Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Invité MOONSTONE CURSE

Volcans d'Auvergne : à quand le réveil ?...

Recommended Posts

Invité MOONSTONE CURSE

La question d'un hypothétique réveil des innombrables volcans d'Auvergne à moyen ou long terme semble sujette à d'assez vives controverses. Tandis que certains s'en tiennent à la thèse généralement admise, selon laquelle ces volcans seraient définitivement "éteints", d'autres soutiennent au contraire qu'ils ne sont qu' "endormis" et sont potentiellement susceptibles de reprendre leur activité à tout moment, sans évoquer les plus alarmistes qui prédisent carrément un réveil spectaculaire dans le courant des 50 à 70 prochaines années...

Je crois d'ailleurs me souvenir qu'Haroun Tazieff lui-même, voici environ une vingtaine d'années, avait émis le plus sérieusement du monde ce type d' hypothèse.

En outre, je viens d'apprendre l'existence d'un ouvrage d' Alain de Goër de Hervé, intitulé "VOLCANS D'AUVERGNE : LA MENACE D'UNE ERUPTION ?" (Editions Ouest-France), mais en l'absence de tout complément d'information, je serais bien en peine de me prononcer sur son contenu...

L'un ou l'une d'entre vous l'aurait-il lu ? Et si oui, quelles sont vos impressions ?

En outre, j'aurais aimé savoir quel pourrait-être, selon vous, l'impact d'un tel réveil de la chaîne volcanique du Massif central en termes de rayonnement géographique. Les effets n'en seraient-ils perceptibles que localement, ou bien se feraient-ils ressentir à des degrés divers dans tout l' "Hexagone" ? Voire au-delà ?...

Enfin, n'oublions pas d'évoquer cette autre controverse relative aux volcans d'Auvergne : celle de leur dernière éruption en date. Il est généralement avancé que cette dernière éruption aurait eu lieu voici 3500 à 4000 ans. Pourtant, selon d'autres sources (lesquelles semblent davantage relever de la tradition), des éruptions se seraient produites au cours des temps historiques, à peu près jusqu'au milieu du Haut Moyen-Âge... D'après vous, de telles assertions peuvent-elles être oui ou non recevables, au-dela de l'absence apparente de tout élément probant (jusqu'à nouvel ordre) ? D'ailleurs, quelles sont précisément les sources qui font allusion à ces hypothétiques éruptions historiques ?

Merci d'avance de bien vouloir exprimer ici vos points de vue de scientifiques comme d'amateurs éclairés sur ces épineuses questions, qui sont probablement encore loin d'avoir trouvé des réponses définitives...

2737321190.08.LZZZZZZZ.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Bonjour,

Voir la question que j'ai posé à Jacques-Marie Bardintzeff et sa réponse........

Il me semble qu'il y a une grande incertitude au sujet du réveil éventuel des volcans d'auvergne. D'abord ce ne sont pas les édifices actuels qui se réactiveront (ils sont vraiment "éteints") par contre on peut imaginer de nouveaux édifices se construisant dans la même zone suite à une réactivation de chambres magmatiques ! on connaît en fait assez mal me semble t'il la structure profonde de l'auvergne et là il y a beaucoup de discussions...

Il y a toutefois un fait qui est sûr : le volcanisme a débuté en Auvergne il y a environ 65 millions d'années et certaines périodes de calme ont été beaucoup plus longues que le temps écoulé depuis la dernière éruption !! alors on peut je pense se poser la question.....

