Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

Ambre - livre


Recommended Posts

C’est à la demande d’un lecteur que je poste cette conversation.

Connaissant l’immuabilité du halo blanc pour confondre les contrefaçons et, en notant qu’un gros insecte est spécialement noir, (comme cuit), on ne peut qu’être surpris, en se posant la question des contrefaçons.

Comme indiqué sur l’image ci-dessous, des critères toujours présents permettent de reconnaître les vais fossiles des contrefaçons.

Identifier_les_faux_ambres.jpg

En observant l’image de cet insecte magnifique en couverture de ce livre on est tenté de se poser la question des contrefaçons.

Pour éviter la diffamation le nom de l’auteur est délaissé ainsi que le nom de la maison d’édition. Seules sont examinées les notions paléontologiques attachées au fossile d’ambre.

ambre_livre_etrange.jpg

L’aiguillon dardé prouve que l’animal est entré vivant dans le milieu piège.

Si c’est le cas, pourquoi l’humidité des viscères d’un si gros insecte n’a pas marqué la résine ?

(Réponse : par ce que les bakélites qui réagissent en réactions exothermiques cuisent les insectes ?)

Connaissant assez bien les insectes types des séries de l’ambre, comment se fait-il qu’un hyménoptère UNIQUE de ce genre, (un si beau fossile) une sorte de superbe xylope soit une référence unique dans l’iconographie mondiale de l’ambre ?

Ho ! Quelle belle inclusion !

C’est une sorte de xylocope ! Un hyménoptère Superbe !

Les pattes de l’insecte pollinisateur semblent avoir (à l’évidence) des corbeilles pour récolter le pollen !

Diable ! En connaissant grâce aux publication française justement l’extrême potentiel que représente quelque grains de pollens dans le matériel (Le Quesnoy OISE) -CQFD- on se prend à rêver du prestige et du potentiel formidable de cette inclusion (abeille – guêpe charpentière), dard exhibé !

Une lecture taphonomique (très sommaire) de l'abeille, pose une question assez évidente. La position des tarses de l'insecte semble indiquer une force découlement de la résine qui agit vers l'arrière en contradiction avec l’aile postérieure gauche recourbée.

Malgré le prestige et la rigueur d’une publication scientifique distribuée par la grande institution :

Aucune description de la taille, aucun nom d'espèce de l'insecte. Aucune datation de l'échantillon, aucune description du gîte fossilifère...

Pas le moindre nom du propriétaire, libellé de la collection ou nom du photographe.

Pas de référence d'une quelconque nomenclature dans une collection, (numéro de l'échantillon ?). Aucun crédit photographique. Rien pour les références bibliographiques... L’insecte en couverture de ce livre serait-il une chimère ?

Sans tomber dans l’entomologie pure et dure, on notera que l'insecte est apparemment au carrefour morphologique de trois groupes actuels d'hyménoptères (abeille, xylocope et guêpe)... Rendant le fossile encore plus intéressant !

Dame Nature aurait-elle assez d'extravagance pour nous ouvrir dans son registre paléontologique de l'ambre un hybride aux morphologies contemporaines de plusieurs spécimens actuels ?

Je verrais bien dans cet insecte un petit bourdon rapporté d’une expédition en Afrique du Nord rondement plongé dans une résine de synthèse.

Sans tomber dans la critique gratuite et médisante, dès que l’auteur utilise l’ambre pour traiter l’évolution des insectes, il prouve au lecteur qu’il ne connaît pas les fossiles de son époque ! La critique étant facile, l’argument moins, donnons un exemple parmi d’autres.

Donnons un exemple, et citons l’auteur :

"Aucune trace de lépidoptères authentiques n'est connue avant l'Eocène" .../... Cette absence de documents paléontologiques s'explique, semble t-il, par ce que les Lépidoptères ont dû se spécialiser sur L'Angarie pendant le secondaire et ne se sont répandus dans le monde qu'à partir du Crétacé Moyen, en même temps que la flore des angiospermes, c'est-à-dire des plantes à fleurs".

Une absence de documents est elle vraiment le meilleur moyen d'expliquer ???

