Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 30 et 31 mars

Minéraux Alpes-Maritimes et massif des Maures


Guest petraquadrata

Recommended Posts

(...) Cette betise,

à savoir la dévitrification de la ryolithe, était d'ailleurs dite autrefois au sujet des lithophyses.

Humilité (un peu de - ) !

Cette "betise" a fait avancer la recherche scientifique d'un grand pas (oh, regional only) pendant 30 ans: en outre, chez les amateurs, elle a déchainé l'enthousiasme et ses effets durent encore:

en effet, à la suite de la thèse de Marc Boucarut dont les résultats en effet n'auraient été appréciés de ce point de vue que par 5 ou 10 personnes au monde, il y a eu à l'ANNAM justement des djeuns qui se sont enthousiasmés. Des moins jeunes "mais encore jeunes" aussi, comme Jean et Annie Davoux (et d'autres de l'ANNAM ou indépendants; j'ai peur en les nommant d'en oublier; qu'ils parlent!) qui se sont débrouillés (sur leurs deniers= pour faire scier et polir des centaines de lithophyses, et rapidement aussi Gilbert et Danièle Mari qui (en outre) ont été assez inspirés par ce sujet, sans espoir aucun de carrière déjà à l'époque, pour faire les ouvrages de vulgarisation que l'on sait.

Et toi tu es là que ca fait encore vibrer, et tu vas apporter du nouveau semble-t'il (après les effets d'annonce), bravo.

Donc, ce fut une betise U-TI-LE.

Mais :exclamation: il faudrait méditer la phrase de Ferdinand Fouqué signant son pavé visionnaire sur le mécanisme de la caldeira de Santorin en 1878 (et c'est lui et Gorceix qui avaient trouvé les ruines minoéennes d'Akrotiri):

cette théorie (celle d'avant) "doit etre definitivement abandonnée, elle ne peut plus etre considérée que comme un de ces nobles débris dont la science en progrès jonche incessamment l'arène de son chemin ". :exclamation:

Link to comment
Share on other sites

Guest petraquadrata
A Galeria, ce qui est dommage c'est que les sphérolites qui sont sous la tour genoise où le centre culturel s'est installé, ils sont noyés assez longtemps pendant l'année à cause des hautes marées (ben oui, meme en Méditerranée sans plateau continental, c'est sensible, au moins pour la pyro de la Tour de GAleria

:exclamation: Salut Azogue, ben, concernant Galéria les sites a pyromérides sont nombreux, il y a celui que tu mentionne, puis un qui se trouve a 5kms environ près d’un petit hameau, dont je tairais le nom, pour ne pas provoquer un débarquement gigantesque, puis il y a un autre site vers le village de Manso, en fait pratiquement toute cette région est riche de ce genre de roche, il y aurait aussi un site en venant de Porto, vers le village de Curzo, d'ailleurs j'ai trouver dans certains murs du village de magnifiques globules de pyromérides, elles ressemblent a une orange couper en deux, voir, concernant notre discussion sur les paragénèses je reprendrais le cours lorsque je rentrerais des Alpes, je trouve ça très instructif, pour finir avec les pyromérides , « ce ne sont que des roches, mais néanmoins très intéressantes, sur certaines, j’y ai découvert a la loupe de terrain de pyrites cristallisées de la forme du pyritoèdre, autre chose plus terre a terre connais-tu Jean-Dominique Giraud enseignant de géol a Valrose(Nice) ? simple question :siffler: , car lui avait trouvé, sur le Cinto d’autres variétés de pyromérides :exclamation: , a bientôt :exclamation:

Link to comment
Share on other sites

Guest petraquadrata
Ah je connais bien JD, et la femme du Kyrie Eleison !! ce sont de bons copains! Quel dommage qu'on ne se voit pas plus souvent que ça les uns les autres

:siffler: a bon :exclamation: mais c’est aussi mon pote :siffler: , et sa femme aussi (de Ghisoni) nous en avons fait des recherches ensemble, bref le bon temps, ha :exclamation: moi aussi ne n’ai plus de ses nouvelles depuis 1 ans, un de mes amis (de Ghisoni aussi) avec lequel ils étaient ensemble a la fac m’a dit qu’il était parfois en Bourgogne, mais bon….sans plus :exclamation: tiens une photo de JD lorsque nous avons découvert la fameuse Riebeckite d'Ocana

Link to comment
Share on other sites

Humilité (un peu de - ) !

