Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Lucailloux

Membre
  • Content Count

    4,033
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Lucailloux

  1. Sur les galènes expérimentales, les octaèdres ont l'air assez courants aussi... C'était au MEB ? Il y a une publication ?
  2. @Max Tom En termes plus simples, la galène tricotée (des Malines) est probablement une galène dendritique. Les morphologies dendritiques dénotent une croissance cristalline (=solidification pour les métallurgistes) rapide à partir d'un liquide. Dans le cas des alliages métalliques industriels, les cristaux se forment à partir d'un liquide composé des métaux en (sur)fusion. Dans le cas des galènes et des autres sulfures naturels, les cristaux se forment à partir de complexes en solution dans l'eau. Pour que la croissance s'arrête, il faut qu'un des constituants vienne à manquer (manque de
  3. Je réagis ici à une question posée sur Facebook concernant les galènes tricotées (et autres morphologies atypiques en bâtonnets plus ou moins dendritiques) mais que j'ai la flemme de retrouver... C'est quelque chose qui existe aussi chez d'autres sulfures comme la marcassite (exemple ici, de St Pons). https://fr.wikipedia.org/wiki/Dendrite_(solidification) Les croissances dendritiques, colonnaires ou en cellules sont des phénomènes bien connus des métallurgistes, qui les lient à des gradients de température lors du refroidissement des métaux en
  4. Jolies cargneules, c'est sur la coupe de la route ? C'est là qu'il y a le banc de brèches dans l'Hettangien... Jolies déformations de sédiments souples (?).
  5. Le tour de France d'un géologue (François Michel), il est sympa celui-là et m'a paru dénué de toute futilité trop technique, bref c'est un ouvrage de vulgarisation plutôt accessible.
  6. Les équivalents anglais sont les adjectifs steep/gentle (steeply dipping / gently dipping), largement utilisés en structurale par exemple. La racine de gently est bien française et provient de gentil, comme quoi... https://www.etymonline.com/word/gentle
  7. Rejeter la faute sur l'auteur c'est une réaction d’orgueil de la part d'un lecteur qui n'a pas pu comprendre et ne veut pas s'en donner la peine. Le résultat d'un savant mélange de déni et de malhonnêteté intellectuelle. "Et pourquoi en maths on utilise des lettres grecques ? Ah salauds de grecs, ils nous volent notre identité franchouillarde ! Et pourquoi en informatique le codage ne se fait-il pas en bon français ? Pour détruire notre patrimoine linguistique bien sûr ! Il parlent tous anglais, c'est un complot mondial contre le français évident ! Aux armes, patriotes !
  8. C'est une vision passéiste des choses qui nous est présentée ici... De nos jours, les articles scientifiques, publiés dans des journaux internationaux dont le format n'est plus seulement physique mais aussi numérique, sont diffusés dans le monde entier par le biais d'internet. C'est en toute logique qu'ils sont rédigés en anglais. La communication, en aboutissement du travail de recherche, se fait en anglais à l'oral comme à l'écrit, sauf dans les rares cas où l'audience est exclusivement francophone. Il existe même des formations françaises dans lesquelles l'enseignement se fait à 90% en angl
  9. Alors c'est un autre carbonate comme la dolomite, qui ne réagit pas autant à l'acide que la calcite.
  10. La calcite a 3 plans de clivage dont les intersections forment une maille rhomboédrique. C'est une bonne façon de la reconnaître.
  11. Intéressant ce double jeu inverse et décrochant. Je l'ai vu sur des failles normales dans les zones internes mais pas sur des inverses... Ah mais je connais cette thèse !
  12. Dans le silex (calcédoine) il peut y avoir de l'opale (CT), qui n'est ni plus ni moins qu'une forme courante de silice amorphe et hydratée. Elle se présente sous la forme de sphérules micrométriques à millimétriques dans le silex, mais j'imagine que ça peut être plus gros. Pour ce qui est de la valeur, on distingue deux types d'opales : - les opales précieuses diffractent la lumière (opale-AG), ce qui les rend chatoyantes - toutes les autres sont des opales "communes" trop opaques ou trop peu colorées pour qu'elles soient intéressantes en bijouterie ou collection.
  13. Le carbure c'est très dur mais fragile ; ça ne s'use pas mais casse facilement si le coup est mal porté contrairement à l'acier qui est beaucoup moins rigide. Il faut taper bien droit !
  14. Ok, alors je crois que tu as tous les éléments pour conclure sur la nature de cette roche (no 3) et répondre à la question.
  15. Salut, d'accord avec tes déterminations, sauf pour les muscovites qui seraient plutôt des phengites (mais c'est du détail) et j'ai l'impression de voir une grosse amphibole (ou biotite?) dans le coin supérieur droit de la dernière photo. Pareil pour le granitoïde, vérifie la différence entre les amphiboles et les pyroxènes. Pour le contexte tu devrais pouvoir te débrouiller avec internet ou les bouquins de pétro ; où trouve-t-on ces roches ? Astuce : pas dans la lithosphère océanique...
  16. +1 vu les sections et je crois avoir vu un clivage à 90°... Et l'encaissant on dirait un joli gabbro/diorite. C'est pas des filons de quartz mais des pegmatites (anorthosites) ?
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.