Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

L'Idiosyncrasie du Fossileux...


Recommended Posts

En guise d'étrennes pour cette nouvelle année, je vous offre ce petit texte dans lequel vous vous reconnaitrez peut-être... JE RAJOUTE QUE C 'EST A PRENDRE AU 2EME DEGRE ;)

 

                                               L’IDIOSYNCRASIE DU FOSSILEUX

 

Du premier abord, rien ne le distingue du randonneur du dimanche.

Un sac à dos, de bonnes chaussures, un solide pantalon… même en été, curieux. La carte qu’il tient dans la main est curieuse aussi, constituée de tâches de couleurs, elle ne sort pas des ateliers IGN. Et à y regarder de plus près, les chaussures sont plus de sécurité que de marche…

 

Bizarrement, ce promeneur n’a aucun intérêt pour le splendide paysage. Seule l’intéresse la paroi qui borde le chemin.

Les yeux rivés à la falaise, il scrute, l’œil en mode scanner. Il étudie le moindre renflement, la moindre brisure, la plus petite forme rompant la monotonie du calcaire.

D’un coup son corps se raidit, son visage se tend. Fébrile, de son sac à dos il sort burin et massette. Pendant de longues minutes il étudie le caillou, ne pas frapper n’importe où, se servir des failles naturelles, prendre de la marge. Surtout ne pas abîmer la pièce !

L’habitude et la chance font le reste.

Dégoulinant de sueur, une épaule douloureuse, un large sourire éclaire pourtant son visage. L’ammonite est sortie sans dommage. « Ah qu’elle est belle ! » pense-t-il.

Mais souvent on peut l’entendre jurer « Putain ! Fait chier ! », l’objet de sa convoitise s’est brisé sans même sortir de la matrice qui l’a créée.

Il reprend alors sa route, quelques mètres seulement, et recommence encore et encore.

 

L’individu est souvent seul. L’unique partage de ses « trésors », c’est chez lui, dans ses vitrines devant lesquelles il explique longuement à ses amis ébahis ou lassés comment il l’a EU celle-là.

Quand, par hasard, il est accompagné d’un corélégionnaire, une compétition sourde s’insinue dans la belle amitié qu’il pensait éternelle. Il s’efforce de s’extasier sur la trouvaille de l’autre mais une noire jalousie lui pince le cœur mettant en péril les futures sorties ensemble.

 

A l’instar du ramasseur de champignons, il ne dévoile pas SES coins. Il reste évasif, laissant filtrer un minimum d’informations quant il n’en donne pas carrément de fausses.

Peu exigeant, pour les prochaines vacances, il a plus besoin de sa connexion Internet que d’une nouvelle valise. Il passe de longues heures à décrypter les cartes Info-Terre de son lieu de villégiature, 3 minutes et demi étant consacré à la préparation de son bagage.

Vous pourrez le reconnaître facilement au bord d’une plage normande. Il est le seul à gratouiller au pied de la falaise, ignorant le panneau rouge vif « DANGER - ACCES INTERDIT SOUS LA FALAISE».

 

De retour chez lui, il n’aura de cesse de préparer des trésors. Son outillage est impressionnant mais il lui manque toujours un outil, une machine ou tout autre appareillage permettant de mettre en valeur l’objet de sa passion.

Il les trie, les expose, en change l’ordre, en donne parfois, se gardant les plus beaux, forcement.

Une interrogation ? Un doute ? Il écume les forums spécialisés, ceux-ci ayant judicieusement remplacé une bibliothèque d’ouvrages abscons (de toute façon il n’y trouve jamais l’info qu’il cherche, se persuade-t-il se donnant ainsi bonne conscience).

 

Vous le rencontrerez dans les bourses et les salons qu’il écume, cherchant LA pièce qui lui manque ou se laissant aller au coup de cœur. Discutant sans fin de son origine, négociant le prix, il repart souvent déçu et parfois comblé, délester alors de quelques centaines d’euros. Plus tard, les doutes l’assaillerons « Ne l’ai-je pas payer trop cher ?... ».

 

Vous l’avez reconnu, quelque part, il est vous, il est moi. Le trait est forcé bien sûr mais que celui qui ne s'y reconnaît pas un peu me jette la première pierre !