En 1978, dans l'ambre Crétacé du Liban, Parasabatinca (Micropterigidae), atteste que l'histoire des papillons a commencé en dehors de ce livre et avant ce travail qui n’explore pas les travaux consacrés aux insectes de l’ambre.

Bon, si l'on veut écrire une théorie sur l'absence de documents fossiles, il faut évidemment ignorer les découvertes françaises de l'époque !!!!

Kühne, Kubig et Schluter en 1974 rapportent plusieurs photographies d'écailles d'une espèce de Zeugloptera nichées dans la résine de Durtal (N.O. de la France). L'inclusion de papillon est ancienne (Crétacé inférieur) et correspond à l'Albien Cénomanien. Examinons les autres preuves de l'ambre. Sur les terres du "nouveau continent" découvertes par Christophe Colomb, (terres géologiquement anciennes), dans un petit gîte de glauconites et d'agiles daté de 90-94 M.A., se trouve en morceaux centimétriques de splendides échantillons d'ambre... Si, si... Les échantillons miels noyés dans de fines strates noires d'un matériel tourbeux rapportent les traces de 17 papillons contemporains des dinosaures ! L'ambre à papillons est originaire de cette époque charnière où les fleurs ont surtout acquis une spécificité qui les singularise définitivement dans le règne végétal. Et, autre preuve plus ancienne : sur les terres de "l'ancien monde" (où sans doute les ambres sont alors plus anciens = humour ; ce qui est le cas), des traces de Microlépidoptères sont manifestes !!! Dans des ambres du Crétacé inférieur (pour des datations jusqu'à environ 130 M.A.), Whalley donne la description en 1978 de Parasabatinca (Micropterigidae Micropterigids), groupe animal représenté sous sa forme actuelle en Australie, en Nouvelle Zélande et en Afrique.

Preuve est donnée, il est alors assez inexact de publier dans ce livre : "Aucune trace de lépidoptères authentiques n'est connue avant l'Eocène" .../...

CQFD : Le contenu texte examiné à l’époque de sa publication est faux.

Quant à la couverture, c’est une Vraie et Belle couverture !

Ce fossile d’insecte la première mention d’un insecte de l’ambre en couverture d’un livre en France, ne méritait-il pas un commentaire ?

Ou une révision ?

Link to comment
Share on other sites

Jeannel_livre_paleontologie_ambre.jpg

Faire une publication (surtout perfectible concernant les fossiles de l’ambre) avec la jaquette illustrée d’un insecte comparable aux xylocopes contemporains a de quoi surprendre (et un peu plus encore) le naturaliste critique qui étudie les inclusions de l’ambre.

Il est surprenant qu’une focale posée sur des surprises aussi énorme (publiée par le commandeur de la Légion d'honneur de la grande institution) ne déclenche pas d’avantage de remarques.

Quitte à être fausse, la science doit-elle être à ce point consensuelle ?

Les règles déontologiques (en fait dogmatiques) du milieu scientifique imposent aux chercheurs derniers arrivés de ne JAMAIS mettre en doute, la véracité des dires d'un collaborateur. Alors les xylocopes de l’ambre existeraient-ils, si oui, pourquoi personne n’en parle ?

Le saviez vous, l'ORI (Office of Research Integrety) est une antenne américaine qui a pour objectif de définir les procédures à appliquer en cas de soupçon de fraude, pour mener puis superviser, les enquêtes scientifiques. Pourrions nous ouvrir un petit dossier avec cette image surprenante d’une inclusion qui semble surtout être un FAUX-ssile ?

Link to comment
Share on other sites

Oui, entièrement d’accord !

D’autant que pour publier mon ouvrage, j’ai encore le souvenir (assez douloureux) d’avoir acheté à prix très élevé (car on me voyais arriver) des faux, plusieurs faux ! Des vrais faux ! (Humour !)

Pour écrire textuellement dans mon livre : « méfiez vous de ne pas acheter un faux dans les bourses aux échanges ».

Pour le paragraphe des contrefaçons, il me fallait des images. Bref.

Et, sans scrupule, des personnes m’ont même demandé comment faire, et quoi améliorer pour que leurs productions contrefaites deviennent indécelables.

