Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Péridotite nodule


zéolite
 Share

Recommended Posts

Bonjour.

 

Par une analyse en spectrométrie X sur un nodule de péridotite cumulative,

j'obtient les résultats suivant,

18.1% Mg, 12.0% Al, 48,0% Si, 0.97%Ti, 0.26%Mn, 19.56%Fe, 0.8%Ni, 0.06%Cr, 0.12% Co

je suis assez surpris du faible pourcentage Mg, alors que celui du Al me semble élevé.

 

Qui peut me dire la raison?

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il n'y a pas que Mg et Al qui soient bizarres.

La silice devrait être au plus égale à 45% (domaine des roches ultrabasiques).

Les teneurs en fer et aluminium sont très élevées. Environ 9-10% de trop pour chacun des 2 éléments.

Et... tiens, tiens, ils compensent la faible teneur en Magnésium.

Ca ressemble plus à l'analyse d'un gabbro qu'à celle d'une péridotite...

Link to comment
Share on other sites

Mais ..., 18% de Mg et péridotite, ça n'est pas fréquent.

Pas pu y avoir de cafouillage entre n° échantillon et n° analyse?

Habituellement, le pôle forstérite est dominant et Mg est souvent vers 40%

Admettons que le fer prenne une partie de la place de Mg... l'hortonolite, ça existe!

Il n'y a pas de place pour un ion trivalent dans le groupe de l'olivine. Al à 12 % doit donc être à l'extérieur des olivines.

Dans les pyroxènes? Devraient être nombreux.

Pas de grenats en plus, des fois?

 

Link to comment
Share on other sites

Pas pu y avoir de cafouillage entre n° échantillon et n° analyse?

C'est une question qui s'impose, mais l'arrivée des congés ne va pas m'aider à répondre rapidement.

je vais faire un autre test aussi, sur un autre échantillon moins incertain quand à l'origine.

pas de grenats.

pour les pyroxènes, je vois des cristallisations gris noir mais au pif je dirais moins de 10%. 

 

A suivre, heureux de ne pas être seul à avoir moins que des évidences.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Il faudrait une petite photo de l'échantillon si c'est possible, histoire de voir à quel type de roche ultramafique on a à faire.

Si c'est du cumulatif comme tu dis, ça peut pencher vers le gabbro, avec un peu de présence de feldspath interstitiel (parfois invisible) qui peut expliquer la présence d'Al.

Et en général avec le cumulatif, il y a pas mal de pyroxènes aussi.

 

Une idée de la paragenèse précise de ta roche ou pas du tout ?

 

++

 

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

Mise à part une analyse, est-il possiblement raisonnable de différencier les divers minéraux que l'on peut voir dans un de ces  "nodules d'olivine" que l'on rencontre dans les basaltes ?

Ortho...Clinopyroxène... olivine, voire spinelle...

Ici, des échantillons observés dans les basaltes du volcanisme du secteur d'Agde.

Merci.

a11.thumb.jpg.b39ac0f99e0900dd70fa51999b9f3753.jpg

 

a12.thumb.jpg.403171edd4b0a3b44a5b420caa49ff5c.jpg

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, jean francois06 a dit :

les grains orangés voire rouges  olivine altérée, iddingsite

Hum... que je sache, l'altération de l'olivine en iddingsite ne s'observe que dans les laves (ne pas me demander pourquoi, merci). Du coup, des OPx style bronzite nne sont pas improbables.

Pour en revenir au caillou de zeolite, qui a effectivement tout d'une péridotite, on a toujours un gros problème avec l'analyse (Mg, Al, Fe).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, jjnom a dit :

Hum... que je sache, l'altération de l'olivine en iddingsite ne s'observe que dans les laves (ne pas me demander pourquoi, merci). Du coup, des OPx style bronzite nne sont pas improbables.

Pour en revenir au caillou de zeolite, qui a effectivement tout d'une péridotite, on a toujours un gros problème avec l'analyse (Mg, Al, Fe).

Je ne comprends pas :

exemple de peridotite :

719322634_Capturenicollet.thumb.JPG.7307b32d7aaf41314a0cf9ab64729b4f.JPG

http://christian.nicollet.free.fr/page/manteau/Lherz/lherzolite.html

366388248_Capturesandatlas.JPG.57da41246058dc9f81b7c835c8b197fa.JPG

Encore une péridotite, avec des grenats.

https://www.sandatlas.org/peridotite/

 

il y a 10 minutes, Kayou a dit :

Voici d'autres nodules, de Lanzarote... où on voit (je pense...) de l'iddingsite ?

oui!

Link to comment
Share on other sites

Vous avez raison. J'étais dans un schéma trop simpliste où je voyais la serpentine comme unique faciès d'altération des péridotites (style ophiolites) 

Mais oui, j'ai vu sur le web plusieurs exemples de nodules de péridotites avec altérarion attestée en iddingsite.

Wikipedia: " The geologic occurrence of iddingsite is limited to extrusive or subvolcanic rocks that are formed by injection of magma near the surface. It is absent from deep-seated rocks" 

Mais bon, quand une deep-seated rock est remontée en surface sous forme de xénolithe, pourquoi pas une altération atmosphérique?

Pour le nodule blanc de Lanzarote, qu'est-ce que ça pourrait être d'autre que du plagioclase? On s'approcherait de l'anorthosite...

Edit: j'avais oublié le nom de troctolite. Sorry.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Le 31/01/2020 à 18:57, jean francois06 a dit :

En vert jaune : olivine et les grains orangés voire rouges  olivine altérée, iddingsite .

en vert émeraude : clinopyroxène,

et en noir spinelle ou alors orthopyroxène, mais c'est bien noir.

cette analyse pertinente,

me conduit à une question, sur mon échantillon je distingue très peu les grains vert émeraude,

est-ce une indication pour sa composition? 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.