Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Quelles sont les pierres que vous détestez ?


Recommended Posts

Yop les gens,

Un sujet (en opposition à "vos pierres préférées" ou encore "vos plus beaux...") pour parler des pierres que vous détestez :

- celles que vous ne collectionnerez jamais

- celles que vous avez, et que vous ne pouvez plus voir

- celles que vous ne supportez plus voir envahir les étals des bourses, Internet.

J'commence avec les Phrenites/Epidotes du Mali, j'peux plus voir des mètres de linéaires remplis de petites boules vertes, et la Creedite mexicaine, j'trouve ça môche.

Voili voilou,

JeF

Link to comment
Share on other sites

Pierre = roche...assemblage minéral ...

Toutes les pierres m'intéressent, elles sont notre passé, sans cesse recyclé... chacune a quelque chose à raconter...même les retouchées par l'Homme !

Non, je ne vois pas quelle pierre pourrait mériter mon indifférence, voire mon mépris.

Et ce n'est pas moi qui jetterai la première pierre... où alors juste pour faire des ricochets !

Link to comment
Share on other sites

Ya pas vraiment de pierre que j'aime pas mais je vais faire un effort.

Personnellement je trouve également que la phrenite c'est pas beau, je n'ai pas eu l'occasion d'en voir de belle, même au musée de paris j'y ai pas trouvé mon compte.

La leucite j'aime pas.

La sodalite simplement parce que j'en ai marre de m'engu***ler avec les marchants de vide grenier qui vende ça pour du lapis lazuli.

Le jade nephrite pas top.

La couleur de l'autunite me déplait assez mais j'aime bien sa cristallisation.

Voilà, là comme ça il y a plus rien qui me viens.

Link to comment
Share on other sites

Haaa, ça fait des émules quand-même, z'en aviez gros sur la patate hein ? :triste:

Allez, j'en peux plus des plaques de Fluo octaédrique chinoises bouffées à l'acide, trop "commercial" (comme les Améthystes brésiliennes).

Et les pseudo-sculptures taillées, là aussi à l'acide, dans le Marbre pour donner d'improbables animaux ou végétaux inclus de Spinelles vietnamiennes.

Et le top du saumon : les arbres en fil de fer hideux, collés sur de la Citrine en principe (là il cumule le gars), dont les feuilles sont des boules roulées bien moches d'Améthystes, qui tombent, avec la grâce qui caractérise Guy Carlier par exemple.

JeF

Link to comment
Share on other sites

Hou, Hou .................

REDSUN !!!!!

Viens nous faire l'éloge de la calcite ... :triste::P:triste:

Pascal

;)

Que dire de plus ??? :clown: ben en fait ça.......oui je n'aime pas la calcite et je le revendique haut et FORT .......... ABAT LA CALCITE !!!!!!!!

Et généralement je n'aime pas les carbonates (cérusite, azurite, calcite et blabla......) ainsi que la barytine.

Même si j'en ai quelques unes en collect, je les aime uniquement parce que et parce que.

Des questions ???

Link to comment
Share on other sites

Oui, c'est quoi cette histoire d'univers dodécaèdrique ?

Alors si mes souvenirs sont bons une équipe internationale de cosmologistes, conduite par un chercheur de l'Observatoire de Paris, vient de conforter le modèle théorique de l'espace dodécaédrique de Poincaré (PDS) pour expliquer certaines observations du rayonnement de fond cosmologique (CMB). En parallèle, une autre équipe internationale a analysé à l'aide de nouvelles techniques les dernières données obtenues par le satellite WMAP et trouvé un signal topologique caractéristique de la géométrie PDS.

Les quinze dernières années ont vu un accroissement considérable des efforts pour déterminer la forme globale de l'univers, c'est-à-dire non seulement la courbure de l'espace mais aussi sa topologie. Le modèle cosmologique dit de « concordance » qui prévaut actuellement décrit l'univers par un espace « plat » (c'est-à-dire de courbure nulle), infini, en expansion perpétuelle accélérée. Cependant, les données délivrées entre 2003 et 2006 par le satellite WMAP de la NASA, qui ont fourni une carte à haute résolution du rayonnement de fond cosmologique (CMB), s'accordent très mal avec le modèle de concordance aux grandes échelles angulaires. Elles favorisent plutôt un espace fini, de courbure positive, et suggèrent une topologie multi-connexe.

Le CMB est le vestige de la première lumière émise peu après le Big Bang. Il est observé sur la « surface de dernière diffusion » (LSS), une sphère d'environ 50 milliards d'années-lumière de rayon qui nous entoure. Les minuscules fluctuations de température observées sur la LSS peuvent être décomposées en une somme d'harmoniques sphériques, tout comme le son produit par un instrument de musique peut être décomposé en harmoniques ordinaires. Les amplitudes relatives de chaque harmonique sphérique détermine le spectre de puissance, qui est une signature de la géométrie de l'espace et des conditions physiques qui régnaient à l'époque d'émission du CMB.

Or, la topologie cosmique prédit que tout espace physique qui serait plus petit que la LSS ne pourrait vibrer sur des longueurs d'onde plus grandes que sa propre taille. Il devrait en résulter une coupure de son spectre de puissance au-dessus d'une certaine longueur d'onde. Cette coupure aux grandes échelles a précisément été observée par la campagne d'observations 2003-2006 du télescope WMAP.

Se fondant sur la possibilité que l'espace ait une courbure positive, et en calculant certains modes vibrationnels de l'espace pour simuler le spectre de puissance, certains auteurs de la présente étude [réf. 2] avaient déjà proposé en octobre 2003 que la topologie multi-connexe de l'espace dodécaédrique de Poincaré (PDS, figure 1) était favorisée par les données de WMAP, au détriment de l'espace simplement connexe, plat et infini stipulé par le modèle de concordance.

Conclusion

Vivons-nous réellement dans un espace dodécaédrique de Poincaré ? Des contraintes expérimentales futures pour ou contre le modèle seront certainement nécessaires, mais les indices en faveur d'un signal topologique PDS dans les données WMAP s'accumulent. Pour faire avancer le débat, les futures données du satellite européen Planck Surveyor (lancement prévu en juillet 2008) sont attendues avec impatience.

Note 1

Le paramètre de densité Ωtot caractérise le contenu de l'univers, toutes formes de matière et d'énergie confondues. La courbure de l'espace dépend de la valeur de ce paramètre. Si Ωtot est plus grand que 1, la courbure de l'espace est positive et la géométrie est de type sphérique ; si Ωtot est plus petit que 1, la courbure est négative et la géométrie est hyperbolique; ce n'est que si Ωtot est strictement égal à 1 que l'espace est Euclidien.

D'autres questions ???

:triste:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...