Les faux existent à tous les niveaux, dans toutes les collections !

Et pour l’ambre sont parfois même présentées par le directeur de la grande institution !

Link to comment
Share on other sites

Livre ou fossile : même combat !

J’ai acheté le livre (qui utilise un faux comme accroche médiatique).

C’est un peu comme acheter une contrefaçon de fossile.

C’est la même chose.

N’achetez plus rien, mais devenez critique et présentez vos découvertes au forum.

Le forum, qui, pour l’occasion, affiche des publicités pour le commerce (=humour, rires).

Il faut faire avec. Le faux existe depuis que l’homme est sur terre.

Link to comment
Share on other sites

Autre astuce, passer la pièce d'ambre sous la flamme d'un briquet, si cela sent le pétrole c'est du faux (bakélite).

Attention aux réponses (trop) simples.

Pas forcément !

Cinq gouttes d’huiles essentielles dans ma matrice de plastique et déjà l’odeur à la combustion retrouvera son émanation d’essence végétale.

C’est assez compréhensible !

Pour suivre les contrevenants il faut (surtout) éviter d’affirmer (et croire) qu’ils sont stupides !

Ceux qui réalisent des faux ont souvent une base sérieuse dans quelques domaines que vous ne maîtrisez pas. Attention suivre les faussaires ! C’est vraiment un match difficile !

Tenez, une option possible, il est aussi loisible (et facile) d’intégrer dans un gros bloc fossile déjà insectifère d’une valeur de 100 - 200 € une inclusion supplémentaire dont la présence multipliera par 1.000 la valeur de vente du produit.

Je n’invente rien !

De références existent !

Des références nombreuses existent mêmes dans les collections institutionnelles !

Si vous imaginez que les faussaires sont sans imagination, il est urgent d’ouvrir votre esprit.

Toutes les matières potentiellement rentables sont examinées pour vérifier si les substances peuvent être améliorées !

En gemmologie, la pierre d’ambre, pour ses aptitudes à être améliorée, est sur le podium. Si, si !

D’ailleurs, c’est même pour cette raison que l’on a inventé un langage spécifique !

TENEZ : L’ambre naturel et l'ambre véritable!

Le fait même de DIRE qu’il est VERITABLE sous entend qu’il a été trafiqué (certes par des procédés qui souhaitent être respectueux) mais, VERITABLE, et, justement les propriétés intrinsèques des matières ont déjà disparus !

Qu’elle rigolade !

L’ambre naturel (n’est plus naturel puisqu’il a perdu ses propriétés intrinsèques !!!!!!)

L’ambre rendu VERITABLE est vendu 10 fois plus cher qu’avant traitement (ambre naturel)!

Alors, si effectivement c’est NATUREL d’enlever les qualités intrinsèques d’une matière en la trafiquant (pour faire d’avantage d’argent), alors, le FAUX trouve na-tu-re-lle-ment sa place dans la grande confusion commerciale.

J’ai expressément vu des plastiques à inclusions fluorescents imitant l’ambre proposés à la vente ! Des vrais bijoux de duperie.

Une solution serait finalement de collectionner les faux. C’est l’un des moyens d’en apprendre le plus sur le sujet.

Link to comment
Share on other sites

je me délecte de lire tes sujets concernant l'ambre ...

merci a toi pour le partage d'information

a l'occasion je te ferais parvenir quelque cliché d'insecte piégé dans de l'ambre (vrai) made in france :grand sourire:

Oui, Le made in France !

Le FAUX made in FRANCE existe avec la couverture du livre de ce un naturaliste français -à la fois zoologiste, entomologiste, botaniste, géologue, paléontologiste, préhistorien, explorateur et biogéographe-, dont on disait, Citation d'Alfred Serge Balachowsky : Le Docteur René. Jeannel est «l’un des plus éminents entomologistes de notre époque» il est «le maître incontesté dans le monde entier de l'entomologie souterraine».

Oui, en travail souterrain, René. Jeannel nous a inventé le xylocope de l’ambre !

Pour quelqu’un qui étudie l’ambre attentivement c’est juste une GROSSE perle !

