Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 30 et 31 mars

Roche basaltique ou météorite => 1er résultat disponible


Franck31

Recommended Posts

Il y a 2 heures, jean francois06 a dit :

Attention on avait eu ça aussi :

 

"Réponse du Muséum aujourd'hui 🙂 

 

Bonjour,

Merci pour ces nouvelles photos qui confortent mon idée que ce n'est vraiment pas une météorite mais une roche basaltique comme de nombreux quartzites que l'on trouve dans la Garonne.
Bien cordialement,
Muséum d'Histoire Naturelle
Service Conservation – Sciences de la Terre
"

  je ne sais pas qui a pu répondre cela mais mettre en parallèle une quartzite et un basalte  !!!!!!!!!!!!

Link to comment
Share on other sites

Le 28/09/2021 à 19:14, jjnom a dit :

Juste une remarque:

1310589175_Capturepridotite.JPG.e1c8d24de02af21ec40422946788f53c.JPG

merci ! J'ai vu sur le site de Christian Nicollet http://christian.nicollet.free.fr/page/manteau/Lherz/lherzolite.html 

la remarque suivante => Mais à Lherz, la lherzolite des brèches n'est pas serpentinisée. L'exhumation du manteau dans le petit bassin crétacé séparant l'Espagne de la France a sans doute était trop rapide pour entrainer la serpentinisation de la péridotite

Peux-tu m'expliquer le lien par rapport à ton information sur la densité de la serpentine s'il te plaît? Cela veut dire que si je veux trouver une serpentinite qui ressemblerait à ma pierre ce n'est pas à l'étang de lherz que je pourrais en trouver vue que la péridotite à une densité de 3300 ?

Link to comment
Share on other sites

@Franck31 JJnom, de ce que je comprends, fait remarquer qu'une péridotite serpentinisée n'aura pas la même densité qu'une péridotite fraîche,ou qu'une serpentinite, il y a tous les intermédiaires. Donc, si par exemple ton galet est légèrement serpentinisé., présence de serpentine (la lizardite par exemple, antigorite, chrysotile) et bien sa densité n'est pas celle d'une péridotite non serpentinisée.  Il attire notre attention sur l'état de fraîcheur de ton galet.

Ton téléphone ne fait visiblement pas de bonne photo, essaie de te procurer une appareil photo (demande à tes amis) ou alors au pire un autre téléphone (les amis toujours) et fais des photos exploitables, aux couleurs stables. Prends une loupe, et regarde si tu vois des grains, des fibres ou bien rien de discernable même avec la loupe. Donne les couleurs que tu vois, la couleur d'ensemble, les différentes couleurs. Etc...Et fais le test HCl, par exemple sur ce que tu vois comme des minéraux blancs, ivoires, avec l'HCl du commerce, sans dilution.

Et j'ajoute pour les photos, pas de flash, ne pas tenir le caillou dans sa main, et lumière du jour, pas le plein soleil, attention au fond, ici ton caillou est apparemment pas trop foncé, plutôt clair, un fond blanc ne nuit pas. A l'heure du numérique, on peut faire des essais pour voir le rendu le plus proche.

Link to comment
Share on other sites

L'affaire ne tourne pas rond depuis longtemps.

Une lherzolite (qui fait partie des péridotites) est composée de 50 à 60% d'olivine et de 25 à 35% d'orthopyroxène. L'un comme l'autre sont très magnésiens et leurs densité est de 3,2 à 3,3. La roche totale dans la quelle on voit des Ol + OPx et des Spl a donc une densité de 3,2 à 3,3.

D'un autre côté, dans une serpentinite à densité 2,7, on ne distigue plus les minéraux originels, au mieux juste quelques fantômes.

Alors, la densité n'est pas correcte? ou l'université de Montpellier s'est-elle fait piéger?

Ici, une (bonne) photo de la lherzolite de Lherz. A toi de comparer

https://live.staticflickr.com/5711/22028524872_7d96840911_b.jpg

 

 

Link to comment
Share on other sites

Pour calculer la densité, j'ai posé un volume d'eau sur une balance, puis une tare de la balance à 0. Ensuite j'ai immergé le caillou dans le récipient complètement, sans toucher les bords, ni le fond pour avoir une valeur P1. Ensuite j'ai plongé le caillou complétement pour avoir la 2ème valeur P2. Et donc le total => d= p2/p1.

J'ai vu qu'il y avait une autre méthode de calcul qui consiste à deviser le poids par le volume et dans ce cas je trouve 1,6🤪

Quelle est la bonne méthode?

 

Merci pour la photo. A quoi correspondent les filaments roses?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, le sablais a dit :

Merci pour la formule !

