Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Des zircons pas comme les autres


Recommended Posts

Bonjour ! J'ai passé des heures et des heures sur le WEB et surtout sur les études locales, il n'y a rien à faire : aucun commentaire sur des zircons de la zone du Croustet qui présentent les caractéristiques suivantes: aspect "fondu"! Oui mais comment ?

Je lance donc ce sujet car mes connaissances sont plus que limitées. Comme je l'ai précisé ailleurs, ils vont être montrés à un admirable géologue local qui je pense va montrer un grand intérêt pour ces cailloux ! et surtout peut-être entreprendre une recherche de leur curieuse morphologie.

Parallèlement , je loue les esprits vifs et éclairés de plusieurs d'entre vous qui, je l'espère, apporteront à ce sujet un concours très constructif !

Voici deux de ces zircons( vous les avez certainement vus ).

Je me permets une première idée : les traits rouges indiquent ce que je pense être des traces laissées par des amphiboles( baguettes), peut-être que je me trompe !

Sur une des photos, le cercle rouge montre une zone très rouge translucide( juste à cet endroit).

Je vous laisse la place ..... :siffler:

post-8614-1281720066_thumb.jpgpost-8614-1281720073_thumb.jpg

post-8614-1281720079_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

Bonjour ! Comme j'ai été, ces temps derniers, plus qu'occupé, j'ai très mal suivi le sujet en question… Pour tous ceux qui seraient dans mon cas, peux-tu nous préciser les conditions de trouvailles ? S'agit-il de minéraux en place dans la roche ? Ou de minéraux " de placer "?

En fait, ma question est : ces minéraux pourraient-ils avoir voyagé, avoir été roulés, errodés ? :siffler: À+

Link to comment
Share on other sites

bon la on a quelqu'un de compréhensif, réceptif, sympathique, minéralogiste!!!! :siffler: (j'en ai pô trop fait la ?? lis la suite avant de répondre.... :super: )

donc je me risque et risque de l'énerver............. (m'en veux pô hein??) :treve:

mais je coince sur le "fondu" ............ pourquoi les creux (traces de cristaux ça c'est sur !! de quoi est une autre question....) donc pourquoi les creux n'auraient pas fondus ?? :P

j'en veux à cette put** de rivière (qui n'a peut être jamais exister....!!) mais si tu observe un galet en bord de mer : l'érosion préserve les creux .......!!!! :P

jusque la mon raisonement se tient ?? (pô taper hein !! :clown: )

mais un air d'érosion alluvionnaire est tout de même possible ou imaginable uniquement sur photo ?? ... surtout pour nous qui ne connaissons le site que par tes trouvailles!!

je sais que cette iddée ne te séduis pas du tout !!!!! :help: pourrais tu lors d'une prochaine visite récuperer un échantillon représentatif de tout les autres caillous du lieux de la découverte ?? :P j'ai pô le temps de t'accompagner pour voir de mes yeux.... :merci:

mais elle peut rester dans un tiroir pour voir si quelqu'un l'ouvre???

édit : papy c'est mon idée !!! c'est moi qui prend les coups !!! :P

Link to comment
Share on other sites

Pas mieux que Laurent la dessus... ca sent le zircon de placer ça... Sa roche mère n'est pas l'endroit ou il a été trouvé... il a voyagé.

En fonction du lieu de la découverte l'abrasion peut être fluviale ( torrentielle ) ou glaciaire. Et pas obligatoirement fluviale récente... Le placer peut très bien être un placer fossile... et le cours d'eau le plus proche à des kilomètres...

Link to comment
Share on other sites

Je lance ce sujet presque rien que pour toi Laurent !!! ;)

Bon que les choses soient claires tout de suite( erreur de ma part). Vous avez bien raison dans vos commentaires ! présentation du Croustet : c'est un volcan d'où le fameux riou prend sa source. Ces deux zircons sont trouvés au dessus du lieu-dit "Clary" en plein champ. Le riou s"écoule bien plus bas, ainsi que le ruisseau "des brus" pour ceux qui connaissent. Sur mon honneur, ils ne sont pas trouvés en "placer" !

Trouvés de la même façon que les saphirs du Coupet : dans les labours, mais seulement sur une zone assez petite( 500 m2 environ).

