Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Bannières. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2017, avec fossiles et gemmes.
Bourse aux minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines 2017

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2017, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines
yomgui

Un truc étrange dans l'oolithe ferrugineuse du Bugey

51 messages dans ce sujet

Bonjour,

 

Je ne pense pas que ce soit un fossile à proprement parler, j'ai trouvé ça dans l'oolithe ferrugineuse du Bugey :

 

IMGP0095.thumb.JPG.f2672d6dbd522a73a5a399500f7736d7.JPGIMGP0096.thumb.JPG.fd71b4d8546c9286ab8c4589c5dbe7a0.JPGIMGP0097.thumb.JPG.022b286724595fa303f4b13fd37efa7c.JPG

vlcsnap-2017-05-20-22h51m39s879.thumb.jpg.4a18d62ed46e99b7dd5ee9ac5c7fb452.jpg

Dernière photo au microscope (environ x10).

 

A voir comme ça, ça a l'aspect du bois brûlé. Au microscope, ça ne semble pas fibreux. C'est très friable, du moins en surface.

C'est vraiment noir charbon.

 

Qu'est-ce que ça peut être ce bidule ?

 

Je pense pas à une super découverte, mais c'est inédit pour moi dans ces couches, ça éveille ma curiosité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


Du bois fossilisé sans doute 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour la réponse,

 

En fait, j'écartais cette hypothèse parce que ça me semblait incongru au milieu des ammonites et brachiopodes calloviens. Je ne sais pas si c'est courant du bois fossile en pleine mer.

Apparemment, le milieu de formation de l'oolithe ferrugineuse du Bugey est incertain, soit une mer peu profonde et agité, soit une mer profonde et calme (au moins c'est sur, c'est une mer...). Je ne sais pas si du bois fossilisé (si c'est bien le cas) s'inscrit bien dans ces 2 hypothèses ?

C'est vrai que ça ressemble à un bout de bois sorti du barbecue... ça fossilise dans quel contexte en général le bois ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est effectivement intéressant de tenir compte des paléoenvironnements mais dans d'autres contextes pélagiques jurassiques on retrouve du bois fossilisé, ne pas oublié qu'il peut s'agir de bois flotté. 

La photo de détail laisse supposé une structure qui se rapproche très fortement d'une structure ligneuse, par ailleurs la présence de calcite pourrait illustrer un phénomène épigénie des restes ligneux ce qui est relativement courant lors de la diagenèse qui conduit à la fossilisation du bois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mettre dans l'eau si vous désirez le conserver !!

Autrement plus rien dans très peu de temps .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Geodinos a dit :

A mettre dans l'eau si vous désirez le conserver !!

Autrement plus rien dans très peu de temps .

Merci, j'hésite un peu, ça risque pas de finir en bouillasse ?

 

Il y a 7 heures, Bathollovien a dit :

Il est effectivement intéressant de tenir compte des paléoenvironnements mais dans d'autres contextes pélagiques jurassiques on retrouve du bois fossilisé, ne pas oublié qu'il peut s'agir de bois flotté. 

La photo de détail laisse supposé une structure qui se rapproche très fortement d'une structure ligneuse, par ailleurs la présence de calcite pourrait illustrer un phénomène épigénie des restes ligneux ce qui est relativement courant lors de la diagenèse qui conduit à la fossilisation du bois.

D'accord, alors sans être une preuve formelle, ça peut être un argument pour la proximité de la terre ferme. Mais bon, le bois, comme les coquilles d'ammonites, ça peut surement flotter sur de grandes distances...

 

Merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Normalement non .

Pas de bouillasse .

Perso j'en conserve depuis plusieurs années comme cela.

Mais attendons d'autres avis...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

a priori ce morceaux de bois est pseudomorphosé en calcite ( tout du moins a l'intérieur) dans ce cas pas de probleme de conservation j'en ai du callovien qui ne bouge pas , pas contre sur cette image la surface noir pourrait etre ligniteuse et cette matiere pourrait se désagréger au contact de l'air ,donc a surveiller. j'ai trouvé un tronc dans du callovien au bord de la mer a la tranche/mer bien que ce dernier était en partie dans la roche , il était noir et est tombé en charpie .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok, bon, je vais le laisser à l'air et surveiller. Si je ramène un autre morceau, je le mettrais dans l'eau pour comparer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Slt a tous

Je me permet de mettre une photo d une trouvaille perso... je pense que c est ossi du bois fossile et ca essemble bcp a votre echantillon...j ai joins un autre echantillon en meilleur etat avec une mineralisation de gyspe dessus...

