Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

grenat66

Membre
  • Content Count

    379
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by grenat66

  1. Bonjour jojo38, Pour Luzenac et concernant la première pièce, encore plus que la gangue, c'est la forme des cristaux qui me surprend. Je connaissais des octaèdres, plus ou moins gros, mais pas des cubes aussi bien formés. Effectivement, une pièce espagnole me paraitrait plus vraisemblable. Ceci dit, je me souviens avoir vu (et acheté) il y a une dizaine d'années un caillou à peu près semblable sur un vide-grenier. Son propriétaire m'avait assuré qu'il provenait bien de Luzenac, mais pour rejoindre ma première opinion, là aussi les cubes me paraissaient étonnamment bien formés pour provenir de ce gisement ...
  2. Bonjour, Effectivement, belle couleur. J'aimerais bien trouver les mêmes dans les Pyrénées-Orientales (on peut toujours rêver...). Vu la couleur et la transparence, j'imagine donc que certains sont taillés pour être ensuite utilisés en bijouterie. De quelle variété s'agit-il ? Grossulaire peut-être ? Savez-vous dans quel type de gisement ils sont prélevés (carrière, ancien lit de rivière bien qu'ils ne semblent pas roulés donc pas alluvionnaires...) ? Merci pour ces belles photos
  3. Salut antakari, Malgré le drame qui t'a frappé, je trouve courageux, méritant et très fort de nous faire encore part de tes impressions et de tes comptes rendus de sorties. La vie n'est hélas pas un "long fleuve tranquille", tu l'as malheureusement constaté à tes dépens. Continue de nous faire rêver avec tes photos des magnifiques paysages chiliens et celles des minéraux que tu ramènes lors de tes prospections. " The show must go on" (celui de la vie) malgré tous ceux qu'on a laissés et avec qui on aurait bien aimé poursuivre un bon bout de chemin.
  4. La rareté contribue aussi à la valeur d'un objet (je ne parle pas ici de valeur pécuniaire) Donc tous mes compliments pour la découverte de ces deux beaux cailloux. Un petit renseignement tout de même : peut-on parler de quartz sceptré (doublement) ?
  5. Super ! J'aime beaucoup celui-ci. Pas commun du tout j'imagine
  6. Merci pour ces précisions Orlean, je n'avais pas relu l'article entièrement avant de poster mon commentaire. Ceci dit et cela n'engage que moi, des beaux faux : ok lorsqu'il s'agit de fabrication intégrale, en revanche les bidouillages et autres falsifications telle que celle ci-dessus, je trouve cela bien dommage. Rien à voir avec les réparations et restaurations lorsqu'elles sont respectueuses du minéral tel qu'il était lorsqu'il a été découvert. Dans le cas présent et puisque la fluo a aussi réagi au traitement, le caillou est devenu un hybride, oscillant entre ce que la nature nous offre de plus beau et la création purement humaine.
  7. Quel dommage et quel massacre ! Ce caillou devait être sympa... avant le traitement. Un article rédigé par Julien Lebocey et Lionel Robertson, publié dans le dernier Règne Minéral (N°148, page 28) aborde précisément ce sujet. En fait, ce seraient surtout les quartz qui auraient "bénéficié" du traitement, la fluo ayant besoin d'un niveau d'irradiation très important pour changer de couleur...
  8. Almandin dans pegmatite Lavail (Pyrénées-Orientales) 8,6cm x 7,8cm / cristaux 2,1cm et 2,2cm
  9. Au cas où cela pourrait vous être utile, ci-dessous, une étiquette de Fouilhoux, en bien mauvais état et pas vraiment ressemblante avec celle en question. Ceci dit il y a eu deux Fouilhoux marchands de minéraux à Clermont-Ferrand, Henri et Victor (le père et le fils il me semble). Mais peut-être ont-ils utilisé divers types d'étiquettes...
  10. Merci. Superbe, c'est peut-être un peu exagéré car sur la première pièce on peut remarquer deux endroits (photo 1) où le burin a "dérapé". Cette gangue est particulièrement dure (quartz et feldspath) mais cela donne tout de même une idée des possibilités d'amélioration. A l'origine, seuls quelques cristaux émergeaient de la gangue. Je pense qu'avec un complément d'équipement, micro percuteur pneumatique en finition par exemple, on doit obtenir un meilleur résultat.
