Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


mr42

Membre
  • Content Count

    1,395
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by mr42

  1. Un mammouth après des milliers d’années dans le permafrost, ça doit encore bien sentir la bête. Est-ce qu’une molécule organique complexe comme une protéine peut survivre cent millions d’années ? En plus, on est sur la plage au milieu des odeurs de marée… Un chien bien étalonné, ça doit faire un malheur en analyse chimique. http://www.letopdelhumour.fr/si-mon-flair-est-bon-2/
  2. Humour anglais ? Un os vieux de 190 millions d’années est-il encore assez odorant pour attirer un chien ?
  3. Le plomb est un métal assez facile à extraire. La galène est le minerai le plus utilisé car le plus fréquent. Les anciens métallurgistes auraient pu utiliser d’autres minéraux s’ils les avaient trouvés en grosses masses. Sulfates, carbonates, ça doit pouvoir se traiter à peu près comme la galène. Phosphates aussi, probablement, à moins que le phosphore ne pose problème au niveau du métal... Mais ici, ce sont plutôt des produits d’altération qui ne forment le plus souvent que des placages de faible épaisseur. Jolis échantillons et excellents indices.
  4. Bonjour Adri, grosse ressemblance avec ce caillou que j’avais acheté à Antsirabé. https://www.geoforum.fr/topic/9218-je-ne-veux-voir-que-des-inclusions/?do=findComment&comment=357421 Voir aussi l’avis d’Augustin sur l’origine précise : lac Alaotra / Ambatondrazaka. https://www.geoforum.fr/topic/9218-je-ne-veux-voir-que-des-inclusions/?do=findComment&comment=357426
  5. Très jolis, ces petits filaments. Leur contexte est étrange. Si cette pierre était passée par un four, ni la galène, ni les filaments d’argent n’auraient résisté. Le granite n’est pas un bon matériau pour construire des fours mais il n’y avait qu’à se baisser pour en ramasser alors que l’argile de bonne qualité devait être rare. D’après les archéologues, on devait avoir une structure de granite recouverte d’argile mais ils n’ont pas retrouvé trace de cette dernière. Le fusion du granite devait être accidentelle.
  6. La magnétite sert à fabriquer la peinture appelée « Noir de Mars ». On peut le vérifier avec un aimant. Bonne année à tous.
  7. J’apporte ma modeste contribution à ce cadeau. À ta santé ! https://www.gourmandiseries.fr/granite-facon-mojito/
  8. Non, ce n’est pas une scorie métallurgique, il y a deux trucs qui ne vont pas : - trop léger, trop de bulles. - couleur rouille trop marquée, ce qui traduit un milieu oxydant. En métallurgie, on travaille généralement en milieu réducteur. C’est un mâchefer, c’est-à-dire un résidu de combustion.
  9. Petite question : est-ce le seul suspect ? Les réserves exploitables de la carrière du Teil sont estimées à 45 Mt. Ça ne donne pas la masse déjà retirée mais elle doit être du même ordre de grandeur. À comparer à : Capacité du barrage de Rochemaure : 46 Mm³ soit 46 Mt. Capacité du barrage de Chateauneuf : ? Capacité du barrage de Donzère : 27 Mm³. Canal de Montélimar : 30 Mm3 de déblais. Canal de Donzère : 50 Mm3 de terrassement. http://www.ardeche.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_dreal_du_16-01-18.pdf https://www.barrages-cfbr.eu/Barrage-de-Rochemaure.html https://www.barrages-cfbr.eu/Barrage-de-Donzere.html https://www.persee.fr/doc/geo_0003-4010_1953_num_62_333_13524 https://www.cnr.tm.fr/wp-content/uploads/2017/09/livre-60-ans-montelimar-bat.pdf
  10. La question posée par Bruno Latour est simple : y a-t-il un pilote dans l’avion ? La réponse est encore plus simple.
  11. Ce n’est pas une dictature qui réglera le problème. Le credo des dictateurs a toujours été : après moi, le déluge. Ce que l’on peut faire individuellement est dérisoire mais ce sont les convictions des citoyens qui peuvent faire évoluer les politiques. Aucun pays sur Terre n’a les moyens de régler seul le problème, la solution passe inévitablement par des accords internationaux. L’Europe est sur la bonne voie mais ça prendra du temps. Il faudra bien protéger les frontières communes contre les émissions cachées dans les importations et surtout convaincre Trump, Xi et quelques autres d’en faire autant. Que cela ne vous empêche pas de passer une joyeuse fête de Noël.
  12. Perfide Albion ! Les anglais nous fourguaient leur plomb pour recouvrir nos cathédrales et récupéraient l’argent pour financer la guerre de cent ans.
