Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Granite?


 Share

Recommended Posts

Bonjour,

Voici un galet issu du lit de l'Esteron, dans sa partie basse, rivière des alpes maritimes. La rivière entaille des roches sédimentaires des séries Jurassiques à tertiaires. On y trouve des galets calcaires, des galets d'andésites, de granites etc... Toute l'histoire géologique de la région.

En voici un qui me pose problème quand à son nom exact.

Je le nomme granite, mais les phénocristaux de quartz me pose question.

Voici ce que je vois sur la photo : Des phénocristaux de Feldspath potassiques (dont un proche du Cm) des cristaux de quartz subautomorphe de taille pluri millimétriques(1/2 cm), des biotites et des microcristaux de quartz et feldspath. Cela ressemble à un intermédiaire entre une rhyolite calco-alcaline et un granite calco alcalin. Il existe à proximité dans l’Estérel des roches similaires, cumulas de chambre magmatique?

 Ma question est :quel nom doit on donner à ce type de roches?

Est ce que la taille des cristaux de quartz est en relation avec la quantité de H2O présent dans le magma?

Merci pour vos commentaires.

IMG_5189 copie.jpg

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Lucailloux a dit :

Faudrait voir la pâte (des petits micas qui brillent ?)... A priori un truc microlithique porphyrique ? Microgranite ?

Merci Lucailloux.

J'ai pas de lame mince. Mais les micas ici sont des biotites. Tout ce qui brille sur la photo ce sont des reflets, le galet est mouillé. Pour ce qui est de la "pâte", mésostase, elle semble étre constituée de micro cristaux de quartz et de feldspaths. Dans un micro granite qu'elles sont les conditions requises, en dehors de la richesse en silice, pour fabriquer de grands cristaux de quartz sub automorphes, qu'elle est le rôle de la teneur en H2O? Sur la photo on en voit un avec des golfes de corrosion? ou une absence de cristallisation?

En fait mes questions portent sur les cristaux de quartz qui cristallisent en dernier et sur le nom que l'on donne à cette roche.

Tu suggères donc micro granite à phénocristaux de FK et de quartz subautomorphe. Est-ce un fond de chambre magmatique?

 

Link to comment
Share on other sites

La forme nette des cristaux de feldspath me fait plutôt penser à une roche d'origine magmatique.

Cristaux de FK et Qz dans un fond peu net à l'œil (que dit la loupe ou la bino?) laissent la porte ouverte à microgranite porphyrique (texture microgrenue du fond), rhyolite (texture microlitique du fond mais l'apparente absence de figures fluidales ne va pas dans ce sens ) et ignimbrite (vitroclastique). Dans tous les cas, magma siliceux qui a cristallisé à faible profondeur (microgranite) ou en surface (rhyolite et ignimbrite) ce qui suggère un contexte de diminution de la pression et d'augmentation de la teneur en eau.

Je pencherai plutôt pour un microgranite du fait de la présence de biotite. Un milieu plus riche en eau (plus superficiel?) aurait probablement généré des amphiboles (comme pour l'esterellite).

Mais l'observation du fond de la roche est déterminante.

Voir ce lien pour le rôle de P et H2O: https://www.geochemsoc.org/files/9714/1259/0618/SP-1_433-446_Nekvasil.pdf.

Et ceci: http://www.crevola.org/gilbert/VOLCANISME_RHYOLITIQUE_ESTEREL_Riviera_Scientique_2010.pdf ou cela: http://www.saga-geol.asso.fr/Documents/Saga_337_Volcanisme_original_Esterel.pdf pour les ignimbrites.

Link to comment
Share on other sites

Oui mais des Qz "corrodés" ne sont pas rares dans les roches microgrenues comme les microgranites:

http://www.lithotheque.site.ac-strasbourg.fr/pres-de-chez-vous/centre_alsace/fouday/fouday-fiche-professeur

et aussi dans les roches microlitiques comme les rhyolites porphyriques: http://jacques.delfour.pagesperso-orange.fr/touleur.htm.

http://ressources.unisciel.fr/petronille/co/quartz.html

La décompression et l'augmentation de teneur en eau tendent à déstabiliser les Qz au profit des F. Voir premier lien mentionné dans post précédent et aussi Igneous Rocks and Processes: A Practical Guide par Robin Gill

Les fedspath, plus tendres, plus altérables, ont l'air plutôt frais.

