Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Tremblement de terre et Tsunami au Japon


Recommended Posts

Bonjour

comme il n'y a pas de rubrique "techtonique" je me suis permis de poste ici si cela apporte un intéret ... car finalement les médias couvrent déjà pas mal l'événement.

http://www.france24.com/fr/20110311-tokyo-nord-est-japon-frappe-tsunami-violent-seisme-inondations-transports-catastrophe-naturelle

http://fr.news.yahoo.com/fc/japon.html

http://www.youtube.com/watch?v=pcaFBlH8tjM&feature=player_embedded

etc etc etc

Link to post
Share on other sites

En tout cas les journalistes véhiculent vraiment des idées archi fausses... Les plaques flottent sur du magma ! Bin voyons ! On a pas intérêt de faire des forages trop profonds sinon on risque d'avoir des puits de magma ... ça pourra peut être remplacé le pétrole qui sait ? :grand sourire:

post-9550-0-55941100-1299842338_thumb.pn

Link to post
Share on other sites

En tout cas les journalistes véhiculent vraiment des idées archi fausses... Les plaques flottent sur du magma ! Bin voyons ! On a pas intérêt de faire des forages trop profonds sinon on risque d'avoir des puits de magma ... ça pourra peut être remplacé le pétrole qui sait ? :grand sourire:

oui je pense qu'on va bien rigoler sur les explications scientifiques du journal de F2 ce soir !

pour eux ya déjà une dorsale qui va de l’Islande qui passe par Haiti pour finir sur les cotes chiliennes !!

Link to post
Share on other sites

oui je pense qu'on va bien rigoler sur les explications scientifiques du journal de F2 ce soir !

pour eux ya déjà une dorsale qui va de l’Islande qui passe par Haiti pour finir sur les cotes chiliennes !!

Oui quand on en arrive là, c'est sur que ça fait peur. Et en plus les gens approuvent une telle explication. Les médias ont aussi ce genre de problème pour les dates. Eyjfajoll qui explose le 31 mars pour eux alors que la 1ère eruption c'était produite le 21 Mars. 10 jours de décallage. Pour le Kizimen, l'éruption a commencé le 1er janvier 2011 alors que en réalité, la 1ère explosion date du 27 novembre 2010, et le 1er paroxysme a eu lieu le 12 décembre. L'écart est encore plus grand. L'éruption du mérapi commencée le 27 Octobre a pour les médias, commencée le 1er novembre sur Fr2.

Link to post
Share on other sites

Les média, une seule chose les intéresse: la ménagère de - de 50 ans :rolleyes:

On ose pas imaginer les dégâts si l'épicentre n'avait pas été en mer.

Ce doit être terrible pour des populations d'habiter dans des régions à risques majeurs. Ils doivent vivre la peur au ventre dés qu'ils sentent la moindre secousse.

Et il y en a dans le monde des régions à risques importants...

Les gens doivent vivre résignés.

Link to post
Share on other sites

Oui quand on en arrive là, c'est sur que ça fait peur. Et en plus les gens approuvent une telle explication. Les médias ont aussi ce genre de problème pour les dates. Eyjfajoll qui explose le 31 mars pour eux alors que la 1ère eruption c'était produite le 21 Mars. 10 jours de décallage. Pour le Kizimen, l'éruption a commencé le 1er janvier 2011 alors que en réalité, la 1ère explosion date du 27 novembre 2010, et le 1er paroxysme a eu lieu le 12 décembre. L'écart est encore plus grand. L'éruption du mérapi commencée le 27 Octobre a pour les médias, commencée le 1er novembre sur Fr2.

Que dire du fameux Volcan Islandais de l'an dernier... qui était entré en éruption... au moins un mois avant que les média en parlent...

Bon, pour en revenir au sujet : http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/recenteqsww/Maps/10/140_40_eqs.php

Il y une sacrée série... Le 8.9 est presque en bas de la page... Il y a eu au moins 15 répliques à plus de 6... Et pratiquement rien en dessous de 4.5.

