Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

icarealcyon

Membre
  • Content Count

    946
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by icarealcyon

  1. Bonjour Otto, dans quel contexte se forment ces géodes de quartz rose ? C'est un sujet qui me questionne beaucoup. J'ai rencontré en Lozère des géodes dans le Toarcien terminal-aalenien dans des interlits marno-calcaires, qui contiennent des boules de quartz rosé mais d'une teinte très subtile, presque opalescente.
  2. Bonjour Jojo38, en effet, en continuant les recherches ce dimanche soir , j'ai eu suffisamment d'indices pour que Sunnyside s'impose sur Emma Mine. En particulier la figuration d'une tranche de "minerai aurifère" de American Tunnel, une des spots de Sunnyside qui correspond exactement à ce que j'observe au niveau de la gangue. Merci encore, ainsi qu'à Jean-Do, pour votre aide décisive !
  3. Voici ce "old timer" après un nettoyage que manifestement il n'avait jamais subi. J'ai utilisé HCL à froid, concentration d'environ 10 %, appliqué au coton-tige. Excellent résultat sur l'enduit brun-noir qui a disparu assez rapidement, ainsi que les dépôts jaunâtres. La couleur et l'éclat des faces sont bien avivées.Cette rhodochrosite ressemble à présent davantage à ses soeurs de l'Ouest des USA visibles sur internet . Sur la base des pistes proposées par Jeando80 et Jojo38, je pense qu'on peut isoler deux origines possibles: 1) la mine Sunnyside (Silverton, San Juan, Colorado) : en plus des autres similitudes (couleur, aspect de la gangue, etc...) la fluorine de Sunnyside a exactement la même teinte vert pâle que ce qui colore la base des quartz de mon caillou. Peut-être est-ce l'inclusion responsable du vert. Dommage, il n'y a pas de fluorine qui affleure sur mon spécimen. Par contre, avec une meilleure lumière aujourd'hui, et le caillou bien séché, j'ai pu observer dans la gangue de minuscules mouches de pyrite cubique et même une petite veine, un autre sulfure plus pâle en cristaux pointus (presque octaédriques), et des grains de galène (ou de cuivres gris ?) de couleur gris acier. 2) la mine Emma (Butte, Montana): pour la similitude de forme des cristaux en rhomboèdres composés, et même leur légères altérations de surface. Mais mon caillou serait d'un gabarit respectable par rapport aux pièces de Butte actuellement sur le marché.Je n'ai pas trouvé de spécimen de la mine Emma figuré avec la gangue bien visible. Et, comme le souligne Jojo, c'est l'occasion de voyager virtuellement (j'adooore le paysage de la mine Sunnyside !) et de constater l'abondance des indices de rhodochrosite dans l'Ouest américain .
  4. Merci beaucoup à vous deux pour cet éclairage ! Le seul élément que je n'avais pas repéré et décrit ci-dessus m'est apparu suite à un nettoyage poussé du caillou cet après-midi, qui a enlevé une bonne partie de la patine brunâtre sur la gangue et rafraîchi les cristaux roses. Ce nouvel élément, c'est la présence de minuscules grains de sulfures à éclat métallique, brillants et très clairs, presque blanc argent à la bino (de la pyrite très fraîche, ou plutôt... du mispickel ? ) isolés, dispersés dans la gangue. Ils sont totalement absents de la zone macro-cristallisée. Ils ne sont pas très nombreux, et vraiment très petits -je n'arrive pas à observer leur forme cristalline ! Ils se trouvent plutôt à la périphérie du quartz massif, dans les oxydes de manganèse noirs ternes. Le quartz cristallisé qui accompagne la rhodo contient des inclusions vertes à la base des cristaux, que je n'arrive pas à observer distinctement (peut-être micro-fibreuses), et des inclusions à aspect de "cristaux négatifs" existent dans quelques prismes allongés. Je vais tenter ma chance avec "Sunnyside, Silverton, Colorado" sur Mindat , mais j'avoue avoir de plus en plus de difficultés à naviguer sur ce site que je ne consulte que de loin en loin. D'une fois à l'autre, je ne m'y retrouve pas !
  5. Bonjour à tous, Voici une pièce, peut-être ancienne, de rhodochrosite en rhomboèdres rose clair (14 X 9 X 5.5 cm) de provenance inconnue. Elle s'accompagne de petits quartz biterminés à nombreuses inclusions vert mousse (chlorite ?), le tout sur matrice bien lourde d'oxydes de manganèse à patine brunâtre, à disposition rubanée. Les rhomboèdres sont zonés et présentent une couleur rose-rouge assez prononcée au coeur. Je remercie par avance les géoforumeurs érudits qui auront une idée de sa provenance ! La voici de face De profil Zoom sur les cristaux
  6. Un petit dernier, également du Mont Hohenstein, Erongo, Namibie: aigue-marine sur orthoclase, spécimen flottant, 28 X 17 mm
