Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Debusquer des minéraux: le retour


Recommended Posts

Bonjour,

Je suis un petit nouveau dans le monde de la minéralogie: Voici deux semaines, au sommet du pic de Campbieil(65) je trouvai un caillou noir que je rapportai chez moi. Je l'identifiai et le trouvais particulièrement beau quand je me dis "Pourquoi ne pas chercher, trouver et collectionner des minéraux?"

Ainsi commençai-je a collectionner minéraux et fossiles.

Mais voilà, pas facile de trouver des minéraux quand on ne sait pas comment s'y prendre...

J'ai donc cherché sur internet pendant deux semaines sans résultat jusqu'à que je tombe sur je Géoforum et particulièrement sur un sujet de cascaillou (que je remercie vivement!! :grand sourire: ).

Mais malheureusement ce sujet a dévié sur les risques en montagne, dans les mines, etc... sans apporter beaucoup de réponses.

La plupart des messages disaient qu'il fallait aller en club ou avec quelqu'un...

Alors je lance (re ) ce sujet en espérant qu'il reste sur la bonne voie et apporte plein de réponses.

Comment et où chercher des minéraux?

Par exemple, jarrive dans une vieille carrière, ou commence-je à chercher et comment?

Merci avant d'avoir vos nombreuses réponses (j'espère...)

Haritza

Link to comment
Share on other sites

rebienvenue sur géo !! :grand sourire:

hé ben tu as déjà des réponses dans ta question : se rapprocher d'un club est une excellent idée !! faire des sortie avec des personnes expérimentées aussi !!

tu débute tu es apprenti : comme tout les apprentis faut de la pratique !! (avec un peu de théorie aussi...)

peu importe ou tu vas un truc qui marche bien (et pô que pour les cailloux!!) la curiosité et l'observation!! ensuite persévérance et patience viendront compléter tout ça....reste juste la chance mais la ya pô de truc!!

30 ans de prospection et des fois je suis pas assez curieux... heureusement que j'emmène souvent un débutant !!

Link to comment
Share on other sites

Bonjour:

La minéralogie (la géologie en général) est comme le reste : une science qui demande acquisition de données, aprentissages etc...

la question : comment et où chercher des cailloux (hors recherche sur sites connus) revient à demander à un physicien comment chercher un neutron et où ?

La réponse d'un frangin est on ne peut plus logique : l'apprentissage avec un "maître" existe depuis des siècles et ce n'est pas près de s'arrêter même avec l 'informatique ou internet!

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

J'aimerai bien me rapprocher d'un club, mais le plus proche de chez moi et a plus de une heure et quart de route et je ne connais personne qui connaisse quelque chose en minéralogie...

En revanche il doit bien y avoir quelques astuces de repérage pour savoir, comme dans l'exemple, quand on est dans une carrière avec que des cailloux en face de soi par où commencer à chercher.

Merci quand même.

Haritza

Link to comment
Share on other sites

je t'ai envoyé un mp avec plein de choses utiles concernant la recherche de mineraux sur le terrain

sinon meme approche que Le Sablais: je procede generalement de facon methodique, secteur apres secteur, en prenant mon temps pour ne pas manquer un detail interessant. Observer la paroi, mais aussi le sol et les blocs qui s'y trouvent, examiner les veines, les cavités et les fissures, ne pas hesiter a farfouiller dans les broussailles avoisinantes qui peuvent dissimuler des affleurements dignes d'interet, et si un filon interessant s'enfonce dans la terre au niveau du sol, ben on peut creuser un peu pour voir.

Attention ou l'on met les mains, peut y avoir des viperes, et c'est dangereux.

Link to comment
Share on other sites

Même principe que les autres, une carrière, c'est vaste, pas facile de trouver les zones intéresantes au premier coup d'oeil ... Et puis ça reste dangereux, surtout lorsque l'on s'approche des fronts de taille ... Un regard pour repérer les éventuels filons, sans négliger toutefois les autres zones de la carrière qui peuvent cacher d'autres surprises !!!

En galerie, l'approche est différente puisqu'elles suivent généralement le filon de minerai ... les dangers ne sont pas les mêmes, surveiller la qualité des parois, la présence éventuelle de puit, surtout lorsque l'on a le plus souvent le nez en l'air ...

