Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

cascaillou

Membre
  • Content Count

    1,990
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Intérêts
    passionné mineralogie, gemmologie, geologie.

Recent Profile Visitors

14,471 profile views
  1. pour ma part, j'ai retrouvé de nombreux indices signalés dans le lacroix, a noter toutefois que nombreux de ces indices, s'ils restent interessants d'un point de vue geologique, ne le sont pas forcement pour le collectionneur (ex: mineralisations massives, sans cristaux)
  2. Il faut garder a l'esprit que l'on ne veut eviter que trois choses: une exposition rapprochée à la source des rayonnements sur le long terme (un dosimetre nous permettra de verifier ce qu'il en est), l'exposition aux poussieres minerales (et de fait leur dissemination dans l'habitat), et l'exposition au radon (et de fait son accumulation dans l'habitat, et notemment l'accumulation de ses descendants par les poussieres environnementales). Et c'est precisemment ce a quoi visent les preconisations qui precedent, et qui se retrouvent dans l'article 'Here be dragons' de Alysson Rowan, qui est a la fois qualifiée professionnellement en radioprotection et une collectionneur de mineraux, et dont l'article aborde specifiquement le cas d'une collection de mineraux radioactifs. Les mesures de securité evoquées sont evidemment à apprecier en fonction des cas (et particulierement des quantités d'echantillons radioactifs en presence). Par exemple, un blindage n'est necessaire QUE si le dosimetre nous indique que l'on excede les limites d'exposition preconisées. J'ajouterai que la majorité de ces preconisations sont extremement simples a respecter puisqu'il s'agit essentiellement de choses a ne PAS faire plutot que de choses a faire.
  3. Je me permets de participer, avec un extrait de l'article https://www.academia.edu/40433628/An_Overview_of_Minerals_Toxicity LA RADIOTOXICITE DES MINERAUX (mineraux qui sont potentiellement nocifs de par l'emission de radiations): Les mineraux qui contiennent du Radium, de l'Uranium et/ou du Thorium sont radioactifs (par exemple, citons la radiobarite, l'uraninite, la thorianite, etc...). A noter que certains mineraux de terres rares peuvent aussi etre radioactifs (de par le remplacement partiel des elements de terres rares par du thorium, ou plus rarement de l'uranium). Voir http://www.webmineral.com/ pour une estimation de la radioactivité des mineraux au cas par cas (tout mineral classé 'fortement radioactif' ou 'tres fortement radioactif' merite assurément quelques précautions). La radioactivité peut avoir des effets cancerigenes, mutagenes et reprotoxiques. Pour le collectionneur de mineraux, le stockage de mineraux radioactifs soulève trois problemes distincts: -La radioactivité directe des echantillons eux-memes: les expositions prolongées/repetées a distance rapprochée sont potentiellement dangereuses, la limite annuelle d'exposition pour le grand public etant fixée a 1mSv/an (en plus du bruit de fond de radioactivité local) -Les fines poussieres volatiles radioactives qui se separent des echantillons, et peuvent se retrouver en suspension dans l'air: risque d'ingestion et d'inhalation (la préoccupation la plus serieuse restant l'inhalation qui est plus nocive encore) -Le gaz Radon radioactif qui emane des echantillons (et les descendants du radon en suspension dans l'air): risque d'inhalation. La gaz radon est invisible, inodore et beaucoup plus lourd que l'air (ce qui fait qu'il tend a s'acumuler dans les points bas et mal ventilés). Le danger du radon est surtout lié a l'inhalation de ses produits de decomposition radioactive (appelés 'descendants du radon') qui se retrouvent en suspension dans l'air, et plus particulierement les descendants a durée de vie courte (plus radioactifs). Avertissement supplementaire concernant les mines d'uranium souterraines abandonnées (et donc non ventilées): accumulation de poussieres radioactives en suspension dans l'air et de radon. A noter que les masques respiratoires peuvent filtrer les poussieres mais pas le gaz radon, toutefois les masques qui sont