  11. Un spécimen d'almandin de la vallée de la Massane (recto/verso) 14,2cm x 8,2cm / cristaux de 0,9cm à 1,8cm Un autre almandin mais de Latour-de-France 6,2cm x 4,3cm / cristal 1,9cm
  12. Une dernière précision (ou plutôt un petit conseil) : puisque vous semblez décidé à vous procurer les ciseaux, utilisez aussi un tout petit marteau en multipliant les petits coups. Cela permettra plus de précision et les pastilles de tungstène auront une durée de vie... disons améliorée. Vous pourrez constater qu'avec un peu de pratique, nul n'est besoin de taper "comme un sourd
  13. Bonjour, Ce sont bien de ces outils dont il s'agit. En aucun cas les facettes des grenats sont poncées ou polies après dégagement, cela enlèverait tout intérêt à l'échantillon. Concernant votre grenat, je ne pense pas que vous auriez pu faire beaucoup mieux car apparemment les facettes du cristal sont "piquetées", ce que l'on peut constater sur certains grossulaires ariégeois et aussi sur d'autres du secteur du col de Pailhères côté P.O. Quant au morceau qui s'est cassé lors du dégagement, rassurez-vous, cela fait partie des petites surprises auxquelles on doit s'habituer lorsqu'on se lance dans ce genre de travail. Avec un peu de pratique, vous pourrez constater que les casses se feront plus rares. Donc, en résumé, pour avoir des facettes bien nettes après dégagement, il faut qu'à l'origine les grenats ne présentent pas les défauts visibles sur votre photo. Ceci dit, je trouve que vous vous êtres pas mal débrouillé pour un début, vous n'y êtes pour rien si dame nature a fait preuve de fantaisie en donnant à ces grenats un aspect légèrement granuleux. Bon courage pour la suite
  14. L'ouvrage mentionné ci-dessus est très bien, de plus tu as probablement croisé (et peut-être même discuté avec) l'un de ses auteurs à la bourse de Narbonne. Tu peux aussi te procurer le livre de Gérard Guitard, géologue aujourd'hui décédé (1925 - 2009) , qui a parcouru les Pyrénées-Orientales dans tous les sens, sans oublier d'en étudier les minéraux et leurs gisements... mais aussi en donnant de précieux renseignements sur leurs localisations. La publication de l'ouvrage n'est pas très ancienne (une dizaine d'années), en revanche et c'est là qu'il y a un petit problème, l'auteur mentionne des découvertes réalisées pour la plupart entre les années 40 et les années 1970. Donc on comprend que depuis la topographie des lieux a changé (couverture végétale entre autres), de plus certaines occurrences sont aujourd'hui situées dans des réserves naturelles (Costabonne, Py, Canigou...). Malgré ce dernier petit handicap, le bouquin demeure très utile pour les prospecteurs amateurs que nous sommes. Le contenu des ouvrages plus anciens, je pense notamment aux écrits du naturaliste Louis Companyo (né à Céret en 1781 et mort à Perpignan en 1871), est bien moins détaillé et apporte des informations souvent trop imprécises pour être exploitées avec profit
  15. J'aime bien le Bessines moi aussi. Belle couleur, les facettes que l'on voit paraissent bien exprimées + un début de transparence, la taille du cristal est loin du ridicule (7mm)... Peut-être pourrait-il être un peu plus dégagé ? Spessartine je présume ?
  16. C'est un crime de mutiler ainsi un caillou... pour y mettre une bougie ! J'espère qu'il n'a pas trop souffert (je plaisante).
  17. Merci pour toutes ces précisions qui répondent à la plupart des questions que je me posais
  18. Effectivement, il serait intéressant de connaître la législation dans ce domaine. Gael souligne qu'il n'y a pas pas de problème technique particulier pour séparer l'or des granulats ou du sable. Ceci dit, les possibilités techniques et les lois sont (parfois ?) deux mondes qui s'ignorent. Surprenant que les propriétaires des carrières (ou sablières ?) cités dans cette affaire n'aient pas songé à tirer profit de cette manne si la loi les y autorisait...
  19. Tout à fait d'accord. Il est néanmoins utile de rétablir (parfois) certaines vérités. Au fait, c'est quoi une 86 (ou plus) ?
