Jump to content

trenen23

Modérateur
  • Posts

    7,229
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About trenen23

  • Birthday 06/11/1961

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    St Quentin La Chabane (23)

Recent Profile Visitors

28,814 profile views

trenen23's Achievements

  1. Je pense que glaner dans les labours (non semés) est infiniment plus productif que faire des trous dans les champs, je n'aurais pas l'idée d'ailleurs. Bon en même temps je n'aurais jamais eu l'idée de chercher des saphirs à la suceuse et à la rampe et il semble bien que ça a été fait sur la Cizière ? Pour le Coupet , à ma connaissance la carrière ne donne pas de saphirs, je l'ai exploré une fois avec autorisation, la quasi totalité des nodules de péridotite de Jamot en vient. Un des principaux problème posé par les saphirs est qu'on touche au POGNON ! donc du coup ça devient plus une affaire de passionnés uniquement, mais aussi de gens qui rêvent de faire fortune rapidement et qui manquent singulièrement de déontologie (pas tous mais quand même....) Évidemment quand en plus il passe des quantités de visiteurs sur un spot, ça pose rapidement problème. Je l'ai bien vécu sur le Sioulot, rivière ultra connue après les deux publications en revue, plus de trous non rebouchés, chemin barré par une voiture de "touriste" qui empêche le tracteur de passer, famille qui pique nique au milieu des montbéliardes, zigue qui prétend avoir l'autorisation du propriétaire alors qu'il est en face de lui....., bref ce qui ne posait pas de problème est devenu problématique. Moi je m'en fous, j'ai arrêté de prospecter quelques années (le propriétaire le plus en colère était celui qui me donnait l"autorisation, j'allais pas y aller en clandos dans son dos....), ça s'est même finit par un petit apéro, sans autorisation de prospection mais pour ne pas se fâcher ! Bien sur je ne vous parle pas de l'état d'une rivière bien connue non loin d'Issoire, c'est mauvais pour mon moral.... 10 ans a y passer de temps en temps en rebouchant soigneusement son trou.... Quitte à cafter, pour chercher les saphirs en rivière, plusieurs techniques (j'en oublie surement....), la batée, pas terrible, on perd facilement les gros quand il y en a, mais j'adore ce mouvement, les tamis, succession d'un tamis à très grosses mailles (> aux plus gros saphirs potentiels) et petite maille (< aux plus petits saphirs qu'on veut récupérer), on bradasse et là soit on se le joue bourrin, on regarde soigneusement ce qui reste entre les deux tamis, soit on jigg en retournant le tamis fin d'un mouvement brusque, souvent les saphirs sont sur le dessus du tas, vu que même s'il ne sont pas super denses il descendent un peu. Serge
  2. Ca dépend un peu dans quoi tu es mais andalousite séricitisée serait bien possible. On emploie le terme de pinnite pour l'altération de la cordiérite en micas peu distinct et de gigantolite pour celle en grande lame de micas. Qu'en dis la carte géologique ? Serge
  3. Continue dans ce sens, on va peut être finir par avoir un vue fine des phénomènes, c'est très intéressant. Comment a-t-on obtenu les ages ? Serge
  4. Pour moi il y deux populations, Les montdoriens, Sioulot et annexes, dont le ruisseau de Beaumont sur Bort les Orgues (pas très volcanisme Mont Dore...) petits à arêtes vives (et il me semble quelques golfes de corrosion indiquant un déséquilibre avec le magma). On pourrait les rapprocher des saphirs en place dans les enclaves du Puy de Menoyre dans le Cantal (mais je n'ai pas vu de golfes de corrision chez ces derniers). Les vellaves et assimilés, beaucoup plus gros souvent roulés avec des étoilés voire des types trappiches, Pezouillou, Coupe, Chomelix, Ayoux.... Il me semble que Phénacite en décrit dans des enclaves de socle. Maintenant faudrait voir ce que G. Giuliani a écrit récemment, je sais qu'il avait d'autres idées que celles du DEA d'Eloïse Gaillou (qui est un très bon DEA d'ailleurs...) Serge
  5. Ce genre de truc, il y a une bonne dizaine de mines en France (ces années là, c'est l'age d'or de la recherche d'uranium) si on rajoute les USA ..... Serge
  6. Je prendrais bien le pari que cet éclat vitreux et cassure conchoïdale rayera le verre..... Serge
  7. En fait extrusion c'est plus pour quelque chose de visqueux Serge Scorie basaltique très bulleuse (souvent appelée improprement pouzzolane) Serge
  8. Désolé, pas météorite à coup presque sur ! Roche volcanique peu ou pas métamorphique probable. Serge
  9. C'est assez compliqué, il y a eu un colloque il y a quelques années et les opposants à l'éruption récente ont plutôt été entendus. D'un autre côté le Pavin s'y prête, mais les études faites après la catastrophe de Nyos ont conclu à l'absence de risque actuel (pas antérieur). Serge Certains signes laissaient penser qu'on avait une simple vidange de la colonne de magma du lac (comme 2002 je crois) par des failles tectoniques sur les flancs du volcan. Maintenant la montée de nouveau magma sous une zone hors volcan apparait très possible. Serge
  10. Mais à l'aspect ça fait bien gummites sur pechblende. Serge
  11. Bon ta roche sombre est bien une doréite, la même que la sancyite en sombre, ce sont bien des sanidines tes feldspaths. A la troche ton minéral noir fait plus amhibole mais d'habitude il ne me semble pas qu'elles montent à l'aimant ? Je confirme, Chaudefour peut être très vite très craignos même par beau temps, j'ai souvenir d'une ballade pommatoire en basket sous la Dent de la Rancune qui aurait fort pu très mal se terminer, je montais dans les ponces sans pouvoir redescendre et il y a une microfalaise en haut pour sortir (et une bonne cinquantaine de mètres de pente à dévaler avant de se prendre le premier dyke..... le tout sans casque of course ! Pour les micro, je ne sais pas si c'est interdit, mais il y a un beau tas de cailloux en vrac en tout à fait en haut du val d'Enfer truffés de vacuoles ! Serge
  12. Avant nettoyage ils ne sont pas aussi glamour ! Le coup de vieux que me mettent Amédé, Jérémy etVincent en me sortant des trucs intéressants à côté de chez moi, comme d'habitude que j'avais un peu prévu mais pas cherché sérieusement ..... Serge
  13. Bon alors quartz et basalte impossible, mais on relève une texture basaltique pas un basalte. Ça fait bien bréchique ton truc, impactite ce serait une découverte majeure, pas d'impact répertorié en Corse et des impactites sur 300 m c'est vraiment plus difficile à envisager. Il y a bien un truc naturel qui pourrait faire ça, c'est des pseudotachylites, fusion associé à de la tectonique cassante, mais pas très courant. En fonction des minéraux, l'aspect pourrait faire penser à un truc d'origine humaine (on monte à bien plus de 350°C avec des fours antiques (on fond du granite qui fond à 600 °C) Serge
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.