Pour ce qui est des conséquences, tout dépendra du type d'éruption. Quelques édifices stromboliens n'auront qu'un impact local (d'autant qu'on sera prévenu pas mal de temps à l'avance !!), le gros risque en Auvergne aux dires des spécialistes, c'est l'éruption phréato-magmatique (un maar). Si une colonne de magma rencontre une nappe phréatique, il se produit une explosion violente qui peut entrainer de graves conséquences sur un diamètre de plusieurs dizaines de kms (voir formation du lac Pavin)............. or des maars, il y en a eu des dizaines en Auvergne !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Rémi BORNET

Bonjour, :debousole:

Tout ce que je peux dire à ce sujet c'est que l'on sait qu'il y a eu 4 épisodes magmatiques (pour la Chaîne des Puys) :

-entre 100 000 et 90 000 ans

-entre 70 000 et 60 000 ans

-entre 50 000 et 30 000 ans

-entre 20 000 et 6 000 ans (pour le Pavin)

La formation des édifices a tendance à se déplacer vers le Nord durant ces périodes...

Il semblerait que le système s'arrête de fonctionner durant des périodes allant de 10 000 à 15 000 ans environ.

On note une augmentation de l'acidité (teneur en silice élevé = magma visqueux, l'exsolution des gaz se fait difficilement donc le volcanisme est plus explosif) des magmas émis au cours des temps...

Après dire que dans 50-70 ans nous entrerons dans une nouvelle phase de magmatisme appartient plus au domaine de la prédiction que de la prévision... prévision qui est très difficile en volcanologie, un système peut montrer tous les caractères d'une éruption imminentes (augmentation de la teneur en SO2 des gaz émis, augmentation de la sismicité, fortes déformations de l'édifice...) et rien ne se passe... d'autre fois c'est le contraire...

Quant à l'impact d'un "réveil" les conséquences seraient sur une échelle locale pour les destructions (quelque soit le type d'éruption connue...), nationales pour l'économie et mondiale pour l'environnement (forte pollution avec émission de particules et de gaz dans l'atmosphère)...

Les structures internes des volcans de la Chaîne des Puys sont assez mal connu, juste pour information, on ne connaît toujours pas la profondeur du Gour de Tazenat (cratère d'explosion type maar rempli par un lac)...

@+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité MOONSTONE CURSE

@ Osiris et Rémi :

Merci beaucoup pour vos réponses !

doppelt013.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité MOONSTONE CURSE
Il faut bien sûr aller voir le remarquable site du BRGM sur les volcans de France... www.brgm.fr/volcan

Excellent site, en effet ! Je ne le connaissais pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité MOONSTONE CURSE

En tout cas, je suis moi aussi étonné de découvrir la grande variété des types de lave présents dans la chaîne des Puys, ainsi qu'il en a été question dans votre intéressant entretien avec Jacques-Marie Bardintzeff.

Pour m'y être rendu à deux reprises au début des années 80, je n'ai souvenance que de la distinction simplifiée entre dômite et sancyite, qui se reconnaissent instantanément à l'oeil nu (avec accessoirement aussi, bien sûr, présence de basalte, de ponce et de pouzzolane).

Or, je m'aperçois à présent que la classification des roches volcaniques du Massif central est beaucoup plus complexe que cela... J'aurais donc appris quelque chose sur le sujet aujourd'hui ! ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas, je suis moi aussi étonné de découvrir la grande variété des types de lave présents dans la chaîne des Puys, ainsi qu'il en a été question dans votre intéressant entretien avec Jacques-Marie Bardintzeff.

Pour m'y être rendu à deux reprises au début des années 80, je n'ai souvenance que de la distinction simplifiée entre dômite et sancyite, qui se reconnaissent instantanément à l'oeil nu (avec accessoirement aussi, bien sûr, présence de basalte, de ponce et de pouzzolane).

Or, je m'aperçois à présent que la classification des roches volcaniques du Massif central est beaucoup plus complexe que cela... J'aurais donc appris quelque chose sur le sujet aujourd'hui ! ;-)

S'il y a des gens interessés, j'ai une collection de roches volcaniques de France (échantillonnées à l'aide de carte géol. et guides géol.) j'ai commencé à faire des photos (macro) je peux en mettre de temps en temps sur le fil "volcan" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand on parle de la reprise d'activité de l'auvergne , on pense toujour au volcanisme du type chaine des puys.

