Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Brachiopodes oxfordiens du Bugey


Recommended Posts

Bonjour,

Je sèche sur l'identification de quelques brachiopodes trouvés vers Châtillon de Cornelle et Pugieux dans le Bugey. D'après la carte géologique BRGM, le site de Châtillon de Cornelle serait de l'oxfordien moyen à supérieur (calcaires argileux stratifiés, avec présence d'empreintes de grosses ammonites à stries bifurquées), celui de Pugieux plutôt oxfordien supérieur (marnes avec toujours des ammonites similaires par fragments ou empreintes, profusion de brachiopodes térébratules, fragments de crinoïdes, d'oursins).

Le premier spécimen serait (je suis novice, alors... ?) une rhynchonelle, trouvée dans l'oxfordien moyen et d'assez bonne taille (largeur max = 28 mm) :

12733567_10207618529674604_8619844741408

12717495_10207618531754656_8684215361950

Je pencherais pour une Lacunosella arolica, sans grande conviction (ça ressemble à tellement d'autres espèces !!), mais ça pourrait coller d'après :

https://www.researchgate.net/publication/273629567_Les_brachiopodes_des_Calcaires_et_Marnes_a_Spongiaires_Oxfordien_Moyen_pp_-_Oxfordien_Superieur_pp_du_Sud-Est_du_Bassin_parisien_France

J'ai trouvé les 2 autres spécimens dans la marne de Pugieux, ils sont bien plus petits, le plus grand fait 18 mm :

12741940_10207632752590168_7289678164954

12729132_10207632752350162_7364337484566

12741940_10207632750510116_4792832383511

Là, je trouve pas de correspondance, du moins sur le net... j'aurais bien penché pour une Septaliphoria mourdoni vue la tronche bizarre, asymétrique, du spécimen du bas... mais l'étage géologique correspond pas il me semble (callovien ?).

Ces deux petits derniers ont été trouvés à proximité de ces térébratules, qui pourraient être des Dorsoplicathyris prolifera, la notice de la carte de Saint Rambert faisant allusion à une lumachelle de ces zozos dans le secteur, et c'est vrai qu'ils se ramassent à la pelle. On note des différences au niveau de la forme de la face :

12733499_10207626505593997_4618046608320

12705392_10207626510954131_5988749299092

12742087_10207626519914355_5940561804050

Voilà, voilà ! bref, c'est surtout les 2 petits qui éveillent ma curiosité ??

Merci et à bientôt !

Guillaume

Link to comment
Share on other sites

Les plus petits, sûrement les mêmes rynchonelles déformées. Mais attends de voir l'avis d'un fossileux...

Je ne connais pas grand chose, juste Rynchonella varians dans le Bathonien et R. thurmanni dans l'Argovien (Oxfordien sup), qui a un sillon médian ventral plus prononcé, qui pourraient correspondre. Le Callovien ça marche aussi, c'est le sommet du Dogger. La notice n'est pas plus précise ?

Pour la térébratule ça a l'air de coller.

Link to comment
Share on other sites

Merci à vous deux !

Oui, je m'excuse, effectivement j'avais vu l'allusion à R. rivelensis mais je n'ai pas trouvé d'image pouvant confirmer ou pas. Faudrait que je me trouve un bouquin sur les brachiopodes du Jura, ou du moins du jurassique supérieur en France.

Je n'arrive pas à croire que les 2 petits spécimens soient de la même espèce que le plus gros...?? ou alors des individus plus juvéniles ?

Link to comment
Share on other sites

Pas certain que le nom de R. rivelensis soit encore valide.

La révision des Rhynchonelles jurassiques de 1993 ne mentionne pas cette espèce mais Enay utilise encore cette dénomination en 2004 (feuille Nantua)... de même qu'il parle ailleurs de Rhynchonella varians un nom fourre-tout s'il en est...

Pas certain qu'on puisse faire confiance à ces notices pour étiqueter une Rhynchonelle.