Le conservateur de musée de Paris est un grand joueur devant l’éternel. Ou, à moins de travailler trop longtemps en « souterrain » serait-il devenu aveugle ?

Le plus grave dans l’histoire (si effectivement, c’est grave) c’est que ce sont les spécialistes du domaine qui jouent avec la déontologie.

Ce xylocope de l’ambre, et surtout par le directeur du Musée de Paris, c’est l’équivalent de l'Eoanthropus, l'Homme de l'aurore, un faux connu sous le nom de l'Homme de Piltdown ! Les spécialistes comprendront l’allusion.

On ne joue pas dans la cours de récréation de l’école primaire. On joue avec les grands, de la Très grande Institution.

Oui, le xylocope de l’ambre est UNE merveille ! Surtout pour l’histoire qu’il soulève !!!! UNE HISTOIRE 100 % MADE IN FRANCE !

Link to comment
Share on other sites

Que dire de l'ambre qui est trés à la mode en bijouterie, sur des bagues, colliers et bracelets ? On en trouve à tous les prix.

C'est du faux?

La mode ?!

Oui, la mode de l’ambre.

90 % de l’ambre utilisé en joaillerie est ...

Pour êtres clair, oui…

L’ambre n’est plus TRES Naturel (puisqu’il est VERITABLE).

Plusieurs pays ont inventé des mots assez proches pour duper le client.

C’est de l’ambre fondu, compacté et moulé.

L’ambre proposé en bijoux, c’est de la soupe d’ambre fondu.

Utilisez une lampe UV chez les bijoutiers, vous pourrez vérifier que les pierres traitées et fondues n’ont plus leur fluorescence originelle.

Véritable, Naturel, Authentique, Natif, voila quelques adjectifs qui caractérisent des ambres, qui, déjà peuvent devenir Ambroïdes, (et, là, on est carrément dans les produits pétroliers également vendus en bijouterie).

Link to comment
Share on other sites

le made in France de chez moi et du vrai made in France trouver et poli par mes soins

si un jours cette petite même très petite collection change de main alors la oui il pourrait y avoir une pollution injecté par une personne sans scrupule :clin-oeil:

je doit avoir plus ou moins une dizaine d'insecte dont deux araignées, et un poil ??? ca c'est a voir au microscope !

a la bino ca ne donne pas grand chose ...

Link to comment
Share on other sites

Un poil ?

Un petit poil, dans l’ambre ?!

Formidable.

C’est justement (ce genre de détail) ce qui trahi souvent le mode opératoire d’un faussaire comme par exemple la mouche Fannia Scalaris (c’est la mouche à merde) identifiée (le 1er Avril 1966 !, je n’invente rien) dans la collection d’ambre la plus sérieuse au Monde celle de Londres, (pièce référencée 22305 du Musée de Londres !)

Et, aussi des lézards de l’ambre, également faux, dans la collection du Musée de New York. Pour ne pas attirer l’attention, un tout petit lézard Anolis contemporain a été inséré dans une cavité creusée au sein d’une authentique pièce d’ambre dominicaine, ensuite comblée par une résine polyester.

Je suis heureux d’apporter ma contribution en plaçant Paris au niveau de Londres et New York (pour les faux de l’ambre).

Et, effectivement, tout se joue parfois à un cheveu ou à un poil ! (Humour).

Link to comment
Share on other sites

ET LE COMBLE DANS TOUT CELA, C EST QUE LES MUSEES, non gênés par les faux, utilisent les FAUX de l’ambre pour continuer le commerce.

Tenez, sans faire de publicité, vous pouvez acheter sur Internet l’image : "Fannia scalaris, fake fossil fly in amber”.

C’est une image frappée d’un SUPER copywrite du Musée de Londres, l’image est proposée à la vente.

Le faux, fait de vrais faux article, fait de la pub, qui, en cascade, font tous deux tourner le fond de commerce.

Et pendant ce temps l’ambre authentique est de plus en plus rare.

Oui, les musées utilisent leurs faux pour promouvoir leurs collections.

On marche quand même un peu sur a tête.

Du moins, c’est mon point de vue.