Laurent tu me poses la même question que BORGET Jean Noël (donc t'as pas oublié d'être c... :clown: ) quels autres minéraux ?? J'ai à cet endroit la liste suivante : amphibole, zircon, saphir( dont celui que je t'ai donné (plusieurs couleurs)), pyroxène, quartz, augite, feldspath, etc ....en fait une véritable soupe !!

D'après BORGET une lave n'est pas responsable d'une telle représentation, il soulève la question "héritage d'une roche plus ancienne ??

Serge propose un déséquilibre en contact du magma et parle de "digestion".

Une chose est certaine, je suis prêt à vous désigner le point précis en temps voulu du lieu de ces découvertes.Mais vous comprendrez que pour l'instant il faut éviter que des nases viennent piller. :super:

Jean Noël emploie le terme de "fondu" mais il ne faut pas l'interpréter dans ce sens. Cela a l'aspect fondu certes, mais étant donné les particularités complexes du zircon, et surtout de sa capacité à traverser les périodes de "restructuration" des roches( je ne sais pas si j'emploie les bons mots) il n'est pas évident de balbutier une théorie. !!

Ma question est : pourquoi le Croustet fournit (à une dizaine de mètres près) des zircons bien automorphes, et ceux-ci ???

PS : J'aurais peut-être dû lancer ça dans géologie............

Link to comment
Share on other sites

Coucou

dis moi pourquoi ton caillou est un zircon ... et en quoi il diffère des bouts de verre roulés trouvés sur une plage dans un pays exotique quand le soir tombe et que le ciel se nimbe de teintes pastel, que les senteurs de frangipanier te remplissent les narines jusqu'au duo des noms, et qu'un glaçon tarde à fondre en faisant la planche sur un pure malt confirmé ?

Sur ta vitrine, à part toute la série de tout ce que tu nous a soumis, t'as pas un vrai caillou qui a des choses à dire ?

Link to comment
Share on other sites

phénacite : pourrais tu lors d'une prochaine visite récuperer un échantillon représentatif de tout les autres caillous du lieux de la découverte ?? et nous faire une photo ??

je te crois ....!! mais j'aime bien comprendre et la je pige pas l'état de tes zircons............ (le breton est c** et tétu!! :super::clown: )

Link to comment
Share on other sites

Kayou ne bricole pas avec moi ... :super:

Soit je ne trouve que des trucs roulés. Mais tu vas démontrer le contraire de ce que je dis scientifiquement. D'ac ??

Le ruisseau des Brus se jette dans le riou à peu près à 300 mètres au dessus du "huit à huit" à Espaly. Le riou au niveau de "Clary" est pratiquement à sec toute l'année sauf quand il y a vraiment un énorme orage. Tu suis ?? De Clary jusqu'à la rivière Borne, il doit y avoir 4-5 kms maxi. Sachant que mes deux cailloux rayent le quartz sans difficulté( et densité 4.6 pour un et 4.57 pour l'autre), sachant que les sables du Riou sont exclusivement faits de corindons et de zircons puisqu'on les ramasse à la pelle , hein? au pire si je les ai trouvés en placer comme tu le prétends, croix-tu , que sur un si cour chemin, il aient pu être si érodés ??

Non Kayou, tu ne pourras pas dire le contraire. Pourquoi je lance un sujet comme celui-ci ?? Parce que je suis comme toi perplexe de trouver des zircons avec cette tronche !!

Link to comment
Share on other sites

Tes remarques tiennent la route ! On a donc deux hypothèses plausibles :

• Soit il s'agit d'un placer fossile, repris et remanié par le volcan du Coustet lors de sa formation… (ça, c'est peu probable…)

• Soit la zone corticale a été redissolue à un moment de la vie de ces cristaux… (ça, ça arrive plus souvent qu'on ne croit…). Mais alors, pourquoi ceux-là et pas les autres ?

(J'aime les trucs qui dérangent, les trucs qui résistent, les trucs qui donne à réfléchir, à se remettre en question !) À+

Link to comment
Share on other sites

Ne connaissant pas ton "Croustet" (que per ieu es res mai que un cantèl de pan !), je suis mal placé pour en causer,

mais je sais qu'en pays volcanique les inversions de relief sont fréquentes, et qu'il faut imaginer comment était la topographie à la fin des éruptions (voire avant), avant que l'érosion ne la modèle plus ou moins pour lui donner son aspect actuel.

Du côté de St Flour / Massiac par exemple, tout comme ici autour du Salagou.

S'il te plait: une photo de ton coin de prospection, dans l'optique d'une reconnaissance morphologique ! Merci.

