Jump to content

jean francois06

Membre
  • Posts

    2,234
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

Profile Information

  • Genre
    Homme

Recent Profile Visitors

9,140 profile views

jean francois06's Achievements

  1. Le vaucluse, l'air de rien, c'est pas petit. Une localisation plus précise pourrait aider. Le milieu de nulle part, c'est un jugement actuel. On est toujours au milieu de nulle part. Ou alors jamais. S"agit il d'une roche, ou d'un artefact? Je penche pour quelque chose d'artificiel.
  2. Je voudrais faire un peu de pub pour ce site : http://www.alexstrekeisen.it/english/index.php Et sur cette page http://www.alexstrekeisen.it/english/pluto/cordierite.php : Excusez moi, je profite de la moindre occasion. je cite : " Alteration: Cordierite alters rather quickly, beginning on basal parting planes and causing the entire cordierite crystal to assume a yellowish cast. The alteration product is usually a fine-grained, yellow-greenish aggregate (Chlorite+biotite+muscovite) called Pinite" On peut aller voir cette page : http://www.alexstrekeisen.it/meta/slatecordierite.php C'était pour illustrer les propos de phoscorite tout en faisant de la pub.
  3. bonjour, Une nouvelle lame dans une roche similaire. Une nouvelle interprétation. Pour la chlorite, je ne sais pas si on parle de la photo 1 (en LPA) et la photo 2 (en LPNA), je me serais attendu à voir du vert dans la photo en LPNA, et un brun plus soutenu en photo LPA, mais bon, je suis pas un spécialiste. En tout cas, comme sur la lame précédente, ça ressemble à un phyllosilicate. Quand il dit quartzite, il parle des assemblages de grains de quartz, il fait donc référence à des lithoclastes, des fragments de quartzite. Et il parle de lithoclastes issues de la désagrégation... Cette interprétation se dirige vers une roche d'origine sédimentaire. On y voit toujours des vacuoles, et cette bordure noire autour des minéraux. Attendons la suite.
  4. Merci Jeando80 d'abonder dans mon sens. J"ajoute que pour décrire un champignon, il y a une chose que l'on ne voit pas sur les photos, c'est l'odeur. Et c'est important.
  5. tout a fait d accord. c'est effectivement un exercice intéressant. Merci Carped201!
  6. Je voudrais faire un point sur cet objet : Il a été trouvé par Carped201 : sur la commune de Bastia, chemin de Campu Ventosu. Aspect macro : Un détail : On a donc une "roche" grenue avec des éléments de tailles diverses, et de nature hétérogène. La patine est rouge à noire. En cassure, la couleur est plutôt noire. J'ai fait un zoom sur deux éléments de couleurs rouges briques. Carped201 a fait faire une lame mince: "Composition minéralogique (proportions par estimation visuelle) : - Quartz : 40-50% de taille variable (de quelques microns à centimétrique) et présentant une altération forte. Minéraux souvent polycristallins. Certains présentent une extinction roulante. - Matrice microlithique : 30-40% - Ferro-Magnésiens : 5-10% - Débris lithiques : <5% - Minéraux non identifiés : minéraux fibreux et autres <10% Roche microlithique de couleur noire, vésiculaire, contenant des cristaux de de taille millimétrique à centimétrique (phénocristaux) de couleur blanche vitreuse Altération : légère patine brune à la surface de l’échantillon Texture : vésiculaire microlithique Porosité : importante (20 à 30%) Remarques : L’échantillon présente une texture typique d’un basalte, associé à une composition minéralogique relativement inhabituelle. ne permettant pas sa classification avec certitude. Par conséquent, le diagramme QAPF généralement utilisé pour classer les roches magmatiques n’a pas été présenté dans cette étude. " J'ai refait quelques photos de cette lame et avec l'aide de la communauté des géoforumeurs, certains points on pu être précisé: "Composition minéralogique (proportions par estimation visuelle) : - Quartz : 40-50% de taille variable (de quelques microns à centimétrique) et présentant une altération forte. Minéraux souvent polycristallins. Certains présentent une extinction roulante. Bon nombre d'entre eux présentent une extinction roulante. Et quand on parle d'altération