Cette "betise" a fait avancer la recherche scientifique d'un grand pas (oh, regional only) pendant 30 ans: en outre, chez les amateurs, elle a déchainé l'enthousiasme et ses effets durent encore:

en effet, à la suite de la thèse de Marc Boucarut dont les résultats en effet n'auraient été appréciés de ce point de vue que par 5 ou 10 personnes au monde, il y a eu à l'ANNAM justement des djeuns qui se sont enthousiasmés. Des moins jeunes "mais encore jeunes" aussi, comme Jean et Annie Davoux (et d'autres de l'ANNAM ou indépendants; j'ai peur en les nommant d'en oublier; qu'ils parlent!) qui se sont débrouillés (sur leurs deniers= pour faire scier et polir des centaines de lithophyses, et rapidement aussi Gilbert et Danièle Mari qui (en outre) ont été assez inspirés par ce sujet, sans espoir aucun de carrière déjà à l'époque, pour faire les ouvrages de vulgarisation que l'on sait.

Et toi tu es là que ca fait encore vibrer, et tu vas apporter du nouveau semble-t'il (après les effets d'annonce), bravo.

Donc, ce fut une betise U-TI-LE.

Mais :super: il faudrait méditer la phrase de Ferdinand Fouqué signant son pavé visionnaire sur le mécanisme de la caldeira de Santorin en 1878 (et c'est lui et Gorceix qui avaient trouvé les ruines minoéennes d'Akrotiri):

cette théorie (celle d'avant) "doit etre definitivement abandonnée, elle ne peut plus etre considérée que comme un de ces nobles débris dont la science en progrès jonche incessamment l'arène de son chemin ".

Dans mon esprit, "betise" n'était pas méchant, et comme toi je rend hommage au travail de Marc Boucarut et des personnes comme Gilbert Mari qui a fait beaucoup pour la connaissance de la minéralogie du Sud-est, Annie et Jean

Davoux, Pierre Rolland et encore d'autres; ce sont des amis avec qui je collabore encore de temps à autres.

Le ton de mon post a pu paraitre critique, mais il s'adressait à certains acteurs "professionels" de la géologie régionale

qui avaient à la portée de la main des objets géologiques exceptionnels et qui n'ont rien fait ou presque pour les étudier.

Et ce n'est pas maintenant que les ryolithes fluidales du secteur du Reyran sont cloturées et que la carrière du Point-du-Duc est comblée ou sur le point de l'etre, que des chercheurs l'étudieront. Cette dernière entaillait un dome de ryolithe

sur environ 150 mètres de hauteur et montrait depuis la prismation géante de la base jusqu'aux faciès particuliers du

sommet(?) une remarquable variation. On peut faire le meme constat pour Cap Garonne, les filons de fluorite, baryte

et autres, etc.

Si j'ai pu en blesser certains, je le regrette car telle n'était pas mon intention; il est vrai que le consensus mou et le

language "politiquement correct" ne sont pas mon fort.

Cela fait 15 ans que je suis à Valrose et je voie annés après années la situation se dégrader; il n'y a plus d'enseignement de pétrographie et de minéralogie, à peine les rudiments de base. Le dernier prof recruté en géologie

enseignera la physique, la modélisation informatique ... Tout n'est pas négatif heureusement, et depuis 3 ou 4 ans, nous

reprenons l'étude structurale de l'ensemble Maures-Tanneron, ansi que celle de l'Argentera. Tiens, une bonne nouvelle :

un étudiant à qui j'avais parlé avec passion des quartz qui existent dans la couverture de ce dernier massif, m'a dit hier

en avoir trouvé dans un nouveau secteur.

A plus

Michel

Link to comment
Share on other sites

T'inquiète! Non non, je ne me suis pas senti vexé une seconde. J'ai voulu taquiner :clown: et penser aux autres aussi, qui pourraient se- ) :grand sourire:

Tu reprends la structurale de l'Argentera? Super. Il me tarde d'expliquer grâce à ces nouvelles découverttes (j'espère) la grosse anomalie en arsenic et les indices de cuivre à or +/- Te, Co et Se du Ténibres qui sont à mon avis en liaison avec les mylonites ou paléomylonites varisques subhorizontales (à mispickel) et les amphibolites de tout le secteur de La Clapières-Vens ;)

Je ne te perds pas de vue mon ami :grand sourire: !

