Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Voir le nouveau contenu de Géoforum

BUT

Membre
  • Content Count

    209
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by BUT

  1. Grenat serait assez convaincant. Auquel cas, vu le contexte riche en Mg, cela pourrait être un grenat magnésien, à prédominance Pyrope (dommage qu'Alain ABREAL soit parti...)?
  2. Bonjour Léo.deboissy Pour le spécimen vert et noir, ce serait utile de connaître la couleur de la trace du minéral noir, pour discriminer entre l'Hématite et un Mica noir. Et de voir si le minéral vert raye le quartz. Si oui cela pourrait être du Béryl vert associé à du Mica (Brésil, Madagascar, Espagne, Portugal, Russie,... entre autres origines possibles). S'il ne raye pas le quartz, cela pourrait être de la Chrysoprase (variété verte de Calcédoine). En tout cas on aura encadré la dureté.
  3. Albite très improbable (absence de clivages). La première chose à faire serait de s'assurer que le bloc en question est bien identique - pour la partie blanche - aux roches de la carrière. Il faudrait ensuite préciser la dureté de la partie blanche et de la partie rose. D'après l'article cité par le sablais, la carrière produisait de la dolomie, pas du kaolin qui est une argile.
  4. En fait, d'après l'article, la carrière exploiterait une roche métamorphique (marbre dolomitique). Cela ouvre la porte à pas mal de choses, en particulier au Spinelle (abondance Mg). Mais normalement cela devrait être connu et répertorié...
  5. On parle bien de l'enclave rose, n'est-ce pas? Mais tant qu'à faire, vous pourriez aussi tester la partie blanche. Il me semble distinguer aussi sur certains morceaux des écailles argentées ressemblant à de la Muscovite. Si c'est bien le cas, y en a-t-il également dans la roche exploitée par la carrière (dolomie)? L'idée étant bien sûr de savoir si la partie blanche de vos cailloux est de même nature que la roche de la carrière.
  6. Bonjour Est-ce que cela rayerait également le quartz?
  7. Ouvarovite. Très probablement sur Chromite. Très probablement de Russie ou de Turquie (origines moins probables: Californie, Tibet, Nlle Calédonie ou Nlle Zélande). Maroc très peu probable, mais pas impossible (Zagora).
  8. Bonjour Léo.deboissy Correct. Les connaisseurs de fluo corrigeront si besoin est le nom de la mine. Pour l'okénite, de nombreux minéraux peuvent lui être associés: gyrolite (en petites sphères), quartz, calcite, prehnite, apophyllite, etc. Difficile de faire des tests sur les minéraux associés sans abîmer l'okénite. Ce sera principalement des "identifications à vue". Par exemple sur un de vos gros plans on voit un cristal qui pourrait être du quartz. NB: L'okénite est très fragile et quasiment impossible à dépoussiérer (surtout si poussière "grasse" ou "collante"). Pour cette raison,
  9. Bilan pour les deux derniers blocs: - éclat métallique; - clivage d'aspect cubique; - plus tendre que la calcite et raye l'ongle; donc dureté entre 2,5 et 3; - densité: 7,3 et 7,77 - trace noire Tout cela converge vers la galène sauf peut-être la trace qui devrait être "gris de plomb", mais est-ce significatif?
  10. Densité Galène: 7,58. Tout à fait compatible avec votre mesure. Il faudrait tester la couleur de la trace et resserrer la fourchette de dureté. La Calcite raye la Galène (si vous avez un échantillon de calcite "sacrifiable").
  11. Les deux derniers rayent-ils l'ongle (la calcite)? Sont-ils rayés par l'ongle (par la calcite)? Ils semblent bien cristalliser dans le système cubique; cela pourrait bien être de la galène, avec des cassures un peu ternies.
  12. Bonjour Léo.deboissy Sur le premier bloc, on voit des bulles et des formes boudinées. C'est peut être un résidu de fonderie. Ou alors un bloc prélevé dans une coulée de lave. Les deux derniers blocs présentent des clivages et peuvent être naturels. Mais je trouve que la couleur n'est pas assez grise et l'éclat pas assez vif pour de la galène. Pour les quatre, tester la dureté et la trace, et éventuellement la densité. La galène est facile à discriminer: en plus de son éclat métallique gris et de son débit caractéristique en petits parallélépipèdes, elle est tendre (d