 

Link to comment
Share on other sites

je vois... On va pas resoudre avec ton hypothese de quartz corrodés. Surtout quand dans le cas exposé dans la fiche professeur onnpeut se demander si le cas n'est pas similaire.

moi je vois ci dessus un micro-conglomerat avec non pas des quartz corrodés mais des éléments sub-arrondis, un melange de beaucoup d'éléments issus de granitoides, très altérés, bien loin de ce qu'on a l'habitude d'observer en texture de granitoides. Le tout noyé dans une matrice grès bien classés que l'on voit assez nettement qui scintille en blanc. Quelques éléments verts chloriteux probablements issus de roches plus melanocrates

 

possible qu'un microgranite ait cette tete quelque part mais je trouve bien tordue cette hypothese. Meme pour la fiche professeur mauvaise pioche pour expliquer un truc pareil a des etudiants !

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Next50MY a dit :

 

moi je vois ci dessus un micro-conglomerat avec non pas des quartz corrodés mais des éléments sub-arrondis, un melange de beaucoup d'éléments issus de granitoides, très altérés, bien loin de ce qu'on a l'habitude d'observer en texture de granitoides. Le tout noyé dans une matrice grès bien classés que l'on voit assez nettement qui scintille en blanc. Quelques éléments verts chloriteux probablements issus de roches plus melanocrates

 

En effet, on voit une matrice a grain fin comme des sables, donc assez d'accord avec Next

Link to comment
Share on other sites

Merci pour toutes ces réponses, et notamment à @JJnom, qui répond assez bien à mes questions sur le rôle de l'H2O. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un galet, la photo n'est pas faite sur une cassure fraîche.

@ Kayou : A la loupe le fond est apparemment constitué de microcristaux,  difficilement discernable.

@Next50My Il ne s"agit pas d'une arkose. Ce n'est pas une roche sédimentaire. Dans le cas d'une arkose, qui suppose un faible transport voire aucun transport, il n'y a pas de tri, la porosité augmente. La roche n'est pas poreuse. la densité est celle d'un granite.

Toutefois, je rappelerai pour mémoire une confusion ( qui contredit ce que je dis plus haut) qui avait été faite entre une méta arkose et un granite métamorphisé dans les alpes, prés de Modane, la bordure du gneiss du sapey. Sur sa bordure une formation arkosique avec des phénocristaux de Feldspath avait été confondu avec le granite métamorphisé sous jacent. La carte géol garde sans doute encore cette erreur. mais je suis pas sur. Et c'est vrai que c'est à s y méprendre, si ce n'est la richesse en Feldspath, et le peu de ferromagnésien. Mais ici point d'arkose.

Voici un autre exemple de galet avec des phénocristaux qui flottent dans la mésostase (quelques petit cristaux visibles). Ici les microcristaux ne sont pas observable à la loupe.  

Je suis assez d'accord avec le microgranite, mais je croyais qu'en présence d'eau les cristaux de quartz auraient été moins développés, sans faces cristallines.

IMG_5349.JPG

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Kayou a dit :

alors que penses tu des limites cristallines ci-dessous ?

JF06, à la loupe tu vois des détails dans la partie fine ?

 

Pour mieux répondre à la question, voici ce que l'on voit pour le galet 1, des petits cristaux, et sans doute une mésostase,  en lame mince je suppose qu'il a de très petits cristaux.

IMG_5255.JPG

Je rajoute une photo d'un galet de ce qui serait plus une rhyolite, juste pour voir la forme des quartz qui sont sub-automorphes.

IMG_5304 copie.jpg

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, jean francois06 a dit :

Merci pour toutes ces réponses, et notamment à @JJnom, qui répond assez bien à mes questions sur le rôle de l'H2O. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un galet, la photo n'est pas faite sur une cassure fraîche.

@ Kayou : A la loupe le fond est apparemment constitué de microcristaux,  difficilement discernable.

@Next50My Il ne s"agit pas d'une arkose. Ce n'est pas une roche sédimentaire. Dans le cas d'une arkose, qui suppose un faible transport voire aucun transport, il n'y a pas de tri, la porosité augmente. La roche n'est pas poreuse. la densité est celle d'un granite.

