Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente aux enchères de minéraux.
Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15
Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15

grenat66

Membre
  • Posts

    781
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by grenat66

  1. Même chez les piafs y'a des scènes de ménage !
  2. La mine de plomb Longeray sur la commune de Bonvillard
  3. Non, je pensais aux bâtiments début XIXeme de l'ancienne école des mines de Peisey qui sont inclus dans un parcours pédagogique. Les mines de plomb, que je n'ai pas visitées, se situent dans les environs. Ceci dit, ça ne cadre pas car lesdites mines de Peisey se situent en altitude, bien au dessus des 800-900m que tu nous indiques en première page. De plus, St Georges d'Hurtières et Peisey, c'est pas la porte d'à côté (une bonne quarantaine de km à vol d'oiseau).
  4. Y a-t-il dans les environs un site autre que les galeries, mais en rapport avec l'activité minière et que l'on peut visiter... en payant ?
  5. Isards dans la vallée de la Carança (juillet 2010). Assez farouches, donc photographiés d'assez loin... avec un zoom basique. Le résultat est là !
  6. Pas dans les Hautes-Alpes, mais peut-être dans les Alpes quand même ?
  7. Bonjour, J'ai essayé l'acide phosphorique pour enlever des oxydes de fer sur la gangue d'une fluo (il est aussi efficace sur les oxydes de manganèse). Résultat convaincant... à la condition d'être patient car apparemment cet acide agit très lentement. Une autre petite réserve : le prix aux alentours de 10€ le L (qui a peut être baissé, ou l'inverse, car mon expérience date d'une quinzaine d'années). Avantage : pas de dépôt jaunâtre
  8. Pour ceux qui croient encore au Père Noël (si, si, il en reste quelques-uns), il est encore temps de passer vos commandes. Pour des raisons sanitaires, lui aussi a pris un peu de retard dans ses livraisons. Merci de veiller à la propreté de vos cheminées, sinon le passage au pressing vous sera facturé. Restent disponibles : almandins, grossulaires, spessartines (pour les autres prévoir un délai…)
  9. Ci-dessous, le lien d’un article de l’Express qui détaille l’impact de l’introduction, volontaire ou accidentelle, d’espèces devenues invasives. Une nouvelle fois, la fameuse maxime "Une place pour chacun et chacun à sa place" prend tout son sens. Le cas des perruches en France, bien que préoccupant d’après ce que je viens de lire, n’est pas comparable à celui de l’introduction des lapins en Australie, avec les mesures qui ont suivi pour tenter de limiter leur prolifération qui se sont quasiment toutes révélées catastrophiques pour l’environnement et les espèces indigènes… L’exemple de l’introduction accidentelle des rats avec leur impact sur la biodiversité de certaines îles abritant des espèces endémiques est aussi édifiant. Un article de Benoit Goniack, daté de 2016, précise que le rat noir a colonisé environ 90% des archipels et qu’il serait responsable de l’extinction de 75 espèces animales parmi lesquelles 52 d’oiseaux. Notons qu’il serait intéressant de connaître le score réalisé par les humains, je crains fort que les rats passent pour de bien timides apprentis ! La sixième extinction de masse est en cours, de nombreux experts s’accordent sur ce sujet, et les principaux responsables ne portent ni plumes colorées, ni pelages protecteurs… https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjXzsTNx-jtAhWmAWMBHSrDBBQQFjABegQIARAC&url=https%3A%2F%2Fwww.lexpress.fr%2Factualite%2Fsciences%2Fla-biodiversite-menacee-par-les-especes-invasives_2032970.html&usg=AOvVaw26z10s2LK1dnT1RcrVVTes
  10. Une année qui se meurt et une autre nous couvre de sa lueur. Que ce message de Noël vous apporte le bonheur.
  11. Je ne me rends pas bien compte des dimensions, mais c'est "choli". Pratiquement pas pigné, avec un petit saupoudrage de chalco, que demander de mieux... !
  12. Après le travail, le bain ! Eléphants après une journée de labeur passée à débarder des grumes. Nord de Chiang Mai (1985)
  13. Elles commencent donc à investir le département de L'Hérault. Bizarre qu'elles aient fait l'impasse sur Perpignan... affaire à suivre ! Un chat siamois (Thaïlandais) qui semble n'apprécier que très modérément le traitement amical que lui fait subir le garçonnet ! (1985) Un chien Lisu surpris en pleine méditation (1985)
  14. Une étude américaine vient de démontrer que la disparition des dinosaures n'avait rien à voir avec la chute d'une météorite !
  15. 2 géologues étaient à la pêche dans une barque un peu vieillotte, lorsque tout à coup l'eau commença à entrer par un trou. Le premier tout énervé dit au second : - Nous allons couler, et je ne sais pas nager ! Le second répondit. - Pas besoin de t'énerver, je vais faire un autre trou dans le fond de la barque et l'eau sortira par là. Bah, elle n'est pas très sympa pour les géologues cette blague, mais elle n'est pas de moi !