Et pour répondre à AlainR : Demande aux Niçois... ils ont quelque chose du même style qui leur pends au nez... Un Jour... ( c'est déjà arrivé, cela arrivera encore )

Link to post
Share on other sites

Le tsunami et le séisme sont visibles sur ce lien : http://www.lobservateurdebeauvais.fr/Tsunami-au-Japon--On-parle-dejagrave-de-plus-de-1000-morts,1.media?a=4489

C'est impressionnant et terrifiant.

C'est les mêmes morceaux choisis que ce qui passe en boucle à la télé... Moi ce que j'aimerais voir c'est l'intégralité de la séquence entre moment ou le Tsunami est vu en pleine mer et le moment ou il arrive sur le rivage... le reste ( le courstillant pour les médias je m'en fout un peu...

Pareil si quelqu'un as des infos plus complètes que ce qui se trouve sur le site de l'USGS je suis preneur...

( quelle faille à joué, de combien, sur quelle longueur... y en as qui parlent de 500Km )

Link to post
Share on other sites

C'est les mêmes morceaux choisis que ce qui passe en boucle à la télé... Moi ce que j'aimerais voir c'est l'intégralité de la séquence entre moment ou le Tsunami est vu en pleine mer et le moment ou il arrive sur le rivage... le reste ( le courstillant pour les médias je m'en fout un peu...

Pareil si quelqu'un as des infos plus complètes que ce qui se trouve sur le site de l'USGS je suis preneur...

( quelle faille à joué, de combien, sur quelle longueur... y en as qui parlent de 500Km )

J'ai pas d'infos de sites, mais en regardant les images vidéos, mon esprit d'écologue sorti d'école, je me suis rué vers les cartes de la côte est du Japon. La chose la plus flagrante, c'est qu'il n'a y a aucune transition entre l'eau et la ville de Tokyo à Osaki. Les vagues ne peuvent que dévaster les villes quand elles arrivent sur cette côte. Dans un paysage préservé, la côte est une succession de plages, de dunes, des marécages, des forêts. Des écosystemes qui avaient pour rôle de servir d'éponges, de ralentisseurs et de barrages contre les tsunamis. Les villages étaient plus dans les terres et en hauteur. Ce qui limitait considérablement les victimes humaines.

Cette catastrophe est donc en partie humaine. Devant une population toujours croissante, ces écosystèmes ont été supprimés pour accueillir les nouveaux arrivants. Puis quand le littoral était trop peuplé, on a rajouté des terres dans la mer. On a oublié de planter des arbres et des jardins au milieux des buildings. Il a alors suffit d'un seisme un peut trop fort a rabattu des masses d'eau sur les côtes ou la 1ère et dernier chose qu'elle rencontre avant les hauteurs, ce sont des batiments et les gens présents dedans. Et les rues ont la mauvaise manie d'accelerer le courant d'eau.

Après wikipédia vient d'écrire l'ébauche du seisme. Les infos vont progressivement affluer : http://www.lobservateurdebeauvais.fr/Tsunami-au-Japon--On-parle-dejagrave-de-plus-de-1000-morts,1.media?a=4489

Pas d'infos géologiques concrètes pour le moment. Il faudra attendre les analyses des experts en la matière.

Link to post
Share on other sites

Ce qui m'inquiète un peu, ce sont les informations contradictoires sur les risques d'incidents nucléaires, un second tchernob ce serait balo !!!

12 mars 2011 : Une nouvelle centrale nucléaire est hors contrôle

00h00 - La radioactivité s’étend en dehors de la centrale de Fukushima Daiichi (1). La centrale de Fukushima Daini, à 11 kilomètres de la centrale de Fukushima Daiichi, connaît à son tour de graves problèmes.

Tepco, l’exploitant des deux centrales voisines a annoncé que la température des réacteurs 1 et 2 de la centrale de Fukushima Daini augmentait et qu’il avait perdu le contrôle sur la pression dans les réacteurs (2).