Link to comment
Share on other sites

Kayou je comprends ton doute et je me mets largement à ta place. Un baltringue qui propose des trucs insensés !! Dernièrement il est admis que l'hominidé découpait sa bidoche 800000 ans avant que l'on pouvait l'admettre !!

Tu admettras donc, qu'un zircon, quelque soit son age, (les plus vieux + de 4 milliards d'année) est quasiment inaltérable .

Concernant ta requête, non pas de photo! surtout pas !! des abrutis lisent ces messages. MAIS je te propose volontiers de me rejoindre et de faire une prospection de cette zone à l'automne( labours) !! c'est avec plaisir ! (si d'autres veulent se joindre à nous !).

Ce n'est pas du snobisme, je ne recherche aucune gloire, juste la vérité et la rigueur de l'observation. Comme je le dis, je n'ai pas le savoir scientifique de la chose, mais je le comprends !!

Viens et tu verras !! :super:

Link to comment
Share on other sites

Les creux à la surface des Zircons c'est pas non-plus de l'inédit, peut-être dus à une digestion lors de leur formation de parties fragilisées du réseau cristallin.

Maintenant ce qu'il faudrait faire c'est une étude comparative de ces Zircons et d'autres automorphes pour vérifier s'ils sont proches ou pas, ce qui pourrait mettre en évidence une pollution par d'anciens placers ou de roches d'origines antérieures au Croustet lui-même.

JeF

Link to comment
Share on other sites

phénacite : pourrais tu lors d'une prochaine visite récuperer un échantillon représentatif de tout les autres caillous du lieux de la découverte ?? et nous faire une photo ??

je te crois ....!! mais j'aime bien comprendre et la je pige pas l'état de tes zircons............ (le breton est c** et têtu!! :grand sourire::surpris: )

à la lecture des réponses au dessus (1GM, josé, papy et claude....qui sont quand même sérieux et sages dans l'ensemble...!!) je réitère ma requête !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

pourrait tu nous faire un échantillonnage représentatif de TOUS les cailloux de ton secteur ?? disons dans un cercle de 50 autour de ton zircon .....

afin de se faire une idée plus globale du gîte et de sa paragénèse et de l'état minéralogique ou géologique de tout ce qui traine avec ton zircon ....

pas forcément pour demain ....hein!! mais la on aurait certainement matière à réflexion plus globale !!!!

l'idéal étant de venir sur place (chose impossible pour la plupart d'entre nous.... à mon grand regret pour ma part!!) pour voir de nos yeux !!!

ce que fera sûrement mr BORGET ...

merci mon ami !! dans l'attente de voir ça (même si dans quelques semaines!!! le breton sait être patient!! :triste: )

Link to comment
Share on other sites

Oui laurent !! :grand sourire: c'est en cours !!

Histoire de la géologie locale et ce qui est établi et admis : Construction de la chaine hercynienne entre 400 et 340 millions d'années : affrontement de baltica au nord et gondwana au sud. ( V hercynien au sud du massif central)

Puis en quelques dizaines de million d"année érosion de ces reliefs(pénéplaine). L'ère secondaire est une période d'érosion et d'aplanissement lent des reliefs.

Les dépôts marins (nord de la Loire, Lozère et Ardèche) indiquent les limites des mers de cette période: la Haute-Loire est une vaste surface peu mais assez élevée pour ne pas être envahie.

Les bassins sédimentaires s'effondrent( entre 40 et 35 millions d'années).

Autour de 65 millions d'années premiers volcans au nord du massif central.La Haute-Loire a surtout été marquée par la dernière phase volcanique à partir du miocène supérieur(15 millions d'année).

Chaine volcanique du Devès : 2 millions d'années.C'est une grande inondation de lave. Puis nouvelle phase d'érosion( les rochers du PUY en témoignent, anciennes cheminées !!)

Je ne suis pas entré dans les détails mais je pense avoir présenté un petit résumé historique.

José concernant les zircons déjà observés, BORGET désigne les arêtes des cristaux "corrodés" en observation bino. Je sais y' a du boulot !! :surpris:

A+

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

Etant donné la très faible longueur du parcours des deux Riou, Pezzouliou et des Brus : pour les zircons qui se trouvent dans ces ruisseaux, il paraît bien difficile de parler d’érosion significative des grains transportés.

