Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Bannières. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2017, avec fossiles et gemmes.
Bourse aux minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines 2017

romt20

roche a identifier

292 messages dans ce sujet

ca parle de roche pleine de zinc sur la lune.ce que je veut dire c que c element riche en zinc et manganese associer au soufre oxygene silicium et hydrogene, fer, retrouver dans ma composition de mes roches est pas vraiment commune a des laitier courant meme si c element si retrouve bien.autant de manganese associer au zinc sa colle pas.le soufre de la sphalerite est de 30% ce qui est enorme pour des laitier.mais courant dans les roche volcanique par ex..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites


il y a 4 minutes, JLOUI a dit :

trouver trois grosses météorites comme celles là côtes à côtes parait vraiment vraiment improbable

:yes3:

 

il y a 4 minutes, JLOUI a dit :

vous êtes convaincu que vous avez une météorite, vous venez pour une confirmation et rien ne vous fera changer d'avis.

:yes3::yes3:

 

il y a 4 minutes, JLOUI a dit :

s'agit d'objets bien terrestres et même issus d'une activité humaine

:yes3::yes3::yes3:

 

il y a une heure, romt20 a dit :

j ai retrouver ces roches dans le chenal de la rochelle bien loin du port de la pallice et si elle etait la depuis 100ans elle aurait ete bien plus degueulasse que cela.

Si les quartz de Lagardette ont plus de cents ans ils seraient plus dègueulasse alors:siffler:

Un peut d'histoire=>

la_rochelle_3.jpg

braun_hogenberg_II_11_b.jpg

carte-ancienne-saintonge.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure, romt20 a dit :

.vous ne trouverez pas ces mineraux en france dans une composition de laitiers

Voir ceci: https://www.researchgate.net/publication/258531285_Behavior_of_Zn-bearing_phases_in_base_metal_slag_from_France_and_Poland_A_mineralogical_approach_for_environmental_purposes

Hardystonite détectée dans les scories de 2 sites pyrométallurgiques en France (Decazeville et Pontgibaud).

Teneur des échantillons en hardystonite? en jerrygibbsite? en sphalérite? autres composants (notamment ceux du plomb)?

On parle de quantités significatives ou de pouièmes?

En Europe, les débuts de l'extraction du zinc depuis la blende remontent à la fin du 18° siècle... Mais elle se pratique en Inde dès le 12° siècle.

Peut-être un rapport avec le port et le lestage des bateaux qui leur assurait une meilleure stabilité. Et quand le lest n'est plus utile car les cales sont bien remplies ou le bateau hors d'usage...on s'en débarrasse.

https://www.criollos.fr/specialites/les-paves-de-la-rochelle.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des archéologues ont retrouvé la hardystonite dans des résidus de traitement de minerai des mines de Lavrion en Grèce datant du 1er ou du 2ème siècle avant JC.

 

http://maajournal.com/Issues/2015/Vol15-2/Full10.pdf

 

Il n'y a aucune nécessité que cela vienne d'Amérique. Cela peut venir de n'importe quel endroit où l'on a réduit des minerais de zinc ou de plomb. On savait le faire en Europe bien avant Christophe Colomb.

 

La hardystonite est rare du point de vue géologique mais banale du point de vue métallurgique.

Sa présence doit être considérée comme un indice fort d'une origine non naturelle.

 

En ce qui concerne la jerrygibbsite, si elle est associée à la hardystonite dans la nature, je ne vois pas pourquoi un procédé industriel qui produit l'une des deux n'arriverait pas au même résultat qu'un processus naturel. Si les métallurgistes n'en parlent pas, c'est peut-être parce qu'ils ne savent pas qu'elle a déjà un nom. Le manganèse est un des métaux les plus abondants sur terre, il n'y aurait rien d'extraordinaire à obtenir dans un four un silicate mixte de zinc et de manganèse, pas de quoi faire une publication scientifique.

 

Comment c'est arrivé là, je n'en sais rien mais il est quand même plus simple de venir de Noyelles-Godault ou de Pongibaud que de la planète Mars.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 essayer de me trouver une compo de laitier avec un pole pur zinc type sphalerite et pole manganese pur jerrygibbsite c mineraux sont pour le moins impossible a trouver enssemble.en tant que telle . plein de varieté de mineraux contenant zinc et manganese existe mais enssemble en si grand pourcentage???

c bien se que dit on en retrouve pres des usines de l epoque ou site siderurgique mais c pas du tout courant du coter des cotes atlantiques surtout touristiques avec une compositions si polluer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

heu l oxyde de manganese est un peut plus compliquer a produire.mais faite moi voir des laitiers ou scories comme les miens car pas trouver en cherchant bien.par contre meteorite oui il y a comme meme une ressemblance.. et 5 ou 6 kilo ont deja ete retrouver en meteorite en france et dans le monde et plus pour certaines donc pas si rare

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

me dite pas qu il n y a pas de point commun..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, on reprend calmement.

