Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


zunyite

Membre
  • Compteur de contenus

    1 806
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de zunyite

  • Date de naissance

Contact Methods

  • ICQ
    0

Visiteurs récents du profil

15 647 visualisations du profil
  1. pour les sacs, voir les foires à la brocante, les marchés ou les dépôts "tout pour 10 euros" etc... Je suis vosgien mais malheureusement je n'y vais plus que pour la bourse de ste marie!! j'ai connu maxonchamp à l'époque de l'exploitation et apres ; maintenant, on ne peut pas dire que les récoltes soient abondantes ! (mais pour débuter....)
  2. pour le materiel , il faut faire la différence entre prospection (recherche) et extraction (site repéré, connu etc..) prospection : un marteau de géologue est fait pour cela mais necessite un apprentissage (pour ceux qui ont l'habitude, on peut casser du cailloux plus efficacement qu'une massette ) mais je déconseille sans une prise en main avec quelqu'un qui en a l'habitude ( mal utilisé , surtout la pointe, peut être dangereux) extraction : cela dépend beaucoup du contexte (roche dure ,tendre , blocs etc..) la base est effectivement massette (préférer manches en fibres....plus efficaces) burins (1 ou deux ) et un sac (pour ma part hors grande randonnée , j'utilise les surplus militaires : sacs en toile assez solides et pas chers faciles à remplacer (5-10 euros) globalement , pour débuter, l'idéal est quand même de faire un certain nombres de sorties avec des "anciens" cela permet de ne pas trop se dégoûter au départ (incidents , pas de trouvailles, erreur de localisation de sites etc...)
  3. la devilline est en feuillets ou fibres !! melanterite formée sur un bloc de fluorite/ankerite dans une vieille galerie (assez fréquent dans ce secteur)
  4. les boleites etc... du chili sont pas mal non plus comme mineraux bleus!!
  5. c'est assez juste actuellement ; pas assez de géologues "école" sur le marché ! (actuellement la société pour laquelle je travaille est dans ce cas moitié ecole moitié université
  6. celle là c'est la première fois qu'on me la sert!!!!!! dans le milieux professionnel , les universitaires sont principalement utilisés directement dans les suivi de dossier , les application terrain théoriques ou peu pratiques contrairement aux écoles où ils sont envoyés directement sur les sites (exploitations, traitements, prospection etc...) Faut pas oublier un petit détail combien de temps passe un universitaire (licence, maitrise, theses..) sur le terrain en réel ???.......................................quqelques jours pour unne licence, deux à trois semaines pour une maitrise , quelques semaines pour uns these de doctorat ! j'accompagne tres souvent ces universitaires sur le terrain (tous les niveaux) et je sais faire la différence ! Ceci dit il est vrais également que la simulation informatique est plus une specialité des écoles MAIS NE JAMAIS OUBLIER (c'est malheureusement parfois le cas et ce n'est pas sans catastrophes) une simulation informatique n'est valable que si elle est confrontée au terrain !
  7. Bonjour à la lecture du parcours....je dirais que c'est pas gagné!!! Par expérience (c'est assez vrais pour tout métier mais plus particulièrement géologue de terrain) il faut savoir ce que l'on veux assez tôt et s'y fixer : je veux être géologue, je choisis la filière en fonction de mes résultats et fait tout pour y rester! casser des cailloux et voyager...soit mais tant que le sujet et le domaine n'est pas fixé, pas grand chose à faire Il y a un creux en ce moment mais qui remonte sur le métier de géologue (je parle des géologues "terrain" ) pour la géologie "universitaire" il y a peu de postes et ça ne changera pas
  8. même dans une économie mondiale la notion d'offre et demande ainsi que niveau de vie influencent les prix : si un vendeur qui a une pièce mise à prix 100 euros en françe peut la vendre sans problèmes 500 euros à Tucson......pourquoi il se gênerait ?? d'autre part que ce soit dans les chambres ou dans les salons, le coût est important et se répercute aussi sur le prix de vente.!
  9. pour ceux là guère de doutes : titanite
  10. la liste des mineraux d'Urach est relativement juste car correspond à des études minéralogiques du site. Le contexte ne se prête pas à la tourmaline ! Ce genre de gisement est assez complexe au point de vue constituants et plus particulièrement "les mineraux noirs" souvent en grains xenomorphes ce pourrait être chevkinite , columbite, allanite .... seule rdx (eds pas suffisant) pour determiner
  11. c'est bien cela : au moindre pepin (même une simple entorse ou un coup de marteau sur le doigt et c'est la déferlante!!! -qui est responsable (le directeur de site).......;dossier , déclarations à n'en plus finir, enquête de la DREAL et autres services -declaration d'accident ou d'incident sur le site.......chiffres mauvais à déclarer au niveau de la sociéte...;explications -déclaration d'accident entraîne penamités financières Alors autoriser des visites pour extraction de mineraux-fossiles sur un site..................!!!faut être maso sauf installations spéciales comme à luzenac (plateforme isolée de la carrière, stock étalé de materiaux, encadrement de la zone , EPI etc....) ce qui est lourd à gérer avec au moins une personne ne faisant que cela , un acces veut dire EPI (casque , gilet fluo, chassures) mais aussi : acces à moins de 5 m d'un front interdit , contrôle de la circulation des acces , interdiction d'acces à la zone active si engins , acces sur un tir au sol interdit etc..etc..
  12. Il y a des pays qui pratiquent aussi ces protections de façon bien plus logiques et réalistes qu'en françe en Espagne c'est déja appliqué : il y a des zones réellement interdites à la récolte mais tres peu et limitées ; ensuite il y a beaucoup de secteurs protégés dans le sens où il faut demander une autorisation qui est automatiquement accordée sous reserve d'utiliser du materiel portable (marteau, burins, massette.. pas de perforateur , engin mécanique etc... pas de materiel "indisriel" quoi !) nous allons regulièrement prospecter dans le parc (oui un parc!) de rodalquilar sans problèmes : les zones minières sont entourées de barrières en bois avec panneaux d'avertissement des dangers mais aussi des panneaux explicatifs (nom de la mine, materiel extrait, époque, sociétés etc..) rien n'empêche d'accéder aux galeries ou descendre dans les puits (à vos risques...vous êtes prevenus) et de récolter
  13. je suis carrier........donc assez bien au courant de la réalité des choses et pas des rumeurs et autres discussions de bistrot
  14. pas comme cela que ça marche !!! les carriers sont contraints (et pas qu'un peu) par la DREAL pour ne donner aucune autorisation de pénétrer sur le site ; ce sont donc ces services qu'il faudrait convaincre et là....................................;c'est pas gagné!!!!!!!!