Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

1frangin

Pièces minéralogiques anciennes et/ou historiques

Recommended Posts

Geniales vos vieilleries les Frangins !

Bravo de nous montrer cela on en voit pas souvent des vieilles étiquettes avec des vieux cailloux.

Si parfois chez Alain Martaud à la bourse de Lyon, Grenoble ou Chamonix

J'ai une cuprite de Chessy avec une étiquette de chez Boubée et son tube en verre j'avais trouvé cela chez Carion en 1981 et j'aais trouvé ca sympa d'avoir un peu des vieux trucs dans leur jus.

Share this post


Link to post
Share on other sites


Bonjour et meilleurs voeux à tous,

Sympa tous ces pièces anciennes.

Mais si je comprends bien, l'étiquette a parfois beaucoup plus de valeur que l'échantillon lui même. :gratte-tete:

Les faux anciens échantillons doivent être durs à détecter parfois (analyse du papier et de l'encre peut être)... :gratte-tete:

Denis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guest gadin54

Salut 1Frangin,

il y a de la petite valse dans tes étiquettes :siffler: ; une même pièce se retrouve en arsénopyrite bretonne (ou pseudo-bretonne, la Loire-Atlantique, c'est en Bretagne ?) et en sphalerite varoise.

y'en a pas tout comprendre.

sans rancune, tes pièces sont excellentes (promis, quand je me mettrai à la photo, je posterai des vieilles étiquettes jaunies gribouillées par des pattes de mouche).

t'chao

gadin

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour Gadin54,

frangin1 c'est trompé de photo il à remis le mispickel au lieu de la blende il va réparer cette erreur au plus vite désolé .

à plus ....................

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben en fait il y a effectivement un doublé ...................c'est qu'il me manque une photo !!!! j'ai cru que c'était la bonne ............et puis non!!

je la referais et reposterais !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et meilleurs voeux à tous,

Sympa tous ces pièces anciennes.

Mais si je comprends bien, l'étiquette a parfois beaucoup plus de valeur que l'échantillon lui même. ;)

Les faux anciens échantillons doivent être durs à détecter parfois (analyse du papier et de l'encre peut être)... :siffler:

Denis.

D"ailleurs, aux dernières nouvelles, il envisage de ne faire collection que des étiquettes ! :super:

C'est vrai que çà prend moins de place ! B)

le sablais :siffler:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super ce post ! Mais aujourd'hui, rares sont les collectionneurs qui gardent de vieilles pieces avec leus étiquettes ! Super 1frangin ! Les stibines de la Lucette sont TOP car elles sont 100 fois plus difficiles à trouver que celles du Cantal.

J'ai déjà mis quelques pièces en photo sur Geoforum, mais sans les étiquettes. J'essaierai demain de vous faire une petite sélection assez esthétique. Du Gonnard, Lacroix, Behier, Chervet, Deyrolles ....

Je prendrai aussi queleques photos de mes albums d'étiquettes anciennes.

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Je ne peux pas vous montrer tous les specimens que j'ai avec leurs etiquettes anciennes (plus de 1000). Je vais vous montrer quelques specimens triés et vous expliquer au fur et a mesure pourquoi je les ai choisis.

Tout d'abord, les specimens avec de nombreuses etiquettes. Un mineral ancien est generalement passe dans les mains de plusieurs collectionneurs, chacun ayant laissé sa propre étiquette. L'étiquetage des specimens est très important. En effet, si aujourd'hui un specimen est entre vos mains, demain il appartiendra a quelqu'un d'autre car personne n'est eternel. Il est donc important que tout un chacun sache d'ou vient son caillou, et à qui il a appartenu auparavant. Bien sur, tous les collectionneurs n'ont pas laissé leur nom sur leurs étiquettes. Mais avec un peu d'habitude, il est assez facile de savoir à qui appartenait une etiquette. Comme vous allez le voir, certaines sont vraiment caractéristiques§

post-2932-1199545780_thumb.jpg

post-2932-1199545844_thumb.jpg

Voici un vieux specimen de dufrenite du Limousin, avec ses trois étiquettes. La plus petite était collée au dos de la pièce, mais elle a fini par se décoller.