Il ne faut pas oublier le volcanisme du mont dore/sancy qui alterne des periodes d'activités/sommeil de 500 000 ans

(le sancy n'a que 250 000 ans)

les 3 derniers volcans d'auvergne a avoir été en activité se trouvent pratiquement dans le massif des mont dore (le pavin , le montcyterne et je ne me souvient plus du nom du 3eme).

je pense (mais je peux me tromper) que ces 3 volcans ne sont que les premiers signes d'une reprise d'activité du massif .

le pavin a que 3500 ans ce qui n'est rien comparé aux periodes d'activités/sommeil du massif en entier

Cette reprise d'activité risque de prendre quelques dizaines de millier d'années pour se metrre en place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

3500 ans pour la Pavin ? C'est ce qu'on pensait au début des années 80, je crois. Il me semble que l'âge a depuis été revu à la hausse, vers 7000 ans.

Sinon, le 3ème larron est le puy de Montchal, qui domione le lac Pavin, sans oublier le maar d'Estivadoux...donc ils sont 4 !

Enfin, n'oublions pas les volcans d'Ardèche, contemporains de la chaîne des Puys, qui pourraient aussi reprendre leur activité...

A+

Yann

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Rémi BORNET
Salut

3500 ans pour la Pavin ? C'est ce qu'on pensait au début des années 80, je crois. Il me semble que l'âge a depuis été revu à la hausse, vers 7000 ans.

Sinon, le 3ème larron est le puy de Montchal, qui domione le lac Pavin, sans oublier le maar d'Estivadoux...donc ils sont 4 !

Enfin, n'oublions pas les volcans d'Ardèche, contemporains de la chaîne des Puys, qui pourraient aussi reprendre leur activité...

A+

Yann

Oui c'est cela, environ 6400 ans pour le Pavin, mais il a été découvert des produits volcaniques qui ont été daté à 3000 ans l'année dernière, l'édifice n'a pas encore était identifié... Il y a un papier qui est sorti la dessus en début d'année dernière : Mars 2007 il me semble... :sourire:

@+ :sourire:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est quand même incroyable que ces volcans se soient endormis pile au moment ou la civilisation se développe... En fait c'est rageant ! Qui n'aurait pas aimé passer u peu de temps dans ces provinces volcaniques encore actives ? :coucou!: soupir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

S'il y a des gens interessés, j'ai une collection de roches volcaniques de France (échantillonnées à l'aide de carte géol. et guides géol.) j'ai commencé à faire des photos (macro) je peux en mettre de temps en temps sur le fil "volcan" ?

oui ouvre un sujet là dessus c'est très utile :super: , vas y je te soutiendrai. Le Président de "Vulcano" ;)

J'ai toujours entendu dire que s'ils devaient se réveiller ce ne serait pas les anciens qui reprendraient du service; il apparaîtrait de nouveaux cratères au nord de la chaîne des Puys dans la Limagne par exemple.Pour faire simple et court !

Quand à "ils se sont éteints quand la civilisation se développe..." faut pas pousser mémère! :surpris:

On est encore loin de "civilisation" en Auvergne , les "bougnas" d'il y a 7000 ans , civilisés ?

J'ai même vu à Néscher , sur la coulée du Tartaret,une demeure ancienne sans "chiottes" là on va hommes et bêtes sur le tas de fumier au milieu de la cour, alors "civilisation" je me marre! :grand sourire::clown:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

" Quand à "ils se sont éteints quand la civilisation se développe..." faut pas pousser mémère! "

Ben oui, André, tu sais bien : l'allumeur des vraies Berbères, le ramoneur de volcans de Saint Ex, alors pourquoi pas l'extincteur de volcan pré-Arverne ? Du coup, quelques millénaires plus tard, faute de chauffage gratos par les volcans, l'extincteur de volcan pré-Arverne, se fait bougna, bistrot-bois-charbon, et chauffe Marcel ! :triste: (histoire d'une reconversion réussie)

Vite, la porte, je vais voir si je gagne du charbon, du pétrole ou des diams (encore et toujours du carbone) pour géopolis-ville !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

J'aurai aimé savoir de quand date la formation du:

puy de Mareilh

puy de la tache

puy de barbier

puy de mone

ce sont des volcans dans le mont dore

je vous remercie de vos lumieres

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

J'aurai aimé savoir de quand date la formation du:

puy de Mareilh

puy de la tache

puy de barbier

puy de mone

ce sont des volcans dans le mont dore

je vous remercie de vos lumieres

J'ai bien peur que ce ne soient des volcans qui n'en sont pas tout en en étant...