  13. Bonjour Léo.deboissy Ce sont les phases successives du dépôt de silice dans la géode: - d'abord une série de couches qui enveloppent les minéralisations brunes d'aspect moussu, visibles en coupe sur les bords; les dernières couches sont de couleur gris bleuté à bleu pastel; - ensuite une série de couches globalement plus claires, qui forment une sorte de "lac" dans une partie de la géode, et nous indiquent ainsi où se trouvait le bas à l'époque de leur dépôt; les couches "vides" intercalées au sein de ces couches claires peuvent correspondre par exemple à un dépôt minéral
  14. Voilà des doigts de prospecteur! Qui présentent de très belles barytines.
  15. Bonjour "Atomite" est peut être une transcription fautive pour "Adamite", facilitée par la confusion entre "d" et "t" au niveau de la prononciation dans certaines régions des USA. Il n'y a donc probablement aucune intention malsaine de la part du vendeur ou de celui qui a écrit l'étiquette, et aucune nécessité de faire une "Reductio ad Hitlerum" dès le troisième post du sujet. Le pire c'est qu'il y a effectivement de l'adamite dans l'Utah (Gold Hill), y compris en sphère et de diverses couleurs (jaune, vert, bleu, violet, incolore), et sur limonite. Il est vrai que celle-ci évoque l
  16. Belle trouvaille! D'après les dernières photos la Vésuvianite est de même couleur que sur le premier spécimen. Donc Diopside ou Epidote pour les cristaux verts (peut-être les deux?).
  17. Ce sont des grenats calciques, en l'occurrence du Grossulaire. En effet la Vésuvianite se forme dans un contexte de métamorphisme en présence de roches calciques. Elle a d'ailleurs des affinités structurales avec le Grossulaire et lui est souvent associée. Certains anciens auteurs la regroupaient avec les grenats et la surnommaient "grenat quadratique". Pour le minéral vert: Diopside ou Epidote, qui sont souvent associés aux deux minéraux précédents. La première photo, où le gros cristal vert semble présenter un angle droit, évoque le Diopside. Mais il existe également de la Vésuvianite b
  18. Carborundum. Ca peut même rayer le corindon.
  19. Bonsoir Léo.deboissy Et ça raye le quartz?
  20. C'est vrai que les jolis motifs en bas à gauche de la photo ressemblent à du carbure de silicium, ainsi que le cristal à reflet de bronze et à aspect un peu "fondu" juste au-dessus. En tout cas c'est facile de discriminer entre hématite et carbure de silicium: trace brun-rouge et dureté 5-6 pour l'hématite, dureté 9-9,5 pour le carborundum. L'un raye le quartz, l'autre non.
  21. Bonjour. Ce n'est pas du quartz. Cela pourrait être du gypse (on voit plusieurs macles de cristaux en "queue d'aronde"). Essayez de le rayer avec votre ongle.
  22. La démarche consistant à déterminer la provenance d'un spécimen "au faciès", en se fondant sur le type d'association et la "signature" du gisement, a ses limites. On peut avoir des échantillons très ressemblants qui proviennent de gisements situés à des milliers de kilomètres l'un de l'autre (en particulier dans le cas d'un spécimen monominéral d'une espèce très répandue, sans matrice ou avec une matrice banale). Mais dans certains cas cela fonctionne bien: par exemple, pour l'association de Stilbite rose et Apophyllite que vous avez soumise à identification, on pense immédiatement au Maharash
  23. Bonjour Léo.deboissy En fait, il n'y a pas besoin de remonter jusqu'à 1950; il suffit que la collection ait commencé à se constituer dans les années 1970 et même 1980. En effet, d'après les légendes des photos que j'ai trouvées à droite et à gauche, ce type de matériel en provenance du Cornwall est resté relativement abondant sur le marché jusqu'en 1980-85. Ensuite le flux a rapidement diminué, et dans les trente dernières années c'est principalement le recyclage de vieilles collections qui alimente le marché. Sur les photos du Mindat, il y a quelques spécimens trouvés après 2000 e
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.