Link to comment
Share on other sites

...la grosse anomalie en arsenic et les indices de cuivre à or +/- Te, Co et Se du Ténibres qui sont à mon avis en liaison avec les mylonites ou paléomylonites varisques subhorizontales (à mispickel) et les amphibolites de tout le secteur de La Clapières-Vens

whao!!!! :clown:;):grand sourire:

La je suis assis, il a fallu que je my reprenne à trois fois avant d'arriver a commencer a essayer de comprendre...

Link to comment
Share on other sites

Guest petraquadrata
:clown: Normal, vieux faut être géologue pour comprendre ce genre de rapport :grand sourire: perso je ne suis pas déçu de ses commentaires, mais je l’avoue, j’ai le dico de géol. près de moi :chut: et j’analyse chaque mots, chaque formules, et ensuite, je comprends un peu……..heu…. enfin presque, quoi qu’il en soit j’ai toute la nuit, pour interpréter ;)
Link to comment
Share on other sites

[...] j’ai toute la nuit, pour interpréter :grand sourire:

C'est vrai que ce n'est pas mon cas... moi demain matin il faut que je me lève à l'aube et que je recommence à penser : SLC ( Signaling Link Connection ), PCM ( Pulse Code Modulation ), TS ( TimeSlot ), Unix, LDAP ( Lightweight directory application protocol ), TCP/IP et plusieurs dizaines d'autres acronymes tous plus barbares les un les autres... ;)

Au moins cette semaine, je peux me permettre de ne pas réver de ca... je ne suis pas d'astreinte :clown:

Pour les interprétations, j'attendrais dimanche...

Link to comment
Share on other sites

Guest petraquadrata
:chut: ho :grand sourire: la :clown: la ;) c'est très compliqué tout ça, m...de , c'est quoi comme dico qu'il faut prendre :question:, puré :gratte-tete:, je n'ai pas la bibliothèque sous la mains, laisse moi un peu de temps :siffler:
Link to comment
Share on other sites

oups! :gratte-tete: oui oui je me suis lâché. Toutes mes excuses !

J'ai fait allusion, en fait, à une vraie curiosité géologique, à savoir que dans la partie nord du Massif de l'Argentera Mercantour, il y a une concentration particulière de cuivre (quantité anormale, jusqu'à constituer un gisement de cuivre qui a été exploitable au 19eme) mélangés avec d'autres métaux très particuliers pour la région (sulfures d'arsenic, cobalt, nickel, tellure, selenium, =une signature géochimique particulière :lasse: (voilà encore un gros mot laché) (c'est du meme ordre que si j'avais dit UNE PARAGENESE caratéristique, mais faudra que je détaille la diff une autre fois)

et tout ça avec un peu d'or, visible seulement au microscope ou à la bino ! mais ça corse l'intérêt) (selenium et tellure, ça signe le volcanisme; cobalt et nickel ont été empruntés aux amphibolites qui sont :question: des laves métamorphisées sous haute pression haute température. Il y a meme des grenatites (on dit éclogites) dans tout ce secteur (entre Saint-Etienne de Tinée et Lac de Rabuons) (il y a aussi du joli disthène, soit dit en passant).

Cette minéralisation s'est mise en place dans un endroit géologique (un piège) particulier (=près de failles très particulières aussi puisqu'elles sont presque (sub) horizontales (alors qu'en général quand on pense à une faille on la voit couper les terrains comme le fait une hache, verticalement). Elles sont tres broyées comme en purée, on dit alors une "mylonite" :grand sourire: et celle ci étant horizontale ca fait penser à une base de nappe tectonique, ou alors c'etait vertical mais cette partie du Massif a été toute entière comme couchée. Varisque, c'est l'âge de ces déformations (synonyme de Hercynien, mais ca fait genre de nos jours de dire VArisque).

Argent 06 m'a ouvert subitement des horizons avec le travail qu'il entreprend sur ce massif, et, avec son enthousiasme prometteur de résultats tangibles :super: , donc, :clown: je m'emballe.

Hein? :clown: Pourquoi se passionner pour ça? Ben, alors là, je n'en sais rien.

Quand bien meme je trouverai un jour les raisons de cette concentration métallique curieuse, 1/on ne va pas exploiter quoique ce soit parce que c'est dans le Parc et que, de toute façon, c'est nul comme tonnage potentiel.

2/ dans 20 ans, de nouveaux arrivants diront de mon beau travail que c'etait (sinon "stupide" comme explications, car : la remarque amicale faite à Argent06 aura porté) du moins en grande partie faux, ce qui sera vrai parce que la science progresse (heureusement) et les explications des phénomènes aussi)

3/ Je fais ça juste pour le fun, parce que ce phénomène m'intrigue depuis 25 ans et je n'avais jamais eu le temps d'y revenir auparavant.