(1) "Japan’s Nuclear and Industrial Safety Agency said early Saturday that some radiation — it was not clear how much — has also seeped outside the plant, prompting widening of an evacuation area to a six-mile radius from a two-mile radius around the plant." http://today.msnbc.msn.com/id/42025882/ns/world_news-asiapacific/

(2) "Tokyo Electric Power Co. said Saturday that the temperatures of its No.1 and No.2 reactors at its Fukushima Daini nuclear power station were rising, and it had lost control over pressure in the reactors." http://today.msnbc.msn.com/id/42025882/ns/world_news-asiapacific/

Je veux bien croire que les centrales sont construites parasismiques, mais quid de la fréquence d'arrivée des séismes au dela de MAG 6 dans cette région, au bout de combien les structures seront durablement touchées ( there have been already 120 AFTERSHOCKS at 5.0 and stronger since the 8.9 tembler - and this is in less than 24 hours. Surely these ongoing aftershocks continue to weaken buidlings (reactors) and morale. )?? Dans quelle mesure le tsunami est un facteur aggravant ?? ça fait quelques mois que ça secoue pas mal la bas, et ce ne sont pas les premiers incidents; Quand on sait aussi que les dernières recherches sur la durabilité des armatures métalliques dans le béton armé ne sont pas à l'avantage de la longévité .... je dis que les japonais devraient faire un peu plus attention à leurs INB. ... il y a un beau film japonais "Rêves" de kurosawa ou ..... Je dis ça je dis rien !

post-2752-0-04207800-1299890165_thumb.jp

post-2752-0-72290200-1299890735_thumb.jp

post-2752-0-78323500-1299890919_thumb.jp

post-2752-0-63598300-1299890928_thumb.jp

post-2752-0-56805100-1299895442_thumb.jp

La situation des centrales laisse perplexe non ??

Merde nen a qui vont encore dire que je suis contre le progrès et que je veux revenir a l'âge de pierre !!!

Parti pour un 2eme EPR ...??? :clown:

Aller puisque je vois que certains s'inquiètent un peu plus haut à quelques km également il y a l'installation nucléaire d'Onagawa !!

post-2752-0-20058700-1299891462_thumb.jp

post-2752-0-26380500-1299891601_thumb.jp

C'est dans quel état tout ça ... ????? Parce que c'est indéniable ces 3 installations sont dans la zone la plus touchée ... et après plusieurs visionnages de la "vague" bah je me dis merde !! Est-ce qu'un séisme MAG 9.1 près des côtes est dans le modèle de sûreté des ingénieurs sachant que c'est le plus grand jamais enregistré la bas et que de ce fait il n'a probablement pas été pris en compte dans les probabilités !!! Ou peut-être que si mais au delà du seuil de catastrophe ...

C'est quoi ça ??? L'usine de retraitement de Rokkasho toujours plus haut sur la même cote, qu'est-ce qu'on voit ? C'est pas tres clair pour l'oeil du néophyte les batiments sont modestes mais on voit clairement a moins d'un Km des côtes des tumulus de stockage de déchets radioactifs à vie longue bien alignés proprement avec une protection plus que sommaire !!! C'est la méthode de stockage la plus répandue d'ailleurs, soit dit en passant ! Nen a aussi dans des grandes piscines sous des hangars, bon on ne les voit pas sur google earth mais yen a quasiment une dans chaque installation nucléaire, c'est "la première phase de refroidissement" en eau lourde !!

post-2752-0-41282800-1299896710_thumb.jp

Vous dites ??? peu d'industrie dans la zone de la catastrophe ????

Il y a deux poids deux mesures sur les discours des autorités afférents au nucléaire .... la France > On maîtrise laissez nous tranquille ya rien à voir ça ne vous regarde pas !! et le reste du monde > Attention il peut y avoir des problèmes c'est fragile, d'ailleurs en ce moment même ... !