 

 

Catherine Gautier – Janvier 2017

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

C'est un peu carricaturale cette description,  perso pas de chaussures de sécurité, bottes ou basket, j'admire toujours le paysage c'est aussi une motivation de ma passion, sinon j'aurais choisit un sport ou une activité enfermé.

 

Unique visiteur de ses trésors, non encore une fois ce n'est pas ma vision des choses, peux être pour certains et encore, avec les techniques modernes de communication et partage d'informations cela ne devrait plus être le cas.

 

J'arrête la lecture de ce texte dont je ne me reconnait pas personnellement, mais à chacun sa vision des choses après tout

Link to comment
Share on other sites

Un peu de belle littérature en ce début d'année , j'aime bien ce portrait sensible et intelligent où hélas , je me reconnais un peu notamment dans la désobéissance  aux consignes de sécurité . Je me revois en Nouvelle-Zélande  à Rotorua franchissant les barrières pour récupérer un petit morceau de souffre malgré les panneaux d'interdiction .:siffler:

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Nodarref a dit :

 je me reconnais un peu notamment dans la désobéissance  aux consignes de sécurité . 

 

J'ignore comment pratiquent les autres prospecteurs/collecteurs de fossiles et tout ce qui concerne les sciences de la terre mais s'il fallait regarder et respecter les panneaux, il n'y aurait pas beaucoup de récoltes.

Ce qui était possible il y a des années ne l'est quasiment plus du tout maintenant, normes de sécurités et responsabilisation à outrance ont fait leur oeuvre.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Sympa , c'est tout à fait le portrait du passionné que je suis ,excepté la partie bourse que je ne fréquente plus depuis bien longtemps ...... 

 

ma vision des choses :

 

" Ici sur les pentes boisées autour de Vizille , dans les terrains datant du Carbonifère supérieur , cent millions d'années avant l'apparition des dinosaures , un groupe de personnes dévale les amoncellements artificiels formés par l'accumulation des schistes évacués depuis une galerie de mine toute proche .

L'extraction souterraine du fer est marquée sur ces coteaux escarpés par la présence de nombreux trous de mines dont les entrées sont quelquefois à peine plus grandes qu'un terrier de renard .Ils cherchent le caillou feuilleté , une espèce d'ardoise , une "lauze ", qui laisse apparaître de place en place de minuscules traces de couleur jaune pyrithisée .

Ces chercheurs amateurs passionnés d 'un simple coup d 'oeil repèrent quelques cailloux prometteurs , qui il y a encore près d'un siècle forment , à plusieurs dizaines de mètres sous nos pieds les couches profondes et riches de l'écorce terrestre . Ils les ramassent , les font rouler dans leurs mains , les auscultent , les indices sont prometteurs . La pêche semble bonne ce jour là aux abords du pays vizillois .

Ils entreprennent de les fendre avec leur marteau géologique à bout plat . Ils cherchent la bonne fissure et d'un geste précis ils frappent . Le précieux écrin s'ouvre , laissant apparaître l'empreinte et la contre empreinte d 'une magnifique penne de fougère Pecopteris . une plante fossile qui pousse généreusement ici il y près de 300 millions d 'années . C'est toujours un grand moment d'émotion : " pensez les traces d 'une vie passée qui revient à la surface , au jour , d 'un coup de marteau ! "

Ce jour-là , plusieurs cailloux livrent quelques belles empreintes de végétaux fossilisés . Des fragments d' axes présentant des motifs en forme de losange , de longues feuilles à nervures parallèles figées dans la pierre . Cet herbier minéral est un peu familier pour l'un d 'eux ...Pour Bruno  , ce livre minéral ressemble à celui qu'il a connu dans son enfance , lorsque que son père mineur lui rapporte du fond du puit ces cailloux noirs avec dessus de belles empreintes de fougères , il s'empresse de les montrer à son instituteur .

Aujourd'hui ce groupe de passionnés remonte ce puzzle , méthodiquement , scientifiquement , comme une enquête policière .Il est toujours à la recherche du maillon manquant qui lui permet de se rapprocher un peu plus de la vérité . Ils font équipe : Didier  , Aurélien et Georges  ...."

 

Meilleurs vœux à tous !!!

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.