Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Guest MOONSTONE CURSE

Volcans d'Auvergne : à quand le réveil ?...

Recommended Posts

Après un long sommeil de cette rubrique, je vous signale pour info l'article paru ce mois de janvier dans la Galipote concernant le Pävin :

Le plus jeune volcan d'Auvergne cacherait-il encore un tempérament de feu ?

Rien de bien nouveau toutefois, car l'article se contente de relayer la version officielle et non la réalité des travaux des 2 scientifiques.

A lire néanmoins...

Share this post


Link to post
Share on other sites


Ce sujet est vraiment très interessant ! même si j'arrive un peu après la bataille.

Mais j'ai quelques questions, surtout à propos de l'activité sismique de la région. D'après ce site de relevés sismiques on peut observer que de nombreux séismes magnitude environ égale à 2 se produisent régulièrement dans la région de clermont, montluçon plus au nord et également en creuse, et ce à des profondeurs relativement faibles de 5km.

Mes intérrogations portent donc sur leur interprétation :

- ces séismes à faibles profondeurs sont ils des faits exceptionnels ou bien on peut en observer en tout point de la planète ?

- sont ils la preuve qu'à de telles profondeurs on trouve des matériaux résultant d'une fusion partielle ... de roches plus pronfondes ??

Ma seconde interrogation porte quant à elle sur l'origine des eaux chaudes que l'on trouve dans la région auvergne. Plus haut j'ai cru lire que leur origine serait associée à la forte présence dans la croute de materiaux radioactifs qui en se désintégrant produisent de la chaleur et ainsi réchauffent les eaux souterraines ... mais la présence en assez grande proportion de souffre dans ces eaux n'invalide t elles pas cette possibilité dans la mesure où cette forte proportion de matière souffrée serait plutôt à mettre en lien avec l'activité volcanique de la région ?

Je n'ai pour le moment pas vraiment de connaissances solides en géologie, car je ne fais que commencer mes études supérieures, et j'ai peut être fait de grosses bourdes dans ces quelques lignes que j'ai écrit, mais je me pose des questions ... donc je m'en remets à vous.

Merci

PS: Ensuite par rapport au temoignage des gens à l'époque où cette dernière eruption a eu lieu, je suis sur qu'une grande partie de la population alentour en a été témoin ! J'habite dans l'allier à 100km de la chaine des puys et si l'un de ces bons vieux volcans fumait et crachait du feu on le verrait d'ici ... ces volcans sont quand même des points culminants et toute la région ou quasiment peut les observer de sa porte.

+++

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, aucune bourde dans tes question, bien au contraire.

Pour les séismes d'Auvergne Creuse, à priori il s'agit d'ajustements sur les failles majeures, faille de la Marche en Creuse (ça, c'est chez moi, donc je suis à peu près sur) et failles bordières de la Limagne (?). Il n'y aurait rien à voir avec une éventuelle montée de magma (les sismologues reconnaissent très bien ces trémors volcaniques qui accompagnent la montée du magma).

Pour les eaux thermales, l'observation d'eau assez chaudes à distance de la dernière zone volcanique active (Evaux les Bains, Chaudes Aigues) a conduit à penser qu'elles sont liées à un gradient géothermique élevé dans ce secteur et pas directement à de l'eau réchauffée au contact d'une chambre magmatique en cours de refroidissement (pour les roches radioactives, je suis un peu sceptique, dans mes granites du Millevaches, on devrait avoir de quoi faire un spa naturel !).

Côté soufre, je crois me souvenir qu'à Evaux, séparée de la zone de la Chaîne des Puys par la fracture majeure du Sillon Houiller, il y a des sulfates dont l'origine reste discutée (perso, je suis sceptique sur la présence de gypse dans les couches sédimentaires du houiller dans le coin, je verrais plutôt un passage à proximité de zones à sulfures, si c'était des filons, on est à côté de la mine à Au,As du Chatelet, donc ça m'étonnerait qu'il n'y ait pas d'arsenic, or il n'y en a pas à ma connaissance dans cette eau, ça c'était pour le plaisir de ce faire un petit raisonnement avant de partir au boulot).

Attendons les avis des spécialistes en volcano

cordialement, Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut a tous. Cet été je suis allé dans le parc naturel des volcans d'auvergne en voyage d'étude. et j'y ai trouvé une formation rocheuse très originale. Du soufre incrusté dans une pierre ponce grande de 12cm de long sur 7 de large. Elle était au pied d'un énorme bombe volcanique sur une rive du lac pavin. Mais j'ai peur que ce soit quelqu'un qui l'ai acheté à la boutique de coin et qui l'aurais laissé là. J'aimerai être rassuré.

