Aller au contenu
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


zunyite

Membre
  • Compteur de contenus

    2 147
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

Visiteurs récents du profil

17 524 visualisations du profil
  1. c'est, entre autre, le but de ces voyages : accéder et observer des contextes particuliers et des mineraux rares........la chanabayaite, par exemple, ne se rencontre qu'à cet endroit et nul part ailleurs
  2. Challacollo boleite boleite caracollite caracollite caracollite Santa rosa santarosaite
  3. Pabellon de piqua chanabayaite ammineite chanabayaite chanabayaite gypse chanabayaite ammineite gypse
  4. quelques mineraux ramenes Guanaco arhbarite malachite jarosite lemanskiite ma,sfieldite olivenite or scorodite compania - san francisco boleite coronadite diaboleite herbertsmithite murdochite paralaurionite schwartzembergite schwartzembergite herbertsmithite schwartzembergite Challacollo cyanotrichite chalcoalumite gypse azurite
  5. 27 avril le départ!!! une particularité remarquable d'Iquique : la ville est construite autour d'une tres grande dune de sable (-el dragon) l'aeroport d'Iquique Fi n du voyage
  6. 26 avril descente sur Iquique ; poster les colis puis hotel pendant qu'ils finissent le demontage du camps , petit tour aux alentours le cimetière de la mine vue sur le campement descente sur Iquique bon: les choses sérieuses commencent ; poster les 19 colis !!!! finalement tout se passe bien ; alban à la traduction, l'employée efficace et sympha et paiement par carte !!! (seulement en liquide dans les postes les années précédantes) pause casse croûte au bord de la mer une fois les affaires à l'hotel, balade dans la ville la plus ancienne avenue de la ville on passe la soirée, tous ensemble dans un bon restaurant de la ville
  7. 25 avril pas de brouillard (camanchaka) heureusement; c'était la crainte sur cette mine prospection du secteur (travaux partout sur le massif) un ancien puits galerie la zone est complexe et un peu "fourre tou" ; finalement on se rend compte qu'il y a eu différentes activités dans le secteur : à l'origine , galeries puits , carrières pour l'argent mais aussi galeries, puits pour le sel et enfin puits/galeries et activité actuelle (ramassage des déblais) pour le cuivre !!! travaux pour argent (aucune minéralisation visible) une galerie pour cuivre (mais déblais ramassés!!) recherche d'autres mines finalement on decide de se concentrer sur deux zones indiquées par le patron : pres du puits et une couche saline à cuivre autour du puits quelques creusets d'argent un boulier (jeux habituel des mineurs) retour campement
  8. remarque par rapport à cette visite ; il y a deux possibilités au chili : -licence par une compagnie étrangère : interdiction systématique -licence chilienne : tres content d'accueillir des gens qui s'intéressent à leur mine !! 24 avril des anciennes machines utilisées pour le nitrate les installations actuelles le plein d'eau avant de prendre la route passage à Pozo almonte (petite ville) (recherche de boites) en attendant que Ricardo fasse du ravitaillement repas à l'ombre!! arrivée sur le site de Santa Rosa en cours d'exploitation!! attente du patron quelque part en ville à Iquique le patron arrive ; pas de problème : on s'installe où on veut et le temps qu'on veut !! ambiance de campement un peu "spéciale" faut rattraper le retard!!!!
  9. zunyite

    Je suis catastrophé

    bon ; soyons clairs : respect de la loi : carrieres et mines ok parcelles de terrain pour la prospections (pas de clotures ou autres) : autorisation des propriétaires ? en forêt : autorisation des propriétaires ? (prives ou onf) montagne : demande autorisation des propriétaires ? (privé ou communale) en bref : il n'y a aucune parcelle de terrain en France où il n'est nécessaire , suivant la loi, d'avoir l'autorisation du propriétaire que cela soit une personne privée, une administration etc...
  10. comme déja dit : determiner des roches à partir de photos est impossible!!
  11. zunyite

    Je suis catastrophé

    ah tien...mêmes observations ! des randonneurs qui partent voir des chamois (3h de marche aller ) départ à 17h croisés en redescendant!!! Pour les carrières , cela se voit assez facilement effectivement ; par contre ce qui m'énerve particulièrement c'est de voir que des abrutis prennent des risques inadmissibles pour des échantillons : le dernier en date : marcher sur un reste de tir (blocs instables) au sommet d'un gradin de 20m de haut!!!!! Evidemment il y a aussi les problèmes d'engins et de clôtures coupées etc...mais un simple passage pour extraire des echantillons qui ne laissent pas de traces à part un léger trou........pas de soucis rappel : certaines carrières sont sous surveillance par caméras et detection de passage
  12. zunyite

    Je suis catastrophé

    non ! Si les regles de protection redigées par la dreal sont respectées on ne peux pas engager la responsabilité du propriétaire ! Le cas du cambrioleur n'est valable que s'il y a "défaut manifeste" de protection de la zone (exemple de pieges volontaires ou trou dans le plancher etc..)
  13. zunyite

    Je suis catastrophé

    ce n'est pas aussi "simple" que cela !! ne pas oublier que : si le propriétaire accepte l'entrée de particuliers sur le site , il engage sa responsabilité et le port du casque, gilet jaune et chaussures ne mettent pas à l'abri d'accidents comme rencontre avec un engin, cheville fracturée en marchant entres des blocs, chute de blocs trop gros pour le casque (99% des cas) etc.... rappel : les consignes de sécurité "normales" : ne pas s'approcher à moins de 5 (ou 10m suivant les cas) du pied ou du bord de gradin ; ne pas parcourir des stocks ou monter sur les tas ; interdiction de s'approcher des zones en eaux etc.......... vous voulez prendre des échantillons où ???? Si le site est protégé suivant les règles (clotures, panneaux d'interdiction visibles de toutes part, portail etc... si accident sur le site (donc effraction) la responsabilité du propriétaire est dégagée !!!!
  14. apres une pause casse croûte on reprend une autre piste qui pénétre dans le massif fouille sur d'anciens travaux (minéralisés) on tourne un peu partout (nombreuses pistes créées pour des sondages ) à la recherche des travaux principaux (tres importants) et là...................................................;;;un 4x4 arrive !!!!!????????????, évidemment, un géologue de la société qui fait son tour d'inspection !!!!!! qui nous prie de sortir !!!!!! retour sur la piste sur le bord de la piste, à 1 heure de piste de la première route, en plein désert !!!!! on repasse sur ce qu'on nous a indiqué comme l'usine traitant le minerais de challacollo ! peut être des stocks de minerais ? des montagnes se scories mais pas un bout de minerais !!!!! retour au camps aperçu de la zone de Challacollo et sa prospection : levé de la balise pour le secteur sur google earth : fleche rouge=position balise (une toute les demi-heure)
  15. 23 avril le campement au petit matin retour sur la piste de la veille et cap au GPS sol de sel on trouve finalement une piste en tres bon état avec même un panneau indiquant la mine !! les premières dunes la piste est barrée par une chaine : société minière de Chalacollo (mandalay company) comme nous n'avons trouvé aucune trace d'activité depuis 2014.......................on rentre!! ancien stock de minerais on trouve assez rapidement des minéralisations dans le stock de l'usine ce qui reste des installations
×