Bonne chasse,

:coucou!:

Link to comment
Share on other sites

Guest JPP2A
cascaillou' date='dimanche 12 juillet 2009 à 19:24' post='202599'] je t'ai envoyé un mp avec plein de choses utiles concernant la recherche de minéraux sur le terrain sinon même approche que Le Sablais: je procédé généralement de façon méthodique, secteur après secteur, en prenant mon temps pour ne pas manquer un détail intéressant. Observer la paroi, mais aussi le sol et les blocs qui s'y trouvent, examiner les veines, les cavités et les fissures, ne pas hésiter a farfouiller dans les broussailles avoisinantes qui peuvent dissimuler des affleurements dignes d'intérêt, et si un filon intéressant s'enfonce dans la terre au niveau du sol, ben on peut creuser un peu pour voir. Attention ou l'on met les mains, peut y avoir des vipères, et c'est dangereux.

:mort de rire: idem, j'ajouterais faire les talwegs, il y a souvent des indices qui peuvent être intéressants, de plus en corse on peut mettre les mains partout il n'y a pas de vipères :mort de rire:

Link to comment
Share on other sites

Moi, je commence à gauche et je fais tout le front de la carrière ! Et faut avoir l'oeil !

Et être prudent !

Bonjour,

Merci pour vos réponses.

Le Sablais,

Pourquoi commencer par la gauche?

Au fait je connais les dangers de la montagne (même haute), des mines et carrières (je vais à la montagne depuis l'âge de 2 ans.)

:clown: idem, j'ajouterais faire les talwegs, il y a souvent des indices qui peuvent être intéressants, de plus en corse on peut mettre les mains partout il n'y a pas de vipères :clin-oeil:

C'est quoi des talwegs??

examiner les veines, les cavités et les fissures, ne pas hesiter a farfouiller dans les broussailles avoisinantes qui peuvent dissimuler des affleurements dignes d'interet, et si un filon interessant

dans 'debusquer des mineraux: l'allée' vous disiez 'un changement de couleur peut-être interessant' mais comment distinguer un simple changement de couleur d'un veritable filon interessant car chez moi la pierre n'est pas la même en haut et en bas de la carrière, de plus elle est rose (grès de Larrun) et souvent traversée de lignes jaunes...

Merci encore.

Haritza

P.S.: Puis-je vous tutoyer ?(c'est plus facile pour écrire :coucou!: )

Link to comment
Share on other sites

Salut,

Alors, j'espère que vous pourrez faire quelque chose avec ça...

Sinon j'essaierai avec d'autres photos d'un autre endroit...

post-6315-1247662316_thumb.jpg

post-6315-1247662324_thumb.jpg

post-6315-1247662331_thumb.jpg

post-6315-1247662338_thumb.jpg

post-6315-1247662344_thumb.jpg

N.B : La carrière ressemble à peu pres partout aux deux dernieres photos (sauf dans les endroits inaccessibles.

P.S: excusez la qualité des photos...de portable (j'avais oublié la carte mémoire! :sourire::super:)

Link to comment
Share on other sites

houla !! végétalisée "ta" carrière !!

vite fait en passant : (peut etre pô pour celle la ...)

rechercher les différenciations de texture, de couleur dans la roche;

les failles ( http://www.geowiki.fr/index.php?title=Faille ), filons ( http://www.geowiki.fr/index.php?title=Filon )...

les changements de roches, les intrusions d'autres roches ( http://www.geowiki.fr/index.php?title=Intrusion ).........

tout ce qui fait une "erreur" dans la parois (filon, géode ( http://www.geowiki.fr/index.php?title=G%C3%A9ode ), humidité...).........

la moindre trace d'autre chose que la roche prédominante....

les endroits déjà grattés par des prédécesseurs... et les restes de ceux ci !!

.........

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Merci 1frangin, ces liens m'ont beaucoup appris.

OK pour les failles, ok pour les filon, ok pour les intrusions mais comment arrives-tu à repérer une géode dans la pierre?

Mais quand tu as repéré un des indices ci dessus (il ne semble point qu'il y en ait dans celle là) comment dégages-tu des minéraux de là-dedans?

Si j'ai bien compris les liens on ne pourra rien tirer du rocher des deux dernières photos?

Haritza

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Haritza, d'abord je te souhaite la bienvenue pour ma part dans le nouveau monde de la minéralogie.

