Jump to content

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 28 et 29 mars

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 28 et 29 mars

Lucailloux

Membre
  • Content Count

    3,969
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Lucailloux

  1. C'est pas un marbre mais bien une brèche, je dirais même une brèche intraformationnelle (=à intraclastes) vu l'homogénéité des clastes. Ne pas confondre marbre au sens pierre de taille et marbre au sens géologique qui est un calcaire métamorphique très recristallisé.
  2. C'est pas super précis mais merci quand même ! Je m'y connais très mal en minéraux espagnols et c'est toujours intéressant d'avoir des noms de localités assez précises. La calcite est sympa, au premier plan, c'est un petit plan de faille strié.
  3. Ça donne des morpho de cristaux très caractéristiques en baguettes ou en aiguilles (des fois avec la petite bulle de liquide au bout) et c'est souvent associé à des vitesses de croissance très élevées (voir par exemple les barbes cristallines ou "whiskers").
  4. Vu les particularités de ton objet, je pense que tu ne vas pas pouvoir te passer d'une analyse, au moins qualitative (un coup d'EDS c'est vite fait). Pour une détermination précise, passer ensuite à la DRX parce que les minéraux supergènes, c'est super compliqué (plein plein d'espèces possibles).
  5. Difficile à dire, ça dépend de la déformation dans le massif (fracturation). S'il est intact, rien du tout, ou quelques minéraux métamorphiques type grenat, disthène, épidote. S'il est fracturé, il y a le potentiel pour avoir des fentes avec une minéralogie de type alpin, mais peut-être pas aussi développées que dans un bon orthogneiss... Ton échantillon me fait plutôt penser à une petite intrusion de granitique aplitique comme il semble y en avoir sur le secteur. Je pense que cette roche peut être une bonne cible (mieux que les gneiss à biotite) pour des fentes alpines à quartz-feldspaths.
  6. Qu'est-ce que tu entends par contexte carbonaté ? Encaissant carbonaté ou fluides carbonatés ? Ce n'est pas tout à fait pareil.. Dans un environnement chimique franchement dominé par les carbonates, je verrais plutôt de l'hydrozincite et de la smithsonite se former. En théorie, l'hémimorphite est dans les zones d'altération supergènes des gîtes zincifères, percolés par des fluides d'origine plutôt météoriques (à vérifier). Il y a aussi la willemite et quelques phyllosilicates porteurs de zinc dans ce genre de contexte non sulfuré, mais plutôt en conditions hydrothermales. Pour les vitesses de cristallisation, pour l'hémimorphite ou pour d'autres minéraux, ça dépend de plusieurs paramètres chimiques (activité en silicates, disponibilité du zinc) eux-mêmes directement contrôlés par la température ou indirectement par d'autres réactions, elle peut donc être très variable selon le milieu et je pense qu'il est difficile de répondre à la question sans en savoir plus sur ton objet d'étude.
  7. @tenola les minéraux intéressants ou constitutifs de la roche ?
  8. Idem pour moi biotite ou autre phyllosilicate, quartz et peut-être albite ou feldspath alcalin.. Ça peut faire pegmatite. Très dur à dire sur ces photos. La glauconie (=/=glaucophane) ressemble à des petites taches verdâtres dans la masse du calcaire, les cristaux ne sont pas visibles à l’œil nu.
  9. Les cartes géologiques peuvent s'avérer énigmatiques pour les néophytes. Au premier coup d’œil, l'abondance d'informations est un peu rebutante, mais c'est justement dans les détails que se cachent les indices nécessaires au minéralo ou paléonto prospecteur... → Sur ce fil, chacun peut poster sa demande d'aide à la lecture des cartes géologiques à laquelle les autres membres de Géoforum pourront répondre. Où consulter les cartes géologiques du service géologique national (BRGM) ? https://www.geoportail.gouv.fr/ http://infoterre.brgm.fr/viewer/MainTileForward.do Quelques bases utiles à la lecture : http://sigespoc.brgm.fr/IMG/pdf/guide_de_lecture_de_la_carte_geologique_a_1_50_000.pdf Comment consulter la notice (sur Infoterre) ? Une carte géologique comporte deux types d'informations principales, portées sur un fond topographique (avec courbes de niveau et toponymie) : - la lithologie (nature des roches), représentée par des plages colorées selon un code précis. Généralement, les tons verts-bleus-jaunes-bruns sont utilisés pour les roches sédimentaires, les tons pâles de vert-jaune et le blanc sont utilisés pour les sédiments récents, les tons rouges-roses, bleus et verts foncés sont utilisés pour les roches magmatiques. Chaque lithologie est référencée par un code combinant chiffres et/ou lettres de la forme x1-2 , xabc ou encore ßabc , qui renvoie à la légende et à la description dans la notice. - la géométrie, c'est-à-dire