Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

L'éruption du volcan Eyjafjoll en Islande


Recommended Posts

  • Replies 430
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Voici de nouvelles infos, pouvant être assez importantes trouvées sur le net.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/m...importante.html

Islande: un autre volcan pourrait provoquer une éruption plus importante

REYKJAVIK (AP) — L'éruption de l'Eyjafjallajokul en Islande pourrait provoquer une autre éruption, plus importante, du volcan voisin Katla, créant ainsi un nouveau scénario catastrophe pour le transport aérien, avertissent les scientifiques.

Une éruption du Katla serait dix fois plus forte et éjecterait de plus grands panaches de cendres dans les airs. Il est situé à seulement 20 kilomètres de l'Eyjafjallajokul, dans le sud de l'île. Les deux volcans seraient reliés par un réseau de canaux de magma.

Le Katla est toutefois recouvert d'une couche de glace de 500 mètres d'épaisseur formée par le glacier Myrdalsjokull, l'un des plus grands d'Islande. Cela représente une quantité de glace plus de deux fois supérieure à celle du glacier de l'Eyjafjallajokul.

Le Katla se réveille habituellement tous les 80 ans environ. Il semble cette fois un peu en retard, sa dernière éruption remontant à 1918. Il ne présentait aucun signe d'activité mardi, selon les scientifiques qui le surveillent à l'aide de capteurs sismiques.

Les chercheurs restent toutefois sur leurs gardes. Une éruption volcanique peut provoquer l'explosion d'un volcan voisin, et par le passé ont le Katla et l'Eyjafjallajokul ont été actifs en même temps, souligne Pall Einarsson, professeur de géophysique à l'université d'Islande. Les trois dernières fois que l'Eyjafjallajokul est entré en éruption, le Katla a fait de même.

En cas d'éruption du Katla, des villageois vivant à proximité devraient être évacués rapidement pour échapper à des torrents d'eau fondue dévalant les pentes du volcan. A Vik, un village qui s'est retrouvé couvert de trois millimètres de cendres après l'éruption de l'Eyjafjallajokul, les 300 habitants auraient deux à trois heures pour gagner un abri si nécessaire. Mais dans d'autres zones autour de la montagne, les habitants auraient moins de 20 minutes pour évacuer, précise Svenn Palsson, le maire de Vik.

La couche de glace du Katla est une source de préoccupation car c'est le mélange d'eau froide fondue et de lave qui provoque des explosions et projette des cendres en haute altitude. Une éruption du volcan pourrait ainsi libérer un nuage de cendres qui pourrait ensuite dériver au-dessus de l'Europe et paralyser le trafic aérien.

Pour le moment les scientifiques n'enregistrent que de légers tremblements au Katla, qui seraient liés aux mouvements de la couche de glace, mais l'activité de l'Eyjafjallajokull complique l'analyse des données et rend une éventuelle éruption du Katla plus difficile à prévoir.

Comme les séismes, les éruptions volcaniques sont de toute façon difficiles à prévoir. "Le Katla peut se réveiller demain ou dans 100 ans, on ne peut pas savoir", déclare M. Palsson. "Tout ce que nous pouvons faire c'est nous y préparer." AP

http://www.lemonde.fr/planete/article/2010...40013_3244.html

Le réchauffement climatique a-t-il été un facteur déclencheur de l'éruption de l'Eyjafjöll, le petit volcan sous-glaciaire islandais dont le panache cendreux continue d'obscurcir le ciel de l'Europe ? Les chercheurs ne le pensent pas. Le glacier qui le recouvre, l'Eyjafjallajökull, est de taille trop réduite, et la couche de glace – entre 200 et 300 mètres – trop peu épaisse, pour qu'une variation de cette calotte ait pu avoir une influence déterminante sur la géologie locale.

A plus grande échelle, en revanche, la fonte des glaciers menace d'accroître l'activité volcanique. "Une éruption peut être provoquée par une surpression ou par une décompression, décrit Patrick Allard, directeur de recherche au CNRS et volcanologue à l'Institut de physique du globe de Paris (IPGP). Si on allège la charge qui pèse sur le réservoir de magma formé de cristaux et de bulles de gaz, les forces de pression qui s'exercent sur lui se relâchent. C'est comme si on ôtait le bouchon."

Avec ses quelque 130 volcans actifs, l'Islande constitue un terrain d'observation privilégié. Carolina Pagli, géophysicienne à l'université de Leeds (Royaume-Uni), et Freysteinn Sigmundsson, volcanologue à l'université de Reykjavik, ont publié, en 2008, dans la revue Geophysical Research Letters, une étude sur le plus grand glacier islandais, le Vatnajökull, qui s'étend sur plus de 8 000 km2, au sud-est de l'île, où il coiffe plusieurs volcans, dont le Bardarbunga, le Grimsvötn et le Kverkfjöll.

ACTIVITÉ PLUS INTENSE

Depuis 1890, cette calotte a perdu environ 10 % de sa masse. Et le niveau du sol autour du glacier s'élève actuellement de 25 millimètres par an. Les scientifiques ont calculé que, du fait de l'affaiblissement des contraintes pesant sur le manteau et la croûte terrestres, la production de magma souterrain a augmenté d'environ 1,4 km3 en un siècle.

Un volume suffisant pour que se produise, tous les trente ans, une éruption comparable au dernier grand événement volcanique enregistré sous le Vatnajökull, qui avait éjecté, en 1996, près de 0,5 km3 de magma. "Du fait du retrait des glaciers, on peut s'attendre, dans le futur, à une augmentation de l'activité volcanique", concluent les auteurs.