En outre, voici ce qu'écrit Loriol en 1904:Rhynch. rivelensis nov. sp. est très voisine de Rh. triplicosa

Qu., mais a une forme plus arrondie, un sinus frontal à peine indiqué et des côtes plus nombreuses.

Ici, le sinus frontal a l'air bien marqué.

Autres infos trouvées sur la notice de la feuille Nantua:

À ce niveau est associé un excellent niveau repère, la « Lumachelle à térébratules bleues »

(Enay, 1966a), dominée par une espèce de grande taille, Dorsoplicathyris

proliféra Boullier (Boullier, 1976), connue en dehors du faciès à bivalves,

dans la partie sud de la feuille (Colliard, col du Berthiand) et jusque sur la

feuille Saint-Rambert-en-Bugey (Enay, 1982). L'espèce dominante est

accompagnée de Gallienithyris elliptoides (Moesch) et G. berlieri Rollet,

dans le faciès à bivalves où cette dernière espèce est abondante.

Link to comment
Share on other sites

Achtung!

Il semble qu'il y ait un second niveau à lumachelle de Térébratules dans le secteur et toujours dans l'Oxfordien sup.

(formation des calcaires lités) alors que celui cité par Gryph58 se trouvait plus bas au niveau des couches d'Effingen

"L'ensemble calcaire supérieur renferme également deux niveaux-repères

remarquables et de grande extension (présents bien au-delà du domaine avec

biohermes), situés à faible distance l'un de l'autre, à 5 m environ sous le sommet

de la formation: la lumachelle à térébratules violettes {=Aromasithyris

semifarcinata et rares Zeilleria (Digonella) kobyi) à la base d'un banc à spongiaires

et pyrite abondante"

Il y a donc les Térébratules bleues et les Térébratules violettes...

Link to comment
Share on other sites

Bon, effectivement ça a l'air plus compliqué :lire2:

Je me rends compte que mes térébratules ne sont peut-être pas toutes de la même espèce.

J'ai un gros spécimen qui pourrait être Dorsoplicathyris subinsignis si l'on compare le n°7 de la planche I de ce lien : http://paleopolis.rediris.es/cg/CG2012_A01/ avec ces photos :

post-23559-0-54696600-1456078618_thumb.j

J'ai d'autres spécimens (comme ceux que j'ai présenté dans mon premier message) qui sont plus petits et moins allongés, je remets une photo avec un quadrillage pour les dimensions (là encore, j'ai 2 spécimens qui n'ont pas la même forme de commissure, voir la photo de mon 1er message) :

post-23559-0-31103800-1456079577_thumb.j

Enfin, j'isolerais volontiers une 3ème forme, la plus nombreuse dans ma collection (pas sûr que ce soit le cas sur le terrain ?). Les plus grands atteignant presque 4 cm mais aussi de nombreux ne dépassant pas 3 cm. Cette 3ème forme se caractériserait par un affinement au niveau de la commissure, parfois recourbée. La forme de profil s'affine également vers la face (notamment par rapport aux n°2) :

post-23559-0-74113100-1456080788_thumb.j

Les n°3 pourraient correspondre à Aromasithyris semifarcinata, même si elles sont un peu grosses (cf. n°1 de la planche I) et avec des plissures moins marquées à la commissure frontale. Pour ce qui est de Dorsoplicathyris prolifera, je n'ai pas d'autres éléments de comparaisons que ces 2 liens :

http://terra-paleontologica.com/Dorsoplicathyris-prolifera-BOULLIER

http://braquiopodos.es/Oxfordiense_1.html

Pas d'idée de la taille (à priori "grande"), mais ça ressemble effectivement aux n°2... ??

Bref... c'est bien compliqué...

Link to comment
Share on other sites

Manque de chance, les brachios ont souvent une assez forte variabilité intraspécifique...