Pour les zircons des pentes, avant qu’ils n’aboutissent aux ruisseaux, il faut se rapporter aux conditions de formation.

Carbonnel a écrit sur le sujet :

Les zircons gemmes dans les roches ignées basiques. Le gisement d’Espaly (Haute-Loire, France). Implications génétiques par J.-P. CARBONNEL et C. ROBIN, Revue de Géographie Physique et Dynamique (2), Vol XIV, Fasc. 2, pp.159-170, Paris 1972.

RESUME- . Le gisement de zircons d'Espaly (Haute-Loire) est étudié dans son contexte géologique et pétrographique. On le compare aux gisements identiques dans le monde (Indochine, Madagascar, Sahara, Allemagne) : dans tous les cas le magma-hôte est alcalin, appartient aux basaltes continentaux et se caractérise par sa pauvreté en alumine et sa richesse en magnésium.

Les zircons ont cristallisé avant la mésostase. Un schéma génétique est proposé dans lequel les teneurs en zirconium sont associées géochimiquement aux teneurs en alcalins ; les zircons peuvent aussi provenir d’enclaves de granulites ayant pris naissance à la base des vieux cratons présentant un métamorphisme très élevé. Leur présence dans des affleurements privilégiés est discutée.

Un petit extrait

II. - ÉTUDE DES ZIRCONS EN PLACE

Des lames minces de zircons en place ont permis l’observation de leurs contacts avec la roche encaissante (photos I et 2). Les zircons ont des formes automorphes ou occupent une cavité à contours géométriques. Leur

taille varie de 005 à 5 mm; les formes {111} et les prismes {100} sont courants. En lumière naturelle, le zircon a une teinte gris rosé (photo 1) à gris (photo 2); il est nébuleux et peut présenter de fines fissures.

N. B. : Les photos 1 et 2 de la note, en lame mince (x25) montrent des zircons dont le contour n’a rien de géométrique !

Pour les formes des cristaux de zircon, sans aller jusqu’à des « trucs » comme exposés plus haut, il y a peu de zircons recueillis dans le Riou qui ont des formes parfaites avec des arêtes bien nettes. La règle est plutôt sur des cristaux aux arêtes et sommets arrondis.

D’où l’intérêt dans la collecte, il me semble, de privilégier les cristaux les mieux formés !

http://www.mindat.org/loc-121116.html

Voilà, voilà,…

FPérinet

Link to comment
Share on other sites

bonjour,

l'aspect de ces zircons est probablement du au même phénomène qui rend cet aspect arrondi aux saphirs du Coupet (et du croustet probablement) : autrement dit une corrosion chimique due à une instabilité dans le basalte hôte ( Gaillou et al. 2010). Phénakite dit sans doute vrai dans le sens où c'est n'est certainement pas une corrosion mécanique du à un transport : pas de placer fossile ou de paléo riou pezzouliou. Il s'agit simplement de colluvions ou les saphirs sont retrouvés tels ils étaient dans le basalte. Apres, pourquoi certains sont plus corrodés que d'autres ...?

julien

Link to comment
Share on other sites

Salut à tous !

Je commence par une photo d'un saphir des pentes du Croustet( que tu as laurent)

post-8614-1281787154_thumb.jpg

Laurent tu confirmeras

: une face très arrondie, sur l'autre un faible encroûtement. Mais ce qu'il faut surtout remarquer, ce sont les propriétés de transparence:

une partie bleue, une un peu plus flou( de mémoire au milieu) , une autre virant au jaune( exact Laurent ??)

Selon BORGET, c'est une caractéristique des saphirs du métamorphisme !!!

Concernant les zircons eux-mêmes, BORGET pense qu'ils ne sont peut-être pas d'origine basaltique, mais issus d'un socle beaucoup plus ancien.

Nous allons entreprendre avec l'aide de PAQUET une sérieuse analyse( je suis intimidé :surpris: )....

Le fait qu'ils soient trouvés avec les automorphes est logique : les remontées magmatiques les ont arraché à des niveau différents !

Pas de trace d'amphibole : incompatible !! J'ai dit une belle couènnerie ! En fait Jean-Noël y voit plus des zones de croissances. Est-ce un stade de recristallisation ??

A démontrer !

Sur celui qui est moins globuleux, il trouve une pellicule blanche dont il ne connait pas comme ça au premier coup d'oeil la nature.

Il va de soi que tous les éléments qui vont suivre entreront dans le sujet.

A+ :grand sourire:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.