Avec cette formule, je trouve Méthode de laboratoire 1.6 et Autre méthode plus facile à mettre en œuvre 2.69

Il y a 2 heures, jjnom a dit :

Avec cette formule, il y a 2 méthodes différentes 

Pesée du volume du liquide déplacé je trouve 2,69

Pesée dans l'eau : je trouve 1,6🤪

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Franck31 a dit :

Pour calculer la densité, j'ai posé un volume d'eau sur une balance, puis une tare de la balance à 0. Ensuite j'ai immergé le caillou dans le récipient complètement, sans toucher les bords, ni le fond pour avoir une valeur P1. Ensuite j'ai plongé le caillou complétement pour avoir la 2ème valeur P2. Et donc le total => d= p2/p1.

J'ai vu qu'il y avait une autre méthode de calcul qui consiste à deviser le poids par le volume et dans ce cas je trouve 1,6🤪

Quelle est la bonne méthode?

 

Merci pour la photo. A quoi correspondent les filaments roses?

Il y a quelque chose qui m’interpelle dans votre discours....

P1 est le poids (masse) du volume d'eau déplacé, donc son volume puisque la densité de l"eau est de 1 (eau pure).

P2 est le poids (masse) de l'échantillon, posé au fond.

Donc P2/P1 est la masse divisée par le volume, ou masse volumique, ou encore densité.

Je ne vois pas la différence avec votre "seconde méthode" qui consiste à deviser le poids par le volume selon vos propres dires. (????)

Les résultats doivent être le mêmes!

Ou alors faut m'expliquer...

Link to comment
Share on other sites

Le problème avec la densité c'est que dans 90% des cas sur geoforum les mesures ne sont pas bonnes.

 

Autant il s'agit d'une information importante pour la détermination des minéraux, autant je reste persuadé que lorsqu'on nous donne une densité dans les demandes d'identification, cette donnée nous met sur de mauvaises pistes...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Manu34 a dit :

Il y a quelque chose qui m’interpelle dans votre discours....

P1 est le poids (masse) du volume d'eau déplacé, donc son volume puisque la densité de l"eau est de 1 (eau pure).

P2 est le poids (masse) de l'échantillon, posé au fond.

Donc P2/P1 est la masse divisée par le volume, ou masse volumique, ou encore densité.

Je ne vois pas la différence avec votre "seconde méthode" qui consiste à deviser le poids par le volume selon vos propres dires. (????)

Les résultats doivent être le mêmes!

Ou alors faut m'expliquer...

Je reprends l'analyse de manu34 et ses définition : P1 c'est le poids du volume d'eau déplacé et P2 le poids de l'échantillon, posé au fond, dans l'air.

Il y a 3 heures, Franck31 a dit :

La méthode 2 consiste à diviser P par V

P= poids de l'objet en g 

P1= poids de l'objet immergé en g 

V= P-P1 

D= P/V 

 

Mais si on se réfère uniquement à la 1ère méthode alors d= 2.69

Dans ce que tu appelles la méthode 2, P1 n'est pas le poids du volume d'eau déplacé, c'est le poids de l'objet dans l'eau, on va l’appeler Pe pour rester cohérent par rapport à la méthode 1, car ce n'est pas la même chose. , et P=P2, le poids de l'échantillon dans l'air.  Dans ce cas le volume c'est P2-Pe=P1

La différence entre les deux méthodes, c'est que dans la 1, tu mesures le poids du volume d'eau déplacé, et dans la 2 tu mesures le poids de l'objet dans l'eau, sa masse apparente. En gros, dans la méthode1, ce qui est sur la balance c'est l'eau avec l'objet immergé dedans, dans la méthode 2, ce qui est sur la balance c'est l'objet immergé dans l'eau.

Or tu sembles faire les 2 calculs uniquement à partir des données de la méthode 1, c'est pourquoi tu as des résultats différents. Il ne s'agit pas de deux méthodes de calcul, il s'agit de deux méthodes de mesure.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il est vrai que les mesures de densité posent souvent problème. Cependant, ici, la méthode aboutissant au résultat 2,69 semble correcte et le 1,6 totalement improbable.

Donc, le caillou a une densité à 2,7. Re donc, ça ne colle pas avec péridotite. Après, soit l'observateur de l'université s'est fait piéger par "quelque chose qui ressemble à" ou le caillou n'est pas homogène genre 1/3 de péridotite à 3,3 et 2/3 de ??? à 2,4.

Faudrait d'autres éléments pour conclure mais bon, juste pour un galet de Garonne ...

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, jean francois06 a dit :

Je reprends l'analyse de manu34 et ses définition : P1 c'est le poids du volume d'eau déplacé et P2 le poids de l'échantillon, posé au fond, dans l'air.