La composition chimique de cet objet n'a rien d'extraordinaire. Du manganèse, du zinc, du calcium, du silicium, du soufre, de l'oxygène... Seul le zinc est un élément un peu rare. Si ces éléments sont portés ensemble aux bonnes conditions de température et de pression, il est normal que le soufre et le zinc s'associent de façon privilégiée et que le reste forme des silicates. Que ces silicates soient rares dans la nature n'y change rien : du point de vue de la chimie, il n'y a rien d'exceptionnel.

 

Il faudrait arrêter de parler de laitier qui au sens strict est un déchet sidérurgique. Les sulfures en sidérurgie, on les évite. Ça n'a rien de sidérurgique. La composition chimique fait plutôt penser à la métallurgie du zinc ou du plomb.

 

Le seul point intriguant c'est comme vous l'avez souligné son aspect assez régulier plutôt rare pour un déchet.

L'aspect des déchets métallurgiques est très variable. Ici, il faut surtout s'intéresser aux résidus extraits sous forme liquide dont l'aspect final dépend beaucoup des conditions de solidification. Si on espère valoriser les déchets (mais ça devient difficile pour cause d'environnement) on cherchera à les fractionner et à obtenir une sorte de granulé. À l'inverse, une grande masse de résidu liquide solidifiée lentement donnera probablement le même aspect que votre pièce mais la patience des métallurgistes n'a rien à voir avec l'échelle des temps géologiques.

 

Est-ce suffisant pour en faire une météorite, je laisse les experts en météorites se prononcer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, quel est le problème réellement ? Tu veux absolument qu'on te dise que ce sont des roches martiennes ? Pourquoi pas ? Il y a malgré tout beaucoup plus de chances que ce soit des éléments terrestres peu courants que des éléments martiens déjà peu courant sur Mars mais qui en plus ont du être arrachés à la planète, puis rentrer dans la zone d’attraction terrestre et se retrouver là.

 

Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-on avoir accès aux analyses RAMAN ?

Pour en pratiquer fréquemment, je me pose la question de la véracité de l'analyse, surtout sur des trucs aussi spécifiques.

Il faut avoir un esprit très critique sur ce genre de résultat. Si je croyais le logiciel de reconnaissance de spectre à chaque fois, j'aurai une collection de bizarrerie qui dépasse l'entendement ^^

 

++

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

analyse tomber.

etude MEB Scorie Zn (1).pdf

je suis tres surpris de cette analyse riche en metaux lourd. mes pierres ont une densité de 3.73 exact. avec du (zinc element majeur) plombs cuivre fer baryum ect. phosphore sodium aluminium silicium clhore soufre calcium magnesium..pfff tous ca.

beaucoup sous forme d oxyde du a l oxygene.

 

pas une trace de manganese au final au meb alors que le raman etait sur a 100% pour jerrygibbsite qui est tres riche en manganese......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

de tres belle scorie de zinc tout de meme...bien former avec ligne de fuite.. etonnant.

20161010_180313.jpg

20161010_180726.jpg

20161010_180732.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord, félicitations, on voit rarement une demande d'identification aussi bien documentée.

Il y a une nette évolution par rapport à la première analyse. Une analyse élémentaire devrait quand même être plus fiable que la recherche directe des composés.

La présence de baryum est un indice important. La barytine accompagne souvent la sphalérite dans les mêmes filons, même remarque pour le plomb et le cuivre. C'est très probablement un résidu de l'extraction du zinc.

Les autres éléments se trouvent à peu près partout.

Il reste deux questions : comment cet échantillon est arrivé là, et pourquoi cet aspect compact et homogène ?

La densité n'est pas surprenante, il faut bien voir que ce sont des oxydes dont la densité est souvent plus faible que celle des métaux correspondants. Et d'autre part, l'aluminium et le silicium sont bien représentés et ce ne sont pas des métaux lourds. À première vue, la densité semble cohérente avec la composition.