Si non en ce qui conserne la sismicité de la région, j'ai vu un documentaire qui indiquait qu'un séisme d'une magnitude supérireur à 6.5 pourrait ouvrir un passage le long d'une faille par ou pourrait remonter le magma et former un nouveau volcan. Quel est la fréquence de ces séismes dans la région ?

Quand aura lieu la conférence à propos du lac pavin ?

a+

post-2953-1234840491_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est difficile de prédire une fréquence de tels séismes dans la région. Cependant on sait qu'un séisme de magnitude supérieur à 5, a touché la région au XVème siècle détruisant la ville de Riom, au Nord de Clermont ferrand, le long de la faille de la limagne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant l'échantillon de fossile 47, il pourrait bien s'agir en effet d'un canular, ceci d'autant plus qu'à ma connaissance il n'y a pas de bombe volcanique au Pavin, ni de pierre ponce d'ailleurs !

Il faudrait montrer cet échantillon aux 2 scientifiques spécialistes, eux seuls connaissent suffisamment le secteur pour trancher.

La conférence est prévue les 14 et 15 mai, mais malheureusement elle est réservée aux scientifiques et nous ne pourrons pas y rentrer. Dommage, j'aurais bien voulu savoir la vérité !

Share this post


Link to post
Share on other sites

le caillou m'a tout l'air d'être un canular.

Le soufre est trop concentré en un point de la roche, et trop "massif". Et puis, les sublimés de soufres prennent généralement la forme de "coating" peu épais sur la roche ou de fines aiguilles très fragile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de m'avoir éclairé. En ce qui concerne les différentes parties de l'échantillon, on a bien une ponce et du soufre. Le soufre obtenu de façon industriel. j'aimerai bien savoir d'ou elles proviennent. Mais c'est vrai que j'ai des camarades qui se sont fait piégés dans les boutiques. Un autentique lapili était en fait de l'argile. et une pierre du puy Mary provenait d'une coulée de l'etna. Les persones qui ne s'y connaissent pas trop on vite fait d'être arnaqué. J'en fait visiblement parti. Meme si j'ai pris l'échantillon au pied d'un énorme bloc des roche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A Pierre Rock : Une journée du colloque est ouverte au grand public, afin qu'il puisse être tenu au courant des risques naturels en Auvergne et dans le secteur du Pavin en particulier, la 16 mai prochain, autrement dit le dernier jour du colloque qui s'étale quant à lui sur trois jours.

A Fossile 47 : selon certains spécialistes en sismologie, un séisme supérieur à 5 sur l'échelle de Richter devrait toucher le secteur de la Limagne au cours de ce siècle. Ce genre de séisme arrive dans cette région environ tous les 2 à 300 ans d'intervalle. Plus l'espace temps entre deux séismes (le dernier a eut lieu au cours du XVIII ème siècle) de cette importance est longue, plus la faille de la Limagne se recharge, et plus le prochain séisme risque d'être violent. Cependant, de là à dire que ceci réactiverait le volcanisme en Auvergne, il n'y a qu'un pas.... D'autres régions, comme la plaine d'Alsace, sont aussi concernées par ce genre de phénomène.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour qu'il y ait éruption, il faut certes qu'il y ait une fracture, mais aussi qu'il y ait du magma assez fluide dans le réservoir magmatique ou qu'il y en ait qui remonte.

Donc le problème est aussi, quel est l'état de la ou des chambres magmatiques ? , je doute qu'un séisme à 5-6 puisse initier une remontée de magma profond.

Serge

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour ,

j'avais déterré ce fil il y a presque un an.

ouch !!! Il s'en est passé des choses en 1 an !!!

Le pavin est un volcan actif , Je ne suis pas plus etonné que ça

j'ai parcouru tout ce fil très interessant ces dernières news.

mais j'ai quelques questions à poser:

- D'après ce qu j'ai lu ici , on aurait découvert des moffettes resultant d'un dégazage signe

d'une (toute petite) activité volcanique actuelle

la question que je me pose est la suivante : Pourquoi ces signes n'on pas été découvert avant.

Le pavin à déjà été étudié par le passé !

Si ces signes n'ont pas été remarqués par le passé c'est peut être tout simplement

qu'ils n'existaient pas encore il y a quelques années!.

J'ai lu il y a quelques temps une étude datant de 1991 sur la sismicité en auvergne.

la plupart des seismes étudiés étaient situés le long des failles (sillon houiller,etc ...)

et étaient expliqués par le jeu de ces failles hormis un épisode :

Dans les années 80 , en très peu de temps (1 semaine si je me souvens bien)

environ 80 seismes de faible magnitude on eu lieu

sous et sur les pourtours de la caldeira de haute dordogne

Si on tient compte de ces 2 evenements , serait ce les tous 1er signes d'une remontée de l'activité

volcanique ?

merci à tous de m'avoir lu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les données de la sismique montre une anomalie thermique sous l'ensemble Mont Dore - Sancy . Cependant ceci est interprété comme le témoin d'une activité passé, plutôt qu'une remonté de magma mantellique actuelle.