considerés appropriés à la protection contre les poussieres toxiques seraient capables de filtrer une part significative des descendants du radon (de l'ordre de 90% ou plus, d'apres une étude, contrairement aux masques anti-poussiere standards qui sont inefficaces face aux descendants du radon). LES MESURES DE SECURITE: Mesures generales pour la manipulation de mineraux radioactifs: -ne pas renifler, lecher ou ingerer les echantillons radioactifs. -ne pas les manipuler plus que le necessaire, et eviter les manipulations prolongées. Dans le cas ou une manipulation plus prolongée serait necessaire, porter des gants jettables (de plus, afin de diminuer la dose de radiation reçue au niveau des mains, tacher de manipuler les echantillons en les touchant le moins possible). [cas particulier: certains echantillons de radiobarite peuvent etre extremement radioactifs, pour manipuler les echantillons de radiobarite les plus 'chauds' (lesquels sont principalement de source industrielle cela-dit), porter des gants jettables en nitrile et saisir l'echantillon au moyen de pinces/forceps, et s'en tenir a un temps de manipulation absolument minimal] -ne pas polir, broyer ni scier les echantillons radioactifs afin de ne pas generer de poussieres (afin d'eviter leur ingestion ou inhalation). -ne pas chauffer/bruler ou attaquer chimiquement les echantillons radioactifs. -ne pas porter les mains au visage (bouche, nez, yeux) et ne pas manger/boire/fumer pendant la manipulation des echantillons. -ne pas les manipuler a mains nues si vous avez des coupures ou egratignures sur les mains ou aux doigts. -apres la manipulation d'echantillons radioactifs, bien nettoyer la surface de travail, pour cela utiliser des serviettes en papier jettables humides et quelques gouttes de liquide-vaisselle. Ne pas manipuler les echantillons radioactifs sur des surfaces poreuses (comme du bois non impermeabilisé). De plus, manipuler les echantillons sur une large feuille de papier (qui sera ensuite repliée sur elle-meme puis jettée) reste une solution pratique pour eviter la dispersion de poussieres radioactives (de preference, utiliser du papier impermeable de type papier Kraft ou Benchkote). -apres avoir terminé, se laver immediatement les mains (utiliser du savon), et ce meme si vous aviez porté des gants pendant les manipulations. Mesures generales pour le stockage de mineraux radioactifs: -conserver les echantillons radioactifs hors de portée des jeunes enfants (qui tendent a porter les choses a la bouche). -conserver les echantillons radioactifs a l'ecart de la nourriture, de la cuisine et de la salle a manger. -les echantillons radioactifs degagent du gaz radon radioactif et doivent donc etre stockés dans un lieu bien ventilé (donc pas dans une cave confinée). -eviter les expositions prolongées a distance rapprochée, donc ne pas stocker les echantillons radioactifs dans les pieces ou vous passez le plus de temps (donc pas dans une chambre a coucher, ni dans votre salon, ni dans votre bureau de travail quotidien). -conserver chaque echantillon dans une boite individuelle étanche en plastique transparent permettrait avantageusement de confiner les poussieres radioactives. Alors, lorsque vous aurez besoin de manipuler l'echantillon lui-meme, il sera d'abord recommandé d'ouvrir ladite boite dans un lieu bien ventilé (idealement en exterieur) et de la laisser s'aerer ainsi pendant un bon moment (idealement pendant au moins une heure). A noter que les especes micacées (autunite, torbernite, uranocircite, zeunerite...) genèrent facilement des poussieres. -dès lors que les echantillons ne sont pas confinés dans des boites closes, on les placera dans un plateau lorsque l'on souhaitera les transporter ailleurs (afin de ne pas semer de poussieres radioactives sur son trajet). -mentionner la nature radioactive de l'echantillon sur l'etiquette qui lui est associée. -respecter les limites d'exposition: la limite annuelle d'exposition pour le grand public etant fixée a 1mSv/an (en plus du bruit de fond de radioactivité ambiante local). Se conformer au limites d'exposition implique de stocker des