Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Une marcassite en grande souffrance !


maril15
 Share

Recommended Posts

Bonjour/Bonsoir,

je suis heureux d'héberger une authentique marcassite dans ma collection. Malheuresment, je la vois peux à peu se flétrir depuis quelque années qu'elle est dans ma vitrine.

Je l'ai pourtant enfermée dans une boite hermétique dont j'ai en plus scotché les jointures pour m'assurer une isolation optimale. Sachant qu'elle réagit avec l'humidité de l'air, je pensais qu'une fois que l'humidité de l'air de la boite aurait totalement réagit avec la marcassite, j'aurais une altération qui ralentirai (ou s'arretrait). Mais rien y fait et je vois à mesure des mois passant un couche toujours plus épaisse de résidu soufré se former au niveau de la gangue. Et le reste tomber en poussière.

Je fais appel à vous, comment faut-il faire pour empecher l'inexorable disparition de la marcassite?

Link to comment
Share on other sites

Il est peut-etre temps de tourner la page. Mais une de perdue dix de retrouvées, c'est pas rare les marcassites.

divers bains suggeres ici et la pour lutter contre la decomposition des pyrites et marcassites:

-bains d'ethanolamine thioglycolate en solution dans l'ethanol pur ou l'isopropanol pur (la solution doit etre renouvelée des qu'elle devient violet sombre et ce jusqu'a que ce ne soit plus le cas. attention la solution est toxique), puis sechage

-bain de WD40 (pendant 72h) puis sechage

-pour terminer, bain d'huile de moteur, ou bien spray de vernis mat pour peinture a l'acrylique ou pour metaux...ou bien il a aussi ete suggeré de dissoudre un plastique (les specialistes utilisent souvent du Paraloid B-72 mais il me semble avoir aussi entendu parler de film alimentaire) dans de l'acetone et de baigner le specimen dans la solution ainsi obtenue, ce qui depose une fine couche de plastique sur le specimen (mieux vaut tester sur un specimen sacrifiable pour commencer). Puis sechage.

divers conseil (en anglais) ici: http://vertpaleo.org/PDFS/0c/0cf8d5c7-d1a1-4a0a-96b2-a28658f9b4cf.pdf

Les specimens devront etre bien secs et brossés avant traitement, et sechés apres traitement, puis conservés dans un lieu sec.

Mieux vaut traiter avant que la decomposition n'ai commencé a se manifester, parceque arrivé a un certain stade de decomposition avancée, il est trop tard pour agir.

A noter que les formes massives ou en nodules sont souvent instables.

Link to comment
Share on other sites

Tu aurais du lui parler plus souvent, lui dire qu'elle est belle et l'emmener danser (ou alors lui dire que les autres marcassites sentaient l'H2S).

Il y a des sujets sur la marcassite. Il faut trouver des produits qui neutralisent l'humidité et l'acidité.

On est nombreux a en envoyer valser des tonnes... sniff!.gif des rondes, des fines....

cascaillou, massive + instable : pas tres sympa ca...

Link to comment
Share on other sites

Il est peut-etre temps de tourner la page. Mais une de perdue dix de retrouvées, c'est pas rare les marcassites.

divers bains suggeres ici et la pour lutter contre la decomposition des pyrites et marcassites:

-bains d'ethanolamine thioglycolate (la solution doit etre renouvelée des qu'elle devient violet sombre et ce jusqu'a que ce ne soit plus le cas. attention la solution est toxique)

-bain de WD40

-pour terminer, bain d'huile de moteur, ou bien spray de vernis mat pour peinture a l'acrylique ou pour metaux...ou bien il a aussi ete suggeré de dissoudre du film plastique alimentaire dans de l'acetone et de baigner le specimen dans la solution ainsi obtenue, ce qui depose une fine couche de plastique sur le specimen (mieux vaut tester sur un specimen sacrifiable pour commencer)

Les specimens devront etre bien secs et brossés avant traitement, et sechés apres traitement, puis conservés dans un lieu sec.

Mieux vaut traiter avant que la decomposition n'ai commencé a se manifester.

A noter que les formes massives ou en nodules sont souvent instables.

Je vais tester ça. Merci pour la méthode.

Next50MY tu m'as bien fait rire avec ta première phrase.

Laurent Saint-Clair je n'avais pas vraiment connaissance de ce phénomène, il me semblait que le H2SO4 apparaissait sous forme liquide...Mais en réfléchissant 2secondes, c'est vrai que les liquides c'est plus ou moins volatile. Je me dis que je ne vais pas ouvrir la boite hermetique en interieur du coup (surtout qu'elle est scellé depuis 6 mois).

Link to comment
Share on other sites

Y'en a qui tiennent très bien pendant très longtemps.. Par exemple, il y a des spécimens d'Olkusz (PL) (d'où viennent aussi les fameuses tranches polies de "schalenblende") en collection depuis l'époque mine qui sont toujours aussi brillantes.

Ça a déjà été dit, pas mal de sujets ouverts dessus, mais la rapidité de la décomposition diffère énormément selon les sites.

Link to comment
Share on other sites

Personnellement j'en ramasse près de chez moi depuis des années (7 ou 8ans), est elles sont tout au plus un peu plus ternes que lorsque je les ai cassées et mises dans ma vitrine, au milieu des autre minéraux et sans aucune précaution...