En gros ce qu'il se passe c'est qu'a Daiichi il'y a plus d'électricité les générateurs diesel de secours se sont arrêtés au bout d'une heure de fonctionnement .. plus de jus plus de contrôle des réacteurs, actuellement des camions groupes électrogènes arrivent sur place pour reprendre le contrôle de la situation de la pression dans les réacteurs, espérons qu'ils y arrivent. L'électricité est nécessaire pour le circuit de refroidissement, s'il s’arrête l'eau stagne dans le réacteur, chauffe, monte en pression, chauffe, monte en pression ... il y a évidemment des soupapes qui permettent de relâcher mécaniquement la pression mais, il y a 2 circuits ( je sais c'est un peu compliqué ) un qui est a l'intérieur et qui ne sort pas du réacteur donc radioactif à souhait et un autre extérieur au confinement ( c'est pour ça qu'on les place au bord de la mer ou des cours d'eau il en faut beaucoup pour refroidir par transfert thermique la chaudière ou se fait la réaction en chaîne ou je pense qu'il doit faire un peu chaud :sourire: ). Ils ont ouvert des soupapes, qui ont relâche des effluves radioactives j'en conclu donc qu'elles sont liées au circuit interne. On mise sur les vents pour disperser les radio-éléments, et on évacue la population sous le vent ! Le cocktail eau + réaction en chaîne non contrôlé ça ressemble vachement à la bombe H ( dont le combustible est un isotope radioactif de l'Hydrogène, le tritium dans lequel cas il remplace à merveille ) , c'est ce que nous ont évité les "liquidateurs" de Tchernobyl quand le "plasma ou lave" du réacteur en fusion vers 5000 / 6000° allait tomber dans l'eau ( H2O :siffler: ) stagnante sous le réacteur, ce sont 100 000 mineurs russes morts dans d'atroces conditions pour la plupart aujourd'hui ! Ah oui j'ai oublié de préciser que tout avait commencé par un problème de refroidissement. Cet épisode des liquidateurs est largement occulté par l'AIEA qui n'a reconnu que 50 victimes "officielles" de la catastrophe de Tchernobyl, parce que ça touche quand même un certain nombre de familles dont la quantité pourrait nous faire réfléchir aux conséquences de choix en matière de production d'énergie c'est de la politique et je vais encore me faire engueuler par le grand manit... le modérateur !! Mais ce qui est arrivé arrivera, je ne pense pas cette phrase si pessimiste que ça, on peut voir ça comme de la précaution !

Je ne travaille pas chez EDF ni au CEA-DAM lol, j'essaie de vous traduire un peu ce que j'ai compris il peut y avoir des erreurs dans mon explication !

Usage militaire du tritium :

Les bombes nucléaires à fusion nucléaire sont de type tritium-tritium ou tritium-deutérium. La réaction est déclenchée par les température et pression extrêmes d'une réaction explosive de fission nucléaire d'uranium 235 ou de plutonium 239. Les neutrons dégagés par la fusion du tritium favorisent à leur tour la fission de l'uranium ou du plutonium résiduels.

On constate que le cocktail dont je parlais a peu de chose près ( un isotope de l'H ) est bien présent dans une centrale nucléaire civile ... quelques parois métalliques et bétonnées les séparent c'est tout. Le tritium des bombes H a une durée de vie assez courte il faut donc le replacer dans les ogives régulièrement, et ou on le trouve ce tritium comme le plutonium d'ailleurs ? En quantité satisfaisante dans les résidus de fission des centrales nucléaires "civiles". Est-ce que vous voyez le truc ??? J'y arrive à vous foutre la trouille ou pas encore ? :P

Link to post
Share on other sites

Et pour répondre à AlainR : Demande aux Niçois... ils ont quelque chose du même style qui leur pends au nez... Un Jour... ( c'est déjà arrivé, cela arrivera encore )

D'aprés cet article sur Le Monde, il parait peu problable que la même chose arrive sur la Côte d'Azur. Elle est connue comme "zone à risques", mais pas d'intensité aussi importante.

"Le Japon subit de nombreux et forts séismes. Ce pays se situe en effet à la limite de deux plaques tectoniques. A cet endroit, la plaque Pacifique glisse vers l'ouest et plonge sous la plaque nord-américaine, qui englobe une partie de l'Eurasie, à une vitesse de presque 9 centimètres par an. Cette subduction ne s'effectue pas de manière continue mais saccadée ; chaque saccade se traduit par un séisme. Et comme la vitesse d'évolution des failles est importante, les séismes destructeurs ont lieu, à un endroit donné de cette région, fréquemment, tous les cent ans environ.