Et, en plus, il n'est pas très évident de différencier Dorsoplicathyris de Aromasithyris qui sont 2 genres très proches:

"Externally it differs from Aromasithyris in its more elongate form, longer beak, its less developed anterior commissure and less development of a median sulcus on the dorsal valve."

Voir: Cooper 1983 The Terebratulacea, Triassic to recent

Sur le critère forme plus allongée, j'aurais tendance à aller vers Dorsoplicathyris. Mais bon, sans garantie!

Postes donc tes photos sur Brachiopoda (il y a là des amateurs plus qu'éclairés) et reviens avec les réponses

Toutes ces Térébratules sortent du même niveau? L'impression que la 1 sort d'un niveau différent.

Link to comment
Share on other sites

Merci gryph58 !

Rhynchonella rivelensis... ça ressemble effectivement à ce que tu as trouvé. Je vais retourner sur place dès que le beau temps le permettra, j'espère retrouver de ces petites rhynchonelles, voir si celles que j'ai trouvé sont abîmées ou déformées, ou au contraire si je trouve d'autres semblables. J'ai pas l'impression, comme ça, que ce soit des rivelensis, la forme est vraiment plus torturée.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je suis donc retourné dans la carrière de Pongieux (Oxfordien) à la recherche de petites rhynchonelles :

post-23559-0-59242700-1456589782_thumb.j

On voit la ressemblance avec celles de gryph58, du moins celles de gauche de la ligne du haut. Celles plus à droite on dirait que je n'ai que la valve pédonculaire. Il y a un sillon mais peu marqué.

Donc R. rivelensis (faute de mieux si le nom n'est plus d'usage...).

Je n'ai pas retrouvé d'équivalent des 2 de la ligne du bas. Mais ça pourrait tout être la même espèce.

Par contre, rien à voir avec la rhynchonelle que j'avais trouvé sur un autre site proche (probablement légèrement plus ancien), déjà rien que la taille...

J'ai trouvé pleins d'autres brachio, notamment des tout petits, Acanthothiris je dirais pour certains. Je mets les photos plus tard.

Link to comment
Share on other sites

Une photo au microscope d'une petite rhynchonelle (la première en haut à gauche sur la précédente photo) :

post-23559-0-32308300-1456595562_thumb.j

Je l'ai bien massacrée avec l'anguille en essayant de la nettoyer un peu !

Sinon, ceci :

post-23559-0-53981400-1456595692_thumb.j

post-23559-0-01910600-1456595717_thumb.j

post-23559-0-56613600-1456595728_thumb.j

post-23559-0-99099900-1456595739_thumb.j

2 spécimens très semblables si ce n'est que le premier à des épines, qui ont peut-être été polies sur le deuxième. D'après Loriol 1904, je penchais pour Acanthothyris spinulosa, mais les miens sont plus petits et ils correspondraient mieux à Acanthorhynchia lorioli comme on peut le voir dans Upper Jurassic Rhynchonellid Brachiopods From Northwestern Europe de A. CHILDS. Bon, je sais pas si ces noms sont encore d'actualité, mais ça semble correspondre (les miens étant quand même plus petits).

Link to comment
Share on other sites

Je serais incapable de faire la différence, voilà ce qu'en dit CHILDS :

post-23559-0-15122400-1456611788_thumb.j

post-23559-0-37598100-1456611793.jpg

Dimensions notées : long. : 2,05 cm / épais. : 1,10 cm / larg. : 2,35 cm

Dimensions notées : long. : 2,30 cm / épais. : 1,40 cm / larg. : 2.54 cm

post-23559-0-81315500-1456611798.jpg

post-23559-0-92181200-1456611801.jpg

Dimensions notées : long. : 1,54 cm / épais. : 0,75 cm / larg. : 1,40 cm

D'après ça, je pourrais avoir l'un ou l'autre, voire les deux, voire un troisième...