  13. À quoi servait l’argent ? À acheter des armes. On n’allait pas sacrifier du fer pour produire de l’argent pour acheter du fer... Le plomb a quelques propriétés intéressantes (facile à extraire et à travailler, résiste assez bien à l’oxydation) mais il a aussi de sérieux inconvénients : lourd, pas de résistance mécanique, toxique, ne forme pas d’alliages intéressants… https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_mines_de_Cornouailles_et_du_Devon
  14. Ce qui expliquerait la dispersion des teneurs en fer. Il est bien regrettable que les travaux des archéologues aient été bloqués.
  15. Bonjour Paschy et merci pour la proposition. Je n’ai pas trouvé ce document à l’identique mais il y a plusieurs publications de ces deux auteurs sur le même sujet. Celle-ci donne exactement le même texte, seules la pagination et la présentation diffèrent. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de scanner ton document. https://books.google.fr/books?id=-M4OAAAAYAAJ&pg=PA154&dq=Rivot+Zeppenfeld+Pontgibaud+1851&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiV9b_ez8PmAhVJTcAKHY5KDfc4ChDoAQgoMAA#v=onepage&q&f=false
  16. Sans oublier les 300 tonnes de plomb de la toiture de Notre-Dame ! Un chantier qui a duré deux siècles, à peine 1 tonne et demi par an en moyenne… Pour des clients à peine solvables : https://www.bfmtv.com/societe/comment-financait-on-la-construction-d-une-cathedrale-il-y-a-800-ans-1675931.html Je persiste, au Moyen-Âge, le fer était plus stratégique que le plomb. L’ État préférait acheter des armes blanches plutôt que le salut de son âme. Qui aurait voulu d’une épée en plomb ?
  17. Merci pour ces infos, c’est très intéressant. En plus, c’est une expérience inoubliable ! Ces photos complètent les scories de plomb que j’avais déjà montrées. Les scories du mont Lozère sont datées du 11ème au 15ème siècle. Celles de Pontgibaud sont récentes : fin 19ème à début 20ème. Le procédé est moderne : haut-fourneau au coke de charbon. Les scories sont assez homogènes et différentes des tiennes. Les scories des Gouttes (1730-1825) où on utilisait le charbon de bois comme combustible présentent plus de points communs avec celles de Lozère. Ces deux-là y ressemblent par les couleurs et l’aspect vitreux : L’ajout de ferrailles ou d’oxyde de fer à Pontgibaud ou à la fonderie des Gouttes est confirmé par des documents d’époque. Dans le cas du mont Lozère, c’est plus mystérieux. L’intérêt d’additions de fer est aujourd’hui bien expliqué. Nos ancêtres avaient une approche empirique plus erratique mais efficace à long terme. Reste la question de l’intérêt économique. Au Moyen-Âge, le fer devait avoir plus de valeur marchande que le plomb. Par la suite, avec le développement des armes à feu, le plomb est devenu une ressource stratégique. Deux possibilités : 1) les mineurs-métallurgistes du mont Lozère sacrifiaient un peu de fer dans le but d’obtenir de l’argent, 2) le fer était naturellement présent avec le minerai. Cette situation est assez fréquente, les associations de chalcopyrite et galène sont courantes... Pour la métallurgie et les scories du mont Lozère, il faut aussi lire : https://journals.openedition.org/archeosciences/2728 On y apprend que les teneurs en FeO dans les scories sont le plus souvent autour de 2 %, ce qui est assez faible. Pas besoin d’invoquer un apport volontaire de fer. Avec les procédés modernes, on est généralement entre 30 et 35 %. Sur quelques échantillons de Lozère, les teneurs en FeO dépassent 10 % voire 20 %. Dans le même temps, les teneurs en cuivre sont très faibles, ce ne sont pas des sulfures mixtes de Cu-Fe qui ont apporté le fer.
  18. C’est le fond du problème. Celui qui renonce aux moyens énergivores de communication devient inaudible.
  19. Les chutes Victoria connaissent une sécheresse exceptionnelle. https://www.theguardian.com/world/2019/dec/07/victoria-falls-dries-to-a-trickle-after-worst-drought-in-a-century
  20. Je les attends avec impatience mais ça ne vaut pas tes quartz!
  21. Alors l’objet restera avec son mystère. À conserver pour l’originalité.
  22. Merci Kayou. Ta "botte d’asperges" est étrange. Elle n’a pas d’identité : pas même un lieu d’origine ? Quelles dimensions ?
  23. 0,6 ohm, c’est un peu élevé mais ça correspond bien à un métal un peu encrassé. Question suivante : cuivre natif ou résidu d’activité humaine ? Quel lien avec les premiers cailloux ? Il pourrait s’agir de scories et d’un morceau de métal venant d’un même site d’extraction. Le traitement de la chalcopyrite doit donner des scories riches en fer.
×
×
  • Create New...