Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

Analyses d'Hématites


Guest Le Loup
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,

j'ai une petite question au sujet de tests que je suis en train d'effectuer avec de l'acide chlorhydrique sur des cailloux qui pourraient être de l'hématite.

J'ai broyé un caillou, une poudre rouge en résulte, et lorsque je regarde sur le net au sujet de ces tests sur l'hématite qui se dissout dans l'acide chlorhydrique en virant au jaune pipi, et bien dans mes tests, la poudre rouge ne se dissout pas et l'acide ne vire pas... :sourire:

dscn1429h.jpg w3072.png

TEST HEMATITE

Il se peut que je me trompe de manip, alors qui me dire comment faire exactement pour faire ces tests, afin de m'assurer qu'il s'agit bien de poudre d'hématite ?

Merci pour vos réponses.

Le Loup.

Link to comment
Share on other sites

Cette poudre rouge provient de quelque cailloux qui m'intriguent et que j'ai rammassé au cour de ma balade avec ma poêle à frire et que j'ai gardé par curiosité.

Le Loup.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Le Sablais,

Effectivement, c'est pour ça que je pense à de l'hématite car elle fait bien une trace rouge sur la céramique, mais le test acide chlorhydrique pourrait le confirmer, d'où ma première question...

Le Loup.

Link to comment
Share on other sites

C'est joliment rouge ça :) et c'est surprenant qu'une poudre qui ressemble autant à de l'hématite ne se dissolve pas... essaie de dissoudre à chaud (utilise un bain marie en mettant ton récipient d'acide dans un bol plus grand contenant de l'eau bouillante, ne fait pas chauffer tout ça dans ta cuisine dans une casserole !!!!!!!!!). Cela dit on peut confirmer l'hématite sans acide avec des manips sympathiques !

Tout d'abord chauffer de la poudre dans un tube à essai et observer ce qui se passe sur les parois, sauf erreur de ma part s'il y a de l'eau et que ça change de couleur pendant que ça se déshydrate, il n'y a pas que de l'hématite, sans doute un peu de goethite à coté. Si ça ne change pas de couleur en même temps ça n'a pas d'importance, il y a parfois de l'eau dans l'hématite (comment ? pourquoi ?!! j'en sais rien)

Après avoir chauffé ton échantillon et après refroidissement, refais la manip et observe la couleur de la poudre pendant la manipulation. Elle doit foncer de façon très visible et reprendre sa couleur d'origine après refroidissement. C'est le phénomène de "thermochromisme réversible" et c'est avec de l'hématite que fonctionne les poêle tefal pour l'anecdote c'est un bon moyen de la tester donc. Autre chose superbe, l'hématite est magnétique après chauffage fais donc un test avant et après et montre nous les populations magnétiques comme tu l'as déjà fais qu'on juge.

Là l'identification sera assez correcte à mon avis. Étant coutumier de ces méthodes, peux tu en plus de ces joyeuses manipulations ^^ mesurer la densité de ces hématites supposées ? tu dois trouver quelque chose de l'ordre de 5 pour la dureté et la densité. N'oublie pas de préciser la masse de tes échantillons en plus des densités, je voudrais aussi connaître la sensibilité de la balance pour un calcul d'incertitude.

Edit : l'acide du commerce est concentré à 30% en gros, l'acide de labo (le plus concentré possible à ma connaissance) monte à 37%, mais 30% c'est déjà pas mal ! Ca suffit pour dissoudre l'hématite de synthèse (en poudre)... la naturelle devrait suivre si elle est bien pulvérulente comme une hématite de labo.

Link to comment
Share on other sites

Ces cailloux "d'hématites" ont été récupéré lors de mes balades avec ma peole à frire, mais visuellement sur le sol, car ils ne réagissent pas au détecteur de métaux et ne sont pas magnétique, quoique, juste un peu.

Link to comment
Share on other sites

Magnifique Le Sablais, tu es un champion de l'informatique...

Donc, pour ces fragments, je vais calculer le poids et la densité des échantillons que vous avez vu sur la photo HEMATITES les regrouppant sur la céramique, et je vous afficherai les résultats avec une photo de chacun d'entre eux.

A plus tard.

Le Loup.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

L'hématite est un des principaux minerais pour le fer.

Il faut souligner que l'hématite n'est pas magnétique, excepté si elle contient des inclusions de magnétite. Ces inclusions ont alors généralement un aspect de microcristaux octaèdriques (bien distingables à la réduction par écrasement en 'poudre' et tri magnétique).

Elle est virtuellement inaltérable: des échantillons exposés longuement à l'air, et dans des conditions d'humidité et de rigueur climatique, ne sont absolument pas oxydés.

!!! Il faut souligner qu' on appelle souvent usuellement, mais improprement, hématite, des oxydes de fer rouges poudreux qui n'en sont pas chimiquement.

Et si elle devient magnétique par chauffage à l'air à près de 1400°C, c'est parce qu'elle se transforme en magnétite passant de la structure Fe2O3 à la structure FeO.Fe2O3, s'apauvrissant en oxygène.

Par ailleurs, s'il s'agit d'hématite pure, écrasée, la 'poudre' est formée de paillettes tabulaires à éclat métallique net, dont l'aspect rouge est dû à leur couleur rouge sang par 'transparence' des esquilles, très typique.

Et cette 'poudre' se révèle en fait très peu poudreuse au sens usuel.

Link to comment
Share on other sites

Merci à 1 Frangin et à Pachy pour leurs explications qui vont m'aider à y voir plus clair.

Tout d'abord, voici les cailloux avec leur poids et leur densité respective.

Quelques explications (inutiles certes), mais bien utiles pour éviter toute confusion.

Chaque étiquette correspond au caillou qui est au dessus, le poids est le chiffre du haut (ex 3,6 ou 5,1) et la densité correspond au chiffre qui est au dessous (ex 3,88 ou 3,57).

J'ai fait un PANNEAU 1 sans flash est un PANNEAU 2 avec flash, pour que vous puissiez distinguer les détails de chaque échantillon.

dscn1432m.jpg w3072.png

PANNEAU 1 sans flash.

dscn1433z.jpg w3072.png

PANNEAU 2 avec flash.

Pour mes tests à l'acide, je l'ai bien utilisé pur sans aucun résultat.

Aucune paillettes tabulaires à éclat métallique net, sauf quelques petits points brillants que vous pouvez voir en grossissant ma première image de la poudre.

Voilà, j'espère avoir été assez précis. :lasse:

A plus tard pour le test de la chaleur.

Le Loup.

Link to comment
Share on other sites

Densité hématite 5,26 !

Les densités semblent très variables pour tes échantillons ! Ce ne sont pas des échantillons semblables !

Sans te vexer, quelle méthode utilises-tu pour mesurer la densité ! Et pour une valeur trouvée, quelle approximation ?

Tout ça car j'ai un gros doute pour l'hématite !

le sablais

Link to comment
Share on other sites

En réponse aux question de Lionel R,

La dureté que j'ai constaté équivaut à une griffure du pointeau acier en appuyant fortement, qui révelle sous la pellicule parfois matte et parfois vernissée de l'échantillon, une couleur rouge identique à la poudre de la première photo.

Pour la sensibilté de ma balance, elle s'arrête au 1/10ème de gramme.

Tous ces calculs sont donc précis à cette sensibilté.

Le Loup.

Link to comment
Share on other sites

En réponse à Le Sablais et à jmtoulouse,

Le calcul des densités c'est fait par la méthode la plus simple qui est celle de ce bon vieil et très cher Archimède.

Pour des échantillons aussi petits, je les ai collé sur un bout de scotch avant de les tremper dans l'eau et après avoir taré ma balance sur 0. Ensuite, le résultat est tout simplement la division du poids du caillou par le poids de l'eau correspondant au volume déplacé.

C'est juste ? :clin-oeil:

Le Loup.

Link to comment
Share on other sites

En réponse aux question de Lionel R,

La dureté que j'ai constaté équivaut à une griffure du pointeau acier en appuyant fortement, qui révelle sous la pellicule parfois matte et parfois vernissée de l'échantillon, une couleur rouge identique à la poudre de la première photo.

Pour la sensibilté de ma balance, elle s'arrête au 1/10ème de gramme.

Tous ces calculs sont donc précis à cette sensibilté.

Le Loup.

Malheureusement, ce n'est pas parce que l'affichage est fait à 0,1g près que la mesure est précise à 0,1g près.

Je pense aussi que cela dépend de la plage d'utilisation de la balance; il est possible que sur les bords de la plage (près de 0 par exemple) la précision ne soit pas aussi bonne qu'au centre de la plage.

Link to comment
Share on other sites

Je comprend tes doutes jmtoulouse,

Mais je vérifie régulièrement ma balance qui me sert plus souvent à peser mes monnaies et mes poids monétaires lorsque j'en trouve. Et lorsque je vais chez un pote pour lui montrer mes trouvailles, les chiffres sont rigoureusement les mêmes sur sa balance.

Quant à mes calculs pour ces cailloux, j'ai bien soin comme avec mes pièces, de mettre l'échantillon et le récipiant d'eau bien au centre de ma balance.

Donc, une marge d'erreur impossible.

Tu me dis Le Sabalis, que tu as des doutes sur l'hématite ?

Je te promet que c'est pas le bijoutier qui m'a dit que ça en était... :clin-oeil:

Blague à part, qu'est-ce que ça pourrait être d'autre ? :question:

Le Loup.

Link to comment
Share on other sites

J'ai des doutes car on est quand même loin de la densité de l'hématite (5,26) pour beaucoup de morceaux !

Certains ne sont sûrement pas de l'hématite ! Ils ne doivent pas avoir tous la même apparence ? Par exemple celui à 2,69 par rapport à ceux qui font autour de 5 ? Ou alors problème de mesures (désolé!!! :clin-oeil: )

le sablais

Link to comment
Share on other sites

Pour information, je tente depuis un moment de griffer avec mon pointeau en acier l'échantillon vernissé du milieu, celui de 4,8 grs et de 4,00 de densité.

Rien à faire, juste une fine trace métallique du pointeau.

Il est particulièrement dur...

Autre précision, tous ces fragments rayent le verre.

Le LOUP.

Link to comment
Share on other sites

En réponse à ton message, Le Sablais.

Je viens de recalculer la densité de cet échantillon de 3,5 et 2,69... Je suis formel qu'en au premier résultat.

De plus, comme dans mon précédent message, le pointeau d'acier ne peut le rayer... :question:

Question à dix balles...

Serait-ce du quartz ayant subi une forte chaleur ? :question::clin-oeil:

Pourquoi serait-il rouge à l'intérieur ? :question: :question:

Le Loup.

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
×
  • Create New...