La dernière étiquette, avec composition chimique, est particulièrement belle

Share this post


Link to post
Share on other sites

post-2932-1199546027_thumb.jpg

Les echantillons sur socle. Ici l'étiquette est collé sur socle en bois peint. J'ai récupéré pas mal de specimens provenant d'une collection, effectuée dans les années 1850 dans la région de Lyon.

post-2932-1199546109_thumb.jpg

Ici, il s'agit d'une vieille pièce de pyrargyrite de Ste Marie qui était au Museum d'Histoire Naturelle de Paris.

Voici son étiquette :

post-2932-1199546178_thumb.jpg

Cette étiquette est particulière car elle a été écrite de la main même d'Alfred Lacroix.

Pour ceux qui en possèdent, les minéraux ayant appartenu au MNHNP ont un numéro qui s'ecrit XX-XXXX

les 2 ou trois premiers chiffres (ici 108) permettent de savoir que le specimen est entré au musée en 1908. S'il s'agissait de 76, il aurait été entré en 1876. Par contre, si vous voyez 204, c'est qu'il est entré en 2004. Ceci vous permet de dater les specimens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici une ancienne celestite de Brousseval, Hte Marne. Elle possède plusieurs étiquettes, dont une belle étiquette d'Aimé Deyrolles.

post-2932-1199546630_thumb.jpg

post-2932-1199546642_thumb.jpg

Pas de problème pour reconnaitre les étiquettes lorsqu'il s'agit d'un comptoir de minéralogie (Deyrolles, Boubée ...) En général, le nom est sur l'étiquette.

Je montre cette étiquette car elle a la particularité de montré un truc rigolo. A gauche du nom, vous pouvez lire "IEE". Qu'est-ce que cela veut bien vouloir dire ????

Il faut savoir qu'à une certaine période, la vente publique de minéraux était interdite. Les marchands de minéraux ont alors eu l'idée de ne pas noter le prix de leurs minéraux, mais d'utiliser un code. Pour remplacer les dix chiffres de 0 à 9, ils ont pris 9 lettres dans un nom de ..........minéral, bien sur. Pour cela, il fallait un nom de 10 lettres, sans aucune répétition. Ils ont choisi TOURMALINE.

Ainsi, T = 1, O = 2, U = 3, .....E = 0.

On vit ainsi que l'échantillon présent vallait à l'époque 800 francs. Je ne sais pas à combien cela correspond, mais c'est assez marrant de pouvoir ainsi déchiffrer les étiquettes.

Si vous en possédez, amusez-vous !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour finir pour aujourd'hui, les étiquettes de Chervet. Ces étiquettes sont moyennement anciennes (1950 environ), mais elles sont très belles, et immédiatement reconnaissables !

post-2932-1199547419_thumb.jpg

Un grenat de l'Ile de Groix avec son étiquette

post-2932-1199547444_thumb.jpg

Deux étiquettes se rapportant à un grenat de l'Allier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez, encore quelques vieilles étiquettes

Un autre exemple de specimen de Chervet. l'étiquette parle pour moi !

post-2932-1199548213_thumb.jpg

post-2932-1199548293_thumb.jpg

Voici une anhydrite d'Arnave (Ariège) et voici une de ses étiquettes :

post-2932-1199548340_thumb.jpg

Il s'agit en fait d'une étiquette de l'Ecole des Mines à Paris. En effet, à l'époque, l'école disposait de specimen qu'on sacrifiait (Eh oui) pour les travaux pratiques des futurs ingénieurs. D'où le sigle TPE "Travaux Pratiques de d'l'Ecole". Nombre de ces étiquettes étaient collées ou agrafées à leur boite en carton.