Au contraire, en France par exemple, les plaques n'évoluent que de quelques millimètres par an. Le retour des grands séismes est alors de l'ordre de 10 000 ans. Mais nous n'aurons sans doute jamais de séisme d'une magnitude similaire à celle de Sendai dans la mesure où la France, notamment le sud-est, est située sur une zone de collusion entre deux continents, alors que les forts séismes se produisent davantage dans des zones de subduction océaniques, comme celle du Japon."

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/03/11/seisme-les-repliques-devraient-durer-plusieurs-semaines_1492023_3244.html#xtor=AL-32280184

Link to post
Share on other sites

J'ai pas d'infos de sites, mais en regardant les images vidéos, mon esprit d'écologue sorti d'école, je me suis rué vers les cartes de la côte est du Japon. La chose la plus flagrante, c'est qu'il n'a y a aucune transition entre l'eau et la ville de Tokyo à Osaki.

C'est tout le problème du Japon ( et de pas mal d'iles en arc du même genre ).

Une fois quitté la cote on arrive très rapidement dans la montagne, et la plaine cotière ( quelques kms à quelques dizaines de km ) est l'endroit ou l'homme c'est établi... Au Japon le problème est très flagrant du cause de la population ( 128 Millions d'habitants ) dont la majorité est concentrée sur ces plaines cotiêres, avec toute l'industrie du pays et la grande majorité de l'agriculture du pays.

C'est ce qui fait la dichotomie du pays : les plaines cotières industrielles et a fond dans le 21ème siècle et les montagnes où se cache le Japon traditionnel.

Les diverses villes Japonaises se trouvant dans la baie de Tokyo se touchent toute ce qui fait une aglomération de 32 Millions d'habitants... ( imaginez l'agglomération Parisienne en 3 fois plus peuplé et en bien plus grand )

Ce qui m'inquiète un peu, ce sont les informations contradictoires sur les risques d'incidents nucléaires, un second tchernob ce serait balo !!!

Moi non ca ne m'inquiète pas... Parce que cela vient des médias... Et que dès qu'il y a le mot nucléaire, c'est garanti pour être sensationnel

( la preuve un peu d'autunite dans un sac poubelles qui fait régulièrement un passage à la télé suite au déclenchement des détecteurs dans les décharges... avec moults combinaisons blanches et autres trucs qui font peur... )

Sans parler du fait que le Japon n'est pas la France des années 80... Ils ont une relation toute particulière avec les tremblements de terre, les Tsunami ( qui est un mot Japonais ) et le nucléaire.

12 mars 2011 : Une nouvelle centrale nucléaire est hors contrôle

00h00 - La radioactivité s’étend en dehors de la centrale de Fukushima Daiichi (1). La centrale de Fukushima Daini, à 11 kilomètres de la centrale de Fukushima Daiichi, connaît à son tour de graves problèmes.

Tepco, l’exploitant des deux centrales voisines a annoncé que la température des réacteurs 1 et 2 de la centrale de Fukushima Daini augmentait et qu’il avait perdu le contrôle sur la pression dans les réacteurs (2).

(1) "Japan’s Nuclear and Industrial Safety Agency said early Saturday that some radiation — it was not clear how much — has also seeped outside the plant, prompting widening of an evacuation area to a six-mile radius from a two-mile radius around the plant." http://today.msnbc.msn.com/id/42025882/ns/world_news-asiapacific/

(2) "Tokyo Electric Power Co. said Saturday that the temperatures of its No.1 and No.2 reactors at its Fukushima Daini nuclear power station were rising, and it had lost control over pressure in the reactors." http://today.msnbc.msn.com/id/42025882/ns/world_news-asiapacific/

MSNBC n'est pas une source digne de confiance... c'est un média né du rachat par Microsoft ( le MS ) de NBC ( Chaine de télé Américaine ) dont le but est de faire de l'audience au pays de l'ultra-libéralisme... Donc du sensationnalisme.

De plus, et c'est important, les centrales Japonaises ne sont pas du même type que les centrales nuclaires Soviétique et possèdent un bloc de confinement ( qui je l'accorde à pu être endomagé et ne plus être étanche. )

[...] there have been already 120 AFTERSHOCKS at 5.0 and stronger since the 8.9 tembler - and this is in less than 24 hours. Surely these ongoing aftershocks continue to weaken buidlings (reactors) and morale. [...]

