Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2019, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 27>30 juin 2019

matoufou

Le mystère du néandertal....

Recommended Posts

Bonjour,

Je travaille en ce moment sur le passage de la situation de cohabitation entre l'homo sapiens et l'homo neandertalensis à une situation ou seul l'homo sapiens perdure.

Il me reste quelques points assez obscurs:

-Quels sont les réels facteurs de la dispariton de l'homo neandertalensis?L'ère glaciaire?Une maladie épidémique?Des guerres inter-especes?Tout ces facteurs combinés?

-Si l'homo sapiens a survécu est-ce grâce à une superiorité numérique?technologique?Ou a-t-il été épargné par les facteurs qui ont entraînés la dispartion de l'homme de néandertal?

Même si vous ne pouvez pas me répondre précisement il me serait utile d'avoir vos opinions sur ces différentes hypothèses.

Merci d'avance.

Cordialement,

Matthieu.

Share this post


Link to post
Share on other sites


Je connaissais déjà le site mais merci quand même.

En réalité cela fait pas mal de temps que je rassemble toute les informations que je peux trouver sur internet ,mais plus je récolte d'informations plus je m'embrouille dans toutes ces théories qui n'ont jamais été vérifier, et même qui ,au fur et à mesure des fouilles archéologiques sont invalidées pour la plus grande partie. :coucou!:

Le problème reside dans le fait que cette peridode de l'histoire est très obsure et que seul quelques théories ont été réalisées par la comunauté scientifique mais aucune d'entre elles n'a encore été validées....

:help!: :help!: :help!:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guest Rémi BORNET

Bonjour et bienvenue sur le forum !!!! :coucou!:

C'est un réel problème, qui n'a pas encore trouvé de solution, apparement il n'y aucune trace d'un éventuel génocyde... De plus l'homme de néandertal avait une masse cérébrale plus importante que homo sapiens !?! Sa disparition est illogique pour le moment...

Au passage tu peux aller voir dans la section évènements du forum, le sujet évolution : attention danger :sourire:

@+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour !

Je ne peux pas donner d'avis sur cette question :trinquer: mais par contre, il se trouve qu'il y a actuellement une exposition (je ne l'ai pas encore vue) au Musée de l'Homme, à Paris, justement sur cette énigme ! :sourire:

Elle se tient du 13 octobre au 8 janvier et s'intitule "Néandertal : Hypothèses d'une dispariton".

Pour en savoir plus :

http://www.mnhn.fr/museum/foffice/transver...rse/accueil.xsp

J'espère que cela t'aidera ! :coucou!:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme je me suis trouvé un interlocuteur, je développe. Quel que soit le niveau de résolution, la barrière génétique des espèces est poreuse. Il est acquis que des familles de gènes sont transférées, non seulement à travers le passage d'un organisme à sa descendance, mais aussi «horizontalement» à travers l'échange de matériel génétique entre organismes éloignés.

Depuis l'époque de Darwin, les relations évolutives entre les organismes ont été représentées comme un arbre, avec les ancêtres communs à la base du tronc et les espèces les plus récemment évolué à l'extrémité des branches. Les microbiologistes ont fait valoir depuis longtemps que cette représentation ne tient pas vraiment.

l'évolution des organismes est mieux représentée par un filet. Cette nouvelle vision de l'arbre de vie sous l'influence du transfert horizontal de gènes, ce comporte comme un réseau «sans échelle», un terme utilisé pour décrire les réseaux qui ont une répartition inégale de la connectivité et un petit nombre de centres qui sont beaucoup plus connectés que les autres nœuds. comme les réseaux sociaux, les connexions Internet et les airs de voyages..

post-9679-0-14251200-1451536243_thumb.jp

post-9679-0-54796500-1451536308.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://evobio.blog.lemonde.fr/category/paleo-genomique/

Il y a eu un"Flux migratoire et génétique entre différentes espèces d’hominidés". La représentation du caractère buissonnant de la lignée humaine ne convient plus :desole: :gratte-tete: :marteau: :ordinateur: !
:idee: Mais une représentation de type système fluviatile à anabranches avec une tendance au tressage :super: !

post-9679-0-86476500-1451540369.jpg

post-9679-0-44936700-1451540467.txt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ton parallèle avec les chenaux fluviatile est intéressant.

