Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


otto lidenbrock

MINERAUX de L'HÉRAULT

Recommended Posts


Alors la c'est pas moi qui vous departagerai , sur l'épitaxie je suis pas assez calé ,  j'ai regardé la définition mais je cale sur l'orientation cristallographique des mineraux !

Share this post


Link to post
Share on other sites

en fait il faut que les mailles soient assez semblables pour que des élements remplacent d'autres pour changer de minéral sans changer l'axe de croissance ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chalcopyrite-sphalérite c'est assez connu, avec de très beaux exemples péruviens et états-uniens notamment. L'orientation identique des cristaux de chalco selon les faces de la sphalérite sur lesquelles elles croissent supportent bien cette hypothèse. Les épitaxies sont en fait plutôt courantes sur les associations de sulfures de base (galène-chalcopyrite-pyrite-sphalérite) qui ont tous une réseau cubique ; même les pseudomorphoses sont souvent des croissances orientées (ex. pyrite après pyrrhotite ou chalcopyrite).

Il y a 2 heures, 1frangin a dit :

des élements remplacent d'autres pour changer de minéral sans changer l'axe de croissance

Non ça c'est une pseudomorphose ! Une épitaxie c'est 'juste' une croissance orientée d'un cristal sur un autre préexistant, ou en intercroissance. Si l'axe de croissance est conservé au cours d'une épitaxie , on appelle ça une synthaxie mais je ne sais pas si ça existe entre deux espèces, c'est réservé généralement à différentes générations de croissance d'un même minéral.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 6 heures, Lucailloux a dit :

Chalcopyrite-sphalérite c'est assez connu, avec de très beaux exemples péruviens et états-uniens notamment. L'orientation identique des cristaux de chalco selon les faces de la sphalérite sur lesquelles elles croissent supportent bien cette hypothèse. Les épitaxies sont en fait plutôt courantes sur les associations de sulfures de base (galène-chalcopyrite-pyrite-sphalérite) qui ont tous une réseau cubique ; même les pseudomorphoses sont souvent des croissances orientées (ex. pyrite après pyrrhotite ou chalcopyrite).

Non ça c'est une pseudomorphose ! Une épitaxie c'est 'juste' une croissance orientée d'un cristal sur un autre préexistant, ou en intercroissance. Si l'axe de croissance est conservé au cours d'une épitaxie , on appelle ça une synthaxie mais je ne sais pas si ça existe entre deux espèces, c'est réservé généralement à différentes générations de croissance d'un même minéral.

hématite rutile ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu de ma fenêtre, l'épitaxie c'est très compliqué car on a que l'oeuil pour juger (et pas des machines) c'est comme pour les macles à angle ouvert. 

Pour les macles, il faut non seulement que les angles coincident avec des plans de macle, dont des plans moléculaires communs, mais il faut que ce soit répété, et donc que le minéral "en tire bénéfice" au niveau de la croissance. C'est parfaitement illustré par les macles de La Gardette, qui sont très souvent composées d'individus d'une taille bien supérieure aux individus non maclés dans la même géode.

Je pense qu'il en va de même avec les épitaxies chez les sulfures, qui sont intimement très voisins. Dans le cas des jolis spécimens de Loiras, il nous manque des images en microscopie électronique pour "voir". Tout semis de pyrite, chalcopyrite etc… sur la blende n'est pas forcément une épitaxie, mais peut-être seulement la conséquence d'une facilité pour les germes cristallins du minéral "recouvreur" à s'y implanter ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certes nous n'avons que l’œil, toujours est-il que l'orientation des cristaux de chalcopyrite par rapport à la sphalérite n'est pas aléatoire, contrairement à ce à quoi on pourrait s'attendre s'il n'y avait pas de contrôle cristallographique sur la germination et l'orientation des axes de croissance cristalline. C'est quand même raisonnable de penser que dans ces cas il existe une raison cristallographique ; je trouve au contraire assez étonnant de penser que les intercroissances/surcroissances ou interpénétration de cristaux peuvent se faire avec la même facilité dans n'importe quelle direction de l'espace, complètement au hasard (et c'est souvent contraire à l'observation). Les cristaux sont tout de même des solides ordonnés qui n'ont pas tout à fait les mêmes propriétés physico-chimiques dans toutes les directions de l'espace...

Il y a 9 heures, 1frangin a dit :

hématite rutile

Chalcopyrite - sphalérite ! Julcani, le Tri-State etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 20 heures, otto lidenbrock a dit :

Vu de ma fenêtre, l'épitaxie c'est très compliqué car on a que l'oeuil pour juger (et pas des machines) c'est comme pour les macles à angle ouvert. 

Pour les macles, il faut non seulement que les angles coincident avec des plans de macle, dont des plans moléculaires communs, mais il faut que ce soit répété, et donc que le minéral "en tire bénéfice" au niveau de la croissance. C'est parfaitement illustré par les macles de La Gardette, qui sont très souvent composées d'individus d'une taille bien supérieure aux individus non maclés dans la même géode.

Je pense qu'il en va de même avec les épitaxies chez les sulfures, qui sont intimement très voisins. Dans le cas des jolis spécimens de Loiras, il nous manque des images en microscopie électronique pour "voir". Tout semis de pyrite, chalcopyrite etc… sur la blende n'est pas forcément une épitaxie, mais peut-être seulement la conséquence d'une facilité pour les germes cristallins du minéral "recouvreur" à s'y implanter ?

un peu de ton avis éric !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...