Tes photos sont pour moi significatives : pour avoir un peu prospecté dans ces parages, je crois pouvoir dire sans me tromper que les filonets de quartz ne donnent pas de grosses cristallisations, en général les petits cristaux brillants de quartz ne dépassent pas 2mm (ce qui est très petit pour cette espèce.) Si par chance tu arrives à trouver des prismes de 5mm c'est déjà exceptionnel pour la région proche. Je ne suis en aucun cas en train de te décourager, bien au contraire, j'insiste sur le fait qu'il y a de façon certaine des sites proches de chez toi dans lesquels on peut sortir des minéraux ; le problème de ces sites c'est qu'ils sont souvent très anciens (c'est à dire ayant subi une exploitation qui date de plusieurs décennies) et pour les rendre exploitables aujourd'hui il faut y faire des travaux et avoir une expérience du terrain... Je te conseille donc d'aller chercher de l'aide (comme on te l'a déjà conseillé) auprès d'un club : le club de Pau est dynamique et famillier à ta région (tu as aussi le club de Tarbes que je pourrais te recommander mais il est un peu plus loin de chez toi)

Voici l'adresse du site du club de Pau : http://pagesperso-orange.fr/mfp64/

N'hésites pas à poser d'autres questions,

Jean Baptiste.

Link to comment
Share on other sites

Salut Jean Baptiste,

Tout ce que j'ai en quartz (si on peu appeler ça du quartz), je ne l'ai même pas cherché, puisque je sais toujours pas comment il faut faire précisément (même si j'ai déjà beaucoup d'indices)!!

post-6315-1247727363_thumb.jpg

post-6315-1247727521_thumb.jpg

post-6315-1247727548_thumb.jpg

Quant au club de Peau, il est quand même à plus d'une heure en voiture, bien qu'il soit le plus près (à part Bayonne), et comme je compte pas y aller en vélo ni à pied, j'essaie de me débrouiller autrement...grâce à vous tous (encore merci) j'accumule indices et astuces qui finiront peut-être par me porter des fruits (ou des minéraux, plutôt).

Haritza

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Haritza,

Je comprends ta gène concernant le club de Pau (étant donné la distance qui te sépare de cette ville) mais dis-toi bien qu'au début on a forcément besoin de se référer à quelqu'un qui a déjà une bonne connaissance du terrain ne serait-ce que par rapport à la dangerosité de certains sites. Il faut que tu passes par un club car c'est l'assurance de trouver des minéraux sans prendre aucun risque. Si tu contactes le club de Pau, il faut que tu expliques que tu ne peux pas te rendre aux réunions et que tu demandes d'être tenu au courant le jour où il y a une sortie près de chez toi (ainsi tu pourras ranger ton vélo dans le placard si on passe te prendre !)

En ce qui concerne tes photos, je ne vois pas d'où peuvent provenir ces quartz mais s'ils viennent d'un site proche de chez toi, il faut approfondir (c'est à dire y passer du temps et essayer de casser la roche avec pointe et massette.)

Pour ma part, je connais l'existance d'un site à quartz mais il faut que je vérifie la véracité de l'information (je te donnerai des nouvelles.)

À bientôt,

Jean Baptiste.

Link to comment
Share on other sites

Re-

Ce quartz vient de la forêt au dessus du ruisseau d'Urrioerreka (ou urrioko erreka), au dessus de la petite barre rocheuse, il était là, tout seul.

Mais Sarre, c'est aussi un peu loin.

Sinon en regardant sur infoterre, j'ai vu qu'il y avait un gisement de fluorine du côté du mendale (urrugne-biriatu), le connais-tu? Sais-tu s'il y en a encore, s'il est accessible?

Je veux bien des nouvelles de ton site à quartz (si tu préfères en MP...).

Pour le club, j'aime bien l'idée de "trouver des minéraux", c'est ça qu'il me faut...

Mais s'inscrire dans un club et aller seulement à quelques sortie, ça fait pas un peu branl***?

Amitiés

Haritza

Link to comment
Share on other sites

Je suis content que les quartz que tu as trouvé soient régionaux. Cela prouve qu'il y a toujours quelque chose à "débusquer" même là où on ne s'y attend pas.

Certains pourront leur reprocher d'être laiteux (c'est à dire pas transparents) mais ils ont au moins une qualité : c'est qu'ils sont représentatifs de ton site, et cela personne ne pourra te l'enlever. Ce que je veux dire c'est qu'à partir du moment où un minéral a une "signature" (c'est à dire un aspect suffisamment original) il est intéressant. D'ailleurs, si tu cherches des photos de quartz sur internet tu verras que tu auras énormément de difficultés à en trouver qui ressembleraient aux tiens comme deux gouttes d'eau.

