Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Lucailloux

Membre
  • Content Count

    4,033
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Lucailloux

  1. Xing, L., O'Connor, J. K., McKellar, R. C., Chiappe, L. M., Tseng, K., Li, G., & Bai, M. (2017). A mid-Cretaceous enantiornithine (Aves) hatchling preserved in Burmese amber with unusual plumage. Gondwana Research, 49, 264-277.
  2. Qu'elle est belle cette St Crépin... Avec cette drôle de boule d'aragonite. T'as une idée de la date de découverte ?
  3. Tes calcites sont un peu dissoutes en effet mais elles présentent bien sur les lames schisteuses ; ça vaut le coup de persévérer pour en trouver de plus fraîches !
  4. Le quartz ne s'oxyde pas, c'est déjà un oxyde (SiO2). Par contre on peut dire quartz avec des oxydes (de fer, de manganèse, de cuivre, etc...) dessus ou dedans ; qu'est-ce qui te fait penser au quartz ? @Falcon074 Tu trouves des cailloux intéressants, ce serait sympa de tout regrouper dans le même sujet en nous donnant plus d'infos sur le lieu de découverte, des photos du caillou dans son milieu naturel, tes observations, tes réflexions, tes interrogations.
  5. Les mêmes par HAL https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01704673/document https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01708921/document
  6. Intéressant... Est-ce qu'il y a des structures particulières à observer dans le "pivot"? (Et d'ailleurs pourquoi ce terme ? )
  7. De toute façon on peut discuter et échafauder des théories à l'infini, sans avoir le caillou en main on s'en remet aux tests de @Falcon074 (magnétisme, dureté, densité et photos macros) qui ne montre pas une grande motivation à faire avancer sa demande de détermination...
  8. Les péridotites serpentinisées désignent un ensemble de roches dont la teneur en serpentines va, schématiquement, de quelques %serp à 99%serp. Ça fait du monde ! Il y a aussi de nombreux contextes possibles pour la serpentinisation, c'est une altération qui prend place à différents moments de la vie d'une lithosphère océanique. On pourrait se poser la question inverse : pourquoi dans certains cas on ne reconnaît pas la fabrique primaire des serpentinites ? Ben pas de bol, les serpentinites se déforment facilement. Elles peuvent être (très) foliées, (micro)plissées, bréchifiées, mylon
  9. Très jolie pièce ! Je le trouve pas mal avec les oxydes, ils donnent un certain relief.
  10. +1 avec Géologiste, ça fait bien serpentineux avec ces fibres blanchâtres (chrysotile?).
  11. Sympa tes photos de terrain, merci du partage. Les formes bizarres, c'est des figures de charge, elle se trouvent sous les bancs gréseux surmontant un niveau plus fin (silts ou argiles) ; c'est très courant dans les flyschs. https://ivanbour.files.wordpress.com/2013/07/tp-structures-sc3a9dimentaires.pdf
  12. Balade Google Earth en Péninsule de Taïmyr, Sibérie septentrionale. Contexte régional : modifié d'après Lorenz et al (2006b) 1a. Plis à vergence SE, chevauchements varisques et décrochements dextres 1b. Prolongement NE : Cartographie d'après Egiazarov (1967) et Bezzubtsev et al (1983), in Lorenz et al (2006b) ; situation des images satellite en rouge Avec ça on peut légender les photos 1a et 1b : la bande blanche plissée = Vendien (Briovérien) - Devonian ; les terrains gris-marrons au SE de la bande = couverture Carbonifère - Trias ; les t
  13. Tu trouves ça dans quoi ? On dirait des septarias ?
  14. Salut, Là il y a plusieurs minéraux sur chacun de tes cailloux ; en fait ce sont plutôt des roches, qui se débitent comme tu l'as dit en feuillets. Dans le premier caillou, tu as aussi distingué différents minéraux constituants de cette roche (un gris translucide=quartz, un rose=feldspath alcalin, un gris verdâtre=plagioclase?) et on peut voir que toute la roche, donc tous les minéraux, se débite en feuillets et que ce débit (si tu suis sa direction du regard) traverse sans distinction les différents grains minéraux. Il ne peut donc pas s'expliquer uniquement par le clivage du
  15. Essaie de taper "vuggy silica" ou "vuggy quartz" sur ton moteur de recherche. En bref, c'est tout ce qui reste d'une roche après son altération par un fluide hydrothermal très acide : de la silice et quelques argiles. Ça peut faire des espèces de brèches comme sur ton caillou, les trous marquant l'emplacement des minéraux digérés par le fluide. C'est possible dans un contexte magmatiquement actif (les Andes par ex.) ; lorsqu'un magma (mou et chaud) s'intrude dans un encaissant, il refroidit et commence à cristalliser pour devenir une roche (dure et froide, comme un granitoïde). Là le magm
  16. C'est le soufre le problème... D'après ce que j'ai compris, il se dissocie souvent de la pyrite pour partir en phase gazeuse/aqueuse, ce qui génère des lacunes superficielles(?) en S ~homogénéisées par diffusion dans le réseau (apparemment sans vraie superstructure comme pour la pyrrhotite). Sur les cristaux expérimentaux, les valeurs typiques de x sont comprises entre 0,02 et 0,18, une gamme qui correspond bien à la quantité de soufre perdu par dissociation [Fiechter, S., Birkholz, M., Hartmann, A., Dulski, P., Giersig, M., Tributsch, H., & Tilley, R. J. D. (1992). The microstructure and
  17. C'est très résistant, même au pistolet haute pression ils restent collés des fois. Test à l'aiguille : c'est mollasson et ça peut se décoller = lichen.
  18. @antakari Ouais, j'ai essayé ! Ça pète à cause des inclusions fluides, surtout dès que tu dépasses 100°C. Mais si ton quartz est bien cristallisé (sans inclusions), il devrait rien lui arriver avant 1600°C. @la roche 85 Super intéressant cette forme en chou-fleur que tu obtiens, avec des ramifications qui suivent les lignes de courant ; pas impossible que cet habitus botryoïdal soit caractéristique du cuivre précipité très rapidement par réaction redox (les fronts redox existent aussi dans la nature).
  19. Très belle série... La natrolite a une belle couleur, elle paraît presque bleutée ?
  20. J'y vois une texture bréchique avec dissolution (type cargneule ou 'brèche de dissolution') et une recristallisation (de calcite, silice, prehnite ?) en ciment entre les clastes. Si c'est de la calcite ou prehnite-pumpeyllite, ça m'évoque plus une ambiance skarn avec diopside, scapolite, épidote, vésuvianite, grenat, wollastonite et autres calcsilicates (t'as ça autour ?). Ce qui me gêne un peu c'est tout ce quartz ; une autre solution serait de l'altération hydrothermale siliceuse bien aggressive type silica vugs. On peut aussi avoir un mélange des deux, ou un truc qui n'a rien à voir...
  21. Alors ça c'est intéressant. On dirait qu'il se passe quelque chose entre le mica et l'anatase...
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.