Aller au contenu

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 23 et 24 mars

Pablo87

Je suis catastrophé

Messages recommandés

Hola todos j'ai remarqué un peu partout sur les fofos que des gens vont sur les carrières sans autorisations et sans le minimum réglementaire :dots:

Je veux dire par la sans les chaussures de sécurité, les gilets jaunes et les casques :desert:

Personnellement quand je vais à la carrière d'Ambazac j'ai l'autorisation du gérant et je signe des décharges et fourni mon attestation de responsabilité civile je sais qu'il y a très peu de carrières autorisées mais pour éviter que les autres ne ferment leurs portes respectez les :treve::siffler:

Voici mon coup de gueule de la soirée :suer:  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Quand on rentre dans une carrière sans autorisation, le port du gilet jaune n'est pas ce qui se fait de mieux dans la catégorie camouflage et son efficacité contre les dangers des carrières où il n'y a personne est des plus limitée ! Casque et chaussures de sécurité, OK.

Pour le reste, je me demande quel est le pourcentage de forumeurs qui pratique allègrement le bon vieux ''pas vu, pas pris'' !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as raison de le rappeler Pablo... Personnellement j'y vais un peu au feeling, mais en demandant gentiment, en précisant qu'on reste bien loin du front de taille et du passage des engins, qu'on veut juste jeter un œil sur un tas de cailloux, qu'on ne va pas rester longtemps,... les réponses sont souvent positives... Et si c'est non, bah tant pis, il y a des choses plus graves dans la vie (comme la perdre par exemple !) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce n'est pas aussi "simple" que cela !!

                      ne pas oublier que :  si le propriétaire accepte l'entrée de particuliers sur le site , il engage sa responsabilité et le port du casque, gilet jaune et chaussures ne mettent pas à l'abri d'accidents comme rencontre avec un engin, cheville fracturée en marchant entres des blocs, chute de blocs trop gros pour le casque (99% des cas) etc....

                      rappel : les consignes de sécurité "normales" : ne pas s'approcher à moins de 5 (ou 10m suivant les cas) du pied  ou du bord de gradin ; ne pas parcourir des stocks ou monter sur les tas ; interdiction de s'approcher des zones en eaux etc.......... vous voulez prendre des échantillons où ????

                     Si le site est protégé suivant les règles (clotures, panneaux d'interdiction visibles de toutes part, portail etc... si accident  sur le site (donc effraction) la responsabilité du propriétaire est dégagée !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 19 minutes, zunyite a dit :

Si le site est protégé suivant les règles (clotures, panneaux d'interdiction visibles de toutes part, portail etc... si accident  sur le site (donc effraction) la responsabilité du propriétaire est dégagée !!!!

HEUUUU ..... pas vraiment!

La loi française est vraiment tordue à ce sujet... Par exemple , un cambrioleur qui se casse la cheville en pénétrant chez toi peut se retourner contre toi (si, si!; ça s'est déjà vu), mais généralement il y perd plus avec la condamnation du juge (sauf si c'est un merdeux de 15ans) et les assurances font la sourde oreille.

Un autre exemple qui est de mon vécu: j'ai fait des murs en pierres sèches pour une commune, les pierres du haut sont donc libres et il est fort risqué de monter dessus. Le maire à donc pondu une  interdiction de monter sur les murs pour dissuasion, mais il a fait coller au mortier les dîtes pierres de dessus car il sait très bien que sa responsabilité reste engagée malgré l'interdiction.

Tout ça pour dire que prospecter dans une carrière avec ou sans autorisation reste toujours sous la responsabilité du propriétaire et/ou exploitant. Sauf s'il y a une décharge de responsabilité signée (et encore! ...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

non ! Si les regles de protection redigées par la dreal sont respectées  on ne peux pas engager la responsabilité du propriétaire ! Le cas du cambrioleur n'est valable que s'il y a  "défaut manifeste" de protection de la zone (exemple de pieges volontaires ou trou dans le plancher etc..)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une décharge de responsabilité ... hum hum... ça ne vaut pas grand chose.

Juste la tranquillité d'esprit du bénéficiaire, tranquillité qui disparaîtra bien vite en cas d'accident.

 

Ce genre de clause est souvent jugée abusive et réputée "non écrite", donc sans aucune valeur.

Pour faire simple, le propriétaire de la carrière ne peut pas se dégager de son obligation de sécurité ! 