Ce sont les restes des contours de la Caldéra de Haute Dordogne ( en gros un secteur allant de La Bourboule à la Station du Mont Dore et passant par la Banne D'Ordanche, le Lac du Guéry, le Puy de l'Angle et la montagne de Bozat ). Ils aurraient été édifiés lors de la troisème phase entre 1,5 et 0,2 Ma.

( Informations extraites et résumées du guide de la carte géologique 'Bourg-Lastic' ).

Sinon ces puys ont un certain intérèt géologique car composés de Sancyite à phénocristaux de pyroxène, biotite, sanidine et plagioclase. Roche caractéristique du cycle terminal du Mont-Dore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ok je vous remercie

et quelle serait alors la date du roc de cuzeau légèrement plus au sud qui a deversé du trachyandésite sur mont dore?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour. C'est mon premier message sur le forum... ;)

...il a été découvert des produits volcaniques qui ont été daté à 3000 ans l'année dernière, l'édifice n'a pas encore était identifié... Il y a un papier qui est sorti la dessus en début d'année dernière : Mars 2007 il me semble... :surpris:

Intéressant. Quelle est la référence plus précise de cet article, s'il vous plait m'sieur ? Merci d'avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

hihihi reveil iminent! mais etant donné que la chaine des puy est constitué uniquement d'apareil monogeniques, aucun des volcans deja present ne devrai se reveiller,mais plutot de nouveau volcans devrai apparaitre..

Juste une petite precision en ce qui concerne la chaine des puy .. Les erruptions les plus recentes sont en fait celles du puy de la Vache et de lassolas, qui date de quelque 3000 ans a peine. ce qui n'est rien dans le cycle eruptif normal d'un volcan.. Heureusment le LMV de clermont ferrand surveille de tres pret l'activité volcanique et sismique.. Une pensée pour mes collegues ..

:surpris:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:surpris:

Bizarre, c'est bien la première fois que je vois affirmer ça... Je veux dire : les Puys de la Vache et de Lassolas sont bien en général cités comme les édifices les plus récents de la Chaîne des Puys, mais leur formation est en général datée de 8500 BP... ce ne sont pas à strictement parler les plus récents en Auvergne, puisque le Lac Pavin et quelques autres maars dans le secteur du Mont Dore dateraient de 6500 BP...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour. C'est mon premier message sur le forum... :clin-oeil:

Intéressant. Quelle est la référence plus précise de cet article, s'il vous plait m'sieur ? Merci d'avance.

Je me réponds à moi-même : je n'ai pas trouvé l'article en question mais j'en ai trouvé deux autres :

E. Juvigné, B. Bastin and M. Gewelt, Découverte de retombées volcaniques d'âge Holocène dans la chaîne des puys septentrionale (Massif central, France), Rev. Sci. nat. Auvergne 52 (1986), pp. 33–36. Cet article fait état d'un téphra daté de 5020 +/- 120 BP.

A. Fourmont, J-J. Macaire, J-G. Bréhéret, J. Argant, B. Prat and G. Vernet, Tephras in lacustrine sediments of the Sarliève marsh (French Massif Central): age and preservation, Les tephras du marais de Sarliève (Massif central, France) : âge et conservation, Comptes Rendus Geosciences 338 (2006), pp. 1141-1149. Celui-ci fait état d'un autre prélèvement de téphras daté lui de 4700 BP.

Comme quoi il semble probable que le volcanisme de la chaîne des Puys ait continué après l'éruption du Pavin...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant