Aller au contenu
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 23 et 24 mars
shadows

Postez vos découvertes paléontologiques du weekend ;)

Messages recommandés


Merci pour les commentaires, c'est gentil! Pour l'Hemicidaris, j'ai mis 4h à le dégager (il reste encore un peu à faire en dessous)...à la base on ne voyait qu'une petite partie dépasser de la marne...j'ai même mon collègue qui m'a demandé pourquoi je ramassé un galet! :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon, j'ai pas tout trouvé le même jour (en 2 semaines) mais dans le même coin...

J'ai envie de tenter de dire 1/3 tibia mégalosauridae mais sans certitude, encore à la recherche du reste si la mer ne l'a pas déjà ratatiné...

et un joli p'tit hémicidaris à dégager mais jouer à la potasse dans un endroit confiné avec une femme enceinte ça le fait moyen... :rolleyes:

20181125_143239.jpg

20181125_143215.jpg

20181007_125439.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant de "jouer" à la potasse, il te faut dégager mécaniquement ton oursin au plus près. Et ensuite tu pourras utiliser la potasse. Plus tu enlèveras de gangue, moins tu mettras de potasse. Et il ne faut pas exagérer, la potasse, c'est pas de l'acide sulfurique, si tu ne mets pas le nez dans le pot, ça risque rien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, caterpillar a dit :

 Et il ne faut pas exagérer, la potasse, c'est pas de l'acide sulfurique, si tu ne mets pas le nez dans le pot, ça risque rien

Bonjour,

Mais s'il en tombe une paillette sur ton pied, sauf à l'enlever aussitôt  (pas le pied), il y aura

trou dans la chaussette

marque de brulure irrémédiable sur la peau

JP

C'est du vécu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le ‎30‎/‎11‎/‎2018 à 17:45, granpims a dit :

bon, j'ai pas tout trouvé le même jour (en 2 semaines) mais dans le même coin...

J'ai envie de tenter de dire 1/3 tibia mégalosauridae mais sans certitude, encore à la recherche du reste si la mer ne l'a pas déjà ratatiné...

et un joli p'tit hémicidaris à dégager mais jouer à la potasse dans un endroit confiné avec une femme enceinte ça le fait moyen...

20181125_143239.jpg

20181125_143215.jpg

20181007_125439.jpg

 

Le ‎01‎/‎12‎/‎2018 à 09:31, caterpillar a dit :

Avant de "jouer" à la potasse, il te faut dégager mécaniquement ton oursin au plus près. Et ensuite tu pourras utiliser la potasse. Plus tu enlèveras de gangue, moins tu mettras de potasse. Et il ne faut pas exagérer, la potasse, c'est pas de l'acide sulfurique, si tu ne mets pas le nez dans le pot, ça risque rien

 

Le ‎01‎/‎12‎/‎2018 à 18:27, charo a dit :

Bonjour,

Mais s'il en tombe une paillette sur ton pied, sauf à l'enlever aussitôt  (pas le pied), il y aura

trou dans la chaussette

marque de brulure irrémédiable sur la peau

JP

C'est du vécu

 

Le ‎02‎/‎12‎/‎2018 à 16:57, Milou115 a dit :

Comment t'as fait pour te mettre de la potasse dans l'oeil...tu ne t'arranges pas en vieillissant...

Laissez-moi potasser mes fossiles tranquille.:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 19 heures, granpims a dit :

ok merci pour l'identification, vu la taille je me suis pris à rever ... :-)

 

oui cela peut laisser songeur , j'en ai trouvé mais les os sont beaucoup plus petit , ceci dit ayant vu le pliosaure du callovien exposé a thouars dans les deux sevres c'est une grande bete la palette natatoire est impressionnante, ainsi que le squelette d'ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, habitant au milieu des Causses du Languedoc depuis 26 ans, les ammonites toarciennes ne devraient plus avoir de secret pour moi...Hé bien,  le sujet est riche, toujours intéressant, assez en tout cas pour me motiver à arpenter régulièrement les Enfers (joli surnom local des terres noires)... Ce mercredi et ce samedi, je me suis un peu forcée à affronter le gel et l'humidité ambiantes. Je souhaitais depuis quelque temps effectuer une récolte uniquement ciblée sur les dactylioceratidae que l'on trouve dans la zone à Bifrons moyenne et supérieure, ainsi que la zone à Haugia Variabilis. Dur de franchir la porte de la maison pour s'engager dans le froid humide et venteux, mais une fois sur le terrain, la bonne vieille magie opère ! Les jours étant courts, ces deux sorties n'ont duré qu'environ deux heures chacune. Je n'ai pas pris de photos sur site, les conditions étant bien trop risquées pour mon Canon et même mon téléphone.

 

Voici les bébêtes récoltées après nettoyage et triage. Elles sont disposées dans un ordre reflétant leur niveau stratigraphique d'origine, de bas en haut.