A l inverse de vos echantillon les miens supporte tres mal le nettoyage a l eau...

 

20170522_065458.jpg

20161014_194314.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le ‎22‎/‎05‎/‎2017 à 07:04, jean bulbe a dit :

Slt a tous

Je me permet de mettre une photo d une trouvaille perso... je pense que c est ossi du bois fossile et ca essemble bcp a votre echantillon...j ai joins un autre echantillon en meilleur etat avec une mineralisation de gyspe dessus...

A l inverse de vos echantillon les miens supporte tres mal le nettoyage a l eau...

 

 

Bonjour,

 

Effectivement, ça ressemble beaucoup. Bon, de mon côté ça tient plus du bâton que du gros tronc d’arbre.

Sinon, j’ai pas essayé de mouiller l’échantillon, je ne sais pas si ça craint ou pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour camarade

J ai observer que certaines pièces une fois plonger dans l eau activé une sorte de réaction qui les fais partir en cacahuètes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour a tous

Le hazard a fait que aujourd'hui je trouve ce qui viens en photo...

L echantillon ressemble bcp au tiens...

Je pense a un morceau de bois fossile comme toi...mais avec une petite mineralisation de pyrite...

Il part en poussiere... donc surtout pas le plonger dans leau à mon avis...20170531_175758.thumb.jpg.c4866aebb78219a7811df10dcaf3e3bf.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça ressemble vraiment à une reste de buche dans un poêle à bois, ça vient de quel niveau ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour yomgui

je crois que c est albien... mais a prendre avec des pincettes j y connais pas grand chose...

par contre ce que je peux te dire par rapport a mes prospections sur les sites...c est que tout mes echantillons de bois fossiles que j ai fais la bas provienne de la meme zone et ou du meme axe de coullée...

j ai d ailleur trouver a proximité ce que je pense etre un nodule de pyrite... je te joins la photo...

20170531_210525.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te joins une photo de la pièce entière. ..

20170531_182657.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des bois pyritisés qui se forment en milieu réducteur et une saumure et qui se conservent dans le sédiment sans Oxygene ni humidité.

reaction qui donne à l'air libre des sulfates

On a des sujets la dessus.

 

l'ideal serait de tremper dans une résine transparente pour isoler.

 

Pour le coup d'avoir des bois flotté et des cephalopodes en bas de slope, pas si certain, par définition ils ne flottent pas !

sans doute partiellement épigénisés avec une densité suffisante pour aller se méler à des courants de turbidité comme des galets mous classiquement observés (d'ailleurs avec des débris de bois de taille similaire).

 

une autre hypothèse serait d'admettre que les courants côtiers remobilisent les ammonites vers des zones circalittorales superieures propices à la formations d'ooides et à fortiori oxygenantes pour ce qui concerne le côté ferrugineux => dépôts contourites !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, Next50MY a dit :

Des bois pyritisés qui se forment en milieu réducteur et une saumure et qui se conservent dans le sédiment sans Oxygene ni humidité.

reaction qui donne à l'air libre des sulfates

On a des sujets la dessus.

 

l'ideal serait de tremper dans une résine transparente pour isoler.

 

Pour le coup d'avoir des bois flotté et des cephalopodes en bas de slope, pas si certain, par définition ils ne flottent pas !

sans doute partiellement épigénisés avec une densité suffisante pour aller se méler à des courants de turbidité comme des galets mous classiquement observés (d'ailleurs avec des débris de bois de taille similaire).

 

une autre hypothèse serait d'admettre que les courants côtiers remobilisent les ammonites vers des zones circalittorales superieures propices à la formations d'ooides et à fortiori oxygenantes pour ce qui concerne le côté ferrugineux => dépôts contourites !

bonsoir

merci pour ton explications qui rejoins mes observations... a savoir que qd le bois est pyrité ben l eau fo evité car ca fais reaction et degage des sulfates...

je souhaiterai te demander, j ai effectué plusieur sur un meme site... et j ai fais un peu de tout amonites bivavle rostre crabe ou crustacé... mais pas un oursin...

jamais d oursin...

du coup je demande pourquoi ?

merci par avance

jean

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut interroger les biologistes

mais on peut supposer que la bathymetrie balayée par les courants de contours ne comprennent pas de zones à oursins. Ces courants déplacent les éléments figurés tels que oolithes et coquilles vers des zones stables avant leur rapide stabilisation par cimentation carbonatée.