A reuters ( agence de presse ) je réponds :

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/recenteqsww/Maps/10/140_40.php

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/recenteqsww/Maps/10/140_40_eqs.php

j'en compte 135 à plus de 5... et les quelques autres ( il y en as pas beaucoup ) sont entre 4.5 et 5. C'est sur que ca va pas arranger les structures.

Quand on sait aussi que les dernières recherches sur la durabilité des armatures métalliques dans le béton armé ne sont pas à l'avantage de la longévité ....

[...]

Justement les Japonais sont à la pointe de la recherche dans la durabilité et la résistance des matériaux aux mouvements générés par les séismes... Ca ne veux pas dire que ce qu'ils construisent sera solide ( voir le séisme de Kobe ), mais ils capitalisent et investissent lourdement dans la recherche sur le sujet. ( tout comme ils investissent lourdement dans la protection sur les tsunami. )

La situation des centrales laisse perplexe non ??

[...]

non...

On as les mêmes en France... en bord de mer, au pied d'une falaise... sans parler du plus grand centre de retraitement au monde qui se trouve à quelques km des cotes sur trois coté...

[...]

[ Gros découpage sur Tchernobyl ]

Justement ce n'est pas Tchernobyl... pas la même conception de centrale.

Ca ne veux pas dire que ce sont des centrales sures aucune centrale actuellement en service est sure... Puisque les Industriels du Nucléaire ont écarté les technologies sous critiques ( peeble bed par exemple ), mais les centrales de conception occcidentales ( PWR [ dans le cas su Japons très probablement des Westinghouse de conception Américaine ]) sont tout de même relativement plus sure que les centrales Soviétiques.

( l'équivalent de Tchernobyl sur une centrale occidentale s'appelle Three Mile Island )

Usage militaire du tritium :

C'est pas une nouveauté ca... Depuis l'origine le Tritium sert d'activateur et de multiplicateur de puissance dans les bombes H... qui comme leur nom ne l'indique pas ( même si tout le monde sait que ce sont des bombes à fusion et que cela devrait être évident à partir du terme fusion ) sont des bombes qui fusionnent des atomes d'hydrogène.

deutérium et tritium, parce qu'ils sont plus facile à fusionner que l'isotope de base de l'hydrogène... et que leur fusion produit plus de neutrons qui iront multiplier la rapidité de fission du plutonium qui augmentera la température et qui fera que plus d'atomes d'hydrogène qui fusionneront.

Les principes de la bombe A et de la bombe H sont assez simple et très facile à trouver... c'est la mise en application qui est difficile et surtout l'obtention des matières nécessaires à la réalisation de telles bombes.

Link to post
Share on other sites

D'aprés cet article sur Le Monde, il parait peu problable que la même chose arrive sur la Côte d'Azur. Elle est connue comme "zone à risques", mais pas d'intensité aussi importante.

http://www.azurseisme.com/HistoriqueSeisme.html

http://www.azurseisme.com/SeismeLigure.html

Cela c'est déjà produit.... cela se reproduira...

Ensuite, comme le dit l'article il y a de fortes chances qu'il faille attendre plusieurs centaines d'années pour que cela se reproduise.

Link to post
Share on other sites

Heu... Nice a moins de risque, mais le risque est tout de même important, La zone de subduction au large de l'Algérie n'est pas connue. Si un séisme de grande magnitude éclatait dans la zone qui j'ai entouré, un raz de marée atteindrait inévitablement la côte Française, entre autres.

De même, si un supervolcan comme dans la baie de naple entrait en éruption, l'effondrement de la caldeira provoquerait un sévère déferlement de vagues sur l'ensemble des côtes méditerranéennes. La corse serait gravement sinistrée.

:grand sourire: J'avais oublié de mettre la carte.

post-2953-0-44713700-1299933910_thumb.pn

Link to post
Share on other sites

Ras le bol, à la fin !!!

Y aura t-il un jour sur ce forum une discussion qui ne tournera pas à l'affrontement ?

1GM a nuancé les affirmations des journalistes retranscrites dans ce fil : ces informations sont le fait de journalistes qui, pour leur grande majorité, en savent beaucoup moins sur les domaines qui nous intéressent que la moyenne des membres de ce forum !

