Jump to content

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 28 et 29 mars

Cedrick

Membre
  • Content Count

    2,328
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About Cedrick

  • Birthday 10/15/1976

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.pangeaminerals.org

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Ici et là
  • Intérêts
    Géologue minier, également collecteur de (micro)minéraux.

Recent Profile Visitors

25,547 profile views
  1. C'est Michel qui remontant de Corse fait escale en Dordogne?
  2. Matra qui se retrouve en Dordogne... Ca pourrait coller pour la gangue?
  3. Quelle est habituellement la paragenèse à la mine du Puy? La zone d'oxydation y est elle développée comme au Cantonnier? Egalement avec de la pyromorphite? L'absence totale de pyromophite sur cet echantillon, meme en trace, est quand meme étonnante. Évoquer un échantillon tombé du sac, pourquoi pas... Mais à condition qu'il soit typique du Cantonnier.
  4. Il y a quelques années j'avais donné quelques pistes sur ces sujets. Mes réponses mériteraient une petite mise à jour, mais en attendant c'est ici: http://www.pangeaminerals.org/2009/04/09/metier-geologue-minier/ Egalement au sujet des etudes: http://www.pangeaminerals.org/2015/01/13/quelles-etudes-pour-etre-embauche-dans-les-geosciences-dans-un-contexte-de-crise/
  5. Le pâuvreil a fait nenette, il a trouvait que de la m...e et pas une seule muscovites! Il pourra toujours envoyer une lettre de réclamation à Alfred. Voir se faire rembourser... C'est quoi alors l'essentiel? L'essentiel c'est d'avoir un témoignage (même imparfait) de la richesse minéralogique de la France et de ses colonies à l'époque de la révolution industrielle - époque où l'exploitation des mines métalliques était à son apogée pour la métropole.
  6. 'Aujourd'hui cela n'a pas de sens' Excellent, j'adore! Et la Bible des chrétiens ou le Coran des musulmans, etc... tous ces bouquins ont ils un sens de nos jours dans une lecture littérale? Heureusement qu'il y a quelques incohérences dans le Lacroix. Mais là n'est pas l'essentiel.
  7. Si on doit jouer au jeu des 7 différences il n'y a pas que cela. Mais là n’était pas le sujet il me semble.
  8. La gangue est altérée en saprolite, les grenats eux ont relativement résisté à l'altération. Nos gisements français de type skarn soumis aux conditions climatiques des latitudes tropicales donneraient le même résultat.
  9. Donc je suis assez étonné que vous ne trouviez pas de quoi faire sur le département 66. Si c'est de la prospection pure et dure, peu de chance de trouver ici des indications complémentaires à cet ouvrage.
  10. Il faut vous procurer l'ouvrage de référence sur ce secteur. Mines et minéraux des Pyrénées-Orientales et des Corbières Broché – 2005 Edité par l'AFM. https://micromineral.org/commandes-douvrages
  11. Oui c'est bien de l'or dans du quartz laiteux; éclat, couleur, aspect typiques. Pour l'origine c'est très compliqué sur un échantillon si petit sans beaucoup de gangue...
  12. En parcourant le livret de la formation G3, je constate que le contenu de la formation d’Orléans n’est pas si éloigné que cela de ce qu’était la formation EGERM il y a quelques années. En plus de tout ce qui est théorique (surtout abordé en M1), l’essentiel de ce qui est recherché par les industriels pour avoir un géologue junior plus ou moins opérationnel sans qu’on soit toujours derrière lui est proposé par la formation : une introduction à la stratégie et aux méthodes d’exploration/exploitation, des TDs en SIG et modélisation 3D (Surpac), du terrain varié. En tant qu’étudiant ou intervenant vacataire j’ai connu les formations axées sur le minier de Nancy, Toulouse et Orléans. A l’heure actuelle les Master ex-CESEV (Emerald / SMGE) et ex-EGERM sont ce qui se fait de mieux dans ce domaine. Le master GRN de Toulouse était très correct jusqu’en 2016 où la nouvelle formule a laissé très peu de place à la métallogénie. Pour 73?, il n’y a rien à argumenter sur le fond, c’est un problème de forme : oui c’est arrogant pour un étudiant encore en phase d’apprentissage de critiquer publiquement une formation - sans même proposer mieux à la place. Vos préoccupations d’étudiants vous sembleront bien futiles dans quelques années ou même quelques mois… Au cours de votre carrière vous ne manquerez pas d’être insatisfaits par ceci ou par cela, mais vous ferez avec - ou vous ne ferez pas. Ça s'appelle l’adaptabilité / la résilience, et c'est le plus utile des savoir-être des géologues de terrain.
  13. Il me semble que les UE qui ont un lien pratique avec les ressources minérales sont abordées en M2. C’était déjà comme ça à l’époque des DESS, donc rien de nouveau sous le soleil... Ah si, la nouveauté c'est l'arrogance de certains étudiants au sujet de leurs formations. Bientôt il seront capable de dire à l’équipe enseignante ce qu'il doit y avoir dans le programme, et allouer les moyens qui vont avec - ça sera dans l'ordre des choses. Si cela a à ce point dégoûté certains des cailloux, c'est surement qu'ils ne sont manifestement pas de vrais passionnés et encore moins faits pour le métier de géologue... Sinon où se trouve le programme actuel du Master Orléans?
  14. Bonjour, Ingénieur minier et ingénieur des Mines sont deux choses différentes. Il y a peu de formations en France qui s’intéressent aux ingénieurs miniers. La formation GMR est surement axée sur l'après mine donc plutôt sur le passé (en particulier en France ou on passe beaucoup plus de temps à débattre qu'agir concernant de nouvelles mines). La double compétence géologue - ingénieur minier est recherchée mais elle s'acquiert plutôt avec l’expérience. Pour les professionnels (géologues miniers) avec 4-5 ans d’expérience, il y a des formations diplômantes aux École des Mines de Paris et d'Ales. Le Master entre Montréal et Orléans est très bien.
×
×
  • Create New...