Jump to content

caenozoic

Membre
  • Posts

    746
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

5,790 profile views

caenozoic's Achievements

  1. Bonjour, Je suis intéressé par les vertébrés marins (les poissons, reptiles et mammifères) du Stampien. Le site où vous signalez des dents, je ne le connais pas et ce serait bien de le reconnaitre  pour de futures études s'il y a un intérêt. Pour moi, pas de pillage, j'étudie et je publie, c'est tout. 

    J'espère vraiment avoir une réponse de votre part en vous remerciant d'avance

    Jean-Paul BAUT

    06 72 93 55 46

    jeanpaulbaut@gmail.com

     

    BAUT J.P. 1993 : Contribution à l'étude des Elasmobranches oligocènes du Bassin de Paris - 1. Révision des Elasmobranches du Stampien (Oligocène inférieur) de la région d'Etampes, Essonne, France. Cossmanniana, Bulletin du Groupe d'Etude et de Recherche Macrofaune Cénozoïque, hors-série numéro 2, pp. 1-12.

     BAUT J-P., MERLE D., SAGNE C., HERVET S. 2003 : Le gisement à vertébrés fossiles de Vayres-sur-Essonne : une découverte importante pour l’histoire de la mer stampienne. Les cahiers d’Etampes Histoire, numéro 5.

    BAUT J.-P., MERLE D., LAPPARENT de BROIN F, BRISSWALTER G., PROFICHET P. 2021 : Stratigraphie, vertébrés marins et peuplements associés de gisements disparus du Stampien (Rupélien) du nord du Hurepoix (Essonne, France). Bulletin d’information des Géologues du Bassin de Paris. Volume 58, n°2.

     

     

  2. Mon fournisseur de tamis depuis longtemps ! https://www.tamisbois.fr/nos-produits/les-tamis
  3. Ca pourrait être une hypophyse de vertèbre de sirénien ? La photo n'est pas top et le reste fossile ne l'est pas non plus.
  4. Oui, deux espèces reconnues par M. Voss, Kaupitherium gruelli et Kaupitherium bronni . Mais la différenciation de ces espèces sympatriques reposent surtout sur des particularités de l'anatomie crânienne dont la forme du museau et l’absence ou la présence d’incisives alors c'est dire que la quasi totalité des restes osseux isolés de ces siréniens seront mis en sp.
  5. L'espèce est connue en Atlantique mais je n'ai jamais rencontré de dents dans mes récoltes.
  6. Fragment de cote de Kaupitherium et c'est de l' Oligocène. Pour retirer de l'argile : eau oxygénée ou Peroxyde (c'est trouvable dans des magasins de bricolage) attention, gants et lunettes EPI, c'est mieux pour vous.
  7. Bonjour, avec des cotes d'aspect aussi dense, vous pouvez penser à du sirénien. Dans la région, c'est plutôt du sirénien oligocène du genre Kaupitherium. Avec de la persévérance et de la chance, vous pourrez trouver des éléments plus facile à identifier, les dents par exemple.
  8. Bonjour,

    Je suis en train de préparer une publication sur la géologie du nord de l'Essonne (inclu champlan). Si vous avez des clichés, coupes stratigraphiques ou objets géologique ou paléontologiques, je suis intéressé.

    ce sera un travail multi-discipline mais il sera surtout questions de vertébrés marins.

    En espérant de vos nouvelles,

    Cordialement,

    Jean-Paul BAUT 

  9. Bonjour, j'ai vu que vos enfants avaient trouvés quelques dents de requins. Je m'y intéresse depuis longtemps et j' ai déjà publié sur les requins de l'étage Rupélien (Stampien) . Je serai intéressé de savoir d'où proviennent ces dents et le niveau stratigraphique. Pas de pillage à venir n'ayez crainte, mon âge m'empêche de jouer  à ça.

    Si vous êtes intéressés, j'ai quelques pdf sur les requins de ce niveau.

    Cordialement,

    Jean-Paul BAUT

  10. Navré d'intervenir si tardivement. J'ai déjà vu une cote ou deux, légèrement orangées, de Kaupitherium prédatées comme celle venant de l'Aquitaine (je ne les possède pas en ce moment, désolé !). Les traces sont modérément profondes mais suffisamment pour que la couleur brune ressorte. Ce matériel n'avait pas été "retouché" , il a été extrait de niveaux argilo-sableux du Rupélien du BP. Je n'ai par contre pas d'explications à apporter sur ce sujet. Peut être faut il y voir une attaque de champignon de type Mycelites ossifragus ? une intervention faite avant que l'ossement ne soit enfoui dans un milieu anoxyque ? Les côtes de siréniens sont particulières car très denses, le revêtement de ces dernières est peut être aussi "particulier" ? Un joli sujet de réflexion sans doute !
  11. +1 avec elasmo. Et les contraintes optiques sont toujours là malgré l'arrivée du numérique et des logiciels divers.
  12. Belles planches, beau matériel ! une publi ? un jour, peut être ? en tout cas, ce serai justifié.
  13. La famille des Balanidaes contient pas loin d'une vingtaine de genre dont le celui des Balanus. Si certains genres sont très différents de celui évoqué d'autres sont d'apparence assez semblables.
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.