Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2022, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 23>26 juin 2022

Promenade géologique en Vendée (6ème étape) Le Veillon


Recommended Posts

Après plusieurs promenades décrites précédemment :

- Brétignolles pour les sables à grenats

- La baie de Cayola

- Sauveterre

- La pointe du Payré

- La Mine

nous allons découvrir dans ce sujet un autre site réputé dans le monde des spécialistes des dinosaures : la plage du Veillon (commune de Talmont Saint-Hilaire)

Situé entre Les Sables d'Olonne et Talmont St Hilaire, il faut comme pour les autres promenades, profiter d'un marée basse (de préférence gros coefficient) pour apprécier au mieux ce secteur. La flèche rouge indique le site.

post-897-1268499633_thumb.jpg

le sablais

Link to comment
Share on other sites

Petite parenthèse botanique avant de poursuivre géologie :

-L'ensemble des dunes du département vendéen recèle un grand nombre d'espèces intéressantes, voire rares !

-Sur l'ensemble du Massif Armoricain, c'est la zone située juste au nord des Sables d'Olonne (entre les Sables d'Olonne et Brem sur Mer) qui possède le plus d'espèces végétales différentes !

le sablais

Link to comment
Share on other sites

Dès qu'on quitte la plage du Veillon (attention pour les baignades : zone délicate) vers le Nord, le sable est jonché de galets et de plaques détachées par la mer des affleurements du secteur.

post-897-1268510875_thumb.jpg

post-897-1268511015_thumb.jpg

On distingue bien deux types de "galets" : certains sont formés de Lias silicifié (ils proviennent en fait de la pointe du Payré qui se trouve au sud, juste de l'autre coté de l'estuaire) ; les autres sont plutôt "calcaires" et proviennent des roches que nous allons observer dans ce secteur du Veillon.

le sablais

Link to comment
Share on other sites

Juste à la base de la dune, on observe les premières couches de l'affleurement! Sensiblement horizontales, elles sont constituées de calcaires dolomitiques.

post-897-1268514586_thumb.jpg

post-897-1268514736_thumb.jpg

A noter que les roches du Veillon datent de l'Hettangien (Rhétien aussi sans doute pour les plus inférieures) comme les roches secondaires observées à la pointe du Payré.

le sablais

Link to comment
Share on other sites

Pour commencer à parler fossiles, dans certains niveaux des couches supérieures il y a abondance de petits coquillages (lumachelles).

NB : Une lumachelle est une roche sédimentaire contenant un grand nombre d'organismes fossiles, en général des coquillages.

post-897-1268519746_thumb.jpg

post-897-1268575607_thumb.jpg

Par contre dans ces niveaux pas de rostres de bélemnites ou d'ammonites, le milieu de vie de l'époque ne s'y prêtait pas !

le sablais

Link to comment
Share on other sites

Ces zones de calcite étant en contact avec la mer lors des marées hautes subissent le martèlement de la mer et des galets ! Pas facile donc de trouver de belles cristallisations ! Cependant pour les amateurs de calcite, on peut quand même dégotter quelques cristaux sympas !

post-897-1268574753_thumb.jpg

post-897-1268574782_thumb.jpg

le sablais

Link to comment
Share on other sites

post-897-1268585670_thumb.jpg

De haut en bas de l'affleurement (les couches inférieures se dévoilant à marée basse) on rencontre :

-des calcaires dolomitiques bruns avec fossiles souvent épigénisés en calcite ou barytine

-des calcaires jaunes avec intercalations d'argiles vertes (on en parlera plus loin)

-des grès quartzeux avec à la base, des argiles vertes. (zone principale des empreintes de dinosaures)

-en dessous encore se trouve la série métamorphique du socle.

Toutes ces couches (sauf le socle) datent de l'Hettangien.

le sablais

Link to comment
Share on other sites

Diverses observations permettent de connaitre l'environnement de l'époque. Nous avions ici un milieu lagunaire à faible profondeur d'eau. Sur les plaques calcaires (telles celles montrées sur la photo ci-dessous) diverses figures sédimentaires sont observables, confirmant cette hypothèse :

- des ripple-marks

- des fentes de dessiccation

- des impacts de gouttes de pluie

- des empreintes de cristaux de sel

post-897-1268586433_thumb.jpg

le sablais

Link to comment
Share on other sites

Les trous cubiques ? Probablement dus à la disparition de la calcite qui s'était formée (pseudomorphoses) en remplacement de cristaux de sel !

C'est une des curiosité de ce site !

Sur les plaques rocheuses on peut distinguer par ci par là ces cubes de calcite !

post-897-1268598418_thumb.jpg

parfois l'érosion dégage ces cubes plus ou moins !

post-897-1268598518_thumb.jpg

le sablais

Link to comment
Share on other sites

Isolés, on voit bien la forme cubique, forme de la halite postérieurement remplacée par cette calcite.

post-897-1268598795_thumb.jpg

post-897-1268598818_thumb.jpg

les cristaux de halite (plus d'un centimètre parfois) n'ont pu se former que dans une eau peu profonde où l'évaporation pouvait faire se concentrer et s'évaporer l'eau.

le sablais

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...