quantitées limitées de mineraux radioactifs, et d'evaluer le temps d'exposition a une distance donnée. Mesures plus specifiques à la constitution d'une collection de mineraux radioactif (ce qui, du fait du nombre des echantillons conservés, exige des mesures plus contraignantes): -notons tout d'abord que collectionner de petits echantillons (micromounts, thumbnails) reste l'alternative la plus pratique si l'on souhaite se constituer une collection de mineraux radioactifs (en effet, plus les quantités seront petites moins il y aura de radiations). Mais utiliser un microscope plutot qu'une petite loupe pour l'observation des echantillons (afin de minimiser l'exposition des yeux au radiations) -se procurer un dosimètre afin de s'assurer que l'on excède pas la limite annuelle d'exposition (tester dans la piece de stockage, ainsi que dans les pieces adjacentes puisque les rayonnements gamma peuvent traverser les murs/planchers/plafonds). Si l'on approche de la limite, alors on envisagera la mise en place de blindage au plomb. -le principe du blindage: le revetement interieur de la vitrine (ou du meuble de rangement) devra etre constitué soit de contreplaqué de 2,5cm d'epaisseur, soit de plexiglass de 1cm d'epaisseur (ce qui aborbera l'essentiel des particules beta avant qu'elles n'atteignent la couche de plomb, ce qui est important afin de limiter les radiations de freinage, sans quoi les radiations au sortir de la vitrine pourraient etre plus importantes qu'en l'absence de plomb). La couche de plomb (epaisseur 6mm) sera placée en sandwich entre le revetement interieur en contreplaqué/plexiglass et l'armature externe de la vitrine. Toutes les surfaces en bois doivent imperativement etre impermeabilisées (utiliser un vernis brillant de type vernis pour plancher ou pour voilier, ou peinture automobile). -pour les vitrines d'exposition, on pourra envisager en façade une vitre en verre plombé (a noter que les equivalences plomb pour du verre plombé de 7mm et de 14mm d'epaisseur sont respectivement 1,6 et 3,2mm de feuille de plomb). Idealement, les specimens devront etre positionnés à au moins 10cm de la vitre. -une vitrine (ou meuble de rangement) etanche evitera avantageusement la contamination de la pièce et du reste de l'habitation par les poussieres radioactives et le radon. Idealement, un meuble/vitrine etanche sera equipée d'un systeme de ventilation exterieure (c'est a dire, ventilée vers l'exterieur du batiment), de façon a eviter l'accumulation de radon a l'interieur du meuble/vitrine clos. -a defaut de systeme de ventilation integré a la vitrine (ou au meuble de rangement), a chaque fois que vous souhaiterez reorganiser son contenu, il faudra tout d'abord ouvrir la vitrine (ou le meuble de rangement) en grand et la laisser s'aérer ainsi durant 3 heures (afin de laisser se decomposer les descendants du radon a durée de vie courte). -la piece de stockage (ou sont conservés les echantillons radioactifs) doit etre maintenue propre et très bien ventilée (afin d'eviter l'accumulation de poussieres radioactives et de radon). En plus de l'ouverture reguliere des fenetres, la presence d'aerations permanentes dans la pièce est souhaitable (a noter que dans le cas d'une cave, la ventilation devra de plus etre assistée par une extaction d'air active située au niveau du sol, puisque le radon est beaucoup plus lourd que l'air et tend a rester au sol). -idealement, il serait preferable d'eviter les surfaces poreuses ou fibreuses qui ont tendance a retenir la poussiere dans la pièce de stockage (telles que la moquette, les meubles tapissés, le bois non impermeabilisé, etc.), de façon a ce que la pièce puisse etre facilement nettoyée (par exemple, on pourra envisager du lino ou du vinyle pour le sol, etc.) -on pourra egalement envisager l'installation d'un detecteur de radon (a environ 1m du sol) dans la pièce de stockage. Idealement, la concentration en radon au sein d'une habitation devrait rester inferieure a 150 voir 200 Bq/m3. -ne jamais fumer dans la piece de stockage (les particules de fumée collectent et concentrent les descendants du radon). -il est deconseillé