Il ne faut pas se décourager, la présence de déchets dans des endroits incongrus est une constante de notre époque, nous en avons tous fait l'expérience. Continuez avec la même motivation, vous finirez par être récompensé.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci mr42  je n etais a la base pour retrouver des meteorites mais leur aspect m avais intrigué..maintenant je serais plus prudent.

c tres rare de trouver des scories comme ca. dans l analyse il parle de nodule de pyrite ?? enfin bref peut  dimportance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chapeau également ! Si on avait les mêmes éléments lors de demandes d'identification, ce serait formidable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je suis quelqu un de tres direct  dans ce que je fais donc meme si c de la merde je tiens informer ca permet d apprendre des choses. merci encore.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui amène à se poser des questions sur le Raman...

Intéressants les résultats de MEB.

Bien que le Zinc se retrouve (mais en proportions très variables) un peu partout, est-ce bien un résidu de la métallurgie de ce métal?

Il y a des associations d'éléments assez systématiques:

- Le soufre est toujours lié soit au Zn (sphalerite) soit au Cu (mais sans forte présence de Fe)

- Al et Ca sont toujours dans les silicates

- Fe est principalement sous forme d'oxyde

- Pb est associé à Cl (résidu d'additif?)

L'analyse 21 est atypique. un alliage de Cu et Pb...

Ca donne t'y des pistes sur l'origine de ces résidus?

Pour poursuivre sur l'interrogation de mr42:

- que font ces résidus le long du chenal de La Rochelle?

- n'y a t'il pas une relation à faire avec les produits trouvés par Indi 25km plus au N? Une réponse dans l'histoire du pertuis breton?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ben là, j'ai même un truc qui ressemble à de la métallographie. 1, 2, 3, 11, 12, 17 et 18, ce sont des silicates, A priori le même avec des proportion variable de Ca et Fe, la structure en vermicules peut être typique des refroidissements de métallurgie. 4, 7, 13, 14, 19 est probablement un oxyde de fer, 9, 15 serait un sulfure de cuivre (ou de la chalcopyrite, je ne sais pas comment ressort la chalco au meb en proportion Cu-Fe),5,  8, 20 de la sphalérite (avec un peu de Fe pour 8 ce qui est normal), et 21 un alliage Cu-Pb. Il y a aussi des structures dendritiques. 10 c'est un gag Pb Sb ça va, mais le Cl (il  existe des chlorures métalliques mais en zone d'oxydation) Si on se réfère à 6 , on a bien un chlorure de plomb.

 

Pour l'analyse 3, on dirait bien des dendrites d'oxyde de fer dans le silicate, https://www.researchgate.net/figure/222049726_fig5_Fig-7-Micrograph-of-a-polished-section-viewed-in-reflected-light-of-a-slag-nodule

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bornite  bourbonite sphalerite ..mineraux trouver

bournonite dsl

 

comment peut t il y avoir autant d oxygene dans mes analyses alors qu aucun des trois mineraux n en contient ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si j'ai bien vu l'oxygène est dans les silicates (qui sont largement majoritaires) et l'oxyde de fer (aussi majoritaire). A côté on aurait des sulfures de cuivre et de zinc. Pour Pb (Sb) je ne vois pas de soufre, ce serait donc des chlorures.

 

Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un document qui a l'air intéressant à propos des déchets de la métallurgie du plomb en République Tchèque. Il y a pas mal de points communs avec les résultats présentés ici.

Je pense que ça vaudrait le coup de contacter les auteurs de cette étude et de leur montrer les résultats précédents. Leur avis sera certainement plus pertinent que tout ce que nous pouvons raconter.

 

http://rruff.info/doclib/cm/vol39/CM39_873.pdf

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

moi faut m expliquer une densité si faible de 3.73 de ces pierres avec une composition pareil.meme sous forme d oxyde je devrais etre 4.5 a 5 de densité.

ma densité a ete faite par mes soins avec une balance au gramme pres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

plombs 11 densité , fer 7.80 ,cuivre 9 ,antimoine 6.65 zinc 7.13 .moyenne 8.31.      si cela represente 50% de la masse des pierres ,le reste qui est dedans est plus legers mes est pres de 2.33 silicium ,baryum  3.62, aluminium 2.70 est en faible quantiteé. pour arriver a 3.73 ca me parait tres improbable..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien le doc sur Pribram, mais par contre, dans notre cas les métaux ne sont pas dans le silicate. Clinopyroxène avec Fe et Ca, ça peut le faire (pas de Mg, mais il doit bien y avoir un pole ferrifère

 

Attention le silicate, à voir les teintes de gris du MEB doit bien représenter plus de 70% du total

 

Serge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.