Je ne vois pas où il aurait fait une apologie pro nucléaire ni traité qui que ce soit d'imbécile. il a ouvert une discussion en éclairant certaines affirmations d'éléments propres a générer une discussion intéressante. je ne vois aucune agression dans ce qu'il a dit. il a d'ailleurs lui-même apporté des réserves à ses propos :

(...)possèdent un bloc de confinement ( qui je l'accorde à pu être endomagé et ne plus être étanche. )
Justement les Japonais sont à la pointe de la recherche dans la durabilité et la résistance des matériaux aux mouvements générés par les séismes... Ca ne veux pas dire que ce qu'ils construisent sera solide ( voir le séisme de Kobe )
Ca ne veux pas dire que ce sont des centrales sures aucune centrale actuellement en service est sure...

et, pour ma part, l'écolo fanatisé "ayatollah de la verdure" qui rejette en bloc avec un mépris condescendant tous ceux qui ne pensent pas comme lui est aussi peu crédible et autant condamnable que l'autorité qui affirme que tout va bien et que le nuage a été refoulé à la frontière.

Pascal

Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est de Nice : je connais bien la région !

Même si les risques sismiques sont moins importants, il n'y a quasiment aucune construction capable de résister à un séisme même de moyenne intensité (exception faite des constructions modernes de Monaco construites selon les normes parasismiques).

Les mortiers des constructions anciennes sont faites avec du sable calcaire et des galets récupéré sur les plages, et plein de sel : j'ai fait des saignées dans des murs pour passer des gaines électriques : ça de creuse parfois à la brosse métallique !

pareil pour accrocher un cadre : chez ma grand-mère, pas question de planter une cheville, tout s'effritait autour du trou de perceuse. fallait faire un taquet de platre pour que ça tienne.

Comme on dit là-bas : "t'enlèves un clou et t'as la maison qui vient avec"

comment penser dans ces conditions que ça puisse tenir debout en cas de séisme ?

Pour ceux qui sont allés à Duranus ; au dessus du col St-Michel, on peut voir les ruines du hameau de Rocca-Spaviera, abandonné après avoir été très endommagé par un séisme eau XVII siècle

Pascal

Link to post
Share on other sites

Bon, on va répondre calmement...

Il faut prendre toute les informations qui nous sont distillées par les médias quel qu'ils soient ( MSNBC, CNBC, NHK, France x, TF1, Le Monde, Le Figaro, et tout les autres ) avec énormément de précautions...

Le nucléaire est un sujet chaud ( c'est le cas de le dire ) à cause de sa surmédiatisation, de son usage mixte et de la diabolisation des ecoterroristes comme Greenpeace. ( oui, pour moi ce sont des terroristes car ils utilisent des méthodes de terroriste )

La technologie utilisée actuellement par tout les payspour les centrales nucléaires est de dangereuse manière inhérente, car même si la masse est soit disant sous critique, elle peut devenir critique très facilement, ou générer des explosions sous critiques de type 'bombe sale' ou Tchernobyl.

Il existe des technologies nucléaires qui ne peuvent pas exploser :

http://en.wikipedia.org/wiki/Pebble_bed_reactor

http://www.thorium.tv/en/thorium_reactor/thorium_reactor_1.php

http://en.wikipedia.org/wiki/Thorium

Mais les industriels ne semblent pas vouloir aller dans cette direction car elle réduirait a néant l'ensemble de la filière. ( et leurs bénéfices )

( moins de produit radioactifs à recycler, moins de produits de fission d'une manière générale, centrales moins chère, moins complexes, et sures )

Autrement dit je ne suis pas un fanatique du clan des pro-nucléaire, juste quelqu'un qui se pose des questions, se renseigne et juge le nucléaire actuel un mal nécessaire.

Pour en revenir au sujet de la centrale Japonaise, au moment ou j'ai posté l'explosion dans la tranche une n'avait pas encore été rapportée dans les médias. Maintenant il est évident qu'il y a un problème grâve dans cette centrale.