aux femmes enceintes de s'attarder dans la piece de stockage. Mesures pour le trimage des echantillons: -Si l'on doit proceder au "trimage" d'un echantillon (c'est a dire que l'on souhaite le travailler pour en reduire la taille), il faudra proceder dans un lieu bien ventilé, en gardant les echantillons et les outils en permanence confinés a l'interieur d'un grand sac en plastique transparent de forte epaisseur (de façon a eviter la dispersion des poussieres et des fragments), installé sur une surface de travail impermeable (non poreuse). -On utilisera des outils qui produisent le moins de poussiere possible (c'est a dire utiliser le moins possible le marteau, et surtout pas de decoupe par sciage a sec, preferer l'utilisation d'un 'trimmer'). -Porter un masque anti-poussière jettable et des gants jettables (ideallement, une blouse de protection jettable et des surchaussures jettables sont egalement conseillées, afin d'eviter de contaminer ses vetements avec des poussieres radioactives). -Une fois les operations de trimage terminées, les outils devront etres rincés, et le sac devra etre scellé hermetiquement (utiliser du ruban adhesif) et placé dans un deuxieme sac qui sera a son tour hermetiquement scellé puis jetté (ce systeme de double-sac vise a limiter le risque de fuites). -Nettoyer egalement la surface de travail (utiliser des serviettes en papier jettables humides et quelques gouttes de liquide-vaisselle) et le sol tout autour de celle-ci. -Enfin, il est recommandé de mettre ses vetement a laver, puis de prendre une douche (afin d'eliminer toute contamination eventuelle par les poussieres).
  4. Dick Voodoo - Under breath Ca, c'est du rock. Autre belle trouvaille: X-Ray Pop - La machine a rever (1984)
  5. A noter que de nombreux mineraux sont receptifs aux traitement d'irradiation ou de chauffage, et qu'alors il est rarement possible de confirmer ou d'infirmer le traitement (car generalement, ces mineraux peuvent justement aussi se rencontrer naturellement dans les memes couleurs suite a une irradiation ou une chauffe d'origine naturelle).
  6. ce n'est que mon avis, mais deviner a l'oeil la provenance d'un specimen qui ne presente pas un facies et/ou une paragenese typique d'un seul et unique gisement relève de la divination. Et un specimen sans etiquette reste preferable a un specimen avec une etiquette affichant une provenance erronée, donc dans le doute, penser a le preciser sur l'etiquette en tant que 'provenance possible'.
  7. C'est un galet de quartzite. La plupart des galets translucides sur les plages sont de la quartzite (qui peut etre incolore a blanchatre, ou colorée par des impuretés d'oxides/hydroxides de fer et alors de couleur jaunatre, orangée, rougeatre, brunatre)
  8. photos 12 et 13: verre artificiel (plus precisemment verre 'aventuriné', qui est parfois vendu frauduleusement en tant qu'aventurine ou en tant que pierre de soleil).
  9. a priori, la couleur est due a des impuretés: oxides/hydroxides de fer
  10. une erreur sur la mesure de la densité peut-etre..
  11. Mon bouquin preferé quand j'etais gamin: http://www.gallimard.fr/var/storage/images/product/c9e/product_9782070563821_195x320.jpg Roche et Mineraux, collection Les yeux de la decouverte (edition Gallimard Jeunesse). Dans la meme collection il existe egalement un autre tome intulé Pierre Precieuses.
  12. Comme le fait justement remarquer le realisateur de cette page dans ses petits commentaires, toute chose est a la fois insignifiante face a cette immensité et en meme temps exceptionelle si l'on considere que cette immensité est essentiellement vide. Apres, l'interpretation qu'on en a reste humaine avant tout..
  13. Le choix du media est brillant, parcequ'effectivement c'est le seul et unique moyen pratique de representer le systeme solaire de facon realiste, c'est a dire en conservant la meme echelle aussi bien pour la taille des planetes que pour les distances interplanetaires. De plus, ce format 'defilant' parvient a nous faire prendre conscience de distances autrement difficiles a appréhender a echelle humaine. Vraiment, superbe idée!
×
×
  • Create New...