeâtre est peut-être liée à des oxydes ferreux comme tu le penses, mais pourquoi pas plutôt à un dépôt de cuprite (il y a bien plus de cuivre que de fer dans la formule Cu6[Cu4(Fe,Zn)2](As,Sb)4S13 et le fer est en géneral assez déficient à Tsumeb)? Bien que la tennantite soit un composant majeur du minerai sulfuré, bien peu de jolis cristaux sont sortis de la mine, la plupart étant très corrodés par l'action des fluides météoriques. Le plus gros cristal connu (près de 20 cm tout de même), récolté au 6ème niveau, a été photographié dés 1920 par Wilhelm Klein avant d'entrer dans la collection Kegel puis de finir à la Smithsonian Institution. Elle est surtout d'origine hypogène ; c'est le principal minerai de cuivre à Tsumeb, et on la retrouve tout le long du tube minéralisé; elle y prend la forme de petits grains noyés dans les sulfures, ou de filons plus importants (comme sur la plaque polie -au passage très intéressante!- que tu as montrée dans ton second message). Pour Keller (1977), les cristaux tétraédriques de tennantite s'y seraient formés à partir de la désintégration des sulfures environnants, plutôt que par cristallisation habituelle dans des poches. Et puis, pour nous amateurs de belle minéralogie, il faut rappeler que cet arséniure est la principale source des ions arséniates à l'origine des jolis minéraux secondaires (sans oublier non plus quelques cations métalliques). Une très petite proportion de la tennantite est aussi d'origine supergène, que l'on retrouve par exemple dans des pseudomorphoses après azurite ou enargite. Quand au second spécimen, c'est un grand classique. Un dyke d'environ 50 cm de large a été découvert au 45ème niveau, vers la fin de l'exploitation ; probablement rempli à l'origine par de la calcite avant sa dissolution, il ne contenait que des cristaux de quartz et de tennantite; c'est de ce dyke que proviennent nombre de spécimens avec cet habitus noirâtre (d'après Gebhard).
×
×
  • Create New...