Histoire de terminer : il n'y a pas de centrale nucléraire en Islande... pour la simple et bonne raison qu'ils ont une grosse bouillotte sous leur pieds et qu'il suffit de faire un trou dans le sol pour avoir de l'eau chaude.

En fait c'est presque plus dur d'avoir de l'eau froide en creusant dans le sol en Islande que d'avoir de l'eau chaude.

Avec l'énergie géothermique si facilement accessible et un peu d'hydro-électricité... pour alimenter 500 000 habitant ( il est bon de rappeler que la population totale de l'Islande c'est la population de l'aglomération Grenobloise. ), ils ont pas besoin d'en passer par le nucléaire.

Fin de la parenthèse nucléaire et retour au sujet principal.

Ca continue de trembler, j'ai la flemme de reprendre le compte, ce matin on était à 135 répliques de plus de 5, tout de suite il doit bien en avoir 15 de plus :

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/recenteqsww/Maps/10/140_40_eqs.php

Ensuite, j'ai passé un certain temps dans Google Earth ce matin à chercher ou les images des plans coupes de la vague avaient été tournées.

( facile avec des points caractéristiques comme l'aéroport de Sendai, l'hopital, la route avec le pont... )

Et il s'avère que tout est pratiquement dans la même zone qui fait pas plus de 10km de côte au sud de Sendai et qui n'est pas éloignées de plus de 2 km du rivage. ( justement entre les fameuses centrales et Sendai, sur la zone de plaine )

Link to post
Share on other sites

[oui la c'est mieux ... ]

plus serieusement, j'avais posté en geologie (pas bcp d'audience comme dab, vu que ce n'est pas polemique)

un sujet sur la progression dans la prevision des seismes notamment sur celui de la Turquie en 99.

le pb c'est que l'analyse vien td'etre publié debut 2011, donc un dizaine d'annees apres l'evenement, en pus il s'agit d'un decrochement qui n'a rien a voir avec le cas Nipon.

Mais comme dit Trenen, ce qui etait previsible c'est le big one... alors maintenant qu'on a le coté Ouest du pacifique, ca serait pas mal qu'on regarde le coté Est, coté Californie et j'en passe.

Link to post
Share on other sites

Prévoir jusqu'à 7 au Japon, sans tenir compte du risque tsunami, je n'imaginais même pas qu'on puisse avoir une telle négligence !

Serge

PS: J'ai vu aussi cette vidéo où on voit la vague franchir une digue (anti-tsunami?), mais trop surpris pour bien la détailler.

Gael mon garçon, tu es surement bien gentil, mais si tu pouvais arrêter de nous polluer les sujets avec des messages hors propos, ce serait sympa. Il semblerait que ce soit de l'humour, mais comme tous mes copains savent bien que j'en suis totalement dépourvu, je n'adhère pas.

Link to post
Share on other sites

Pour parler d'autres choses et revenir au thème initial, voici un sujet que je viens de trouver sur un autre forum concernant l'attraction lunaire:

Maxisciences publiait hier un article dans lequel certains pointaient des risques accrus de catastrophes naturelles en raison de cet orbite.

Nous savons par exemple que la faille Nord-Anatolienne joue par "effet domino" : le long de la faille, on constate que les séismes successifs à l'échelle de plusieurs années se décalent. Une explication possible serait que les ondes du précédent séisme fragilisent les roches à plusieurs dizaines de kilomètres de là, facilitant ainsi la survenue d'un futur séisme. Ainsi il y aurait propagation des hypocentres "de proche en proche".

Normalement, un séisme se déclenche quand les roches dépassent leur point de rupture, et peu d'énergie suffit : c'est un peu comme lorsqu'on plie une plaque de polystyrène, à la fin une faible déformation suffit. Cette dernière contrainte fait comme sauter un verrou, libérant toute l'énergie lentement accumulée.

Est-ce que les interactions Lune/Terre n'auraient pas pu jouer sur la résistance mécanique des roches dans les zones d'accumulation des contraintes ?... Ces interactions Lune/Terre agissant sur des grands volumes (Océan par exemple), et ici elles auraient pu faire sauter de nombreux "verrous" d'où une quantité plus grande d'énergie dégagée.

Que faut-il en penser?

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.