Dans ce que tu appelles la méthode 2, P1 n'est pas le poids du volume d'eau déplacé, c'est le poids de l'objet dans l'eau, on va l’appeler Pe pour rester cohérent par rapport à la méthode 1, car ce n'est pas la même chose. , et P=P2, le poids de l'échantillon dans l'air.  Dans ce cas le volume c'est P2-Pe=P1

La différence entre les deux méthodes, c'est que dans la 1, tu mesures le poids du volume d'eau déplacé, et dans la 2 tu mesures le poids de l'objet dans l'eau, sa masse apparente. En gros, dans la méthode1, ce qui est sur la balance c'est l'eau avec l'objet immergé dedans, dans la méthode 2, ce qui est sur la balance c'est l'objet immergé dans l'eau.

Or tu sembles faire les 2 calculs uniquement à partir des données de la méthode 1, c'est pourquoi tu as des résultats différents. Il ne s'agit pas de deux méthodes de calcul, il s'agit de deux méthodes de mesure.

 

 

Parfait JF, c'est clair et juste. C'est donc la même valeur d=2.69. Merci !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, jean francois06 a dit :

Je reprends l'analyse de manu34 et ses définition : P1 c'est le poids du volume d'eau déplacé et P2 le poids de l'échantillon, posé au fond, dans l'air.

Dans ce que tu appelles la méthode 2, P1 n'est pas le poids du volume d'eau déplacé, c'est le poids de l'objet dans l'eau, on va l’appeler Pe pour rester cohérent par rapport à la méthode 1, car ce n'est pas la même chose. , et P=P2, le poids de l'échantillon dans l'air.  Dans ce cas le volume c'est P2-Pe=P1

La différence entre les deux méthodes, c'est que dans la 1, tu mesures le poids du volume d'eau déplacé, et dans la 2 tu mesures le poids de l'objet dans l'eau, sa masse apparente. En gros, dans la méthode1, ce qui est sur la balance c'est l'eau avec l'objet immergé dedans, dans la méthode 2, ce qui est sur la balance c'est l'objet immergé dans l'eau.

Or tu sembles faire les 2 calculs uniquement à partir des données de la méthode 1, c'est pourquoi tu as des résultats différents. Il ne s'agit pas de deux méthodes de calcul, il s'agit de deux méthodes de mesure.

 

 

Vous avez remarqué comme on aime se compliquer les calculs?

Pour ma part quand je calcule une densité je pèse d'abord l'échantillon seul sur la balance (sa masse) en grammes.

Ensuite je fait la tare sur un récipient contenant de l'eau et j'immerge l'échantillon suspendu à un fil, le plus fin possible pour fausser au minimum la mesure.

La balance affiche alors la masse en grammes du volume d'eau déplacé par réaction à la poussée d'Archimède, et donc on a le volume en ml ou cm³.

La première mesure divisée par la seconde nous donne la densité.

Y a pas plus simple! Et si on utilise de l'eau distillée c'est mieux!

La méthode 1 est vraiment tordue et propice aux erreurs.

La seconde me gène car il y a le volume et la masse du filet en plastique qui s'ajoute et c'est pas rien sur une mesure d'un échantillon de petite taille.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Franck31 a dit :

La méthode 2 consiste à diviser P par V

P= poids de l'objet en g 

P1= poids de l'objet immergé en g 

V= P-P1 

D= P/V 

 

Mais si on se réfère uniquement à la 1ère méthode alors d= 2.69

Masse; pas poids, par pitié !

Sinon, @Franck31, tu ne veux pas envoyer le caillou à l'un de nous, ça permettrait de faire une identification juste car on aurait le cailloux en main, ensuite on te le renvoie.

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai que dans cette histoire on tourne en rond au sujet d'un galet pour la simple raison que les infos fournies ne sont pas exploitables (à supposer même qu'une détermination par photographie soit possible...).

 

Pour le dire simplement, les photographies sont totalement inexploitables, sans aucun intérêt et les tests de base n'ont soit pas été réalisés, soit réalisés de manière aléatoire.

 

A côté de ça on a des déterminations fantaisistes qui ont visiblement été faites par le balayeur d'un muséum ou par un stagiaire de troisième qui s'ennuyait. 

 

Mon petit doigt me dit qu'il s'agit d'un galet de rivière sans intérêt particulier.... Bon courage pour la suite, je sens qu'on a pas fini d'en entendre parler de ce galet. Au bout d'un moment il faudra penser à lui donner un nom ! 

Link to comment
Share on other sites

Oui tu as raison, et quand tu dis  "à supposer même qu'une détermination par photographie soit possible.." encore faut-il avoir une bonne photo pour ça. Et ça nous donnerait quand même des infos. Mais là en effet c'est inexploitable, couleurs très changeantes d'une photo à l'autre. 

