Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


otto lidenbrock

Membre
  • Content Count

    4,103
  • Joined

  • Last visited

5 Followers

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Intérêts
    Je collectionne la minéralogie de la France.

Recent Profile Visitors

19,033 profile views
  1. Vu de ma fenêtre, l'épitaxie c'est très compliqué car on a que l'oeuil pour juger (et pas des machines) : c'est comme pour les macles à angle ouvert. Pour les macles, il faut non seulement que les angles coincident avec des plans de macle, dont des plans moléculaires communs, mais il faut que ce soit répété, et donc que le minéral "en tire bénéfice" au niveau de la croissance. C'est parfaitement illustré par les macles de La Gardette, qui sont très souvent composées d'individus d'une taille bien supérieure aux individus non maclés dans la même géode. Je pense qu'il en va de même avec les épitaxies chez les sulfures, qui sont intimement très voisins. Dans le cas des jolis spécimens de Loiras, il nous manque des images en microscopie électronique pour "voir". Tout semis de pyrite, chalcopyrite etc… sur la blende n'est pas forcément une épitaxie, mais peut-être seulement la conséquence d'une facilité pour les germes cristallins du minéral "recouvreur" à s'y implanter ?
  2. Oups ! je l'avais déjà posté… Une curiosité, une section polie du minerai de La Verrière en Montchonays, avec du cuivre gris dans le Quartz. On notera la toponymie approximative de ce spécimen préparé pour un ancien diplôme lyonnais…
  3. Mi-septembre c'est le temps du Denver show, avec son main show, ses satellites show (Denver FIne Mineral show au Denver Marriott West (Golden), le Coliseum, le Crowne Plaza…) Il s'agit du second show US en taille, même si le main show a beaucoup perdu de sa superbe (pour certains à cause de sa date maudite 9/11) ! En route pour le Crowne Plaza : Dans un steak house, le bison (qui assurément, même d'élevage, fait moins de méthane qu'avant Buffalo Bill) Le Crowne Plaza est parfois riche en beaux fossiles : Tortue marine de l'année de la Green River formation Un beau Trissops du Texas (j'aime bien la taille des écailles) Ce qui semble être un nouveau gisement prometteur du Turonien du Texas : Un poisson ange (qui a pris un sacré coup de vieux par rapport à Bolca) Un rynchodercertis (??) Un autre grand poisson indéterminé du même niveau
  4. Seau (gobelet) en cristal de roche Exposé au Metropolitan Museum of Art à New York. Remarquable par sa taille (dans les 20cm), il devait être monté de laiton ou d'argent, voire de vermeil. Le fait qu'il en soit dépouillé lui rend, à mon sens, toute sa beauté. Le brut devait venir de Madagascar et il a sans doute été lapidé à Paris où le roi et le prévôt de Paris agréaient une corporation d'une quinzaine de cristalliers (ce terme a fait l'objet de polysémie, à Chamonix, par Saussure, le géologue par le linguiste - bien sûr -)
  5. Pyromorphite en deux faciès : pustules classiques verts et masses porcelanées brunes (aussi classique) embrochant le Quartz (en cristaux aciculaires souvent anti-sceptres [80mm] La Nuissière (Nuizière), travaux de surface On retrouve le même faciès de quartz, souvent améthyste à Creuzeval
  6. 'Lussatite' sur Calcédoine sur la pépérite bitumineuse [120mm] Mine des Roys près Pont-du-Château Il s'agit ici de la vraie 'lussatite'; c'est à dire l'opale-CT en film sur la calcédoine, typique des anciens travaux fin XVIIIe-début XIXe à la mine des Roys.
  7. Aïkinite aciculaire partiellement épigénisée en Bismutite, Malachite et un petit octaèdre d'Anglésite. [80mm] Le minéral noir pourrait peut-être être de la Plattnerite.
  8. Pyrite en petits cristaux cubiques formant des globules sur la Dolomite [110mm] Spécimen flottant Loiras
  9. Arsenopyrite en cristaux prismatiques très allongés sur la SIdérite [40mm] La Mure mine Ce faciès est le plus commun de l'arsenopyrite à La Mure, quoique l'espèce y soit peu commune.
  10. Barytine, cristal tabulaire bleuté à 'écorce' grise, détaché. [60mm] Puits Noyé
  11. Galène en cristau cubiques naturellement un peu corrodés sur Fluorine en cubes Verts/ incolores [100mm] Le Figuier
  12. Wulfénite sur Barytine avec Mimétite [cristal 12mm] Lantignié
  13. Cuprite massive altérée en Chrysocolle et Halloysite teintée en vert [45mm] Anc. coll. Bourcier de l'Académie de Philadelphie Très peu est connu sur Bourcier qui semble être un natif Lyonnais installé à Paris vers 1845. Sa collection a été achetée à titre personnel par Wilson, alors directeur, pour la donner ultérieurement au musée. Il doit s'agir du naturaliste Jules Bourcier (et non pas G.)
  14. Or natif ramuleux en cristaux implantés sur la Galène en cristaux profondément 'corrodés' avec des prismes de Quartz carrié [80mm]
×
×
  • Create New...