Link to comment
Share on other sites

Oui, les faux de lambre existent !

Une allusion à AlainR pour son image d'avatar !

Les faux de lambre sont si nombreux depuis le XIXe siècle quils ont arrêté lenquêteur le plus célèbre : Sherlock Holmes, (le personnage créé par Sir Arthur Conan Doyle), lobligeant à sinterroger : "Il y a dans Londres des pipes qui aient un vrai bout en ambre ? Quelques personnes simaginent que la mouche gravée à lintérieur est une preuve dauthenticité, or cest toute une industrie que celle des fausses mouches à graver sur de lambre faux".

Sherlock Holmes a donc, lui aussi, enquêté sur lindustrie du faux ambre en exprimant (lui aussi) ses mises en garde concernant certaines contrefaçons.

Voici un faux scorpion de lambre.

(Un faux de ma collection, acheté à contre cur ! Evidemment.)

Forgeries_in_Amber.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Enoncer les "faux" de l'ambre, (comme cette possible abeille)... suppose être en mesure de pouvoir dénoncer les faux.

Or, personne sur le web ne donne véritablement les moyens de discerner les contrefaçons (pourtant nombreuses). Pour mesurer la valeur intrinsèque des inclusions fossiles de l'ambre, il est important d'appréhender les processus d'altérations naturels des pièces piégées.

Ce repérage des VRAIS processus d'altérations (développés durant la fossilisation de la gemme) permet de discerner les contrefaçons contemporaines qui imitent les fossiles de l'ambre.

En simplifiant on peut dire qu'il existe trois mécanismes naturels qui marquent les inclusions authentiques prises au piège des résines. Pour discerner les faux, (ambre et copal), il faut absolument lire cette fiche, ci-dessous.

Les_Faux_Ambre_Fiche.jpg

Link to comment
Share on other sites

bonjour, bonne année. je suis nouveau! Eric, tu fais toujours de belles photos, mais tu écris des, des "......"! C'est triste. L' abeille n'est pas un faux! et le potentiel des pollens dans les résines fossiles est paléobotanique! l'ADN est cuit par la résine! pour finir, il n y a pas de flou dans les définitions des différentes résines! si des membres tels que nest50my, tof, ou d autres sont toujours intéressés. Je peux faire un résumé succint. amicalement, Gaël.(inventeurs de gisements,le Quesnoy, c'est ma faute, oui, j'avoue, mais je ne l'ai pas fait exprès.)

Link to comment
Share on other sites

bonjour, bonne année. je suis nouveau! .../...

si des membres tels que nest50my, tof, ou d autres sont toujours intéressés. Je peux faire un résumé succint. amicalement, Gaël.(inventeurs de gisements,le Quesnoy, c'est ma faute, oui, j'avoue, mais je ne l'ai pas fait exprès.)

Oui, bonjour.

Pour présenter un résumé "succin" (humour), -c’est le mot parfait concernant l’ambre-, voici un visuel qui commente le matériel justement le Quesnoy.

OISE_AMBER_INFO.jpg

Link to comment
Share on other sites

bonjour, bonne année. je suis nouveau! Eric, tu fais toujours de belles photos, mais tu écris des, des "......"! C'est triste. L' abeille n'est pas un faux! et le potentiel des pollens dans les résines fossiles est paléobotanique! l'ADN est cuit par la résine! pour finir, il n y a pas de flou dans les définitions des différentes résines! si des membres tels que nest50my, tof, ou d autres sont toujours intéressés. Je peux faire un résumé succint. amicalement, Gaël.(inventeurs de gisements,le Quesnoy, c'est ma faute, oui, j'avoue, mais je ne l'ai pas fait exprès.)

Intéressant tout ça, salut à vous deux! Le match est ouvert; alors bien venue la discussion mais de grâce à coups d'arguments précis, alors pour démarrer le pugilat, Gaël pourquoi l'abeille est elle un véritable fossile: quel est son nom, son âge, et que dire des critiques formulées sur la taphonomie? J'écoute ...

Qu'est-ce qui se passe le 29 et où, j'aimerais écouter ça et vous revoir?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...