Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Principaux sujets de Géoforum.


CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Voir le nouveau contenu de Géoforum

Recommended Posts

Bonjour Stromato47 ! :super:

Voilà donc un nouveau membre et un nouveau sujet sur notre forum !

Aurais-tu des photos ? des explications ? pour ceux qui ignorent tout, ou presque, des stromatolites ou stromatolithes ?

Dans ta " Belle Province ", les stromatolites se répartissent-ils du Précambrien, jusqu'à l'Actuel ? Avec, ou sans lacunes ? À+

Link to post
Share on other sites

il y a le choix ... sur Internet j'avais écrit ceci: VUE DANS LE NOUVEAU BOUQUIN QUI VIENT DE SORTIR

On y apprend aussi un "gros mensonge" concernant les stromatolites; ces "pucalitos" comme on dit en bolivien, ou plutôt en quetchua, (=rouge), faisand allusion aux marnes rouges dans lesquelles on trouve ces fossiles ne datent pas du tout du précambrien!!!

d'où vient l'erreur? selon Alfredo Petrov, un marchand italien à Munich en vendait en masse les ayant nommés " precambrian stromatolites"

et quand on l'a interrogé là dessus il a été interloqué mais a déclaré: "tout le monde sait que les stromatolites sont du précambrien!"

Quand on lui a appris qu'il y en avait encore aujourd'hui à Shark Bay en Australie.... et qu'a-t-il bien pu penser en apprenant que l'on a retrouvé une dent de dinosaure emballée dans un stromatolite bolivien ....

En Bolivie on trouve des stromatolites dans du pléistocène au salar de Uyuni.

On trouve aussi des stromatolites dans le crétacé de l'Altiplano et dans l'Est des Andes.

Mais seulement deux localités ont fourni des stromatolites pour le polissage:

EL MOLINO dans le Cerro Huanaquino

et dans une colline de l'Altiplano à 8 km l'ouest de SEVARUYO dans l' ORURO

Maestrichtien 68 000 000 d'années !

post-28-1263311756_thumb.jpg

Link to post
Share on other sites

Bonsoir, il est vrai que c'est un sujet peu répandu.

Pour ma part, j'ai vu des stromatolites tertiaires en Limagne, les calcaire en choux fleur, et mon frère en trouvait je crois sur la piste de l'aéroport de Castres assez semblables à celles présentées ci-dessus, gros nodules concrétionnés isolés.

Serge

Link to post
Share on other sites

Il existe un site traitant (entre autre) de ce sujet de manière pertinente,à mon goût,et en francais: hppp//planet-terre.ens-lyon.fr:planetteterre

Entrer STROMATOLITHE dans le cadre "search" et cliquer sur de dernier article du 25 04 07

Link to post
Share on other sites

Dans la région de Dijon, dans les années 70, on les faisaient explosé à la dynamite lors de la construction d'une autoroute :applaudir:

J' ai eu la chance d'en découvrir 8 tonnes, il y a quelques années! :mort de rire:

Récupérées à l'entrée d'un concasseur in-extrémis!

J'ai longtemps pensé que c'étais du bois fossilisé, car la texture en surface des blocs ressemblait à de l'écorce de bois,

lors du polissage de tranche, la texture et la couleur étaient similaire au couches annuelles du bois.

Sur mon site internet, il y a des photos,

rubrique "fontaine", en milieu de page celle torsadée de couleur marron est taillée dans une stromato, elle sera polie par la suite, les photos dans quelques centaines d' heures lorsqu'elle sera finie.

Rubrique "carrière", l'avant dernière photo, le bloc couleur caramel, est une stromato ,équarrie d'un bloc de 5 tonnes.

Rubrique mineraux et fossiles , il y a d' autres photos!

post-5862-1263339753_thumb.jpg

Le bloc de 5 tonnes avant que je le fende en deux parties

post-5862-1263340050_thumb.jpg

Link to post
Share on other sites

Polir un échantillon est toujours intéressant mais peut parfois s'avérer extrèmement compliqué lorsque plusieurs minéraux

de dureté,solubilité,et cohésion sont présents;il faut alors beaucoup de patience et un peu de réflexion......

Ci joint échantillon de stromatolite du cambrien infèrieur de la Montagne Noire (France),composé de silice,dolomie,et bithume.

post-7470-1263368143_thumb.jpg

post-7470-1263368206_thumb.jpg

Link to post
Share on other sites

Hello stromato47 ! Tu m'as envoyé un MP il y a quelque temps car tu avais l'impression que ton sujet n'intéressait personne ! Il fallait juste un peu de mise en chauffe ! :P

Tu peux voir que des interventions intéressantes ont été postées depuis ! Peut-être que de ton coté tu aurais aussi de la documentation du Canada à nous proposer ! :super:

le sablais

Link to post
Share on other sites

Comme je n'ai pas été avisé par le forum que j'avais reçu des réponses sur mon message initial, j'attendais. :super:

Mais, aujourd'hui, je vais commencer à vous informer sur les stromatolites du québec.