  20. Mes infos ne viennent pas de BFM, mais de la personne morale de droit public pour laquelle j'ai travaillé durant 35 ans... Quant à l'or qui a été transféré aux Etats-Unis le temps de la dernière guerre mondiale, tes sources doivent être précisément celles de BFM car il a été intégralement récupéré, après quelques réticences de la part des Américains, il est vrai. Mais là, on s'écarte (un peu ?) du sujet initial... En conclusion, je partage ton avis sur le fait qu'un bon caillou bien cristallisé me fait plus vibrer qu'un lingot, quelle que soit sa taille... https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=6&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjr6brGkq_kAhUM3xoKHTXSBRsQFjAFegQIBRAB&url=https%3A%2F%2Flivre.fnac.com%2Fa1351357%2FTristan-Gaston-Breton-Sauvez-l-or-de-la-Banque-de-France-l-incroyable-periple-1940-1945&usg=AOvVaw3-rR5bB_aHBSfq8QGtD1KN
  21. ... ah bon ! Environ 2500 tonnes conservées par la Banque de France, soit la 4eme quantité d'or détenue par un pays, juste après les Etats-Unis, l'Allemagne et l'Italie
  22. Ca sent bon le Far West, les cow-boys en moins (quoique... avec le fusil quand même), et la machine à laver en plus !
  23. On est parfaitement d'accord. D'où mon ton ironique lorsqu'il est fait état d'un "trafic d'envergure internationale" dans l'un des journaux qui a traité le sujet, photo en gros plan de 8 lingots à l'appui (prise je ne sais où). De telle sorte qu'on pourrait penser qu'ils ont cambriolé les réserves de la Banque de France (Je plaisante) ! D'autant plus que les complices, acquéreurs d'or illégal, n'ont pas dû se mouiller en le payant au cour officiel. Donc il est fort probable que le montant de la transaction soit bien inférieur à celui annoncé. Ceci-dit, il y a quand même la présentation de documents falsifiés, de plus leur activité a aussi généré plus que quelques centaines d'euros de profits, et sans passer par la "case fiscale" ce qui est impardonnable en France, pays très performant en matière de taxes et autres impôts... Bref ! Encore une fois, beaucoup de bruit pour pas grand chose... Pour conclure, je ne pensais pas que notre territoire était aussi riche en or. Bizarre que les sociétés qui ont autorisé les mis en cause à exercer leur talent n'aient pas songé à exploiter elles-mêmes cette ressource. Etait- ce si compliqué d'un point de vue technique ? Ou s'agit-il de tracasseries administratives, encore une fois bien françaises, dès que l'on souhaite faire autre chose que... respirer ?
  24. Ci-dessous, le copier-coller d'un message que j'ai posté sur un canard qui fait ses choux-gras de cette "affaire de classe internationale". Je n'ai pas envie de le réécrire ou de le modifier car je n'ai pas grand chose d'autre à rajouter : J’avoue que j’ai un peu de mal à suivre : "orpaillage illégal", "blanchiment", "association de malfaiteurs"… Et bien entendu ces "criminels" vont être condamnés à des peines de prison et à des amendes record. Mais au fait, qu’en est-il de certains hommes politiques qui sont censés montrer l’exemple et qui ont longtemps fraudé le fisc, détourné de l’argent public… ? Ils sont suffisamment nombreux et connus pour ne pas être cités ici. En revanche, en ce qui les concerne, après un certain battage médiatique, bien peu seront vraiment inquiétés. Et pourtant, les sommes en jeu sont bien, bien plus importantes que celle citée dans cet article. Cela renvoie à une célèbre fable de La Fontaine : " selon que vous serez puissant ou misérable…". Bref ! Il serait peut-être bien de ramener cette "affaire" à ses justes proportions. On ne peut pas cautionner ce genre de comportement ; ceci dit, de là à en faire la une des journaux et à condamner les auteurs à des peines exemplaires… Donc, si j’ai bien compris, ce "fabuleux trésor" était destiné à retourner à la terre et définitivement, si ces "truands" ne s’en étaient pas emparés.
  25. Oui, effectivement. Donc bienvenue dans le club des "grenatiers" (ça ne sonne pas très bien, il va donc falloir trouver un autre nom...). En tout cas, c'est un bon début et il mérite d'être encouragé; à son âge je devais me contenter de ramasser des galets... à vrai dire je ne me souviens même plus très bien !
×
×
  • Create New...