l'organisation dans l'espace des ensembles rocheux et l'identification des structures indicatrices d'une déformation. Cette dernière catégorie inclut en particulier les failles (lignes noires épaisses) et les plis (flèches ou lignes fines avec croix/losanges). La reconnaissance de la géométrie sur le terrain implique la mesure de l'orientation de surfaces caractéristiques, comme les surfaces de stratification (dans les roches sédimentaires) ou les surfaces de foliation (dans les roches métamorphiques et magmatiques). L'orientation de ces surfaces dans l'espace est ensuite comparée à un plan horizontal imaginaire, tenu pour référence. En pratique, seules deux informations sont nécessaires et suffisantes à la comparaison : on annote alors sur la carte la direction de l'intersection du plan horizontal avec la surface ("horizontale du plan"), et la valeur de l'inclinaison maximale de la surface par rapport au plan horizontal ("pendage du plan"). Le résultat est un petit figuré en forme de T, dont la plus grande barre indique la direction de l'horizontale ; à angle droit, la petite barre (parfois remplacée par un triangle) indique le sens du pendage. Le nombre indiqué à côté du figuré est la valeur en degrés du pendage, comprise entre 0° (pour une surface horizontale) et 90° (pour une surface verticale). À ces informations principales s'ajoutent des points d'intérêt intéressants pour le prospecteur : filons minéralisés, substances utiles (avec symbole de l'élément chimique), sites fossilifères (double f), mines (Ω) et carrières (Ω renversé), etc. Quelques exemples : filons en rose clair et substances utiles à ne pas confondre avec les anomalies géochimiques (analyses chimiques ponctuelles), toujours accompagnées d'un numéro sites fossilifères et carrières Conception, historique et perspectives de la carte géologique : http://sigessn.brgm.fr/IMG/pdf/carte_geol_geochron.pdf
  10. @paramattha Oh ouais un fil lecture des cartes géol pourrait être intéressant ! Je m'en occupe, soit j'en remonte un vioc soit j'en crée un tout neuf. D'autant que le tricot c'est pas une activité d'avenir vu les prévisions climato... Ou alors le tricot de maillots de bains !
  11. Essaie un nettoyage à l'acide chlorhydrique dilué.
  12. Salut ! Je te conseillerais dans un premier temps de ne pas te fermer trop de portes en partant sur une idée précise de métier. Lors de ton cursus, tes goûts changeront, tu découvriras de nouvelles facettes de la géologie (ou de la physique) que tu ne connais pas aujourd'hui, tu mûriras et tu affineras tes perspectives d'avenir. Les méthodes géophysiques ont de nombreuses applications en hydrogéologie, géotechnique ou en management des risques naturels par exemple, des domaines très porteurs en France. Si les sciences naturelles théoriques te motivent, que tu es curieux et désireux d'en savoir plus sur le fonctionnement de notre planète, que tu es autonome dans ta réflexion, je te conseillerais plutôt de choisir un cursus universitaire (Grenoble, Strasbourg, Paris 6 et 7 proposent des parcours géophysique, regarde bien les programmes ou questionne les responsables concernant l'application sur le terrain). Si l'aspect ingénierie, traitement de données, algorithmique et programmation autour de la géophysique te plaît plus, je te conseillerais une prépa PCSI (voir même MPSI) puis de t'orienter vers une école d'ingé (Mines ou ENSG) où tu mettras en application tes connaissances. En général, quelque soit ton choix, il existe des passerelles entre les deux cursus. Pour ce qui est de la recherche, laisse toi le temps de découvrir des choses pendant les deux premières années ; si cela reste (ou devient) un désir important pour toi dans ton parcours, je te conseille plutôt de t'orienter vers un cursus universitaire ; ceci dit, à l'issue d'une prépa, tu pourras toujours te réorienter vers une licence puis master de recherche à l'université. Les profils d'ingénieurs assez généralistes sont également demandés en recherche (par exemple expérimentale ou appliquée pour l'industrie). Donc finalement, tout est possible !
  13. Ça ne veut rien dire, chacun peut domicilier son entreprise où il le souhaite du moment qu'il est possible d'y recevoir du courrier : à son adresse de résidence ou à une adresse de domiciliation (juste une boîte aux lettres parmi d'autres).
  14. Salut et bienvenue ! Pense à numéroter tes photos, c'est plus facile pour ceux qui identifient. 1-2 : baryte (faciès des cristaux, clivages, couleur) a priori, mais fais peut-être une photo de plus près 8-9-10 : quartz massif et une petite mâchoire à la fin Pour les autres, essaie de faire des photos de plus près.
  15. Génial Chantal, il va falloir que tu nous apprennes à fabriquer nos propres cristaux sur un fil dédié
×
×
  • Create New...