Jump to content

Gisement des falaises des vaches noires calvados


Recommended Posts

Bonsoir Elasmo et merci, c'est parfaitement ça pour la plicatule. J'ai même trouvé dans la publication récente un exemple d'isognomon également colonisé par Plicatula fistulosa, c'était manifestement une habituée du fait !

https://www.researchgate.net/publication/273444977_Huitres_moules_escargots_et_autres_mollusques

 

Merci pour la référence de la revue, je l'ai trouvé dans le catalogue d'une bibliothèque parisienne et j'irai donc la consulter à l'occasion, car ce numéro semble épuisé à la vente...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour

 

L'article en question fait partie du HS série de la revue fossiles IV

 

Comme dans la nature actuelle, certaines formes animal ou végétal ont besoins de différents substrat pour se développer, certains parasites, d'autres utilisent des supports d'autres animaux morts, d'autres sont fixés sur des roches, etc...

 

Je pense qu'aux vaches noires ont à un très large éventail de ces formes, allant du bivalve qui vit sur le fond, jusqu'à la colonisation d'animaux déjà morts, en passant par tout un éventail de possibilité.

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

Bonjour à tous, superbe travail Elasmo, on rêve d'un guide visuel de cette qualité sur ces merveilleuses faunes des Vaches Noires.

C'est grâce au HS de Fossiles, 20 ans après sa découverte, que j'ai enfin pu mettre un nom sur cette étrange dent en surface d'un nodule du Callovien terminal. Ces blocs farcis de fossiles contiennent potentiellement des merveilles... à condition de posséder un savoir-faire exceptionnel pour les dégager correctement, cf les "ophiuridae John Doe" de Gaël !

Cette dent appartient au requin Asteracanthus, qui possédait une dentition de type broyeuse. C'est un objet très 3D, donc j'ai mis des vues de différents angles. 

1.JPG

2.JPG

3.JPG

4.JPG

5.JPG

6.JPG

Une dent de 13 mm appartenant au requin Planohybodus grossiconus (Agassiz, 1843)

IMG_4501.JPG

IMG_4503.JPG

Link to comment
Share on other sites

Merci Elasmo, ce jour-là fut réellement mon jour de chance. A marée descendante, avec les vagues qui battaient encore le talus, j'ai vu dégringoler devant moi un petit objet noir : c'était l'extrémité de cette dent. Je l'ai attrapé en quelque sorte au vol, pour chercher et découvrir aussitôt le reste en place dans la paroi. J'ai découpé la marne autour au couteau et je je l'ai laissé ainsi dans sa gangue grise après avoir dégagé au mieux la dent. Après une succession de fortes tempêtes en hiver 1990-1991, le haut des marnes de Dives affleurait en bas de talus dans certains endroits précis entre Houlgate et le Cap d'Auberville.

Voici un autre spécimen, trouvé vers la même période en place sur le dessus immédiat du dernier banc de l'Oolithe de Villers (H15). La dent a été fossilisée dans cet état incomplet: pointe cassée et base creuse, elle avait dû être poussée dehors par sa remplaçante dans la mâchoire du Liopleurodon ! 

a.JPG

b.JPG

c.JPG

d.JPG

e.JPG

f.JPG

Link to comment
Share on other sites

Voici un crustacé à pinces allongées qui provient d'une des grandes dalles plates à lumachelles qui sont au-dessus de l'oolithe de Villers (possiblement, le membre inférieur du Calcaire d'Auberville). Le morceau de dalle a été trouvé en éboulis, à peu près au niveau H15 . Le dégagement pourrait être amélioré, mais je ne m'y risquerai pas. Le HD de Fossiles consacré aux Vaches Noires mentionne la découverte d'un Pagure indéterminé dans le Coral-Rag, mais là nous sommes en-dessous. Il est fort bien conservé. Auriez-vous une idée de la famille à laquelle il appartient ? En vous remerciant, bonne soirée à tous 

IMG_4444.JPG

IMG_4441.JPG

IMG_4445.JPG

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous, j'ai découvert cette vertèbre dans le talus de la plage vers Houlgate. La roche incrustée indique sans ambiguité l'Oolithe de Villers pour origine. Pour son identification, je penserais à du crocodile marin, ou peut-être du plésiosaure. Auriez-vous un avis plus solide ou précis ? En vous remerciant pour vos lumières !

 

IMG_4637.JPG

IMG_4638.JPG

IMG_4639.JPG

IMG_4640.JPG

IMG_4643.JPG

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, j'ai un question de néophyte (désolé). J'ai lu avec intérêt ce post. Au moins de juin de dois aller travailler du coté de Caen et je pensais profiter d'une journée pour pousser vers le site des Vaches Noires avec ma fille ado pour voir ce fameux gisement d'amanites. En faisant une petite recherche préliminaire j'ai lu sur certains sites que l'accès est maintenant interdit. Savez vous ce qu'il en est ? Auriez vous un nom de club ou d'association auprès de qui je pourrai me rapprocher pour me joindre à l'une de leur sortie ? L'idée serait d'avoir des explications in situ et des conseils (tant sur ce que l'on trouve que sur la sécurité sur site). Jusqu’à présent nos collectes se sont limités à des amanites du coté de Carcassonne  : pas vraiment de risque d'effondrement de falaise ou d'horaire d marée mal calculés ;-) . 

Merci pour votre aide et vos conseils, bonne journée, 

stephane

Link to comment
Share on other sites

Les falaises sont interdites , principalement a cause de *?(?9 qui vont s y balader qand il fait  bien humide et restent coinces dans la marne ou bien tapent comme des sourds dans des surplombs .... L'estran est bien sur libre d acces , ainsi que la prefalaise .

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.