forte, il est sans doute fait référence a cet aspect "salit". - Matrice microlithique : 30-40% - Les microlithes sont le plus souvent des grains de quartz. Ferro-Magnésiens : 5-10% Là on est pas d'accord, on voit dans ce qui est dit ferromagnésien cf la photo de la lame du rapport, des opaques aux formes ovoïdes. Je ne sais pas comment on peut les qualifier de ferromagnésien. - Débris lithiques : <5% Je n'en ai pas observé, ou plutôt identifié. - Minéraux non identifiés : minéraux fibreux et autres <10% La proportion me semble un peu plus importante, mais c'est accessoire, et il semble que ce soit de la sillimanite, un silicate d'aluminium. "Roche microlithique de couleur noire, vésiculaire, contenant des cristaux de de taille millimétrique à centimétrique (phénocristaux) de couleur blanche vitreuse" La roche est vésiculaire. Carped201 a fait faire aussi une analyse DRX. Celle ci met en évidence du quartz, de l'indialite, de la cristoballite, de l'albite, et de la dolomite. Il y a une remarque sur les micas possiblement présent. Indialite, cristoballite, sont des indices pour des hautes températures et basse pression. Dans la lame, on ne voit pas de carbonates et on n'arrive pas à identifier des feldspaths. On n'arrive pas à identifier l'indialite. Quand je dit on, c'est moi. C'est fascinant, chaque personne qui regarde cette lame y voit des choses différentes, pas vraiment en fait, mais pas la même roche. Il faut en tirer une leçon. On est influencé par notre école, notre formation. Un spécialiste des céramiques antiques y aurait vu autre chose. Il y a des données objectives, ce que chacun a observé. Et il y a des données subjectives, ce que chacun a interprété. Un exemple: Les opaques, je propose magnétite (en me basant uniquement sur la forme), mais phoscorite propose spinelle, hercynite . Pourquoi? Parce-que phoscorite tient compte de la détermination sur les minéraux aciculaires, fibreux, la supposée sillimanite, un contexte alumineux. Ce n'est pas une observation, c'est une interprétation. ça veut pas dire que l'interprétation n'est pas bonne, ça veut dire que c'est une interprétation, point. Quand je dis magnétite, cela suppose aussi une présence d'oxyde de fer, donc c'est aussi une interprétation. Il y en a une plus logique que l'autre. Et c'est logique de penser à spinelle. Attention, c'est pour montrer que l'interprétation peut permettre de trouver la solution. Mr42 depuis longtemps nous renvoie à des réfractaires pour comprendre cet objet. Cela semble bien correspondre. Un matériau porté à haute température, à une pression atmosphérique. Un réfractaire. Je crois (c'est donc une interprétation) que l'on peut dire qu'il s'agit d'un objet issu d'un four, une brique réfractaire. Pourquoi ces objets se trouvent là, et bien parce-que pour limiter les propriétés, les distinguer du chemin , il faut des pierres, et on prend ce qu'il a sur place ou pas loin sans avoir besoin de tailler.
  7. A mon avis tu es sur la bonne voie en montrant cette roche. Travertin, Tuf.
  8. Je veux pas jouer les Cassandre, mais quand on ne connait pas un champignon, on ne le mange pas. Une identification sur photo n'est pas toujours suffisante. Il y a à l'automne des animations autour des champignons, vous y trouverez les espèces qui poussent par chez vous. Et vous pourrez voir comme il est facile de confondre certaines espèces. Faites des sorties avec des mycologues , ils vous donneront de bons conseils de prudence. Car même s'ils ne sont pas mortels, ils peuvent causer de sérieux troubles digestifs. Et certains d'entre eux, dit comestibles nécessitent parfois une cuisson poussée. France Bleue :"Six personnes intoxiquées par des champignons dans l'Yonne. Ils auraient consommé des "bolets de Satan "qui entraînent diarrhées et vomissements. Cinq ont du être hospitalisé à Auxerre dont un en urgence absolue. Claude Chardinoux, le Président de la Société mycologique de l'Yonne rappelle les règles de base : " pour ne pas se tromper il faut ramasser uniquement les champignons que l'on connaît. Quand on ramasse un champignon que l'on ne connaît pas, il faut le faire