Et ça doit être assez délicat pour un carrier de prouver qu'il a respecté son obligation de sécurité quand il a un gentil collectionneur de minéraux écrasé sous un bloc de 2000 t :siffler: 

 

Pour résumer :

- La victime d'un accident ne peut renoncer d'avance à demander la réparation du dommage résultant d'une faute délictuelle (ce qui le cas d'une violation de l'obligation de sécurité).

- Les clauses d'exonération ou d'atténuation de responsabilité sont nulles car les règles qui régissent la responsabilité délictuelle ne peuvent être tenues en échec par un contrat (ici la décharge de responsabilité).

- Un risque de mort ne peut jamais être considéré comme accepté par la victime.

 

Personnellement si j'étais carrier, je n'accorderais aucune autorisation, le risque est trop grand ! Bien sur, en tant que collectionneur, mon avis est différent ... 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 9 minutes, JLOUI a dit :

Personnellement si j'étais carrier, je n'accorderais aucune autorisation, le risque est trop grand ! Bien sur, en tant que collectionneur, mon avis est différent ... 

Et alors ? Tu rentres sans autorisation ?.....

Cdlt

Michel

PS: En tout cas ce que tu dis est parfaitement clair et précis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hola todos 213 vues et 13 réponses y'en a qui ce sentent visés ou on peur de répondre ou encore sont très bien dans leur esprit :siffler:

Il y a 14 heures, Leffe Alain a dit :

Et dans les carrières il y a aussi des panneaux "chute de pierre" . M'en fous, m'appelle pas comme ça. ;)

Hola Alain très bon ton humour :mortderire:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour  ,le sujet a déjà été abordé , j'ai connu l'époque ou on signait une décharge et on pouvait aller en carrière sans problème.

Maintenant c'est terminé , alors on fait quoi ? Il faudrait peut être arrêter de se mentir  car beaucoup de minéraux présentés sur les posts de géoforum on été prélevés sans aucune autorisation , même par des collectionneurs reconnus et ça ne dérange personne d'en acheter sur les bourses.Que ce soit en carrière ou en mine , je doute fort qu'ils aient les autorisations nécessaires.Tout le monde préfèrerait être en règle , mais on sait que ce n'est pas possible , a part certains sites , comme en montagne , alors comment on fait pour prospecter puisque tout est interdit. Il ne reste plus qu'a acheter les minéraux pour se constituer une collection , ce qui a titre personnel ne me convient pas , car rien ne vaut le plaisir de la découverte.Je respecte la position de ceux qui restent dans le droit chemin , mais il faudrait arrêter de faire culpabiliser les autres !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 25 minutes, Hervé 22 a dit :

Bonjour  ,le sujet a déjà été abordé , j'ai connu l'époque ou on signait une décharge et on pouvait aller en carrière sans problème.

Maintenant c'est terminé , alors on fait quoi ? Il faudrait peut être arrêter de se mentir  car beaucoup de minéraux présentés sur les posts de géoforum on été prélevés sans aucune autorisation , même par des collectionneurs reconnus et ça ne dérange personne d'en acheter sur les bourses.Que ce soit en carrière ou en mine , je doute fort qu'ils aient les autorisations nécessaires.Tout le monde préfèrerait être en règle , mais on sait que ce n'est pas possible , a part certains sites , comme en montagne , alors comment on fait pour prospecter puisque tout est interdit. Il ne reste plus qu'a acheter les minéraux pour se constituer une collection , ce qui a titre personnel ne me convient pas , car rien ne vaut le plaisir de la découverte.Je respecte la position de ceux qui restent dans le droit chemin , mais il faudrait arrêter de faire culpabiliser les autres !

Excellent résumé et je suis entièrement d'accord avec la conclusion.

Une question: c'est qui un collectionneur reconnu ? En quoi ce soit-disant collectionneur reconnu devrait être au dessus des autres et pouvoir se permettre en toute impunité ce qui est interdit aux"non-reconnus" ? Je ne vois personnellement aucune raison.

Mon côté anarchiste ressort.......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso, il m'arrive d'aller dans des carrières, pas en semaine bien sûr, cela ce comprend c'est en activité, j'y vais le samedi et parfois il m'arrive aussi de rencontrer une à deux personnes qui viennent chercher également.

Avec toutes les traces de pas qu'il y au sol et les grattages visibles, l'exploitant il sait bien qu'il y a du passage, du moment que l'on respecte les lieux, les équipements, les biens du proprio et que l'on fait attention à ce que l'on fait pour être en sécurité, tout va bien.

Les panneaux indicatifs différents d'un site à un autre que l'on peut rencontrer à l'entrée, c'est une mise en garde en cas d'accident, une couverture pour le proprio qui pourra toujours le spécifier le jour au cas où !