Vous demandez ;) à quoi ca sert, de s'exciter comme ça, puisque, comme plusieurs l'ont dit, la science officielle (je veux dire celle pour laquelle il y a des credits publics actuellement) ne s'interesse plus à ces phénomènes là, ni en général à la géologie naturaliste du mec avec ses pateaugas et son sac à dos dans le maquis corse!

Comme me dit ma femme, je ferais mieux de repeindre les volets de l'appart' si j'ai du temps libre. :chut:

ben... ça sert A SE FAIRE PLAISIR DANS le CIBOULOT. Et en plus, ce sont des randos avec les potes, en pleine nature. LA diff d'avec les minéralos? c'est juste qu'on ne ramasse pas de belles choses à regarder, rien que des notes dans un carnet, et des cailloux pour analyses labo. Ca procure de grandes joies quand meme, pareil. Et le jaja et le sauciflard sont tout aussi agréables

J'ai pensé que ca peut éclairer les jeunes d'expliquer tout ça. C'est un métier mais on peut pratiquer aussi comme un hobbie. Quand j'ai commencé je n'etais meme pas étudiant en géol mais j'ai eu des maitres (devenus des amis) qui m'ont aidé à comprendre mieux, à mieux observer et surtout à aimer le travail et à partager.

Helas, comme métier aujourd'hui, je ne vois pas de débouchés évidents :siffler: vu ce qu'on a dit plus haut. Mais peut-etre que si on est pugnace, qu'on est dac pour aller bosser sous le soleil en Australie ou au Pérou, et avec du bol...

Link to comment
Share on other sites

Guest petraquadrata
:grand sourire: Salut Azogue, ben moi j'emplois toujours d’hercynien lorsque je parle de la Corse, c’est tes collègues de la société qui utilisent parfois ce terme de Varisque, comme tu dis si bien « c'est l'âge de ces déformations (synonyme de Hercynien, mais ca fait genre de nos jours de dire Varisque) ». Alors finalement hercynien est impropre a la consommation actuelle, tout comme « protogine » j’ai eu récemment une discussion a ce sujet et la aussi la personne, m’a reprit en me signalant que ce n’est pas approprié, mais c’est plutôt un granite, en fait, ou est la différence, c’est un peu comme pour les noms de certains minéraux (acmite & aegyrine) (idocrase & Vésuvianite) etc. bref, chaque époque a son lot de nouveauté, c’est comme la mode ça s’en va et ça revient, reprends moi si je me trompe :clown: . Amicalement Petraquadrata
Link to comment
Share on other sites

:clin-oeil:

Le ton de mon post a pu paraitre critique, mais il s'adressait à certains acteurs "professionels" de la géologie régionale

qui avaient à la portée de la main des objets géologiques exceptionnels et qui n'ont rien fait ou presque pour les étudier.

Et ce n'est pas maintenant que les ryolithes fluidales du secteur du Reyran sont cloturées et que la carrière du Point-du-Duc est comblée ou sur le point de l'etre, que des chercheurs l'étudieront. Cette dernière entaillait un dome de ryolithe

sur environ 150 mètres de hauteur et montrait depuis la prismation géante de la base jusqu'aux faciès particuliers du

sommet(?) une remarquable variation. On peut faire le meme constat pour Cap Garonne, les filons de fluorite, baryte

et autres, etc.

:yahoo: Quel plaisir d entendre ce discours de la part d un scientifique régional,l on pourrait egalement parler des bois fossiles du terme blanc enfouis maintenant sous une immense décharge a ciel ouvert,et des filons d opales cachés sous les lotissements.

Pour le mercantour,je me souviens encore aujourd hui des sorties et des conférences de jaqueline romain,le mardi soir ,a valrose.Tout a bien changé,un petit hommage encore a louis johannis demay,geologue passionné qui nous permettait de nous réunir au musée barla pour nos réunions mensuelles.

"Tiens, une bonne nouvelle :

un étudiant à qui j'avais parlé avec passion des quartz qui existent dans la couverture de ce dernier massif, m'a dit hier

en avoir trouvé dans un nouveau secteur."

Couverture sedimentaire je suppose,car tous les autres gisements potentiels sont dans le PNM,non?

