Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2020, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 25>28 juin 2020

Jeando80

Membre
  • Content Count

    397
  • Joined

  • Last visited

About Jeando80

  • Birthday 04/02/1980

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Lorraine
  • Intérêts
    Les beaux minéraux, et en particulier les uranifères et Tsumeb!

Recent Profile Visitors

3,698 profile views
  1. Bonsoir darkpic! On pourrait même préciser, devant les cristaux plutôt massifs et surtout qui m'ont l'air pleins, que cette crocoïte (n°19) vient probablement de la mine Red Lead plutôt que de la "fameuse" mine Adelaïde (où les cristaux sont plus délicats, en général creux, ou bien organisés en magnifiques et fragiles hérissons, voire partiellement recouverts de gibbsite ou de dundasite blanches sur des poches plus récentes), toujours près de Dundas en Tasmanie. Ce sont pour ta culture personnelle d'anciennes mines d'or, d'argent et de cuivre, exploitées dés la fin du XIXème jusqu'au début des années 80. Elles sont actuellement "fouillées" par quelques compagnies privilégiées, exclusivement à la recherche de ce fameux chromate de plomb rouge qui fait le bonheur des collectionneurs! Un lien vers une vidéo sympathique, montrant comme il est difficile d'extraire un minéral aussi fragile (ici à la mine Adelaïde):
  2. Après, cet aspect métallique est peut-être tout simplement artificiel, juste un effet d'optique lié à l'exposition à une lumière intense pour la photo? Pour moi la portion "torturée" du milieu fait cassitérite sans ambiguïté (le chapeau et les pyramides à la base me vont bien aussi); le Sichuan (mont Xuebaoding) me va très bien comme origine. Un spécimen perso (avec beaucoup moins de lumière) pour comparaison... Cassitérite et muscovite Mine de Béryl de Pingwu, Huya, Mont Xuebaoding, Pingwu, Mianyang, Sichuan, Chine. 57x51x50mm. Ç’aurait été effectivement plus simple si celle de l'affiche avait été présentée dans son habituel écrin de muscovite, ou mieux associée à un béryl ou à une scheelite (quel est le rapport sinon avec le titre "Paragenesis" si c'est un cristal isolé?)... En tout cas on est tellement en manque de SMAM que l'on se gratte la tête et commente allègrement depuis hier une simple affiche... Les joies du confinement!
  3. Bonsoir et bienvenue sur Géoforum! 2 posts à lire si tu ne l'as pas déjà fait, en attendant de trouver de beaux "coins à champignons"... 1) la bible "maison" des amateurs de cailloux pas comme les autres: 2) quelques recommandations élémentaires en matière de radioprotection à l'intention des collectionneurs:
  4. Bonjour. Puisque tu as trouvé cet échantillon en bordure d'un chemin de fer, cela pourrait tout simplement être un banal laitier de fonderie comportant du verre, utilisé comme ballast.
  5. Merci Michel de cette réponse bien complète comme je les aime! Je vais de ce pas me replonger dans les oeuvres d'art de Tempo pour comparer les habitus.
  6. Bonsoir les spécialistes! Question sans doute un peu con (ma "culture" a énormément de lacunes en micro): ces magnifiques baguettes de cuprite rouge, ce sont elles qui sont responsables en macro de la variété chalcotrichite?
  7. -"Vos examens montrent que vous souffrez d'une maladie coronarienne." -"Ça veut dire que j'ai le coronavirus docteur?" -"Non monsieur!" -"Ouf, j'ai cru que c'était grave!"
  8. Et oui, Fred, tous les goûts sont dans la nature, et il y a une certaine beauté insoupçonnée même dans ce qui semble laid au premier abord... Si le géologue minier est bien évidemment par essence souvent "sensible" aux sulfures, exploitables, et hormis quelques jolies chalcocites/tennantites/galènes et rares pyrites bien exprimées à Tsumeb, j'y préfère personnellement les sympathiques minéraux secondaires des 3 zones d'oxydation, dont la beauté parle au cœur de chacun sans besoin forcément d'être initié à leur "technicité" (initiation bienvenue qui permet toutefois de les apprécier pleinement!). Puisque cette vidéo t'a plu, j'en partage une autre, de la même chaîne Youtube (que je recommande pour le plaisir des yeux), cette fois-ci d'une conférence de Malcolm Southwood, Martin Števko et Paul Carr sur la série adamite - cuproadamite - zincolivénite - olivénite à Tsumeb... Très instructif (j'ai un gros faible pour les zincolivénites de Tsumeb et leurs paragénèses...) avec moult analyses!
  9. Bien vu, le Sablais! On en avait vu une autre passer il y a quelques jours dans la collection de l'ami Simpson (https://www.geoforum.fr/topic/34325-ma-collection-de-minéraux/page/11/?tab=comments#comment-685142 ). Au risque de paraphraser un peu Michel, la sylvinite est une évaporite composée de sylvite (KCl) et de halite (NaCl), déliquescente (très sensible à l'humidité de l'air...) d'où ce "suintement" que tu as constaté; il est donc préférable de la conserver dans une boîte, avec un sachet dessicant. La couleur et l'aspect de ton spécimen évoquent notamment les mines de potasse d'Alsace, dans la région de Mulhouse. Au passage, un lien vers géowiki pour tous les confinés qui ont du temps pour lire! https://www.geowiki.fr/index.php?title=Les_Mines_de_Potasse_d'Alsace_au_fil_du_temps
  10. Oui magnifique Chantal! Tu as utilisé des UV courts pour cette photo d'autunite?
  11. Bonjour Simpson! Cela ressemble plutôt pour moi à une autunite de la carrière des Oudots (Grury, Issy-l'Evêque, Saône-et-Loire, Bourgogne-Franche-Comté).
  12. Bonjour à tous les confinés! Pour passer le temps, et pour tous les amoureux de sulfures et sulfosels, je vous propose un lien vers la vidéo d'une conférence à Tucson du Pr Frank Keutsch de l'université d'Harvard, publiée hier: "Tsumeb sans l'oxygène":
  13. Je viens donc de lire, au sujet de ces fameuses "sexangulites" dont tu nous parlais il y a quelques mois, la mise au point d'Yves LULZAC, Yves MOËLO et Nicolas STEPHANT parue dans le dernier Règne Minéral. Merci aux auteurs, très intéressant!
  14. Merci Otto d'avoir pris soin de me répondre! J'attendrai impatiemment de connaitre l'avis du Dr Origlieri (c'est bien lui qui a décrit notamment la Stibioclaudetite à Tsumeb?!) sur ces mimétites vertes de Mapimi, dont j'ai la chance d'avoir un beau spécimen à la maison associé à de la wulfénite caramel pseudo-cubique (au passage je suis impardonnable d'avoir oublié de citer Lantignié -que je connaissais surtout pour ses wulfénites-! Il faut dire que je collectionne assez peu les minéraux des excellents gîtes français, m'étant principalement focalisé sur la Namibie...). Transmettez-lui au passage si vous le voulez bien l'admiration d'un petit quidam mosellan (c'est bien loin de l'Arizona)! Je vois bien la différence avec l'arsendescloizite, que j'ai aussi en collection. Vert plus sombre, éclat plus terne, globules avec moins de reliefs. Ce vert des mimétites est il lié à des inclusions d'ions Cu? Et si oui, s'agit-il éventuellement d'une solution solide avec un autre arséniate? Là est en fait ma question.
×
×
  • Create New...