Confirmer que c'est oxfordien, c'est déjà bien pour moi ! :)

Link to comment
Share on other sites

A voir les dimensions, A. lorioli serait le candidat le mieux placé. Il y aurait donc bien de l'Oxfordien sup (ex Rauracien, probablement la formation des calcaires lités). Mais, dans ce cas, ça pose souci pour R. rivelensis que Loriol place dans l'Argovien (Oxf moyen)

Les 2 types de bestioles ont elles été trouvées au même niveau, en place? ou ramassées au pied d'un front de taille (qui pourrait recouper la limite Oxf moy/sup)?

Ce serait bien de reconstituer les associations site par site et, si possible, niveau par niveau. Une localisation précise pourrait aider aussi (extrait de carte géol)

Suis intéressé de récupérer un lien pour charger le doc Upper Jurassic Rhynchonellid Brachiopods From Northwestern Europe de A. CHILDS.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Oui, les 2 bestioles viennent du même endroit, mais difficile de préciser le niveau. Le site est une ancienne petite carrière. Côté ouest, c'est plus du calcaire blanc avec peu de fossiles, surtout des empreintes d'ammonites. Côté est, c'est plus de l'argile compacte, que se délite et "s'écoule" vers le bas où ça ressemble à ça :

post-23559-0-65861100-1457202253_thumb.j

C'est blindé de fragments de térébratules et de crinoïdes.

Le "mur" fait peut-être 3 m de haut grand maximum.

Faudrait peut-être que je "creuse" directement l'argile compacte en place ?? mais bon, là c'est couvert de neige...

Le lien pour CHILDS :

https://archive.org/details/bulletinofbritis67brit

Bonne soirée

Link to comment
Share on other sites

Merci pour le lien qui va nous aider:

Les formes et dimensions d'Acanthothyris cadrent bien avec A. lorioli signalé dans la zone à transversarium, mais peut-être pas seulement (Childs).

Les photos de Rhynchonelles (sauf la toute première) cadrent bien avec les photos de Childs et les dessins de De Loriol pour Rh. rivelensis, qui est localisé au sommet de la zone à transversarium et à la base de la zone à pseudocordata (bifurcatus aujourd'hui).

La carrière doit donc être proche de la limite Oxf. Moyen (transversarium, couches de Birmensdorf)/Oxf sup (bifircatus, couches d'Effingen).

La première lumachelle à Térébratules se trouve dans les couches d'Effingen. C'est celle contenant D. prolifera.

En outre, l'abondance de crinoïdes laisse à penser qu'on se trouve bien dans les couches d'Effingen (base de l'Oxf. sup).

Je pense qu'on a maintenant assez d'éléments pour mettre les étiquettes.

Reste à savoir si Rh. rivelensis est encore un nom valide.

Link to comment
Share on other sites

Salut à tous.

Il y a des années, j'avais compilé toutes les publications paléontologiques que je trouvais.

Ensuite, j'ai partagé sur Emule tout ce que les copains appelaient alors les "CD Kéké".

Tout le monde s'est ensuite mis à envoyer des publications, j'avais alors reçu de la part de nombreux paléontologues leurs TAP voire leur thèse (hormis Kennedy qui invoquais les "copyright").

Mme Annick Rollet (épouse Boullier) m'avait même envoyé son exemplaire de thèse sur les brachios de l'Oxfordien du Jura.

J'avais arrêté la compilation des données (CD n°412) suite à quelques connards qui voulaient devenir Calife à la place du Calife (de fait lorsque je leur ai passé la main, TOUT S'EST ARRÊTÈ).

Voici la liste des publications stockées dans ces CD (avec le n°) de A. Rollet, A. Boullier et sa disciple R. Filippi. Elles sont toutes deux considérées comme les références en matière de Brachiopodes.

Je ne me souviens plus des dizaines de bénéficiaires du partage de données, mais en demandant autour de vous, vous pourriez en retrouver et, de fait leur demander de vous les mettre à disposition (il y a aussi dans les Cd, de nombreuses publications de Y. Alméras).

Si vous le désirez, je peux vous mettre à disposition la liste des publications comprises dans ces CD

ROLLET A. (1964) - Etude des Térébratules des marnes dites à Rhynchonella varians du Jura septentrional (cd n°199)

ROLLET A. (1972) – Argovithyris nov. gen. et A. birmensdorfensis (Brachiopoda) des couches à spongiaires de l'Oxfordien moyen du Jura. (cd n°47)

BOULLIER A. –(née ROLLET) & alii (1975) – L'Oxfordien des environs de Dole (Jura). (cd n°25)

BOULLIER A. (1976) – Les Terebratulidés de l'Oxfordien du Jura et de la bordure Sud du Bassin de Paris (cd n°21)

BOULLIER A. (1981) – Les faunes de brachiopodes de l'Oxfordien moyen du Jura. (cd n°47)

BOULLIER A. (1993) – Interêt des brachiopodes jurassiques en paléobathymétrie. (cd n°25)

FILIPPI R. (2007) – Catalogue des brachiopodes mésozoïques conservés au Muséum d'Histoire Naturelle de Bourges (cd n°299)

Bon courage à tous

Link to comment
Share on other sites

Salut, Mr kéké.

J'ai récupéré cette monstrueuse liste. Pour trouver son bonheur dans ces 842 pages, faut savoir manier la pelle (les bons mots clés).

Mais une fois trouvée la localisation des pépites (n° de CD), comment récupérer le contenu d'un CD? Via Emule? Mediafire?

Link to comment
Share on other sites

Salut

Voici ce que j'ai répondu à "Luc cailloux" qui me demandait certaines pubs (message revu)

"Je n'ai plus ces publications au format PDF, je n'ai conservé sur ces plus de 50 000 pubs "engrangées" que celles concernant les ammonites de l'Oxfordien.

Comme je l'ai précisé dans mon message, de très nombreux "copains" ayant ou non participé aux partages les ont encore (certainement) en leur possession.

Quelques noms qui me reviennent en mémoire et qui pourraient les avoir (incertitude) : Yvon Guinot, P. Ferchaud (Vienne), D. Bert (Alpes), M. Rogov (Moscou), les frères (?) Voinet (un qui fait les brachios [Vincent], le second les échinidés [François je crois]), peut être mon ami C. Jäggi (Suisse) et de nombreux autres dont certains (j'en suis persuadé) se trouvent sur le forum, il faudrait lancer un appel au peuple dans les sous-forums ... voire aussi avec R. Filippi de Bourges (jean-ours.filippi@wanadoo.fr )

Je vous souhaite une totale réussite Ph."

Pour trouver un auteur, sous Word c'est aisé, il suffit de "rechercher ... nom d'auteur le premier est surligné, il suffit ensuite de faire "suivant", etc. (Pareil pour un mot-clé).

Les CD étaient proposés sous la mule (tenter de faire une recherche avec le n° de CD?? Certains CD étaient verrouillés par un code, par exemple

CD 128

gg6-56mxi3Ξ

CD 127 (Mikhail 4)

CD 242

2sfל-bmfб-1q9

C04 Atlas - d'Orbigny 1847_49 - Brachiopodes _codé

25Ђd-vkd-39Əsjf

je tiens ce fichier à disposition (au besoin)

Link to comment
Share on other sites

non, peut être tout simplement que les personnes qui les ont ne soient pas connectées sous la Mule

Donc Dionnet. Vincent et Jean François.

Perso je serai bien intéressé pour récupérer ce qui concerne brachios et trilos.

J'avais un doute quant à leur patronyme, merci d'avoir rectifié.

Pour les trilos, voir aussi (je viens de me rappeler) mon ami Jean Lenoir (du côté de Lyon), peut être a t-il conservé ses docs

2lenoir@wanadoo.fr

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...