Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

Rhomboèdre de "fluorine" ?


Recommended Posts

ce vendredi ap midi deux étudiantes me présentent un rhomboèdre de clivage rayant la calcite, avec des couleurs et un éclat rappelant la fluorine mais n'ayant , à main levée, pas la densité de la fluorine.

Les angles du rhomboèdre ne sont pas ceux de la calcite !

La fluorine ne se clive pas en rhomboèdres alors qu'est-ce que c'est ?

Je pense à un minéral de synthèse fourni par Pierron qui est du tartrate de sodium et de potassium qui est capable de donner des rhomboèdres

Si ces étudiantes veulent bien mettre ci dessous la photo du cristal même simplement scané sur une face, histoire de prendre d'autres avis...

Link to comment
Share on other sites

oui bien sûr pour moi et pour le très éminent cristallographe Mr Cordier,vu et interrogé le lendemain, il n'est pas posssible de cliver de la fluo en rhomboèdre; là dessus il n'y a aucun doute; reste à deviner ce que c'est et seule une analyse chimique en labo nous dira si c'est ce que je suspecte: tartrate de sodium et de potassium

Link to comment
Share on other sites

Ce tartrate est soluble dans l'eau, passe un doigt mouillé dessus et compare les surfaces, un test de flamme mettra très facilement le sodium en évidence. On pourrait pas avoir des photos ? Question stupide, même si ce n'est pas la calcite, est ce que c'est biréfringeant ? Tu n'as pas non plus donner les dimensions de l'échantillon.

Link to comment
Share on other sites

j'ai demandé aux étudiantes de le faire force est de constater qu'elle ne le font pas , pourquoi ? I dont know !

Peut être vexées d'avoir été "couillonnées". La honte ? :P

Je ne dispose pas des échantillons ... pas pratique pour tester, et je n'ai même pas les noms de ces demoiselles :applaudir:

Dur...dur ... :yahoo:

c'est un gros cristal centimetrique de 3cm de long 2 de large et 1 d'épaisseur (de mémoire et trtès approximatif) montrant sans aucun doute des traces de clivages partout transparent mais très coloré et donc difficile d'estimer la biréfringence (quasiment impossible) sauf si ma mémoire me trahit.

Link to comment
Share on other sites

toujours demander leur n° de téléphone aux demoiselles !!! :clin-oeil:

Comme quoi, à part les tests, il a vraiment de bons conseils le frangin B) bon, si elles ont treize ans faut p'têtre pas abuser non-plus

Sinon, bon c'est sûr que sans avoir vu le spécimen, on peut avoir du mal à se faire une idée, mais dernièrement on a vu des Fluo de Namibie je crois en mâcle donnant des sceptres, un spécimen comme ça, érodé peut avoir un aspect non-cubique... En même temps elles sont pas données ces Fluos.

JeF

Link to comment
Share on other sites

Si les échantillons refont surface, possibilité d'un test grossier ... mais destructif : peser un petit fragment fragment de l'échantillon puis le passer au four à 550°C puis le re-peser .... la passage au four détruira la fraction organique (si elle existe) et le résidu après passage au four sera donc plus léger. Si l'échantillon est 100% minéral alors pas de variation de masse avant et après passage au four. Dans l'absolu, il vaut mieux passer l'échantillon à 105° (pour éliminer l'eau) puis le peser puis le passer au four

Link to comment
Share on other sites

ce vendredi ap midi deux étudiantes me présentent un rhomboèdre de clivage rayant la calcite, avec des couleurs et un éclat rappelant la fluorine mais n'ayant , à main levée, pas la densité de la fluorine.

Les angles du rhomboèdre ne sont pas ceux de la calcite !

La fluorine ne se clive pas en rhomboèdres alors qu'est-ce que c'est ?

Je pense à un minéral de synthèse fourni par Pierron qui est du tartrate de sodium et de potassium qui est capable de donner des rhomboèdres

Si ces étudiantes veulent bien mettre ci dessous la photo du cristal même simplement scané sur une face, histoire de prendre d'autres avis...

Le tartrate de sodium et de potassium, c'est ce qu'on nomme le sel de Seignette !

Cristallisation :

post-897-1258322252_thumb.jpg

le sablais

Link to comment
Share on other sites

Heu...non, la maille atomique reste la même non ? sinon ça changerai plus que la forme générale du minéral, et là ça reste des Fluos !

Sinon, est-ce que le spécimen ressemblait à ça ? as-tu eu le temps de jeter un coup d'oeuil aux faces à la 10x (c'est peut-être quelque chose de taillé, voire même partiellement poli) ? tu peux nous faire un croquis de l'aspect général et un petit mot sur l'état général (état de la surface, des arrêtes, matrice ou pas, d'autres individus accolés...) ?

JeF

Link to comment
Share on other sites

La maille restant la même, une fluorine simplement allongée sera clivée selon les mêmes plans. Ainsi une fluorine allongée suivant une direction formera un octaèdre allongé suivant cette direction après clivage. Dans le cas de la macle, c'est plus dur faut que je réfléchisse. Un petit dessin pour que tout le monde joue :)

image79.gif image de 1frangin trouvée ici

Il y a 6 pointes claires et six pointes foncées qui sont seules. Il y a 2 pointes claires et deux pointes foncées qui sont fusionnées et qui induisent un axe 6. Si on découpent toutes les faces seules suivant le plan 111 on obtient à la fin une dipyramide hexagonale dont les deux pointes sont les reliquats des deux sommets foncés et claires fusionnés par la macle. Je ne sais pas pas si on peut cliver les deux pointes fusionnées, si cela est possible on obtiendrai alors une pyramide aux sommets tronqués.

Je ne crois pas m'être trompé mais ça me parait bizarre... ça fait une sacré brisure de symétrie...

Link to comment
Share on other sites

curieuses ces fluorines de Erongo en macle des spinelles et si on clive ça ... qu'est-ce que ça donne?

Ce n'est que mon avis : un octaèdre de clivage ! et je pense que pour la macle, c'est tout pareil ! (Sinon, à quoi ça servirait que Haüy, y se soit décarcassé ?)

Après, je dois vous confesser (!) que, bien que disciple (!) du cher abbé René-Just, je ne suis pas cristalloclaste pour de ronds ! Je n'ai jamais brisé la moindre fluorite maclée, et ce n'est pas demain que je vais commencer !

Link to comment
Share on other sites

Peut-être que pour le coup, les plans de clivages s'ajoutent les uns aux autres, alors peut-être est-il possible d'obtenir de formes non cubiques...

Pour les Spinel twin namibiens, la morphologie est encore différente.

JeF

PS : peut-être pas une bipyramide héxagonale, mais ditrigonale, voire un schalénoèdre ditrigonal !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...