Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 25 et 26 mars

Les regmaglyptes


Nanil
 Share

Recommended Posts

  • Nanil changed the title to Les regmaglyptes
Il y a 3 heures, Manu34 a dit :

Sont jolis ces cailloux, mais j’espérais voir des regmaglyptes...  ??????

 

Tu penses que ça n'en est pas ?

En zoomant on peut apercevoir des cristaux avec différentes orientations...

 

2)

20230117_225457.jpg

20230117_225553.jpg

20230117_225718.jpg

20230117_225750.jpg

20230117_225919.jpg

20230117_225940.jpg

20230117_230134.jpg

 

Cette photo montre une particularité importante, je pense :

20230117_230231.jpg

20230117_230525.jpg

20230117_230534.jpg

20230117_230559.jpg

 

 

3)

20230117_230926.jpg

20230117_232003.jpg

20230117_232244.jpg

20230117_232313.jpg

20230117_232501.jpg

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Nanil, c'est toujours difficile de se prononcer sur une photo ou même un agrandissement. Là, je ne pense pas à une météorite, mais à des concrétions ferrugineuses liées au lessivage du calcaire, telles qu'on en trouve sur les Causses. Certaines peuvent attirer l'aimant, elles sont parfois très noires. Le poli brillant de surface est une caractéristique de ces concrétions, qui peuvent piéger d'autres grains minéraux.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour.

Je pense que c'est plus prosaïque. Je sens bien des éléments de scories métallurgiques amenés là par la dérive littorale.

J'ai déja eu l'occasion de regarder des éléments semblables provenant du littoral vendéen mais aussi trouvés du côté de La Rochelle.

Pour l'essentiel, c'est de la fayalite et les cristaux aciculaires clairs un (ou des) minéral (ux) faisant partie du groupe de la mélilite. Ces derniers signent un apport en calcium pour abaisser la température de fusion. 

On retrouve encore des blocs de ces scories à Couëron, près de Nantes. Généralement pas magnétiques et avec des densités de 3,5 à 3,8.

A l'époque où l'usine fonctionnait et où on était peu regardants sur la destination des scories à évacuer, l'océan devait être un lieu où on pouvait s'en débarrasser à bon compte.

Link to comment
Share on other sites

Si c'était des météorites, et en plus issues de chutes récentes, elles n'auraient pas cet aspect brillant, comme poli. Les météorites pierreuses dites chondrites ordinaires (les plus fréquentes) ont une croûte terne, noire quand on les retrouve rapidement (cf.  Chelyabinsk, Russie, ou plus récemment Viñales, Cuba). Les croûtes de fusion brillantes n'existent que pour certaines catégories rares de météorites pierreuses, des achondrites. La probabilité d'en trouver est donc encore plus faible.

+1 avec Jjnom : certaines images du dessous des pierres, que je n'ai pas vues lorsque je vous ai répondu ce matin, évoquent tout-à-fait une scorie métallurgique, avec des cristaux aciculaires de fayalite. 

Link to comment
Share on other sites

Les regmalgyptes sont le résultat d'une abrasion différenciée de l'atmosphère sur la surface de la pierre pendant sa chute. Leur présence n'est pas constante, ou du moins l'abrasion continue durant la trajectoire et les efface souvent. Du fait de leur composition, à dimension identique, les météorites pierreuses présentent des regmaglyptes moins nets, moins prononcés que les météorites métalliques.

 

Pour présenter des regmaglyptes bien nets, voici des individus de Sikhote Alin, une météorite de fer, tombée le 12 février 1947 https://fr.wikipedia.org/wiki/Météorite_de_Sikhote-Aline

IMG_3962.thumb.JPG.3226e3cd1c62dca098d62ca41148beb1.JPG

 

IMG_3965.thumb.JPG.eaf2e70d8b9d0eb44ede43fcc1832979.JPG

 

IMG_3959.thumb.JPG.e8b2371b039995bb9e6725392ac236e1.JPG

 

IMG_3970.thumb.JPG.13bb8df13774a9b727e729af902ae03f.JPG

 

Y a même la queue de la comète sur mes photos !

Voici maintenant une chondrite ordinaire, la LL6 Benguerir, tombée le 22 novembre 2004 au Maroc :

IMG_3980.thumb.JPG.96721f15adfc6e12d203efa711477a7e.JPG

 

IMG_3981.thumb.JPG.d4c59b0f3554c0e0ac1fadd680857ac1.JPG

 

Les regmaglyptes y sont beaucoup moins prononcés.

Link to comment
Share on other sites

Avez-vous remarqué tous ces petits cristaux avec différentes orientations en zoomant ?

Il peut apparemment aussi y avoir une fusion partielle avec la terre, le sable ou la roche lors de l'impact. 

Le filet de ce fragment (étoile filante) se situerait donc à l'endroit en forme d'empreinte de pouce, là où se crée la dépression dûe à la turbulence de l'air.

 

20230117_184508_001_saved.thumb.jpg.b75b97128889bd74a7972dbd2edbcc2a.jpg

 

20230117_184420_009_saved.thumb.jpg.e3398fa5326ce57e36df63892c8f636c.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

Je continue à documenter ici l'aspect extérieur des météorites recueillies juste après leur chute, car il me semble que c'est aussi fondamental pour les distinguer en simple visuel des cailloux ordinaires : Chelyabinsk, chute du 15 février 2013, Russie

 

IMG_3948.thumb.JPG.c553edf2cd3a2f958d22bb8834693862.JPG

 

 

L'abondance sur le marché des météorites trouvées au Sahara fausse la perception de l'aspect que pourraient avoir ces dernières sous nos latitudes. En effet, il y a peu de chance qu'elles aient été soumises ici à l'érosion éolienne qui leur donne là-bas ce beau poli, initialement inexistant à leur arrivée sur Terre. Cela peut également compliquer pas mal l'identification en simple visuel !

 

Un petit jeu: sur cette photo, une des 3 pierres n'est pas une météorite. C'est laquelle ?

IMG_3941.thumb.JPG.4db86bc442cedb8110ea0a66ddda9da7.JPG

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, icarealcyon a dit :

En effet, il y a peu de chance qu'elles aient été soumises ici à l'érosion éolienne qui leur donne là-bas ce beau poli

 

Un petit jeu: sur cette photo, une des 3 pierres n'est pas une météorite. C'est laquelle ?

IMG_3941.thumb.JPG.4db86bc442cedb8110ea0a66ddda9da7.JPG

 

Génial, c'est une bonne idée !

Je dirais que la roche terrestre est celle de gauche, à cause des perforations ?

 

On peut remarquer que deux des roches que je propose comportent des bryozoaires ou autre...

Ce serait donc relativement ancien j'imagine, du temps où le bassin aquitain était rempli d'eau, soit 40 millions d'années...

 

20230117_225457.jpg

Link to comment
Share on other sites

Pour le jeu de @icarealcyon, les trois pierres, sans l'indication qu'une est terrestre, c'est impossible de dire s'il y a des météorites sur cette photo. On dit celle qui a des trous, la première à gauche parce qu'on dit qu'il n'y a pas de bulle dans les météorites. C'est un dogme.

https://sites.wustl.edu/meteoritesite/items/vesicles-in-meteorites/

Par exemple la dernière, avec des angles, c'est un débit classique des basaltes que l'on retrouve "éolisés" dans les déserts, je le dis comme ça pour aller vite. Celle plus arrondie, au milieu, mais on devine encore des angles, pareil, un basalte? C'est sombre, mais être sombre ne prouve rien, dans le désert, bons nombres de cailloux vont acquérir une patine noire. Donc en fait sur cette photo, il pourrait n'y avoir aucun caillou extraterrestre.

j'en reviens à tes échantillons. Pourquoi bryozoaires?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, icarealcyon a dit :

Les regmalgyptes sont le résultat d'une abrasion différenciée de l'atmosphère sur la surface de la pierre pendant sa chute. Leur présence n'est pas constante, ou du moins l'abrasion continue durant la trajectoire et les efface souvent. Du fait de leur composition, à dimension identique, les météorites pierreuses présentent des regmaglyptes moins nets, moins prononcés que les météorites métalliques.

 

Pour présenter des regmaglyptes bien nets, voici des individus de Sikhote Alin, une météorite de fer, tombée le 12 février 1947 https://fr.wikipedia.org/wiki/Météorite_de_Sikhote-Aline

 

 

 

 

Y a même la queue de la comète sur mes photos !

Voici maintenant une chondrite ordinaire, la LL6 Benguerir, tombée le 22 novembre 2004 au Maroc :

IMG_3980.thumb.JPG.96721f15adfc6e12d203efa711477a7e.JPG

 

IMG_3981.thumb.JPG.d4c59b0f3554c0e0ac1fadd680857ac1.JPG

 

Les regmaglyptes y sont beaucoup moins prononcés.

peut-on avoir un visuel sur la zone sans croûte de fusion?

Merci.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Nanil a dit :

Je dirais que la roche terrestre est celle de gauche, à cause des perforations ?

 

il y a 25 minutes, jean francois06 a dit :

On dit celle qui a des trous, la première à gauche parce qu'on dit qu'il n'y a pas de bulle dans les météorites. C'est un dogme.

Bien vu  Messieurs ! :hi:

Une scorie métallurgique bien d'ici bas à gauche, et les 2 autres sont 2 chondrites ordinaires non classées du Sahara, à la surface déjà bien patinée par les vents de sable. Mais on voit bien que le jeu n'est quand même pas évident, pas en photo, et même, parfois, en vrai !

 

Au sujet de l'absence de bulles comme critère : on connait de très rares météorites à structure non pas bulleuse, mais vacuolaire. Par exemple la chondrite ordinaire Mont Tazerzait, tombée le 21/08/1991 au Niger, classée L5 non choquée. Autant de vacuoles, autant de mini-géodes d'ailleurs, les vides ayant permis aux divers cristaux de bien  s'exprimer. Pas de croûte de fusion sur les 2 spécimens de ma collection, elle aurait été intéressante à observer !

 

IMG_3994.thumb.JPG.be7681583d508da5851f23fb057df865.JPG

IMG_3996.thumb.JPG.e74becfb4f3c71988b6abace7c8bfda1.JPG

Link to comment
Share on other sites

Les encroûtements calcaires, ou bien siliceux, ne sont pas forcément des organismes anciens. Dans les rivières que je connais bien, j'en vois annuellement, ils sont calcaires, l'eau est calcaire, et sur les roches je vois un dépôt blanchâtre. En fait, j'oublie ces dépôts blanchâtres que je vois dans des eaux qui traversent des roches cristallines, tu auras sans doute remarqué en période d'étiage, dans des rivières qui traversent des roches cristallines des dépôts blanchâtres. Les eaux dans les roches cristallines ne sont pas bleues, ni vertes, elles sont plus dans les tons bruns, s'il y a du vert, c'est du vert proche du marron. Les fameuses nuances de vert. Bref, il se passe quoi dans tes toilettes? Cela ressemble à une blague, c'est pas une blague.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, jean francois06 a dit :

Les eaux dans les roches cristallines ne sont pas bleues, ni vertes, elles sont plus dans les tons bruns, s'il y a du vert, c'est du vert proche du marron. Les fameuses nuances de vert.

 

Et zut, moi qui pensais être bien réveillé cette fois-ci...

Ça veut dire quoi exactement ? ^^

Peut-être qu'un jour la passion prendra le dessus sur le trollisme ..?

Link to comment
Share on other sites

ça veut dire simplement qu'en fonction de la charge des eaux et des algues, on  a des encroûtements variables. Observe, à l'étiage les ruisseaux et les galets qui dépassent  . Mais ne détourne pas ma question, pourquoi bryozoaire? Ton raisonnement : "

On peut remarquer que deux des roches que je propose comportent des bryozoaires ou autre...

Ce serait donc relativement ancien j'imagine, du temps où le bassin aquitain était rempli d'eau, soit 40 millions d'années..."

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, jean francois06 a dit :

Observe, à l'étiage les ruisseaux et les galets qui dépassent  .

Mais ne détourne pas ma question, pourquoi bryozoaire? 

 

Je ne comprends pas cette première phrase, et pour la seconde, c'est parce que je ne connaît pas comment et où poussent les bryozoaires.., que j'ai posé cette question.

Cela pose-t-il un problème ?

Je n'ai pas une seule seconde à perdre de ma vie pour papoter pendant cent sept ans sur quelque chose d'incompréhensible pour la plupart du monde.

Link to comment
Share on other sites

@Nanilje suis désolé , je ne veux pas t'offenser, je te demande simplement de regarder aujourd'hui ce qu'il se passe au fil des saisons sur des galets, j'ai fait une petite différence entre les rivières en fonction des terrains traversés, mais peu importe, cela  n' a pas d 'importance.  Pourquoi bryozoaire et une histoire de 40Ma, alors que tu ne sais pas si ce sont des bryozoaires, et donc pas l"age de ces hypothétique bryozoaires?

Link to comment
Share on other sites

Et pourquoi ne pas commencer par l'inverse de ta question...

Tout ce que je sais est que les Pyrénées sont nées il y a 40 Ma, et qu'à ce moment là il y avait de l'eau sur le bassin aquitain car le mécanisme de la tectonique des plaques n'avaient pas encore commencé sur cette zone.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...