-Rang du bas: porpoceras divers (zone à bifrons moyenne) et un sujet (coeloceras ?) un peu inhabituel (en bas à droite), tours arrondis, peu profonds avec côtes tranchantes et fines épines, entièrement cloisonné

-rang au-dessus: septimaniceras, nodicoeloceras et porpoceras  

-2ème rang au-dessus: coeloceras divers (début et milieu zone à H. variabilis)

-les 2 rangs du haut: mucrodactylites divers montrant la variété du genre, tant dans l'épaisseur du tour que la vigueur et l'espacement de la costulation (zone moyenne à H. Variabilis). IMG_3633.thumb.JPG.2df25c0c8f9a8dbbb8ec58b0129676e0.JPG

 

En ce qui concerne les ammonites, j'ai respecté mon critère de ramassage: rien que des dactylioceratidae. Mais voici, sur une deuxième image, la faune non ammonitique récoltée :  

Une vertèbre de bébé ichthyosaure, un phragmocône isolé de bélemnite non déformé, deux bivalves portant l'encroûtement typique, un joli petit corail solitaire, et 3 bélemnites avec le phragmocône présent.IMG_3635.thumb.JPG.ae4025ef66e5e49e23d2a0e083072e1a.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe récolte !  Merci pour le partage. :super:

En plus tes photos vont m'aider à identifier mes trouvailles Aveyronnaises parce que pour moi qui n'ai été que deux fois dans les terres noires du Toarcien déterminer certaines espèces c'est galère !  :merci:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 52 minutes, gryph58 a dit :

déterminer certaines espèces c'est galère ! 

En effet, pour les dactylioceratidae et les phymatoceratidae en particulier, c'est vraiment coton...:debousole:

Si on ajoute à ça une pincée d'endémisme lié à la relative et fluctuante fermeture de la mer des Causses à cette époque bénie...

Je dirais même, pour avoir vu des centaines et des centaines de ces ammonites, que le boulot d'identification ne m'est pas facilité pour autant, malgré l'accès à une documentation récente (et de qualité). Les formes intermédiaires sont légion:gratte-tete: . A l'opposé, certaines formes sont extrêmes...  il est normal qu'une certaine variété de caractères existe à l'intérieur d'une espèce donnée, comme on peut l'observer chez les mollusques vivants. Mais les  espèces fossiles sont différentes des vivantes: elles sont établies sur la morphologie et non sur la génétique. Là où peut être il n'y en avait en réalité qu'une seule, on a souvent décrit plein d'espèces... Dans ma collection, je préfère classer maintenant ces ammonites-là par "groupes morphologiques".

Mis à part à part pour certains individus, "bien classiques", qui servent alors de référence aux "groupes", je m'arrête au genre pour leur identification :lire2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 23 heures, icarealcyon a dit :

Bonjour à tous, habitant au milieu des Causses du Languedoc depuis 26 ans, les ammonites toarciennes ne devraient plus avoir de secret pour moi...Hé bien,  le sujet est riche, toujours intéressant, assez en tout cas pour me motiver à arpenter régulièrement les Enfers (joli surnom local des terres noires)... Ce mercredi et ce samedi, je me suis un peu forcée à affronter le gel et l'humidité ambiantes. Je souhaitais depuis quelque temps effectuer une récolte uniquement ciblée sur les dactylioceratidae que l'on trouve dans la zone à Bifrons moyenne et supérieure, ainsi que la zone à Haugia Variabilis. Dur de franchir la porte de la maison pour s'engager dans le froid humide et venteux, mais une fois sur le terrain, la bonne vieille magie opère ! Les jours étant courts, ces deux sorties n'ont duré qu'environ deux heures chacune. Je n'ai pas pris de photos sur site, les conditions étant bien trop risquées pour mon Canon et même mon téléphone.

 

Voici les bébêtes récoltées après nettoyage et triage. Elles sont disposées dans un ordre reflétant leur niveau stratigraphique d'origine, de bas en haut.

-Rang du bas: porpoceras divers (zone à bifrons moyenne) et un sujet (coeloceras ?) un peu inhabituel (en bas à droite), tours arrondis, peu profonds avec côtes tranchantes et fines épines, entièrement cloisonné

-rang au-dessus: septimaniceras, nodicoeloceras et porpoceras  

-2ème rang au-dessus: coeloceras divers (début et milieu zone à H. variabilis)

-les 2 rangs du haut: mucrodactylites divers montrant la variété du genre, tant dans l'épaisseur du tour que la vigueur et l'espacement de la costulation (zone moyenne à H. Variabilis). IMG_3633.thumb.JPG.2df25c0c8f9a8dbbb8ec58b0129676e0.JPG

 

En ce qui concerne les ammonites, j'ai respecté mon critère de ramassage: rien que des dactylioceratidae. Mais voici, sur une deuxième image, la faune non ammonitique récoltée :  

Une vertèbre de bébé ichthyosaure, un phragmocône isolé de bélemnite non déformé, deux bivalves portant l'encroûtement typique, un joli petit corail solitaire, et 3 bélemnites avec le phragmocône présent.IMG_3635.thumb.JPG.ae4025ef66e5e49e23d2a0e083072e1a.JPG

Tu as eu raison de sortir braver le froid et l'humidité !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le ‎17‎/‎12‎/‎2018 à 19:17, Araçuai a dit :

Phyllocheilus  rupellensis (ou ponti), in situ.

Environ 120 mmm.

Kimméridgien, Angoulins 17.

20181209_101928.jpg

Wow, pas évident d'en trouver dans cet état là ! Tu l'as dégagé ou laissé sur son bloc ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.



×
×
  • Créer...