Il ne va pas mettre une armada devant l'entrée les jours non travaillés.

Certes, il y a toujours les bourrins qui ne respectent rien du tout, en carrière ou en montagne et qui laissent leurs poubelles par exemple, ceux qui ne sont pas équipés correctement avec des baskets au lieu de bonnes chaussures adéquates, j'en ai déjà croisé des comme ça au-delà de 2500m, ils voulaient aller voir des chamois ! Ceux qui ne travaillent pas en sécurité au risque de prendre un ou des parpaings sur eux.

Quand on décide de se poser à un endroit pour travailler, il faut d'abord bien observer le coin et les risques, pas faire n'importe quoi si l'on veut continuer à aller chercher des cristaux. 

Respectons le bien d'autrui et l'on vous respectera

Respectons la nature et elle vous respectera

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hola et bien moi quand j'ai débuté je suis allé dans deux carrières sans autorisation et je me suis fait jeté sans autres sommations et j'ai compris après qu'ils n'avaient pas tord :suer:

Je comprends la préservation du patrimoine géologique mais il y a malheureusement des lois :rougir:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Michel de Champigny a dit :

Excellent résumé et je suis entièrement d'accord avec la conclusion.

Une question: c'est qui un collectionneur reconnu ? En quoi ce soit-disant collectionneur reconnu devrait être au dessus des autres et pouvoir se permettre en toute impunité ce qui est interdit aux"non-reconnus" ? Je ne vois personnellement aucune raison.

Mon côté anarchiste ressort.......

Je me suis mal exprimé , il y a des collectionneurs plus connus que d'autres c'est tout et je n'ai jamais dit qu'ils pouvaient se permettre ce qui est interdit aux autres.Peut être faudrait il   quand on achète un caillou en bourse , demander de quelle façon il a été prélevé , avec ou sans autorisation , je pense qu'on aurai des surprises !

Je ne cache pas que si je n'avait pas été en carrière , je n'aurai pas grand chose en collection , mais j'assume.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, jojo38 a dit :

Perso, il m'arrive d'aller dans des carrières, pas en semaine bien sûr, cela ce comprend c'est en activité, j'y vais le samedi et parfois il m'arrive aussi de rencontrer une à deux personnes qui viennent chercher également.

Avec toutes les traces de pas qu'il y au sol et les grattages visibles, l'exploitant il sait bien qu'il y a du passage, du moment que l'on respecte les lieux, les équipements, les biens du proprio et que l'on fait attention à ce que l'on fait pour être en sécurité, tout va bien.

Les panneaux indicatifs différents d'un site à un autre que l'on peut rencontrer à l'entrée, c'est une mise en garde en cas d'accident, une couverture pour le proprio qui pourra toujours le spécifier le jour au cas où !

Il ne va pas mettre une armada devant l'entrée les jours non travaillés.

Certes, il y a toujours les bourrins qui ne respectent rien du tout, en carrière ou en montagne et qui laissent leurs poubelles par exemple, ceux qui ne sont pas équipés correctement avec des baskets au lieu de bonnes chaussures adéquates, j'en ai déjà croisé des comme ça au-delà de 2500m, ils voulaient aller voir des chamois ! Ceux qui ne travaillent pas en sécurité au risque de prendre un ou des parpaings sur eux.

Quand on décide de se poser à un endroit pour travailler, il faut d'abord bien observer le coin et les risques, pas faire n'importe quoi si l'on veut continuer à aller chercher des cristaux. 

Respectons le bien d'autrui et l'on vous respectera

Respectons la nature et elle vous respectera

   ah tien...mêmes observations ! 

        des randonneurs qui partent voir des chamois (3h de marche aller )  départ à 17h croisés en redescendant!!!

       Pour les carrières , cela se voit assez facilement effectivement ; par contre ce qui m'énerve particulièrement c'est de voir que des abrutis prennent des risques inadmissibles pour des échantillons : le dernier en date :  marcher sur un reste de tir (blocs instables) au sommet d'un gradin de 20m de haut!!!!! Evidemment il y a aussi les problèmes d'engins et de clôtures coupées etc...mais un simple passage pour extraire des echantillons qui ne laissent pas de traces à part un léger trou........pas de soucis

rappel : certaines carrières sont sous surveillance par caméras et detection de passage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait en accord avec vous il y a des gestes inadmissibles mais laisser un léger trou peut devenir une attirance pour d'autres moins attentionné et peu virer au saccage  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...