Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Recommended Posts

Bonjour,

 

Un petit sujet à l'approche de SMAM, Millau... pour savoir ce qui fait d'une bourse une grande bourse.

 

J'aimerais avoir les avis des anciens qui ont vu ces bourses grossir, évoluer, se deflétrir... et ce qui attire les nouveaux.

 

Il y a sans doute une explication géographique (Tucson au milieu des USA, SMAM au milieu de l'UE), également une histoire d'implication des organisateurs, un volet historique...

Certes ce sont avant tout des entreprises commerciales.

 

Voilà, si vous voulez en discuter ça se passe par là.

 

JeF 

Link to comment
Share on other sites

Ce qui est sur, c'est que pour qu'une bourse marche, il faut beaucoup de temps et d'énergie. Mais pour casser sa renommée, c'est très rapide et très simple. C'est donc quelque chose de fragile et jamais acquis en permanence 

 

Et pour que ce soit une grande bourse, il faut de grands marchands, qui, pour venir, ont besoin de gros acheteurs. 

 

Si les marchands tournent bien, ça attire les meilleurs qui amènent leur gros clients.

 

Bref, on dit "la confiance se gagne en gouttes et se perd en litres". Pour les bourses, ça marche comme ca

 

greg la veine 

Link to comment
Share on other sites

Le 19 juin 2016 à 14:45, José el Français a dit :

au milieu des USA, SMAM au milieu de l'UE

1°Tucson. 2°Munich. 3°SMAM( qui doit beaucoup au calendrier et à son cadre.)

Les émergentes, un exemple avec Tokyo. environ 200/250 exposants et un exposant étranger sur cinq. En 2004, trois stand avaient des adresse en France.

Numériser.jpgNumériser.jpeg

 

Link to comment
Share on other sites

Pas d'expérience des bourses étrangères mais Munich me tenterait bien. Un prestige peut-être surfait ?

En France, le PLM St Jacques était une référence par un temps avant l'arrivée massive des colifichets et autres babioles et sa disparition. Jouy en Josas serait maintenant la référence en Région Parisienne. Ste Marie aux mines a failli disparaitre et ce serait vraiment dommage car on ne fait pas mieux en France à ce jour. Je la préférait quand même du temps où on mangeait des saucisses blanches accompagnées de frites et une bonne chope de bière sur la petite place en face du théâtre et avec ses allées remplies d'amateurs.

Millau a eu chaud aux fesses cette année mais encore une fois, ce qui faisait son charme disparait. 

Les grosses bourses, c'est à voir mais je trouve davantage mon bonheur dans les petites, question de bourse peut-être ...

Link to comment
Share on other sites

Munich et SMAM, c'est le top en Europe. Paris est loin derrière.

L'expo de Munich, c'est au moins 5 fois la surface du salon du PLM, il y a aussi des bibelots et des litho-choses mais on peut facilement y passer la journée.

SMAM, c'est aussi riche que Munich dans une ambiance complètement différente.

Jouy-en-Josas, ce n'est plus la même échelle mais c'est sympa, on y voit régulièrement des vendeurs étrangers.

Tucson, c'est le rêve.

Il y a aussi la FIPP de Teofilo Otoni au Brésil mais je n'y suis pas allé. C'est plus orienté gemmes mais on doit quand même y voir de belles pierres brutes.

 

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai j'oubliais Munich, qui est aussi au centre de l'UE ;)

Quand je dis "centre" ce n'est bien-sûr pas au sens géographique strict au mètre près, mais Munich et SMAM sont plus au centre de l'UE que Séville ou Oslo.

Pareil pour Tucson qui, à l'Est des Rocheuses, se trouve au "centre" des grandes zones peuplées des USA (côtes E/W, Texas, Michigan, Floride) alors que des bourses existent dans ces coins là sans qu'on en entende plus parler que ça (Dallas, LA, NY...).

Denver c'est énorme ouai, mais j'ai l'impression que c'est plutôt "local", moins international que Tucson...

 

Je trouve que ce sont des endroits peu connus, mais qui ont un rayonnement international pour les cailloux assez important.

 

Prenons le cas de Millau qui brasse des gens de toute la France, d'Espagne, de Belgique, du Portugal, du Maroc... on a une bouse bourse à Marseille qui brasse légèrement moins de monde...

 

JeF

Link to comment
Share on other sites

Il ne faut pas a mon avis chercher des explications purement geographiques. Tucson au centre des Rocheuses, est tres excentre par exemple d'un point de vue geographique, en revanche la ville est geologiquement dans un district minier tres favorable: la province a porphyry copper de l'Arizona. Historiquement les annees 50 etaient plus favorables a la recolte de mineraux dans ce coin la. Le phenomene a ete entretenu par les marchands qui sont installes dans cette region.

Denver meme chose, aux portes des Rocheuses.

 

Idem Chamonix, peut etre un peu la meme chose a SMAM: anciennes mines ou se sont concentres des passionnes de la mineralogie.

 

Les bourses 'nouvelles' dans les grandes villes comme Marseille ne prennent pas parce que c'est plus commercial qu'autre chose, il n'y a rien de serieux historiquement derriere.

Link to comment
Share on other sites

Le 19 juin 2016 à 14:45, José el Français a dit :

ce sont avant tout des entreprises commerciales.

La preuve avec la première OPA hostile dans le domaine de l'organisation d'une bourse:tease:! Souvenez vous, MDR….

:desert:Il vaut mieux analysé Tucson, c'est moins chaud:chaud::

http://www.geoforum.fr/topic/257-tucson-2006-chapitre-1-quelques-petites-choses/#comment-808

 

Pour le ON: Pas vraiment de limites physique a l'expansion de cette concentration annuel de caillouteux au milieu d'un paradis géologique, pas très loin de la frontière pour faire un tour a Milpillas par exemple. géographiquement au nord du centre de deux continents.

Tucson aussi a eu chaud cette années avec la fiscalité made in USA pour les étrangers qui souhaite faire commerce sur le territoire U.S!

PS: Si on va a Tucson, ne pas oublié de coupé l'eau en cas de coups de gèle(je pence a quelqu'un.)

 

Pour le OFF: Quartzite

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 19/06/2016 à 14:45, José el Français a dit :

Bonjour,

 

Un petit sujet à l'approche de SMAM, Millau... pour savoir ce qui fait d'une bourse une grande bourse.

 

J'aimerais avoir les avis des anciens qui ont vu ces bourses grossir, évoluer, se deflétrir... et ce qui attire les nouveaux.

 

Il y a sans doute une explication géographique (Tucson au milieu des USA, SMAM au milieu de l'UE), également une histoire d'implication des organisateurs, un volet historique...

Certes ce sont avant tout des entreprises commerciales.

 

Voilà, si vous voulez en discuter ça se passe par là.

 

JeF 

 

Salut,

On trouve pas mal de réponses sur le net, pour comprendre le phénomène
http://symptomestraitement.com/soins/grosse-bourse-traitement-symptomes-et-causes/

A +

:dots:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.