Interrogé après le réveil de l'Eyjafjöll, M. Sigmundsson confirme cette crainte : "Il pourrait y avoir des éruptions soit un peu plus importantes, soit plus fréquentes en Islande dans les prochaines décennies."

Selon sa collègue, des zones volcaniques comme le mont Erebus en Antarctique, les îles Aléoutiennes en Alaska, ou la Patagonie en Amérique du Sud, risquent, elles aussi, de connaître une activité plus intense.

C'est ce qui semble s'être produit voilà dix mille ans, au début de l'holocène, lors de la déglaciation de l'Islande qui a coïncidé avec un regain de volcanisme. Mais à un rythme beaucoup plus rapide qu'aujourd'hui.

Entre superstition et prémonition....

impressionnant non ?

Link to post
Share on other sites

Et l'isostatie c'est encore plus dangereux... B)

Mais il y a pire, entendu à la télé : le volcan s'effondrerait sur lui même. :idee::trinquer:

( explication journalistique pour les déformations liées à l'activitée volcanique... )

Link to post
Share on other sites

en effet tout risque d'arriver un jour ou l'autre et cela arrivera sur l'échelle de temps géologique.

coté Islande en effet le comportement du grand frere Katla va permettre de vérifier ou non qu'il y a bien corrélation entre les deux édifices ... mais s'il ne bouge pas que va t on en conclure ? qu'ils ont des chambres magmatiques bien séprarée ? si oui qu'elles sont ou non reliées entre elles ? d'ailleurs comment le savoir ?

combien de temps s'est écoulé entre les 3 dernières éruptions de Eyjafjoll et du Katla ?

Fabien

Link to post
Share on other sites

Wouhaaa...

Je ne pense pas que ce soit dû à la proximité (toute relative) des parois, mais plutôt à la configuration générale de ce cratère, du type d'éruption, du facteur lumière (qui n'est pas à cheval...), de la couleur des panaches...

Bref, ce doit être une chose observable pour ce type d'éruption quelque soit le volcan, pour peu que toutes ces conditions soient réunies...

Link to post
Share on other sites

A la vue de certaines images en provenance des webcams je me demande si il n'y a pas une coulée de la ve sous le glacier....

Le flux d'eau à la sortie du glacier à changé vers 9H30 ce matin ( changement de couleur de l'eau sur les images picasa de la webcam Vodaphone à 9H30, changement de couleur du rocher [ plus de neige ] sur la gauche du glacier sur les photos précédantes ) et augmentation régulière du flux d'eau jusuqu'à 11H 30... nouvelle augmentation entre 12H30 et 13h. ( explosion du front au fond de la saignée du millieu visible à 12H20 et on distingue occasionnellement un nuage qui sort de l'arche glaciaire sur les photos suivantes... )

au passage la webcam Mila de Þórólfsfelli est de nouveau en service, ca permet de remplacer celle de Vodaphone.

Link to post
Share on other sites

Les blasts me semblent dus a la puissance des déflagrations ... explosion = brieveté = quantité d'énergie délivrée très vite = onde de choc

C'est ce qui faisat bouger les fénètres chez les riverains du Tungurahua !

C'est un classique de l'activité strombolienne par exemple.

C'est ce qui fait bouger ton pantalon à pizzo pendant certaines explosions ! Et coller les capsules des micros a la prise de son ce qui est moins marrant.

J'en ai vu sur des images du Yasur, du Krakatau entres autres ...

Des blasts yen a aussi plein dans les documents de la squadra allemande ... ceux du sakurajima sont impressionnants aussi.

J'en profite pour vous signaler que Mr n'importe quoi Geoff Mackley était en route pour l'islande hier ...

La sur cette vidéo yen a plein et on les voit super bien, ça à de la vibe c'est le cas de le dire !!

Link to post
Share on other sites

C'est un classique de l'activité strombolienne par exemple.

C'est ce que la vue de la vidéo m'a fait penser... une activité strombolienne.

Et non c'est pas grave... ca commence à devenir grave quand tu fais comme moi : mettre un navigateur avec les webcams dans un coin de ton écran et que tu les regardes régulièrement tout au long de la journée :surpris::surpris:

Link to post
Share on other sites

Ce qui est surtout cool, c'est de vous voir tout émoustillé, on sent les vrais passionnés, et ça c'est génial !

Faut dire que le spectacle vaut le coup d'oeil, l'éruption ayant engendré quand même pas mal de perturbation, et que les islandais mettent le paquet pour nous en faire profiter... what else ?

Remarquez, après avoir re-re-re-regardé la vidéo, ça me fait ressortir les vieux démons de la volcano, me ramenant dans les couloirs de la fac de Clermont. J'en connais qui doivent bouillir par là-bas aussi...

:gratte-tete:

Link to post
Share on other sites

RRRRRRRRR!!!!!!!! Le mauvais temps pourrait persister jusqu'a jeudi prochain et apporter de nouvelles bourrasques de neige sur le massif.

côté activité, il semblerai que les sismographes enregistrent une nouvelle augmentation de l'activité. Sismicité qui perturbent beaucoup les scientifiques, car elle pollue des donnée sur le katla et masquent peut être l'activité du volcan.

Link to post
Share on other sites

pourtant dans le sujet qui traite de la sismicité avant l'éruption on avait des cartes tres précises des séismes précurseurs heure par heure

ce n'est plus possible pour quelles raisons ? le trémor continue qui gêne en permanence ?

la je ne comprends pas tout

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...