Voici un lien intéressant: les volcans de la chaine des puys peuvent ils se reveiller ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

(Effectivement , javais lu une carte sur les anomalies thermiques dans la région.

Elle presente (si je me souviens bien) 2 remontées presque à la surface de la croute terrestre ,

l'une sous le cantal et l'autre sous le massif des mont dore.

2 theories s'affrontent : le point chaud et une remontée mantellique due à la racine des alpes.

Que l'on choisisse l'une ou l'autre de ces theories , les forces en présence sont toujours en action.

soit le point chaud est toujours actif (dans la 1ere)

soit dans la 2eme , l'afrique continuant à remonter vers l'europe poussant ainsi l'italie au nord ,

les alpes continuent encore de grandir et par consequences , les forces en action sur le massif central

sont encore en action de nos jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais la présence des gaz carboniques au fonds du lac Pavin est aussi discutée. Est-elle due émanations en cour ou est -elle le "fossile" d'une activité passée ? Avec les uns qui disent vert et les autres qui disent rouge on a du mal à s'y retrouver.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'où l'importance d'attendre le colloque de mai prochain. Le CNRS en tout cas parle bien d'une source d'approvisionnement mantellique concernant les gaz se trouvant dans les profondeurs du Pavin , en plus des gaz dissous liés à la décomposition de matériaux organiques, dans un documentaire que j'avais pu trouver... Cependant, ceci ne présage pas, a mon avis, d'une éruption volcanique à court terme ou d'une remontée de magma à la surface...

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'H2S peut provenir de deux sources:

La décomposition anaerobie de la matière organique (qui contient des protéines et des acides aminés sulfurés) comme ça se produit dans les marais et les lacs anoxiques

Ou d'un système hydrothermal oul il est produit par la disproportion du SO2 (magmatique) dans l'eau

4 SO2 + 4 H2O => 3HSO4- + H2S + 3H+

Cette réaction génère une forte acidité, qui n'est pas observée au lac pavin

Donc je pense plutôt que l'origine du gaz est purement organique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les volcans de la chaine des puys semblent pas si dangereux que ça. Il est probable, si ils se réveillaient que leur éruptions soient effusives.

Share this post


Link to post
Share on other sites

... tout à fait d'accord mais ce genre d'inquiétude et d'intérêt pour le "catastrophisme" est très humain ! ............ dans le genre il y a le "super volcan" de Yellostown aux USA... j'ai les boules ! (pas du tout c'est une blague :grand sourire: )

Bah, les américians voyent toujours tout en grand ! :grand sourire:

Sinon, je rejoins les avis précédents : les volcans du Massif Central sont éteints (la plupart était à usage unique). Il y a eu plusieurs épisodes magmatiques bien étalés et régionnaux depuis -65Ma environ, les derniers étant très récents.

Bien évidemment, il pourrait encore y avoir du volcanisme dans le Massif Central, je ne serais pas surpris. Mais est-ce que ce sera demain, c'est pas sûr...

Le Massif Central est une zone de failles fragile, et ces failles sont animées par les mouvement tectonique dûs aux Alpes d'un côté et aux Pyrénées de l'autre. Ces chaînes sont toujours en formation : donc risque de volcanisme dans les millions d'années à venir, bien entendu. Le long de ces zones faillées, de nouveaux volcans vont se créer, mais rassurez-vous, on a le temps de voir venir !

Egalement au passage, la Méditerranée va finir par se fermer et va devenir une chaîne de montagnes géante dans moins de 50Ma d'après des modélisations. Géologiquement, le Massif Central est potentiellement actif volcaniquement.

Pour le H2S, toxique pour beaucoup d'êtres vivants, il est bien souvent produit dans les lacs par des bactéries.

Egalement, j'ai entendu dire que le Massif Central pourrait être un point chaud. Mais, une question : y-a-t'il un bombement thermique sous le massif central ? Y a-t'il ce 'champignon de magma' remontant du noyau visible sur les sondages (sismiques) en profondeur ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

à la lecture de l'excellente revue "éruptions" j'ai pu trouver des éléments de réponse concernant un potentiel réveil des volcans d'Auvergne

Selon georges Boudon directeur des observatoires de volcanologie de LPGP, cela pourrait se passer entre les Monts Dore et la Chaîne des Puys, plus précisément dans la zone Cantal Cézallier Velay Vivarais

post-28-1235657268_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...