  7. Bonjour, je n'arrive pas avoir un avis sur cet objet qui montre quelques détails étranges comme des formations tubulaires, et il ne parait pas exactement spongieux, mais cela peut être un biais dû à la prise de vue ou à la conservation. Il me semble bien pétrifié et non récent (aspect des cassures). Ce serait bien si vous pouviez le montrer à un spécialiste, par exemple au Musée de Millau ou à celui de Lodève qui possèdent une section paléontologique. Les os de reptiles marins des Terres Noires toarciennes des Causses, comme votre vertèbre d'ichthyosaure (belle taille et superbe trouvaille pour votre fils !) sont toujours imprégnés de pyrite, à des degrés variables mais c'est une constante. Cela les rend plutôt lourds et denses par rapport à leurs dimensions. Les os où la pyrite s'est décomposée sont typiquement poreux et plus légers mais dans des tons roux, ocres jaune, pas de la couleur de votre objet qui est plus clair. Comme l'explique Elasmo, le fait de l'avoir trouvé hors contexte d'origine complique les choses. Il y a d'autres terrains que les Terres Noires susceptibles de livrer des restes osseux et/ ou végétaux, bien que rares, en particulier ceux du plateau des Causses( jurassique supérieur: Oxfordien et Kimméridgien), et aussi en-dessous des Terres Noires (Hettangien, Pliensbachien).
  8. Magnifiques cristaux et jeux de transparences difficiles à rendre en photo. Je me suis essayée à l'exercice sur une barytine d'Almeria (mine La Beltraneja, Bacares) de 7 X 6 X 5 cm environ, à la très fine cristallisation tabulaire en livre ouvert
  9. Entièrement d'accord avec Nanil et Nemausus ! C'est vraiment un matériau superbe pour la sculpture ! A la fois tendre et tenace, suffisamment pour arriver à une grande précision. Ces deux écureuils en stéatite rose sont un travail chinois contemporain. J'ai juste corrigé des petits détails...
  10. Deux petits spécimens (autour de 3,5 cm de plus grande dimension) à prismes de béryl tricolore, zoné blanc-bleu-vert, provenant du mont Hohenstein, Erongo, Namibie La seconde pièce est un flottant, le béryl y est accompagné de tourmaline noire aciculaire.
  11. Cristaux d'émeraude sur mica noir, Cobra Pit, Gravelotte Emerald Mine, Afrique du Sud (33 X 30 X 21 mm)
  12. Merci beaucoup Elasmo et Fossilo19 pour la doc .
  13. Bonjour à tous, ce poisson sur très fine plaque de schiste a été contrecollé sur une plaque de bois, vraisemblablement une technique de transfert pour le dégager par le revers, un peu comme les transferts sur résine pour l'éocène de Messel. Il provient de l'Autunien de Bourbon-l'Archambault, Allier. Il a été identifié comme Bourbonella guilloti. Si quelqu'un a de la documentation sur l'Autunien du Bourbonnais ou sur ce poisson en particulier, je serais très intéressée, parce que mes recherches d'articles ou livres n'ont pas donné grand'chose !
  14. Trois améthystes de Gatuzières, Lozère: 70 X 55 mm 25 X 15 mm, légèrement poudrée de minuscules quartz et 110 X 65 mm
  15. Probablement Chibuku Mine, Vallée du Zambeze, Zimbabwe
  16. Exactement ! De nombreuses communes nouvelles créées en application de la loi NOT Ré correspondent effectivement à d'anciennes communautés de communes. Le mouvement connait une certaine accélération depuis 2015 (avec une pause en 2019 pour cause municipales 2020)- en France environ 2500 communes ont fusionné en 770 communes nouvelles depuis 2012. Ben si, ça peut en avoir parce que les arrêtés municipaux pris par la commune nouvelle s'appliquent à tout son territoire, sauf précision/exception, et dans ce cas c'est inscrit dans le texte. Avec l'étendue souvent immense des communes nouvelles en zone de montagne, mieux vaut se tenir au courant en prenant directement connaissance de l'arrêté en question ! Les conséquences d'une interdiction sans précision/exception portée dans l'arrêté sont plus larges de facto.
  17. Pour la localité, on dit souvent également "Boekenhouthoek", à peine moins difficile
  18. Après ces merveilles, les miennes peuvent paraître à première vue bien banales. Voici un ensemble de quartz de basse température, montrant pour certains une transparence remarquable, et une étrange et légère nuance grise violacée. Certains individus sont si transparents qu'ils en deviennent invisibles quand la lumière ne joue pas sur les faces ! C'est leur couleur bizarre qui les révèle. Ces pièces sont issues d'une pelade naturelle (roche gélive) d'un plafond de géode dans l'Hettangien dolomitique de la Cham des Bondons, Lozère. Les fragments étaient mêlés dans le remplissage détritique de la géode. Les individus cristallins (tous calibrés, autour du centimètre) sont pour la plupart couchés sur la gangue. Des petits cubes de pyrite pseudomorphosée en goethite noire et brillante, plus ou moins recouverts de calcite, habillent la base, et sont visibles par transparence dans de nombreux quartz. Les faces de la pyramide sont éclatantes, les faces du prisme sont striées perpendiculairement à l'allongement.
  19. Bonjour, voici une petite pièce de calcite rosée de Tsumeb toute simple, quasi-flottante (1 unique point d'attache), composée de cristaux rhombohédriques assemblés en crêtes ou ailes. Quelques petites mouches de duftite çà et là, 6X4X3 cm environ. La couleur rosée est plus sensible en vrai que sur ma photo.
  20. Pour la n°3: voir éventuellement du côté de la sénégalite de Kouroudiako ?http://www.pangeaminerals.org/2005/09/01/senegalite-kouroudiako-lrm/ Bien observer la forme des cristaux jaunes-olive. La pierre violette: probable sugilite, et elle viendrait alors d'Afrique du Sud (Kalahari Manganese Fields)
  21. Bonjour, il sagit d'un Dapalis macrurus, poisson lacustre du Stampien de la région de Forcalquier-Apt.
×
×
  • Create New...