Si tu as l'occasion de revenir sur ton site, il n'y a qu'une solution pour espérer en trouver d'autres, c'est de piocher dans la terre partout où tu trouves du quartz massif en espérant trouver des trous avec des cristaux dedans (ce qui est a priori très probable.) L'idéal dans ces cas là c'est la pratique et l'expérience : se faire la main et insister sur un site. Personnellement le premier site à quartz que j'ai trouvé (j'avais ton âge à quelques mois près) m'a permis de tirer toutes les conclusions nécessaires quant à la recherche et la découverte de cristaux ! Donc, ne désespère pas, il faut approfondir !

En ce qui concerne le club, il est tout à fait légitime que tu puisses choisir tes sorties. Personne n'a rien à t'imposer. Si tu crains de ne pas t'intégrer au groupe en ne faisant que peu de virées, il faut que tu expliques ton cas ce qui sera compris j'en suis certain !

Et puis, "petit collectionneur deviendra grand"... Le club comprendra que le fait que tu ne puisses pas faire toutes les sorties n'est qu'une question de temps.

Je ne suis pas étonné pour la fluorite, je ne sais pas dans quel contexte elle se trouve, mais, moi-même j'en ai trouvé des traces près d'Irun l'année dernière (dans des roches magmatiques type granitoïdes.) La fluorite est un minéral qui attire l'attention mais malheureusement elle est rare sous forme cristallisée dans le Pays-Basque.

Si tu as l'occasion de vérifier par toi-même la présence de fluorite sur le terrain vas-y, tu peux avoir des surprises ! Si elle est colorée tu auras entamé un début de collection systématique des minéraux du Pays-Basque (la mienne était violette claire.)

À bientôt,

Jean Baptiste.

Link to comment
Share on other sites

Guest JPP2A
Haritza' date='lundi 13 juillet 2009 à 10:18' post='202715'] Bonjour, QUESTION: C'est quoi des talwegs?? Merci encore. Haritza

:coucou!: REPONSE: Talweg signifie en allemand « chemin de la vallée » . Il est équivalent de l'expression « ligne de collecte des eaux ». Les talwegs sont en grande majorité modelés par l'érosion fluviatile et fréquemment occupés par le réseau hydrographique. c'est pour cela que d'y faire des prospections parfois on y trouve des indices :pleurer:

Le talweg s'oppose à la ligne de crête, ligne de faîte ou ligne de partage des eaux. :sourire:

Link to comment
Share on other sites

Mais s'inscrire dans un club et aller seulement à quelques sortie, ça fait pas un peu branl***?

Non : tout le monde comprendra qu'à ton âge tu n'as pas les moyens de locomotion et l'autonomie d'un adulte. Au contraire : les membres seront ravis de voir arriver un "petit jeune" et ne manqueront pas de t'encourager.

Et puis tu y rencontreras peut-être (probablement) quelqu'un qui n'habite pas Pau mais un patelin dans ton coin et qui t'emmènera avec lui, même en dehors des sorties du club. Quitte à ce que tu fasse un bout de chemin en train ou en bus (c'est ce que je faisais quand j'avais ton âge et qu'on m'emmenait à Cap-garonne et autres, et c'est comme ça qu'on se débrouille avec un des ados de ce forum quand je l'emmène avec moi sur le terrain).

Sinon, JPP a raison : un talweg, c'est l'équivalent en creux d'une crête, et c'est là que s'accumulent les minéraux dégagés par l'érosion. Si tu trouves des débris, la zone intéressante se situe en amont. c'est valable aussi en carrière : la présence de débris indique généralement une zone intéressante au dessus (quoique il me soit déjà arrivé de trouver des blocs intéressants sans pouvoir en retrouver l'origine. une fois, 2 blocs strictement semblables et totalement différents du reste, chacun à une extrémité du front de taille, distants de bien 300 mètres. et impossible de retrouver l'affleurement d'origine, malgré que j'aie parcouru tous les gradins. ils n'auraient pas fait 3 quintaux chacun, j'aurais juré qu'ils avaient été rapportés d'ailleurs, va savoir comment et pourquoi).

Pascal

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...