On note que le specimen a été donné par Alfred Lacroix en personne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

post-2932-1199548576_thumb.jpg

Plus récent, avec ces étiquettes du SCEM du BRGM

post-2932-1199548627_thumb.jpg

Une pyromorphite du beaujolais avec son étiquette collée au dos.

post-2932-1199548661_thumb.jpg

Ces étiquettes collées, manuscrites et de forme ovale sont typiques de Gonnard. Partiquement tous ses échantillons étaient catalogués de cette façon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'université catholique de Lyon, qui était située dans la presqu'ile (entre Rhône et Saône, pour ceux qui ne connaissent pas) a fusionné il y a des années avec l'Ecole Supérieure de Chimie de Lyon pour former la nouvelle école CPE-Lyon. Cette université, où avait travaillé et enseigné Gonnard, possédait une collection remarquable de vieux minéraux français et étrangers. Lors de l'innondation de Lyon au début du 19eme, les collections ont été innondées et la quasi totalité des étiquettes a été endommagée. De nouvelles étiquettes ont été faites, quand les anciennes étaient toujours lisibles. Je vous présente ici une de ces étiquettes qui ont résisté aux intempéries (à gauche) ainsi que la nouvelle étiquette correspondante. Je n'ai pas plus de 10 étiquettes originales en collection. Si vous enn avez, prenezen soin; elles sont très rares !

post-2932-1199556359_thumb.jpg

Et bien sur, la photo de la chalcopyrite correspondante (qui, elle, n'a rien de spécial)

post-2932-1199556733_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir tout le monde,c'est ma première connexion bien que je suive le forum depuis quelques temps déjà:j'espère que ça va marcher!

Merci aux frangins pour ce sujet très chouette, merci aussi à Alain 69 qui est un maitre en la matière.Merci à titanealpes de me faire de la pub:sympa car les "vieilles etiquettes"en commerce c'est plus par passion que par rentabilité...Pas d'inquiétude pour les fanas je ne travail pas avec un diplomé d'une grande école de commerce !

Ca m'a fait plaisirs de revoir tout ces echantillons Behier et Barillet:ils sont entre de bonnes mains.La rubellite de Brassac donne la réponse à un autre sujet du forum(tourmaline colorées en France)pour lequel j'essayerai de donner prochainement des précisions.

Je vais tenter de faire un de ces quatres des photos pour alimenter ce sujet au combien important pour la notion de patrimoine minéralogique français.Par exemple qui se souviendrait des arsénopyrites trouvées dans le creusement d'un puits au fin fonds de la Bretagne?Où de sphalérite de la carrière de Miséri trouvées en 1916?Certes ces dernières sont citées dans le Lacroix mais essayez donc d'en voir "en vrai"...

Aller c'est tout pour cette fois.

@+

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour alain,

bienvenu sur géoforum et bonne année, c'est vrai que les vielles étiquettes sont assez rares sur les bourses et c'est bien dommage quand elle ne sont pas conservées avec les pièces, c'est l'histoire de la minéralogie qui disparaît et ce n'est pas rendre hommage aux collectionneurs qui ont passés leurs vies à les réunir .

à plus ..............

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut 1(?)Frangin ou bien les trois?

Bonne année aussi à vous et aussi à tous ceux qui sont en ligne et que je ne connais pas forcément.

En tout cas il y a plein de découvertes interressantes relatées dans ce forum

@+

Alain

ps:bisous à la maman aussi!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous et surtout à mon homonyme "Martaud" qui vient de s'inscrire. Pour continuer dans les pièces historiques .......

post-2932-1199621954_thumb.jpg

Une grande rareté française : la svanbergite de Chizeuil. Elle a une étiquette collée au dos et d'autres étiquettes, que je n'ai pas encore retrouvées pour une photo.

post-2932-1199622065_thumb.jpg

Toujours dans l'historique. Voici une étiquette typique que beaucoup connaissent : c'est la collection "Vésigné"

post-2932-1199622127_thumb.jpg

Ces étiquettes étaient assez courantes il y a une vingtaine d'années.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On continue avec les raretés : une cuprite bien cristallisée du Crozet, La Pacaudière, Loire.

post-2932-1199622227_thumb.jpg

Sur l'étiquette collée, tous les détails jusqu'aux dendrites de cuivre et d'argent (pour l'argent, je sais qu'il y en a eu comme rareté dans le gisement, mais la pièce ne montre, à mon avis, que des dendrites de Cu)

post-2932-1199622363_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une piece marrante, une molybdénite sur granulite. Regardez l'étiquette, et vous verrez que, même quand vous marchez dans la rue, baissez la tête ! Les surprises sont là où on les attend le moins .........

post-2932-1199622483_thumb.jpg

post-2932-1199622516_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...