Toutefois, je rappelerai pour mémoire une confusion ( qui contredit ce que je dis plus haut) qui avait été faite entre une méta arkose et un granite métamorphisé dans les alpes, prés de Modane, la bordure du gneiss du sapey. Sur sa bordure une formation arkosique avec des phénocristaux de Feldspath avait été confondu avec le granite métamorphisé sous jacent. La carte géol garde sans doute encore cette erreur. mais je suis pas sur. Et c'est vrai que c'est à s y méprendre, si ce n'est la richesse en Feldspath, et le peu de ferromagnésien. Mais ici point d'arkose.

Voici un autre exemple de galet avec des phénocristaux qui flottent dans la mésostase (quelques petit cristaux visibles). Ici les microcristaux ne sont pas observable à la loupe.  

Je suis assez d'accord avec le microgranite, mais je croyais qu'en présence d'eau les cristaux de quartz auraient été moins développés, sans faces cristallines.

IMG_5349.JPG

 

Jef

"pas de tri" : explique pourquoi

"la porosité augmente" : Il n'y a pas de règle établie entre un type de conglo ou grès et la porosité. Il faut que tu te documentes sur la question avant d'écrire une énormité pareille

la densité : a priori une roche issue du demantellement de granite a une densité proche de celle d'un granite

ta photo ci dessus : ressemble egalement à un micro conglomerat mais on ne voit pas bien. Cela reste a confirmer.

ton image du 1er galet renforce l'idee d'un conglo avec une matrice gréseuse assez bien classee.

 

 

Link to comment
Share on other sites

3ème facies tres interessant comme les deux autres. Mais il faudrait des zooms avec haute definition pour developper ie sujet.

 

sur les feuilles BRGM on retrouve un descriptif compatible avec le galet 1 dans le Carbonifere-trias au Nord sur le secteur bordant les granites affleurant les plus proches.

Link to comment
Share on other sites

Next50My

 

Pas de tri: je renvoie à la définition d'une arkose.

Je ne fais pas de remarque sur l'énormité, mais il serait bon de me dire pourquoi, afin que j'évite d'en faire d'autres. Il y a bien des différences physiques entre un granite et un grés ( si je cherche de l'eau je vais la trouver plutôt dans les grès que dans les granites)

Si les arkoses peuvent être très dure, elles contiennent de l'argile.

 

Je rappelle que les Galets viennent du 06, du lit d'une rivière l'Esteron. La base du Trias, faciès germanique que l'on trouve sur le pourtour de l’Estérel, grès et conglomérats rouges contient des éléments de Rhyolites (facile à identifier). Les grés carbonifères (sillon du Reyran) contiennent des dragées de quartz, des blocs de gneiss, et sont gris, blancs (facile à identifier). Le Trias inférieur au Nord, (pourtour de Dome permien du Barrot, et du Massif du Mercantour) est de type Alpin, Quartzite, et conglomérats à galets de quartz et quelques rhyolites (facile à identifier).

Je n'ai aucun doute sur l'origine magmatique des roches présentées ici.

J 'ai choisi des faciès avec des quartz bien développés dans la mésostase( il ne s'agit pas de quartz roulés, on voit assez bien des faces, certains présentes ce que l'on appelle des golfes de corrosion) on remarque aussi les Feldspaths bien cristallisés (ils n'ont pas été roulés). Donc la proposition de Lucailloux, et de JJnom pour Microgranite me semble bonne. Le rôle de l'eau et de la pression semble assez important pour expliquer la taille des cristaux.

 

Au passage, si Next50MY a des photos d'arkoses, de grès, de conglomérats avec des quartz roulés présentant des golfes de corrosion et des feldspaths bien cristallisés, il serait intéressant de les mettre pour faire une comparaison.

Link to comment
Share on other sites

C'est pas bon pour l'ego de se planter mais c'est comme ca qu'on progresse. Alors demande à ceux qui connaissent bien les granites, les microgranites ET les conglomerats, argumente et je reviens faire un tour.

a ton credit la photo ne remplace pas ce que tu vois.

sur le fond de toute façon il y a un souci à appeler microgranite une roche qui a autant de phenocristaux. Autre souci pas de taille ou de forme de cristaux homogene.

 

la porosité n'a rien a voir avec la composition mineralogique (enfin si de l'alteration de certains mineraux comme le feldspath ou mes ferromagnesiens), d'abord cela depend du classement des grains, et de la diagenese, de l'histoire de l'enfouissement, des passages de fluides, des cimentations, dissolutions successives et j'en passe.

 

dans le cas d'une arkose dans ton exemple sans doute une matrice à kaolinite, chlorite, entre autres argiles.

Link to comment
Share on other sites

Sinon ces facies sont superbes Jef :

alors organise un sondage chez les sedimentologues des facs de Rennes, Jussieu, Toulouse etc pour voir ce qu'ils pense de ceci :image.jpg

 

ce site resume bien l'histoire des facies hercyniens où on trouve une multitude d'exemples similaires au tien Mr Jef :

http://hendrik.vreken.pagesperso-orange.fr/images/page 2 commentaires.htm

Link to comment
Share on other sites

C'est un fait que porosité, perméabilité en petit et perméabilité en grand sont des paramètres qui peuvent être totalement indépendants. La ponce est très poreuse mais imperméable. Le grès vosgien est imperméable en petit mais un réservoir aquifère essentiel pour la Lorraine.

Maintenant, méconnaissance aurait été un poil plus courtois qu'énormité. On est ici pour s'entraider pas mépriser.

Dictionnaire de géologie: "les microgranites: caractérisés par leur structure microgrenue, ils sont le + souvent porphyriques avec de grands cristaux de feldspath ou de quartz; la biotite est fréquente. ... Dans ces faciès ... on peut avoir des quartz automorphes (bipyramidés et souvent à golfes de corrosion)."

Il est vrai qu'on a plus l'habitude des microgranites avec quelques gros cristaux initiaux flottant dans une pâte de tous petits grains (comme le célèbre microgranite de Mairupt dans les Ardennes avec ses quartz améthyste) mais en voici deux ci-dessous, qui montrent, comme les échantillons de JF06, une "granulométrie" plus lissée. L'essentiel est la texture et donc savoir si le fond de la roche est constitué ou non par la juxtaposition de minuscules grains sans ciment.

Et jusqu'à présent on n'a pas de vue à ce niveau d'échelle.

Ceci étant dit, Next, plutôt que jouer aux photos mystère, si tu nous disais ce qui devrait nous faire réagir sur ton extrait de photo...

 

D63.jpg

1313254-Microgranite.jpg

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, jean francois06 a dit :

Je rajoute une photo d'un galet de ce qui serait plus une rhyolite, juste pour voir la forme des quartz qui sont sub-automorphes.

IMG_5304 copie.jpg

Sur ce facies absolument tip top, je verrais bien du volcano sedimentaire avec des pelites rouges caracteristiques du Permien.

Link to comment
Share on other sites

Le 27 août 2016 à 20:57, jean francois06 a dit :

Pour mieux répondre à la question, voici ce que l'on voit pour le galet 1, des petits cristaux, et sans doute une mésostase,  en lame mince je suppose qu'il a de très petits cristaux.

IMG_5255.JPG

Je rajoute une photo d'un galet de ce qui serait plus une rhyolite, juste pour voir la forme des quartz qui sont sub-automorphes.

 

 

Jjnom franchement, si t'arrives a demontrer que ca c'est du granite t'es vraiment baleze !

 

comme d'habitude tout ce qui est sous la résolution de la photo on peut dire tout et son contraire. Pour demontrer theoriquement une texture micro-granitique il faut une lame mince. Parce que visuellement en zoomant je vois toujours une texture greseuse et deux classes d'éléments grossiers sub-arrondis et anguleux altérés.

Link to comment
Share on other sites

On a dit microgranite pas granite!

Je peux me tromper. Je ne suis pas le gourou des microgranites mais je suis prêt à me faire tailler une LM.

On n'a pas toujours affaire à une arkose dès que des Qz et des F flottent sur une pâte qu'on a de la peine à visualiser.

Je la trouve d'ailleurs bien graineuse cette pâte, non? Pas effusif, ça.

Au fait, quels sont tes arguments, Next, pour arriver à arkose? Tu vois le ciment, toi? T'as d'bons yeux, tu sais...

Bon, comme je le dis depuis le départ, sans vraiment voir la texture du fond, on n'arrivera pas à convaincre définitivement qui que ce soit.

Donc, on se la taille cette LM? (pas de pub, ici)  ou on clôt le fil. Au choix.

Au passage: une article poussé et qui montre entre autres la variabilité des aspects visuels d'un même microgranite: http://www.geologinenseura.fi/bulletin/Volume74/MullerSteltmann.pdf.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.