Je ne me mouillerais pas autant, même si les flux génétiques voir des croisement font partis des hypothèses envisagées, certains résultats obtenus actuellement en paléogénétique demande encore à être approfondis et developpé. Ce qui est certains, c'est que dans les années à venir ce sera la paléogénétique qui tranchera.

Si tu es parisien, ou de passage dans la capitale, je te recommande vivement d'assiter au cours de Boris Valentin, préhistorien à la sorbonne, et excellent prof, qui évoque toutes ces questions, tout en restant prudent, synthétique et accessible, pour quelqu'un qui n'a jamais fait de préhistoire. Je peux te passer les horaires et le lieu par MP ou le cas échéant ses diaporamas et les enregistrements audios du cours. Tu as aussi une très bonne ressource sur le site du college de France avec des tas de cours à ce propos.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ton parallèle avec les chenaux fluviatile est intéressant.

Merci :rougir::chaud::siffler: je n'avais pas plus d'ambitions.

http://www.geoforum.fr/topic/5957-la-representation-des-arbres-phylogenetques-est-il-un-vestige-du-scalisme/

http://www.geoforum.fr/topic/10714-enseigner-levolution/

Je ne me mouillerais pas autant, même si les flux génétiques voir des croisement font partis des hypothèses envisagées, certains résultats obtenus actuellement en paléogénétique demande encore à être approfondis et developpé. Ce qui est certains, c'est que dans les années à venir ce sera la paléogénétique qui tranchera.

Ce sera là paléogénétique qui tranchera à partir d’une poignée d’os, entre plusieurs hypothèses pas forcément exclusives et dont certaines sont tout simplement indémontrables!

Pour une partie du scénario qui se dégage, loin des représentations ethno et européano centrées, l’Europe fut peuplé progressivement, au cours de plusieurs vagues de migrants à la peau certainement pas si blanche, poussés par la recherche de meilleures conditions de vie. un grand classique!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Quelles sont les limites d'interprétations des morphotypes en paléontologie?

Cette question a deja fait couler beaucoup d'encre et de toute évidence la définition d'espèce biologique n'est pas applicable en paléontologie du fait qu'il est difficile de faire accoupler, par exemple, un micro- et un macroconche d'une espèce quelconque d'ammonite (même en les laissant longtemps dans l’obscurité d'un tiroir...).

Lorsque le matériel est suffisant et bien repéré, il est rare d'utiliser une définition purement typologique et les paléontologues s'efforcent de tendre vers une définition qui couple le plus possible les dimensions morphologiques écologiques, biogéographiques, phylétiques et bien évidemment stratigraphiques des espèces.

Pour analyser régulièrement la systématique de lignées d'ammonites où le matériel est insuffisant et mal conservé, des âges mal contraints, une littérature peu abondante et dépassée, et des liens phylétiques obscurs, je peux assurer que mettre un nom d'espèce relève parfois du maraboutisme !

Mais rassurons nous toutes les sciences bossent avec des données incomplètes !

Bon dimanche,

Berriasien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Matoufou, je te conseille d'aller faire un tour sur le forum "paleobox". Tu y trouvera des infos complémentaires à celles trouvées sur "hominides", beaucoup de membres sont des préhistoriens très ouverts et pas mal de chercheurs, de fous furieux de la prehistoire...n'hesite pas à poser des questions

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rouvre ce sujet passionnant car je viens de trouver plusieurs reportages qui correspondent.

 

Tout d'abord, un article concernant le squelette d'un enfant trouvé en Italie, moitié Homo sapiens et moitié Néandertal :

http://www.futura-sciences.com/planete/actualites/paleontologie-neandertal-homo-sapiens-preuve-hybridation-45563/

 

Puis ce reportage sur le squelette d'une adolescente, moitié Denisovi et moitié Néandertal :

http://www.bbc.com/news/science-environment-45271644

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...