En tout cas bien content que la geologie du sud est soit remise a l honneur,au fait,personne parmi votre equipe n a t il envie de reprendre le boulot de lanteaume sur les "flysch"de la zone franco italienne ?? :super:

Link to comment
Share on other sites

:coucou!: ho :clin-oeil: la :super: la :yahoo: c'est très compliqué tout ça, m...de , c'est quoi comme dico qu'il faut prendre :question:, puré :gratte-tete:, je n'ai pas la bibliothèque sous la mains, laisse moi un peu de temps :siffler:

Pas d'affolement c'est des télécoms et de l'informatique....

Quand tu passes un appel téléphonique le son de la voix est transporté sur dans un Timeslot ( intervale de temps de 64K bits par seconde ) sur un PCM ( une liaison à 2048k bits par seconde... ), la gestion de la communication ( établissement, envoi du numéro appelant et appelé, relachement.... ) est réalisée par le SLC, et le reste c'est du système informatique pur..... LDAP est utilisé pour gérer des annuaires et Unix est un concurent de Windows. :siffler:

Tout ca pour dire que c'est pas toujours évident d'expliquer en termes compréhensible par le commun des mortels des choses très techniques de nos métiers respectifs. :P

Link to comment
Share on other sites

Guest petraquadrata

:siffler: salut Azogue, argent06, Si2o, et autres amis géologues ou dans ce contexte, si j'interviens fréquemment sur certains sujet qui concerne la Corse & la région Cote d'Azur & Var, c'est simplement qu'il existe entre ces deux régions actuellement séparé par 180 km de mer, une relation très ancienne :amis: qui remonte a +/- 300Ma, la marge d'erreur reste a précisé, tout ça pour dire que les roches et minéraux existants dans cet ancien continent séparé depuis cette époque B) se retrouvent parfois sur l'un et l'autre, certaines roches sont analogues, les minéraux :grand sourire: quand a eux, s'ils ne sont pas répandus dans ces deux régions de la même manière :desole: ont peut tout de même trouver des similitudes, je suppose, car je ne suis pas géologue de formation :siffler:, donc je suppose, je laisse le soin a mes amis géologue d'affirmer ou de confirmer mes supputations :merci::super:

petite Carte avant

grande Carte de nos jours

Link to comment
Share on other sites

la Corse & la région Cote d'Azur & Var: il existe entre ces deux régions actuellement séparé par 180 km de mer, une relation très ancienne :amis: qui remonte a +/- 300Ma, la marge d'erreur reste a préciser (...) je suppose, car je ne suis pas géologue de formation :grand sourire:, donc je laisse le soin a mes amis géologues d'affirmer ou de confirmer mes supputations :merci::triste:

petite Carte avant

grande Carte de nos jours

Une rectification (que d'autres futés que moi avaient senti nécessaire aussi, sans doute) sur le nombre de millions d'années, mais le phénomène que Piedraquadrata nous rappelle là, lui, est bien réel et vraiment géant quand on y pense.

Le bloc Corso-Sarde a commencé à se séparer du bloc qui réunissait les Pyrénées et les Maures-Estérel il n'y a pas 300 Ma à la fin de l'ere Primaire, mais seulement 35 (environ) :ye!: . =Au Miocène :gratte-tete: =à la fin de l'ère Tertiaire.

Avant, ils étaient réunis, que ce soit il y a 50 Millions d'années ou il y a 300: ils l'étaient, soudés. A quelques bassins près, ou à quelques nappes tectoniques près.

En particulier donc, comme aime le souligner Pietraquadrata, le volcanisme permien de l'Esterel et celui de la Corse, émis il y a 250 Ma (au Permien), sont extremement semblables (que ce soit par les roches mises en place: rhyolites alcalines, pyromerides, ou par les dynamismes éruptifs: calderas, ignimbrites :super: ). En passant, en ce qui concerne le magmatisme d'age Carbonifère (il y a 300 Ma) seule la Corse a fait fort avec tous ses granites alcalins :surpris: . La Provence a été bcp plus discrète.

De même, les nappes de Roches Vertes qui, à cause de l'arrivée de la nappe africaine sur la plaque européenne, sont venues s'écrabouiller sur les Alpes occidentales françaises avec leurs minéralisations typiques en cuivre (Saint Véran) ou en amiante (Termignon) et leurs minéraux de métamorphisme, elles sont venues contre la Corse granitique aussi, avec (Pietraquadrata nous y sensibilise) leurs minéraux similaires.

Pour persifler enfin, la géologie nous enseigne donc que l'indépendantisme en Corse est un phénomène très récent à l'échelle de la Planète. Des liens plus qu'historiques l'unissent au Continent :rolleyes: . Les experts font remarquer d'ailleurs que, après s'être libérée de la Provence, la micro-plaque corse a flirté un moment avec la Toscane, à l'époque (au Messinien je crois? :help1: ) où les évaporites exondées permettaient de passer à pied sec de l'un à l'autre.

Pace e salute !

Link to comment
Share on other sites

il consiste en quoi ce boulot de Lanteaume ?

Marcel Lanteaume était un des élèves du génial Paul FALLOT, et un camarade de ban de fac de la bien-surnommée "tigresse de l'Argentera" :super: (Anne FAURE MURET) qui était (pour les Alpes Mmes) l'élève n° 1 de Fallot et de Paul Lemoine (svp les vieux, rectifiez si j'amalgame. Je suis TROP JEUNE, moi :super: ).

Il s'est attaqué comme sujet de thèse d'Etat à une partie méconnue des Alpes Maritimes franco-italiennes, la zone comme a dit SiO2 qui va du Mercantour à la mer, montagnes de Vintimille et du Marguareis aussi.

Parmi ses découvertes, il faut (dans cette région) saluer :super: notamment tout ce qu'il a déchiffré des GRES d'ANNOT et du FLYSCH :surpris: du meme nom. En particulier, avec ses élèves Robert CAMPREDON et Daniel HACQUARD, il a identifié, à la base des bancs de ces alternances de grès et de marnes, les moulages (par le sable marin) de figures sculptées dans la vase molle par les courants sous-marins du Tertiaire, et ils en ont réalisé un magnifique atlas de photos. C'est à aller voir, à pied, le long des talus de la route de Lucéram à Peira Cava notamment ! Il a bien décortiqué la tectonique de la couverture. :P

Il a mis en place encore d'autres élèves, qui (comme Michel VILLEY et Denis VASLET) ont fait un excellent boulot aussi. Jacqueline ROMAIN a été de la même génération d'élèves et son boulot de thèse sur la région de St Martin Vésubie a été génial, notamment la caractérisation du volcanisme basaltique du Permien entrevu par Vernet. Hélas, se débattant pour gagner sa vie dans le contexte déprimé de la géol des années 80, son moral n'a pas suivi.

Du travail de Lanteaume et de celui de Bernard GEZE, Jean VERNET et quelques autres, a résulté la publication de la belle carte géologique à 1/50000 Menton Nice. Au point de vue minéralo, hélas, rien ! :clin-oeil:

Link to comment
Share on other sites

Salut, amis des cailloux

Certains ont été un peu vite dans leurs conlusions à mon sujet; je ne suis pas un chercheur en géol, mais comme beaucoup d'entre vous, un passioné de cette discipline; Je n'ai jamais été étudiant en fac et mes connaissances se sont faites à travers les lectures, les rencontres avec d'autres amateurs, et les centaines de sorties sur le terrain, la spéléo,

la montagne, les surveys océanographiques pour les pétroliers, etc, et plus tard mon taf ici à Valrose où je suis technicien de recherche. l'équipe au sein de laquelle je travaille est pluridisciplinaire.

En ce qui concerne les études sur le Mercantour et les Maures, c'est un travail plutot long qui demandera encore de

longues années. Les publications que nous faisons s'adressent à des chercheurs et sont difficiles à appréender pour

un public qui ne possède pas toujours des connaissances approfondies. Et en plus, elles sont en Anglais ! Et oui, c'est comme ça maintenant : si un chercheur veut que son travail ait une portée et soit publié dans les revues scientifiques

qui comptent, il doit abandonner le Français. J'essaierais néamoins de faire parvenir certains articles.

Je suis très pris en ce moment par des problèmes personnels et serai éloigné du forum pour quelques semaines.

A bientot,

Michel

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...

Nous restons en tapinois :sourire: , histoire d'attendre que vous, les djeunes, vous publiiez à votre tour sur ce que vous recommandez aux suivants d'aller voir dans la région;

nous, les Anciens (j'ai pas dit les Vieux), que ce soit entre les conférences de la section de Géol ou les pleinières, le Géobulletin, les articles sur les gites publiés dans Riviera Scientifique sous diverses signatures, les livres de Gilbert Mari, les publications de quelques pointures (dont lui) dans des revues de rang A, et les excursions, on a pris un peu d'avance, et maingtenant, on souffle un peu :grand sourire: en vous regardant monter le sentier pour nous rejoindre !! Je n'ai pas dit "peuchères", parce qu'il semble que, parmi vous, il y aura des "calibres" aussi (et j'ai pas dit "des poids lourds")

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...