  16. Merci du renseignement, j'étais persuadé que ces petites "bébêtes" étaient des évadées. Leur apparition en Espagne doit alors remonter à de nombreuses années, car en 1996 lors de mon installation à Perpignan et donc au début de mes visites à Barcelone (j'adore cette ville) les perruches étaient déjà présentes avec la même densité qu'aujourd'hui, ce qui suppose que de nombreuses générations les avaient déjà précédées. En revanche, je n'en ai jamais observées du côté français (du moins Hérault, Aude et Pyrénées-Orientales) Oui Amédé, d'après les photos que tu as postées, c'est bien du parc de la Ciutadella dont il s'agit. Très belle la perruche pensive. Le cochon d'inde avec l’œil rouge/orangé, il est aussi espagnol ?
  17. Ah ces canards espagnols ! Tu as pris la photo au plan d'eau du parc de la Ciutadella ? Question eau douce, à Barcelone, c'est pas le top et les colverts ne sont pas nombreux à fréquenter l'eau saumâtre du front de mer. En tout cas il ne semble pas perturbé par la présence du photographe et doit être habitué à la présence de bipèdes non emplumés. Changeons de volatiles pour passer aux perruches tout en restant à Barcelone. On les remarque souvent lors de leurs déplacements tapageurs ou plus simplement lorsqu'elles sont posées au sol, partageant avec les pigeons les graines distribuées par quelques passants... Elles semblent très nombreuses dans cette ville, mais on les rencontre aussi sur tout le littoral, quasiment jusqu'à la frontière avec la France. En revanche, elles semblent absentes à l'intérieur des terres et je ne les ai jamais remarquées à Figuéras, Gérone... Vu leur nombre, ce serait surprenant qu'elles soient toutes issues d'un seul couple échappé d'une volière ou remis en liberté. Les problèmes liés à la consanguinité auraient probablement limité leur expansion. Autre problème lié à leur prolifération : ont-elles pris la niche écologique d'oiseaux autochtones ? Je pense que des études on été réalisées à ce sujet. En tant que visiteur, je trouve cette présence plutôt sympa... et colorée. Je ne suis pas persuadé que tous les Barcelonais partagent cet avis, car il leur arrive d'être particulièrement bruyantes.
  18. J’ai toujours entendu, ou lu, que les andradites d’Antétézambato étaient des démantoïdes et ce malgré la quasi absence de chrome dans leur composition (je ne comprenais pas vraiment car pour moi démantoïde collait avec chrome). J’apprends que seule la couleur verte suffit désormais à classer une andradite dans sa variété démantoïde. Sur le plan commercial, ces grenats au nom dopé obtiennent un pouvoir attractif supérieur que s’ils étaient nommés "andradites vertes" ou tout simplement "grenats verts". Côté minéralogie en revanche, je trouve que ça fait un peu "mélange de genres", mais ce n’est que mon avis… Depuis que j’ai lu votre commentaire, je leur trouve "un côté un peu moins vert" à ces grenats malgaches, allez savoir pourquoi… Ci-dessous, une explication (que j'ai raccourcie) de la couleur du démantoïde trouvée sur le net et dans laquelle l'option Fe en tant qu'élément déterminant la couleur n'est pas retenue (source : Geminterest) : "Andradite: Ca3Fe2(SiO4)3 forme deux séries … | Coloration: Vert (démantoïde): Chrome sous forme Cr3+ en coordination octaédrique". (il doit rester encore quelques puristes dans le monde de la minéralogie)
  19. Salut Antakari, Jolies tourmalines, tout particulièrement celle de la 2eme photo, et les petits quartz forment un bon contraste de couleurs. Trouvées après des heures de marche dans les montagnes andines ?
  20. cela me rappelle une histoire : le vantard "- dis tu te rends compte qu'à nous deux on en a cinq..." et l'autre :de répondre :"ah bon, pourquoi? t'en as qu'une?" Oui, mais de cette couleur, c'est quand même pas commun ! (Je ne parle pas des grenats...) Avec une exception pour les démantoïdes de Madagascar, pour lesquels une analyse effectuée au laboratoire de l’université de Nantes a révélé que le fer est l’élément déterminant de la couleur. Donc, absence totale de chrome dans les démantoïdes malgaches, ou cette particularité se définit-elle autrement ? Lorsque j'avais lu ce commentaire (que je n'arrive pas à retrouver) j'en avais déduit que le chrome était absent lors de l'analyse de ces grenats... Alain Abréal a certainement la réponse.
  21. Pour ce qui est de la provenance, c'est pas du Costabonne comme suggéré par Invité mine84. Effectivement on peut y trouver l'association grenat/épidote mais je n'ai jamais rien vu de semblable à la première photo provenant de cet endroit
  22. Je trouve ce poisson vraiment superbe, je ne vois rien de gênant dans le fait qu'il soit en bordure de plaque. Son petit accompagnant est très discret... et je ne l'aurais remarqué s'il n'avait pas été signalé. Ils proviennent de la fameuse carrière située sur la commune de Marchand dans l'Ain ?
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.