Quant aux déterminations fantaisistes, j'ai un doute, je me demande si elles ne viennent pas de l'auteur lui-même.

Pour la première avec cette histoire de basalte comme tous les quartzites ce non sens montre que c'est une pure invention de l'auteur. En effet, si je me pointe dans un MHN avec un caillou, si je tombe sur un géologue, jamais il ne me répondra ça, si je tombe sur un biologiste , il me répondra qu'il ne sait pas, et la femme de ménage m’enverra à l'accueil.

L'autre réponse, avec la réponse suivante :"Une analyse macroscopique de l'échantillon montre un galet péridotite composé d'olivine, de pyroxène, de spinelle et aussi peut-être ce qui semble être de l'oxyde de fer pour la partie orangée." Si elle semble plus cohérente, n'est pas très satisfaisante. D'abord, je ne sais pas si c'est une faute de frappe mais :" montre un galet péridotite", il manque un de, entre galet et péridotite. C'est bizarre. Mais bon, c'est possible que Franck31 ait oublié ce "de". Bon j’amène mon caillou à un géologue, il va me dire, "c'est un galet de péridotite", ou "un galet, c'est de la péridotite".  Et il va me dire, "on y voit de l'olivine, en bonne quantité de couleur jaune, vert, et peut-être même orangée, et là vous voyez en vert émeraude, vert foncé, brun des pyroxènes sans doute et il est possible qu'il y ait des spinelles noirs, en petit nombres etc...." Pour cela il faut pouvoir distinguer ces minéraux à l’œil nu, pas forcément tous, mais au moins quelques uns. Et pour pouvoir dire spinelle, soit on connait parfaitement le faciès, soit on fait des lames minces. Tout cela fait que je doute de cette expertise.

"Au bout d'un moment il faudra penser à lui donner un nom ! " Oui, @phoscoriteavait proposé cornéenne, et bien je trouve ça bien. A défaut d'éléments plus probant.

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, jean francois06 a dit :

un MHN avec un caillou, si je tombe sur un géologue, jamais il ne me répondra ça, si je tombe sur un biologiste , il me répondra qu'il ne sait pas, et la femme de ménage m’enverra à l'accueil.

 

JF je ne sais pas si c'est un géologue ou un biologiste mais ce n'est pas la femme de ménage ni moi d'ailleurs, il s'agit du Gestionnaire – Préparateur Sciences de la Terre

Service Collections
 

il y a 57 minutes, jean francois06 a dit :

 

L'autre réponse, avec la réponse suivante :"Une analyse macroscopique de l'échantillon montre un galet péridotite composé d'olivine, de pyroxène, de spinelle et aussi peut-être ce qui semble être de l'oxyde de fer pour la partie orangée." Si elle semble plus cohérente, n'est pas très satisfaisante. D'abord, je ne sais pas si c'est une faute de frappe mais :" montre un galet péridotite", il manque un de, entre galet et péridotite. C'est bizarre. Mais bon, c'est possible que Franck31 ait oublié ce "de". Bon j’amène mon caillou à un géologue, il va me dire, "c'est un galet de péridotite", ou "un galet, c'est de la péridotite".  Et il va me dire, "on y voit de l'olivine, en bonne quantité de couleur jaune, vert, et peut-être même orangée, et là vous voyez en vert émeraude, vert foncé, brun des pyroxènes sans doute et il est possible qu'il y ait des spinelles noirs, en petit nombres etc...." Pour cela il faut pouvoir distinguer ces minéraux à l’œil nu, pas forcément tous, mais au moins quelques uns. Et pour pouvoir dire spinelle, soit on connait parfaitement le faciès, soit on fait des lames minces. Tout cela fait que je doute de cette expertise.

"

Pour cette partie, je te l'accord le manque de "de" c'est une erreur de ma part car la phrase exacte est celle ci => "Oui, à partir de l'observation macroscopique, je pense qu'il s'agit d'un galet de péridotite avec olivine, pyroxènes et spinelle." en réponse à mon mail qui est 'Concernant la pierre que je vous ai montrée, si j'ai bien compris, il s'agit d'une péridotite composée d'olivine, de pyroxène, de spinelle et d'oxyde de fer. Pouvez-vous confirmer s'il vous plaît?

Ce n'est pas moi l'auteur mais un enseignant et chercheur en Pétrologie Ignée, thermodynamique, Géochimie,  Ressources minérales, Volcanologie et aléa volcanique. C'est vrai qu'au vue de l'étendu des domaines de compétences, ça paraît complexe de tout maitriser sur le bout des doigts, mais en tout cas, la réponse est celle qui semble jusque là la plus exacte. Mais il y a quand même un doute car elle a répondu c'est sûr à 98% 🙂

 

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...