Pour commencer, je joins quelques photos de spécimens trouvés sur le bord d'un plan d'eau du Saguenay.

A plus

Link to post
Share on other sites

Comme je n'ai pas été avisé par le forum que j'avais reçu des réponses sur mon message initial, j'attendais. :super:

Mais, aujourd'hui, je vais commencer à vous informer sur les stromatolites du québec.

Pour commencer, je joins quelques photos de spécimens trouvés sur le bord d'un plan d'eau du Saguenay.

A plus

Si tu veux recevoir un mail lorsqu'un message est rajouté sur ton sujet, il faut (dans les options en haut à droite au début du sujet) utiliser l'option "suivre ce sujet"

le sablais :clown:

Link to post
Share on other sites

Ces roches formé par la premiere espèce de vie sur terre soit, une bactérie qu'on retrouve encore aujourd'hui sous le nom de cyanobactérie. Cette bactérie a contribuer a la génèse de l'oxygène sur terre et de ce fait a l'apparition progressive de formes de vie plus sophistiqué... Les bactéries ont (la couenne) dure comme on dit chez nous.

J'ai cueilli mes spécimens au Saguenay ces dernières années... Comme vous le savez ils proviennent des grands lac mistassini et albanel dans le nord du Québec. Ils ont été transportés par les glaciers il y a environ 15,000 ans de cela.

Cependant, ils étaient pour la majorité enfouis dans le sol et ont été déterrés par les innondations de 1996 au Saguenay et se sont retrouvés dans le lits des rivières...Mes spécimens ont tous plus de 2 milliards d'année.

A plus

Link to post
Share on other sites

En réponses a M. André Holbec, je n'ai jamais dit que les stromatolites étaient du précambrien, je sais que cette structure continue de se former aujourd'hui; J'ai dit que mes stromatolites dataient du précambrien lointain (2 milliard 500 millions d'année). C'est d'ailleurs la région d'ou proviennent mes stromatolites qu'on a récemment trouvé la plus ancienne roches du monde a ce jour soit 4 milliards 600 millions d'années je crois... Recherche google.

Je vous réfère également a un lien que j'ai posté récemment... ce n'est pas le texte qui suit... ce lien vous explique le processus de déplacement des glaciers de ce secteur jusqu'au Saguenay.

Ci après petit résumé du processus de formation des stromatolites pour ceux qui n'y sont pas familiers.

Les stromatolites

--------------------------------------------------------------------------------

On ne peut discuter de la vie au Précambrien sans parler des stromatolites qui sont des structures columnaires construites par les bactéries.

Ces stromatolites sont trouvés dans des couches qui varient en âge de 3,5 Ga à l'Actuel. En fait, on les retrouve pratiquement à tous les âges durant cette période de 3,5 milliards d'années. Avant la découverte de stromatolites actuels, c'est-à-dire des stromatolites en voie de formation, à la fin des années 1950, dans le nord-ouest de l'Australie, les géologues et paléontologues arrivaient mal à expliquer l'origine de telles structures. Il y avait toutes sortes de querelles, certains prétendant qu'il s'agissait de véritables fossiles d'organismes disparus, d'autres que c'était là de simples structures sédimentaires, avec diverses propositions entre ces deux extrêmes.

Pour mieux comprendre la nature des stromatolites, nous allons examiner des structures qu'on retrouve fréquemment sur les estrans actuels, particulièrement en climat chaud: les tapis bactériens. Ce sont des tapis organiques qui recouvrent les sédiments sur de très grandes surfaces.

Si on y regarde de plus près, il s'agit d'un tapis de consistance gélatineuse, laminaire, qui contient souvent des sédiments. Cette "gélatine" est composée d'un treillis de filaments bactériens dont plusieurs sont des cyanobactéries.

Ce tapis agit de deux façons: 1) il piège les particules sédimentaires entre ses filaments; 2) il induit la cimentation des particules sédimentaires, grâce à son activité photosynthétique qui, en consommant du CO2, abaisse la pression partielle de CO2 dans ce micromilieux et favorise ainsi la précipitation du CaCO3. Les particules piégées sont donc soudées ensemble, pour finalement constituer une succession de croûtes solides qui vont former une roche qu'on appelle laminite cyanobactérienne.

Ce sont ces mêmes processus qui s'appliquent à la construction des stromatolites.

C'est à Shark Bay, dans le nord-ouest de l'Australie, qu'on a découvert des stromatolites en voie de formation. En fait, on retrouve des stromatolites dans la zone d'estran (zone intertidale, entre marée haute et marée basse), ainsi que dans la zone infratidale supérieure (juste sous la marée basse). On a d'abord cru que ceux de la zone d'estran étaient en voie de formation, mais on a réalisé récemment, qu'ils constituent les vestiges de stromatolites qui ont été formés il y a quelques dizaines de milliers d'années, lors d'un niveau marin quelque peu plus haut que présentement, alors que ceux que l'on retrouve dans la zone infratidale supérieure sont effectivement en voie de formation.

Le gros d'une colonne stromatolitique est du solide, à l'exception d'une mince couche en surface qui constitue la partie vivante. Cette couche vivante est formée par cette "gélatine" de filaments cyanobactériens, comme chez les tapis bactériens. La colonne stromatolitique se construit par les mêmes processus de piégeage et de cimentation de sédiment dont on a discuté plus haut. Le stromatolite n'est donc pas à proprement parlé un fossile; c'est une structure construite par l'action des cyanobactéries. C'est pourquoi on dit qu'il s'agit d'une structure organo-sédimentaire. Il peut arriver cependant qu'on y trouve des fossiles de cyanobactéries, comme ceux du Précambrien. Une des caractéristiques principales des stromatolites est leur fine lamination interne. On interprète que chaque lamine représente une accrétion diurne.

Bien que les stromatolites soient plus abondants au Précambrien, on en trouve à tous les âges géologiques. Les "colonnes" stromatolitiques peuvent prendre diverses formes. Elles peuvent être isolées ou agglomérées. Les stromatolites actuels sont en général de taille modeste (inférieure à 1 m, quoiqu'on ait découvert des stromatolites d'assez grande taille sur la plate-forme des Bahamas), mais autrefois ils ont atteint des tailles impressionnantes, comme dans ces deux exemples. Exemples de stromatolites anciens

Les stromatolites demeurent un sujet de recherche très important en paléontologie. Ils sont à la fois les dépositaires des premières traces de vie sur Terre et à la fois les premières manifestations de cette vie. Ils sont susceptibles de nous renseigner sur l'histoire de ces organismes de la biosphère les plus abondants et les mieux adaptés à leur milieu, les bactéries.

Ils sont construits de carbonate de calcium (CaCO3) par l'action des bactéries et se sont agglomérés en formations calcaires. Ces formations stromatolitiques ont constitué un volume impressionnant de calcaires à certaines époques du précambrien et, en ce sens, ont constitué un drain très important de CO2 (gaz carbonique) en stockant celui-ci dans le CaCO3, modifiant ainsi l'atmosphère terrestre en la débarassant progressivement de ce gaz (voir au point 3.4.7).

Link to post
Share on other sites

Guest HotShot
Dans la région de Dijon, dans les années 70, on les faisaient explosé à la dynamite lors de la construction d'une autoroute :triste:

J' ai eu la chance d'en découvrir 8 tonnes, il y a quelques années! :grand sourire:

Récupérées à l'entrée d'un concasseur in-extrémis!

J'ai longtemps pensé que c'étais du bois fossilisé, car la texture en surface des blocs ressemblait à de l'écorce de bois,

lors du polissage de tranche, la texture et la couleur étaient similaire au couches annuelles du bois.

Sur mon site internet, il y a des photos,

rubrique "fontaine", en milieu de page celle torsadée de couleur marron est taillée dans une stromato, elle sera polie par la suite, les photos dans quelques centaines d' heures lorsqu'elle sera finie.

Rubrique "carrière", l'avant dernière photo, le bloc couleur caramel, est une stromato ,équarrie d'un bloc de 5 tonnes.

Rubrique mineraux et fossiles , il y a d' autres photos!

post-5862-1263339753_thumb.jpg

Le bloc de 5 tonnes avant que je le fende en deux parties

post-5862-1263340050_thumb.jpg

Bonjour Lalex,

si je ne me trompe (???) ces blocs un peu rugueux doivent venir de la zone entre Plombières et Fleurey ; il ne s'agit pas "vraiment" de stromatolites mais de dépôts karstiques (planchers stalagmitiques d'anciennes grottes) et de source (tufs, travertins comme on en trouve toujours dans le coin). J'écris "pas vraiment" car l'activité microbienne joue malgré tout un rôle dans le dépôt des travertins. L'aspect "zoné" ou "lité" est lié à des variations hydrologiques saisonnières... et on trouve souvent dans les tufs des empreintes de végétaux, pas bien vieux, mais ça se compte en centaine de milliers d'années quand même (flore "chaude" du quaternaire).

Les affleurements sont désormais très rares, on en trouve quand même quelques blocs transportés dans les champs et pâtures en fond de vallée...

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.