identifier, soit par un pharmacien soit par un mycologue d'une société. La notre est connue sur internet, il y en a une à Migennes, une à Véron, une aussi sur Tonnerre-Avallon, donc il faut se rapprocher de ces gens là pour savoir si le champignon qu'on a trouvé est comestible ou pas. Le bolet de Satan, son chapeau est d'une couleur mastique ce qui n'est pas fréquent dans les bolets qui sont comestibles, les chapeaux sont souvent marron clair voire blanc, il faut vraiment les connaitre." Dans les alpes maritimes 15 personnes, dont un accompagnateur en Montagne, sensé connaître les champignons intoxiqués par un bolet de satan, le pire c'est qu'ils l'ont gouté cru. Enfin, on sépare les espèces, surtout quand on ne connait pas. Comme dit précédemment, il suffit parfois d'un seul bolet de fiel pour gâcher la cueillette.
  9. L'essentiel de la matrice autour de ces opaques est isotrope, c'est un verre.
  10. Pour les images que j'ai fourni, elles ont été faites à partir d'un microscope Aus Jena (zeiss de l'allemagne de l'Est) avec un éclairage au tungstène. L'ampoule est aussi vieille que le microscope. Elle est surmontée par un filtre bleu. Mais j'ai remarqué que les jaunes étaient trop présent dans les photo. J'ai fait un test avec un éclairage à Led blanche, j'ai mis des filtres neutres sur l'éclairage. Voici les résultats. Le cliché 3 : En LPNA : En LPA Le même en LPNA à nouveau : Un extrait du cliché 4: En LPNA Et en LPA Il y en a d'autres plus petits dans la lame, avec cette extinction ondulante, et cet aspect sali. Pour les opaques, ceux de grandes tailles ont un aspect globuleux, ovoïde. Mais ceux qui sont beaucoup plus petits présentent des formes géométriques. Magnétite? Enfin, il y a du verre. Comme dans l'exemple ci-dessous. En LPNA En LPA Avec sans doute des minéraux néoformés, les aiguilles de sillimanite, et des restes d'un ancien minéral dont on devine encore l'organisation.
  11. Elle est peut-être là sous nos yeux. Mais c'est pas facile à identifier. On peut confondre la cordierite avec le quartz quand elle est saine. Faut chercher des zircons dans la cordiérite, ou alors de la cordiérite altérée. C'est pour cela que je regarde les quartz qui ont l'air sale, car normalement ils ne devraient pas avoir un aspect sale.
  12. J'ajoute d'autres clichés : D'abord leur position sur la lame: Le cliché 4 en LPNA le cliché 4 en LPA : On a une tache brune en forme de coeur bordé de noir. De nombreuses vésicules, du quartz. Sur la gauche on remarque une grande plage blanc sale en LPNA, en LPA on a une belle extinction ondulante. Est-ce du quartz? Ou un feldspath. On y retrouve les minéraux aciculaires, sillimanites, et des opaques de formes ovoïdes. Cliché 5 en LPNA : Cliché 5 en LPA légérement tourné: Il ressemblait de loin à une biotite, mais il n'en a qu'une forme vague. Il reste éteint ou presque en LPA. Cliché 6 en LPNA : En LPA : Un vague forme de loin, une mosaïque de quartz et opaques de prés, avec une bordure sombre .
  13. La lame mince ne montre pas d'orientation préférentielle. Cela ne ressemble pas à un schiste. On le voit bien sur les minéraux aciculaires, mullite ou sillimanite . La sillimanite extinction droite, relief moyen à fort, en lpa couleur du deuxième ordre, et fréquemment "segmenté". Dans un schiste on s'attendrait une orientation préférentielle de ce type de minéral, or ici rien. C'est la remarque de phoscorite : "Je ne comprends pas la structure, toutefois, on dirait que ça pousse dans une miarolle, ou dans du verre." De plus cette remarque sur l'analyse DRX, ne tient pas compte des très nombreuses vésicules. C'est une bonne idée.
  14. J'ai mal fait mes photos. En fait j'ai pas de réticule avec mon montage, c'était un peu au pif. Dans les détails du cliché 2, la dernière photo en LPA est en axe NS. J'ai mis la LPNA de la photo d'avant. Donc pas moyen de bien contrôler. Mais les aiguilles les plus longues semblent avoir une extinction droite. Je te ferais une photo plus démonstrative si tu veux.
  15. Le bas du cliché 1, qui est étonnant. Un autre cliché qui me chiffonne:
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.