Mais peut etre quelques dizaines de m plus loin tu vas en trouver.

pour répondre à ce type de questions il faut déjà comprendre la succession stratigraphique et les variations des environnements :

http://ficheinfoterre.brgm.fr/Notices/0676N.pdf

 

pour la provenance des bois, des embouchures de rivières en amont des courants de contour ou bien en aval des chenaux dans des calci-turbidites proche du talus continental (chercher où se situe la shelf break dans la paleogeographie)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour :)

merci pour cette reponse... je pense avoir compris dans ton explication que le site ou je vais c est des fossiles qui ont etai trimballer par la mer ou des courants.. et que cest meme courant ont pas forcement circuler sur une zone a oursin et donc ne les ont pas trainer jusqu a mon spot...

le site en question est tres grand... et malgrer une inspection en long large et travers ben pas d oursin...je perd pas espoir...suivant la periode de l annee j ai remarqué que les trouvaille n etai pas du tout les memes...d ailleur je pense que la meilleur periode pour aller dans une marne ben c est l hiver...bref

merci pour tes explications :)

jean

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Merci pour ces réponses très denses, faudra que je lise ça plus sérieusement après le boulot.

En tout cas, de mon côté dans l'oolithe ferrugineuse du Bugey, on trouve des oursins, en bonne quantité même. Le bois est très très rare. Faut noter qu'une bonne part de ce qu'on trouve est très certainement remaniée.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@jean bulbe

Si la formation d'origine est bien de l'Albien argileux, pas étonnant que les oursins passent à l'as. En général, le test n'a pas été conservé pendant la fossilisation et on tombe parfois, par hasard, sur une empreinte à peine discernable car le contraste sur le fond de l'argile est quasi nul.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a 3 minutes, jjnom a dit :

@jean bulbe

Si la formation d'origine est bien de l'Albien argileux, pas étonnant que les oursins passent à l'as. En général, le test n'a pas été conservé pendant la fossilisation et on tombe parfois, par hasard, sur une empreinte à peine discernable car le contraste sur le fond de l'argile est quasi nul.

merci pour ta reponse... je me de demandé si c etai moi qui avait des pots de sauce dans les yeux... ou que le site en avait pas ce que je comprenais pas etant donné la richesse du coin... et ui c bien argileux avec variante de couleur gris sur le haut et vert en bas la ou d ailleur j ai trouver ma premiere pyrite :)

merci encore jean

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le ‎01‎/‎06‎/‎2017 à 21:03, Next50MY a dit :

Des bois pyritisés qui se forment en milieu réducteur et une saumure et qui se conservent dans le sédiment sans Oxygene ni humidité.

reaction qui donne à l'air libre des sulfates

On a des sujets la dessus.

 

l'ideal serait de tremper dans une résine transparente pour isoler.

 

Pour le coup d'avoir des bois flotté et des cephalopodes en bas de slope, pas si certain, par définition ils ne flottent pas !

sans doute partiellement épigénisés avec une densité suffisante pour aller se méler à des courants de turbidité comme des galets mous classiquement observés (d'ailleurs avec des débris de bois de taille similaire).

 

une autre hypothèse serait d'admettre que les courants côtiers remobilisent les ammonites vers des zones circalittorales superieures propices à la formations d'ooides et à fortiori oxygenantes pour ce qui concerne le côté ferrugineux => dépôts contourites !

 

Il y a 22 heures, Next50MY a dit :

Faut interroger les biologistes

mais on peut supposer que la bathymetrie balayée par les courants de contours ne comprennent pas de zones à oursins. Ces courants déplacent les éléments figurés tels que oolithes et coquilles vers des zones stables avant leur rapide stabilisation par cimentation carbonatée.

Mais peut etre quelques dizaines de m plus loin tu vas en trouver.

pour répondre à ce type de questions il faut déjà comprendre la succession stratigraphique et les variations des environnements :

http://ficheinfoterre.brgm.fr/Notices/0676N.pdf

 

pour la provenance des bois, des embouchures de rivières en amont des courants de contour ou bien en aval des chenaux dans des calci-turbidites proche du talus continental (chercher où se situe la shelf break dans la paleogeographie)

 

Bonjour,

 

Pour ce qui est de l'oolithe ferrugineuse du Bugey, il y a peu de chances que ce soit le bas du talus ou le talus lui-même. Manglod (Stratigraphie des étages Bathonien et Callovien du Jura Méridional) note déjà que ce faciès révèle "des conditions d'agitation et de faible profondeur". Ce serait, si j'ai bien compris, une zone de haut-fond, pas une zone côtière. Aucune idée de la position du "shelf break", à priori pas à côté... ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce qu'on sait pourquoi elle sont ferrugineuses ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant