Jump to content

Lucailloux

Membre
  • Posts

    4,033
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Lucailloux

  1. Les flyschs crétacés de la région de San Remo, en Ligurie (Italie). Un lien pour la carte géol : http://www.isprambiente.gov.it/Media/carg/258_SAN_REMO/Foglio.html Une belle coupe naturelle réalisée des terres à la côte par le torrent de l'Argentina (~fiumara di Taggia sur la carte) permet d'observer de nombreux plis. Premier arrêt à Badalucco, dans le SBA (Hauterivien sup-Campanien sup) : Gros galets calcaires de piémont et le ponte della Madonna, bâti en 1614. non déformé (tectoniquement) ici une succession de plissements de faible amplitude, les axes plongent vers l'Est. On peut aussi voir ça comme un seul pli de plus grande amplitude, à plan axial ondulant. On remarque des rayons de courbure très faibles, la quasi absence de cassures (fractures, failles), et une isopacité par toujours très bien respectée ; bizarre dans ces calcaires gréseux bien rigides... une belle discordance angulaire Anthropocène/Crétacé
  2. Oui, si tu es sur Paris vas à Jussieu, rentre dans les départements de géologie, présente-toi au secrétariat ou essaye de parler directement aux personnes (par mail ça passe souvent à la trappe), il y aura bien quelqu'un d'intéressé à l'UPMC ou aux Mines. Il faudra peut-être attendre la rentrée, il y a 15 jours de fermeture annuelle en Août pour les universités ; sinon attendre un peu, les mails ne sont potentiellement pas consultés pendant les vacances. Bon courage !
  3. Salut, bien sûr qu'il y a un fond de vérité. :sourire: Le risque volcanique et sismique est une réalité au Japon, comme dans toutes les zones de subduction. Ceci dit, le premier article est largement catastrophiste, il ne faut pas le prendre pour argent comptant.
  4. J'en ai une très similaire, je l'avais identifiée comme provenant d'Ojuela... Affaire à suivre !
  5. Étonnant, j'ai la même pièce (pas du même coin exactement) échangée récemment à Millau, et dessus c'est de la magnétite.
  6. Herbe grasse au Printemps. Plongée vers les abysses. Un étonnant système de catapulte, mis au point par des petits bonhommes de cuivre ?
  7. Jamais vu ça... Magnifique ! C'est dingue, comment une galène a pu pousser comme ça...?
  8. De Marki Khel plus précisément. https://www.mindat.org/gallery.php?loc=211209&min=2538 @Tourberyl Magnifiques pièces, très esthétiques. J'aime beaucoup la rhodo et les caramels de Ojuela
  9. Avant d'interpréter, commençons déjà par présenter des éléments d'observation, parce que l'observation est objective. Ces derniers éléments sont bien plus intéressants, parce qu'ils montrent que du gypse (sous forme dissoute) à circulé dans les sédiments campaniens et qu'il est lié à la fracturation ; trois questions se posent alors, son origine (et là, dans l'état de nos connaissances, on tombe d'accord pour pointer du doigt le Trias), l'époque de la fracturation et l'époque de cette circulation de fluide (si contemporaine de la fracturation, alors d'âge pyrénéo-alpin ou diagénétique). On retombe sur le problème de la différence fracturation diagénétique/tectonique. Si ces objets "gypseux" sont une exception dans le Campanien, ce serait intéressant de les localiser sur une carte géol et structu du coin, histoire de mettre en évidence d'éventuelles zones de circulations préférentielles.
  10. Merci jjnom et andré, très instructif. Ça fait très alpin, autant sur les paragenèses, les morphologies du quartz que sur les déformations. Tout ça est d'âge calédonien ?
  11. Je m'en vais de ce pas interdire aux éboueurs de ramasser les miennes, je débute une nouvelle collection !
  12. Ah alors il y a la bourse de Lyon ! Aux mêmes dates que l'an dernier je crois, à confirmer... http://www.mineralyon.fr/ Puis la bourse d'échange de St Fons, j'espère y aller cette année, il paraît que c'est pas mal. @shattukite Oui les calcite de Planioles étaient bien jolies !
  13. Ah bin c'est dommage, la discussion n'est pas inintéressante ; peut-être un peu éloignée du sujet initial, il faudrait plutôt la déplacer dans un nouveau sujet plutôt que la clore. Je ne connaissais pas les slickensides pédogénétiques pour ma part, et à l'occasion d'une rapide recherche sur le sujet, je suis tombé sur un article intéressant : M. B. Gray, R. P. Nickelsen (1989) Pedogenetic slickensides, indicators of strain and deformation processes in redbed sequences of the Appalachian foreland, publié dans Geology. Ce sont des structuralistes qui ont étudié des slickensides pédogénétiques plus ou moins métamorphisés. On y apprend l'existence de tout un tas d'indices permettant de distinguer les stries pédos des tectoniques : stries courbes (courbure parfois >90° dans leur exemple), pas de lien dans l'orientation avec les structures locales/régionales, présence dans des roches non déformées, affectant une seule unité sédimentaire (le paléosol) et pas le log complet, recoupées par des surfaces d'érosion, etc... Ils observent des plans de glissement courbes montrant des pendages compris entre 10° et 60° (ça se voit bien en projection stéréo, avec une dispersion des pôles en anneau), et trouvent des axes de contrainte principalement horizontaux (preuve que la déformation s'est effectué sous une charge lithostatique quasi nulle). La distinction n'est donc pas si malaisée, c'est juste qu'en tant que géologues, on n'a pas l'habitude de voir ces structures-là.
  14. Ok, et donc il existe des zéolites contemporaines de la mise en place des plutons granitiques ?
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.