Peut-être que ce ne sont pas des marcasites?

Ou alors certaines tiennent le coup plus que d'autres (mais pourquoi?)...

Je vous mets des photos dés que j'ai un moment!

Link to comment
Share on other sites

Personnellement j'en ramasse près de chez moi depuis des années (7 ou 8ans), est elles sont tout au plus un peu plus ternes que lorsque je les ai cassées et mises dans ma vitrine, au milieu des autre minéraux et sans aucune précaution...

Peut-être que ce ne sont pas des marcasites?

Ou alors certaines tiennent le coup plus que d'autres (mais pourquoi?)...

Je vous mets des photos dés que j'ai un moment!

Pour compléter mes dire voilà les photo:

post-10110-0-27976600-1417472052_thumb.j

post-10110-0-91373100-1417472069_thumb.j

post-10110-0-34102400-1417472096_thumb.j

post-10110-0-02298500-1417472111_thumb.j

Link to comment
Share on other sites

Pour compléter mes dire voilà les photo:

La première a été cassée il y a 5 ans.

La seconde a été cassée il y a 7 ans.

La couleur à la lumière du jour est un peu plus grise que sur la photo (surtout pour la seconde).

La troisième est le seul spécimen qui montre une forme "cristal" avec ses arêtes de 2cm environ.

La quatrième est un nodule à structure radiée de 640g de masse ( je n'ai pas l'intention de le casser ).

Remarquez le bourrelet sur " l'équateur " que je ne m'explique pas.

J'ai visité le musée d'Ambazac, et il y était présenté un nodule de marcasite à structure radiée complètement bouffé, presque en poussière.

Cela m'a fait pitié! Peut-être qu'un de ces jours je leur donnerai un de mes spécimens.

Bon, voilà! Si ça peut faire avancer le débat...

Cordialement.

Link to comment
Share on other sites

J'ai remarqué Manu, que votre marcassite a un aspect quasi-homogène, alors que la mienne est plutôt "fibreuse" comme celle de fluopathe. Je pense que cela peux expliquer les différence de résistance.

J'ai une théorie (personnelle), qui serait que les marcassite "fibreuses" sont plus poreuses (l'air pourrait se glisser entre les différentes "fibres") et donc alterer complétement et jusqu'au coeur le minéral, alors que la votre semble très homogène et moins poreuse, donc beaucoup plus résistante.

Link to comment
Share on other sites

J'ai remarqué Manu, que votre marcassite a un aspect quasi-homogène, alors que la mienne est plutôt "fibreuse" comme celle de fluopathe. Je pense que cela peux expliquer les différence de résistance.

J'ai une théorie (personnelle), qui serait que les marcassite "fibreuses" sont plus poreuses (l'air pourrait se glisser entre les différentes "fibres") et donc alterer complétement et jusqu'au coeur le minéral, alors que la votre semble très homogène et moins poreuse, donc beaucoup plus résistante.

Dans le cas d'une structure radiée, comme dans ma dernière photo (si je la cassais bien sûr), les cristaux sont juxtaposés les uns contre les autres, et vont du centre vers l'extérieur où l'on pourrait voir la tête des cristaux s'ils n'étaient pas érodés...

Cela laisse donc de l'espace pour laisser entrer l'humidité; donc on pourrait accepter cette explication.

Mais sur ma deuxième photo, vous pouvez remarquer une fissure.

Dans une meilleure lumière, vous verriez que tout le long de cette fissure la marcasite est plus brillante, moins ternie par le temps que le reste de l'échantillon.

Il y a donc aussi une raison chimique au fait qu'elle s'oxyde ou pas.

Cordialement.

Manu.

PS: à noter que je ne suis pas sûr à 100% que ce soit de la marcasite. Certains affirment que la plupart des marcasites sont en réalité de la pyrite, et quand on voit la forme des têtes des cristaux (cf. photo 3 possible) cela validerait peut-être bien cette hypothèse.

Link to comment
Share on other sites

Je ne suis pas un expert, mais c'est bien possible d'avoir une quantié de pyrite un peu trop conséquente et donc qu'on puisse plutôt pencher pour une dominante de pyrite. Sachant que la marcassite se marie assez bien avec la pyrite vu que c'est chimiquement la même chose (FeS2) et c'est vrai que la pyrite a quand même moins tendance à se décomposer en Fe, S.

Du coup, si votre échantillon est à forte dominance de pyrite, vous avez quelque chose de beaucoup plus durable.

D'autant que la marcassite en association avec de la pyrite a tendance à se dégrader plus vite (donc, si elle s'était déjà dégradée quasi entièrement avant d'être ramassée), vous obtenez donc quelque chose de "stable".

En plus la couleur de votre échantillon fait vraiment penser à une pyrite (avec sa teinte dorée), alors que ma marcassite a une belle couleur grise et l'éclat métallique.

Bref, je pense que l'échantillon contient soit une énorme majorité de pyrite, soit la marcassite a "disparue" avant le ramassage.

Link to comment
Share on other sites

il y a des pyrites a 100% qui sont completement instables.

Je pense que c'est avant tout une question de porosité (structure radiée des nodules de marcasite, ou finement grenue de la pyrite massive, ou encore presence de micro fissures, permettant a l'humidité ambiante de penetrer en profondeur et d'amorcer la reaction).

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...